background preloader

Modèles alternatifs

Facebook Twitter

Huit alternatives pour changer le monde... et bien commencer l’année. En fin d’année, on s’est fait plaisir, et on est allé aux quatre coins de la France pour rencontrer des gens comme vous et moi... qui changent le monde. Ils sont solidaires, innovateurs, courageux, imaginatifs, modestes. Un point commun : l’optimisme. De la Bretagne à la Drôme en passant par les Vosges ou Bordeaux, de Rouen au Cotentin, nos reporters ont parcouru une France qui bouscule les résistances, les conservatismes et le fatalisme. Vous pouvez savourer les reportages en lisant l’article en ligne, et/ou en téléchargeant le PDF imprimable. La ferme de demain, écolo et prospère, existe déjà, nous l’avons visitée Lire l’article en cliquant ici Télécharger ici : À Saillans, les habitants réinventent la démocratie Lire l’article en cliquant ici Je t’aide, tu m’aides, on rénove nos maisons Lire l’article en cliquant ici Aller à l’école en vélo, il n’y a rien de mieux Lire l’article en cliquant ici Dans les Vosges, l’économie circulaire fait revivre un village Lire l’article en cliquant ici.

Cet enseignant commence chaque journée de cours en complimentant tous ses élèves un par un... Chris Ulmer est enseignant spécialisé : il donne des cours à des enfants en difficulté dans la ville de Jacksonville, en Floride. Ces élèves souffrent de différents troubles. Certains sont autistes, d’autres souffrent de lésions cérébrales traumatiques, d’apraxie ou encore d’agénésie du corps calleux. Dans n’importe quelle classe école à travers le monde, les enseignants ont souvent l’habitude de commencer les journées par un petit rituel ou de routine. Le plus souvent, on passe en revue le programme du jour, on fait des annonces, on fait l’appel… Mais dans la classe de Monsieur Ulmer, les choses se passent différemment : on commence la journée… par 10 minutes de compliments individuels !

« C’est génial de t’avoir dans ma classe. Je pense que tu es drôle. Avec cette démarche, Ulmer cherche avant tout à mettre en place un rapport de confiance entre les élèves, et à les aider à forger leur estime de soi, en réaffirmant constamment leurs qualités et leur valeur. @via Abc News. Ce que les professionnels en psychologie devraient savoir à propos du polyamour. Préoccupations des polyamoureux sur leurs styles de vie et leur santé mentale. (Par Geri D. Weitzman, psychologue et thérapeute étasunienne.) Introduction Dans notre culture, nous avons tendance à supposer que les gens sont monogames. Le polyamour est distingué de l'infidélité par une communication honnête entre les personnes et les partenaires, au sujet de l'existence de chacune de ces relations dans leurs vies (Hymer et Rubin, 1982).

Le champ de la psychologie connaît peu de choses concernant le polyamour. Je commencerai ce rapport en décrivant les trois variétés principales de polyamour, et les bienfaits que les individus polyamoureux retirent de ce style de vie ; je suivrai par quelques données démographiques sur la fréquence du polyamour dans notre culture. Ensuite, je décrirai certaines des préoccupations que seuls des individus polyamoureux peuvent amener en thérapie. Types de polyamour Il y a trois variétés principales de polyamour. Les bénéfices du polyamour Références. Nantes va expérimenter, à partir du 1er novembre, l'arrêt à la demande sur l'ensemble de ses lignes de bus de nuit. Actualités > À Chaud > Nantes va expérimenter , à partir du 1er novembre... À Chaud #Harcèlement Nantes va expérimenter, à partir du 1er novembre, l'arrêt à la demande sur l'ensemble de ses lignes de bus de nuit C’est une mesure destinée à lutter contre le harcèlement dans les transports en commun, annonce le gestionnaire du réseau.

