background preloader

Evolution

Facebook Twitter

La théorie de l'évolution. Seconde - Sciences de la Vie et de la Terre. Comprendre la sélection naturelle grâce à la Programmation d’algorithmes sous Scratch L.Roux L’enseignement de la sélection naturelle se heurte aux préconceptions déterministes : Pour nombre d’élèves, l’adaptation des êtres vivants est due au milieu qui produit les variations de façon orientée.

Seconde - Sciences de la Vie et de la Terre

Cette idée reste souvent ancrée jusque tard dans les cursus de nos élèves et étudiants et ce malgré la découverte des processus darwiniens qui sont donc souvent mal compris. On propose ici d’étudier deux algorithmes produisant de « l’adaptation » : un algorithme déterministe et un algorithme darwinien (« variation / sélection »). L’objectif est ensuite de recenser les conditions logiques pour que ces deux programmes fonctionnent et de vérifier lesquelles sont réalisées dans la nature. Si on peut demander aux élèves en début d’activité de concevoir une structure logique du programme, il n’est pas réaliste de faire réaliser tous les codes par les élèves. Démarche générale : Phase d’analyse du code ( ECOLOGÍA: Índice: Evolución. Ensayos sobre la evolución biológica Autor: Antonio Barbadilla Universitat Autònoma de Barcelona   Presentación    

Evolución ¿ahora qué? Sélection naturelle : los osos. A_introDiora. Évolution des espèces » Accueil  Espace Elèves. Sais-tu ce qu'est la biodiversité ?

Espace Elèves

Les animations multimédias ci-dessous vont te permettre de la découvrir. Clique sur leur titre pour les découvrir. Note : Si les animations ne se chargent pas correctement, il faut installer (ou mettre à jour) le plugin flash sur ta machine. Pistes de réflexion sur les obstacles à l'enseignement de la théorie de l'évolution - Première partie : La théorie de l'évolution en résumé et l'évolution de la théorie. Les théories de l'évolution. L'idée d'évolution biologique est largement admise par les scientifiques : les espèces animales et végétales actuelles sont issues d'autres espèces.

Les théories de l'évolution

Au sein du monde vivant coexistent des groupes d'animaux, de végétaux très diversifiés mais aussi des groupes très ressemblants. Par ailleurs, tous possèdent un même code génétique et une même unité de structure et de fonctionnement : la cellule . Comment expliquer cette diversité, ces ressemblances et cette unité ? 8 questions pour en finir avec les clichés sur la théorie de l’évolution. Un entretien avec Jean-Sébastien Steyer Jean-Sébastien Steyer est paléontologue au CNRS et rattaché au Muséum national d’histoire naturelle.

8 questions pour en finir avec les clichés sur la théorie de l’évolution

« Sur les pas de Darwin aux Galápagos » - jeux éducatifs pour enfants - Cité des sciences et de l’industrie. OneZoom Tree of Life Explorer. Les origines de la vie – Retracer la Saga du vivant. Les traces fossiles eucaryotes les plus anciennes pourraient être datées de 2,2 milliards d’années (Grypania spiralis). C’est en se basant sur la taille de ce fossile que les scientifiques en ont déduit qu’il s’agissait d’un eucaryote unicellulaire. Grypania est aujourd’hui considéré comme un eucaryote pluricellulaire. Mais la taille n’est pas un critère morphologique fiable.

Certains eucaryotes, en effet, sont petits comme des procaryotes (les picoeucaryotes par exemple) et, à l’inverse, certains procaryotes peuvent être grands comme des eucaryotes (la bactérie Thiomargarita par exemple). Accueil - Evolution of life. Digestion du lait : l’enquête génétique – Galerie de l’Homme.

Les dernières étapes de l’évolution humaine et le peuplement de l’Eurasie vues par la paléogénomique. Transcription de la vidéo Note : les éléments entre crochets [] sont des ajouts par rapport au texte original.

Les dernières étapes de l’évolution humaine et le peuplement de l’Eurasie vues par la paléogénomique

Bonjour. Je m’appelle Eva Maria Geigl. Je suis directrice de recherche au CNRS où j’anime une équipe de paléogénomique à l’Institut Jacques Monod. Lignée Humaine. Voyage dans le Temps Géologique. Carte des adaptations évolutives humaines. Animation flash Crises biologiques. Jeu : La sphère de parenté. Espace des sciences. Placez les dragons de votre choix dans les vignettes des procréateurs puis générez une portée.