Toute femme - ou tout homme - souhaitant "éviter en soirée de trop longs trajets à pied", pourra, à partir de 22H30, descendre entre deux arrêts, après en avoir fait la demande de "vive voix" au conducteur de bus de nuit, qui décidera du "point précis de desserte", explique le directeur général de la Semitan, Alain Boeswillwald, lors d'une présentation du dispositif à la secrétaire d'Etat aux Droits des femmes, Pascale Boistard. "Si cela touche 5% des gens" utilisant le service de nuit - environ 1.500 en semaine et 3.500 le samedi soir - "c'est déjà bien", estime-t-il.

Partager Contenus recommandés par Outbrain A lire aussi Sur les sites du groupe. Smog Free Tower : une tour qui purifie l’air. Faire pousser ses propres légumes à l'année... presque sans électricité! Le reportage de Claudie Simard C'est une serre bien particulière que la famille Lavoie possède et exploite à Sainte-Ursule, dans la MRC de Maskinongé. Le modèle de la serre, en forme de dôme, a été acheté aux États-Unis et permet de faire pousser des légumes biologiques tout au long de l'année, pratiquement sans électricité. Pas plus grosse qu'une piscine hors terre, la serre solaire passive a coûté 12 000 $. Un investissement important, dont la famille Lavoie tire près de 80 % de sa consommation de légumes chaque année. À l'intérieur, le climat est semblable à celui de la Méditerranée, et ce, peu importe le temps qu'il fait dehors, été comme hiver.

La forme du dôme capte le soleil pratiquement toute la journée et la partie nord est isolée pour bloquer le froid. Un panneau solaire alimente un ventilateur qui aspire la chaleur intérieure, puis la distribue sous terre grâce à des tuyaux, pour éviter le gel au sol. Une petite facture d'électricité Le propriétaire de la serre, Patrick Lavoie. La câlinothérapie contre la dépression ? Une étreinte chaleureuse peut être salvarice. Image d'illustration d'une étreinte (Flickr/Matthew.G/CC). Il suffit de regarder autour de nous pour le constater. Que voit-on ? Des personnes pressées, stressées, angoissées, dépressives, devant gérer une masse d'informations toujours plus grande. Dans cet enchaînement vertigineux, ce n'est qu'au bord du gouffre, de l'épuisement, lorsque l'arrêt brutal s'impose, que la prise de conscience arrive.

Quel décalage entre ce dont nous aurions besoin et ce que nous vivons… Nous débarrasser de ce qui nous empoisonne Oui, se faire du mal, chacun peut en faire l'expérience au quotidien ("j'ai une sale tête aujourd'hui", "je ne vais pas y arriver", etc.). Et si nous changions de paradigme avant qu'il ne soit trop tard ? Revenir à l'essentiel, à ce dont nous avons le plus besoin est, d'une façon paradoxale, ce qu'il y a de plus difficile à atteindre. Pour cela, il nous faut faire un ménage interne, nous débarrasser de ce qui ne nous sert plus et qui, au contraire, nous empoisonne.

Science et vie. Dans les élevages, les veaux sont le plus souvent séparés précocement de leur mère… au détriment de leur bien-être (Ph. LJ42 via Flickr CC BY 2.0) Reconnus comme « êtres vivants doués de sensibilité » par la loi, les animaux ont maintenant droit à des études sur leur qualité de vie. Ainsi des chercheurs autrichiens ont monté une expérience destinée à mesurer le stress et les problèmes de comportement de jeunes veaux séparés de leur mère précocement… comme cela se pratique dans l’élevage industriel classique. Et leurs conclusions ont quelque chose d’étrangement familier – stress chronique, repliement et troubles de la sociabilité – dénotant une souffrance intérieure. Le contact avec la mère déterminant pour le comportement futur des veaux Ainsi, 11 veaux ont été maintenus éloignés du cheptel d’adultes et alimentés par une machine (lait). Avec une nuance : 5 recevaient le lait 2 fois par jour, et 6 y avaient droit 6 fois par jour.

Quatre groupes de veaux plus ou moins heureux Román Ikonicoff. Huit idées pour réinventer l'école. Non, le mammouth n’est pas entièrement congelé ! Malgré ses pesanteurs, l’Éducation nationale est aussi un lieu d’innovation. De plus en plus d’enseignants imaginent d’autres manières de guider les élèves dans les apprentissages. 40 pages, 89 articles, un cortège de décrets et d’arrêtés : le grand œuvre de Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale de 2012 à 2014, a été la promulgation d’une loi pour « refonder l’école de la République ». Malgré ses beaux principes, ce texte a été accueilli avec scepticisme sur le terrain. Si chaque ministre veut sa loi, les enseignants français le savent, une publication au Journal officielne suffit pas à réformer l’école.

Souvent montrée en exemple pour ses bons résultats, la Finlande a transformé son système éducatif à la fin des années 1960 en inversant complètement la perspective. 1 - Transformer l’espace de la classe 2 - Remplacer le cours magistral par la « classe inversée » 3 - Utiliser des tablettes numériques Le matin, O. Sylvain Marcelli. Ce petit renard est pris au piège d'un filet. Mais un homme au grand coeur va lui sauver la vie. Bhoutan : au pays du Bonheur national brut. Lancé en 1972, le "nouveau paradigme" s’appuie sur quatre piliers : la protection de l’environnement, la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise, la bonne gouvernance et le développement économique responsable et durable.

Aujourd’hui, le BNB irrigue toute la vie du pays, entraînant de profonds bouleversements dans l’agriculture (objectif : 100% biologique en 2020), l’éducation nationale, où l’on prépare les élèves à devenir des "ambassadeurs du changement", la gestion des ressources naturelles (réglementation stricte de l’abattage des arbres et de l’exploitation minière), la santé - gratuite pour tous -, le tourisme - haut de gamme -, ou le commerce (non adhésion à l’Organisation mondiale du commerce). Le film raconte le développement du BNB à travers le témoignage de hauts responsables mais aussi d’acteurs de terrain, habités par une vision du bonheur et du bien commun qui a fait l’objet d’un rapport très remarqué aux Nations unies. Comment s’est passé le tournage ? Demain : Le film qui réinvente le monde à partir des meilleures solutions d'aujourd'hui - CitizenPost.

L’objectif de Cyril Dion et Mélanie Laurent était de collecter 200 000 euros en 60 jours pour contribuer à financer leur film « Demain ». À peine un mois plus tard, le succès de la collecte dépasse toutes leurs espérances puisqu’ils en sont déjà à plus de 400 000 euros collectés grâce au soutien de 4000 contributeurs. « Demain » est un film qui pour objet de nous donner envie de construire un autre monde, en s’inspirant des initiatives positives qui sont déjà en marche. Mettre bout à bout les solutions que nous connaissons dans tous les domaines pour montrer à quoi notre société pourrait ressembler demain… Le crowdfunding est de plus en plus utilisé pour permettre à des projets de voir le jour, financement d’un festival, aide à l’installation d’un maraîcher bio, contribution pour l’édition d’un livre, participation au lancement d’une marque de vêtements … Pour en savoir plus et pourquoi pas contribuer.

Revenu de base, réduction du temps de travail, quelles solutions pour que mon boulot ne soit plus de détruire des emplois ? | Bloc-notes de Darathor. Je suis développeur. Une partie de mon boulot c’est d’automatiser des choses, d’augmenter la productivité, tout ça. La conséquence évidente c’est qu’au bout d’un moment ça finit par réduire la quantité de travail humain nécessaire. Naïvement, on dirait bien que c’est cool : le travail salarié (celui qu’on fait pour gagner sa vie) est en grande partie une charge dont on se passerait bien (même s’il peut être intéressant et enrichissant sur d’autres plans que financiers) dès lors qu’on a intégré qu’on pouvait très bien réaliser des tas de chose en dehors de la sphère salariale/marchande. Quand je dessine mes BD en 4 cases, quand je fais des sites et forums communautaires, quand j’écris ou quand je développe des petits logiciels divers, ça ne me rapporte pas un centime (au contraire même, je paye plusieurs centaines d’euros par an pour le serveur qui héberge mes sites et forums).