Espace des sciences

Vous pouvez observer les chromosomes de chaque descendant obtenu. Une paire contient l’information de la couleur de la peau et l’autre la taille des ailes.Chaque caractéristique est codée par un gène, élément de la chaîne d’ADN (acide désoxiribonucléique) constituant le chromosome. Les deux solutions de chaque gène, orange et violet par exemple, sont les allèles.

Les chromosomes sont en double dans le noyau des cellules avec une paire d’allèles identiques ou opposés. L’allèle dominant impose sa caractéristique. Dragon homozygote avec deux paires d’allèles identiques. dragon hétérozygote avec deux paires d’allèle opposés, l’allèle orange dominant impose sa couleur et l’allèle petites ailes la taille des ailes. La couleur et la taille des ailes des dragons sont codées par les gènes, fraction de chromosomes contenus dans le noyau des cellules. Animation flash. L'homme aussi évolue. Par Evelyne Heyer et Patrick Pasquet, Professeur et Maître de conférences au MNHN Pouvons-nous affirmer que l’homme est un animal qui évolue comme les autres ?

L'homme aussi évolue

Différents traits de caractères humains évoluent conjointement avec la culture de l’homme. Voici quelques exemples apportant des éléments de réponse. La tolérance au lactose La lactase est une enzyme intestinale qui permet de digérer le lactose dans le lait. Le scénario admis est que, dans ces populations, le changement alimentaire induit par la domestication a créé un nouvel « environnement » qui a donné un avantage sélectif aux individus qui pouvaient digérer le lait. Homo sapiens : une histoire revisitée ? - Sciences de la vie et de la Terre - Éduscol. Des fossiles de l’espèce humaine de plus de 300 000 ans ont été retrouvés au Maroc.

Homo sapiens : une histoire revisitée ? - Sciences de la vie et de la Terre - Éduscol

Les récentes découvertes réalisées par Jean-Jacques Hublin, paléoanthropologue français, sur le site archéologique de Jebel Irhoud au Maroc, indique que Homo sapiens vivait sur ce site il y a plus de 300 000 ans. Relatée dans cet article du Monde, la datation de ces restes humains « déplace nos origines vers le nord-ouest du continent africain ».L’article est illustré de plusieurs reconstitutions de crânes et d’un arbre présentant la diversification du genre Homo ces derniers 900 000 ans.

Les deux publications scientifiques font toutefois l’objet de contestations : « La faune de rongeurs d’Irhoud que j’ai pu étudier correspond à une date plus récente que 125 000 ans" », explique de son côté Jean-Jacques Jaeger, professeur émérite à l’université de Poitiers. Lifemap ncbi. Naissance d'une espèce. Un site : Lifemap, l’arbre du vivant interactif - Sciences de la vie et de la Terre - Éduscol.

Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr Accueil Actualités Actualités Un site : Lifemap, l’arbre du vivant interactif Un buisson du vivant ergonomique et mis à jour régulièrement.

Un site : Lifemap, l’arbre du vivant interactif - Sciences de la vie et de la Terre - Éduscol

L’arbre mis en ligne est le fruit du projet communautaire « Open Tree of Life ». Damien de Vienne, chercheur au CNRS et spécialisé en biométrie et biologie évolutive a réalisé Lifemap avec le support technique du pôle informatique. Cette production disponible en ligne et en application s’avérera très utile et attractive pour aborder les questions évolutives en classe. Charles Darwin - Le voyage d'un naturaliste autour du monde - CNRS sagascience - Plan du site. Plan du site Voir le texte intégral Crédits Accueil - Voir l'animation - Voir l'animation sans Flash Les 14 étapes du Voyage Etape 1 : 27 décembre 1831, avant le départ, Plymouth Etape 2 : du 27 décembre 1831 au 28 février 1832.

Charles Darwin - Le voyage d'un naturaliste autour du monde - CNRS sagascience - Plan du site

Ténériffe, Cap-Vert, Brésil Etape 3 : du 28 février au 5 juillet 1832.