Et effectivement, la productivité augmente bien a priori. Augmenter le chômage Réduire les salaires Conclusion. Digital Animal Exhibition System "LightAnimal" Avec un revenu de base, qui fera les métiers pénibles ? - Questions Revenu de Base. Potager de poche : mode d’emploi. Quel est le comble du chic quand on habite en ville ? Faire pousser ses légumes sur son balcon. Comment ? Enfilez vos bottes, ajustez votre chapeau de paille et suivez le guide. Peut-on cultiver sur tous les balcons ? Pas forcément. 1/ Révisez vos classiques Avant de commencer à rêver de votre carré potager, avant d’imaginer la salade de tomates maison cet été, vérifiez quelques détails réglementaires. 2/ Empruntez une boussole Les pros vous diront qu’il n’y a pas plus important : connaître l’orientation de ses terres pour choisir les espèces à cultiver.

Suspendre, la meilleur façon de gagner du terrain. © Bacsac 3/ L’ABC du bac Vous avez peu de place ? L’option flemmard La plantation à même le sac de terreau. Ca c’est l’option minimaliste. L’option mobile La plasticienne Paule Kingler a inventé le dadagreen, des sacoches vélo à cultiver. Le dadagreen, une création de Paule Kingler. L’option Yogi Pourquoi se baisser quand on peut cultiver à hauteur d’évier. 4/ Semez militant. « Produire autrement et partager le travail pour en finir avec le chômage » Jumping Simulator. Ethiquettes. Soon Soon Soon sur Newmanity. Noémie, 26 ans : « Avant, je ne savais que lire, maintenant, je peux construire une maison » Faire une pause, dire stop, s’offrir une parenthèse… Vous en rêvez ? Eux l’ont fait. Et ils témoignent pour « Terra eco ». C’est le sens de cette nouvelle rubrique : « Aujourd’hui, j’arrête ». Quel est votre parcours ? Après des études de lettres, je suis partie en 2009 en Colombie dans le cadre d’un échange universitaire.

C’est-à-dire ? En gros, l’idée dominante, c’est d’inculquer notre manière de vivre, de penser à des peuples que l’on estime sous-développés. Quelle a été votre décision ? J’ai décidé de vivre moi-même l’expérience de l’autonomie. Comment est votre vie maintenant ? Je travaille deux mois par an, l’été, où vit ma famille, en Vendée. Quelle a été la réaction de vos proches ? J’ai dû me justifier souvent, expliquer ma démarche. Vous dites avoir eu à vous justifier. Par exemple « mais comment tu vas faire quand tu auras des enfants ? Les gens vous font-ils culpabiliser ? Ici, c’est ancré dans la mentalité que si tu ne vas pas au bureau chaque jour, tu es un fainéant. Consommation collaborative | L'Union des Economes. 4 vote(s) Chaque mois, retrouvez la présentation de 5 sites de consommation collaborative qui ont attiré notre attention, qui nous ont interpellé. Ce mois-ci, on parle entraide, location de matérie.. Chaque mois, retrouvez la présentation de 5 sites de consommation collaborative qui ont attiré notre attention, qui nous ont interpellé.

Frizbiz : entraide et petits boulots Lancée en 2013, la plateforme Frizbiz met en relation des personnes (inscrites sur le site) en valorisant l’aspect d’entraide. Louli Kids and Go : des voyages facilités L’idée de la société coopérative Louli Kids and Go est née en 2011, de l’initiative d’une maman, qui désirait faciliter la vie des parents voyageant régulièrement. Expediezentrevous.com : envoi de colis entre particuliers Ce site est une formule alternative pour le transport de colis. La Ruche qui dit oui pour lutter contre la malbouffe Le site met en relation les producteurs locaux et les consommateurs. Les expériences alternatives peuvent-elles changer le monde ? Accueil > Société > Les expériences alternatives peuvent-elles changer le monde ? Société Emmanuel Daniel mercredi 12 février 2014 Ecouter ici : Emmanuel Daniel est journaliste.

Il a réalisé un Tour de France des alternatives et collabore régulièrement avec Reporterre. Voir notre rubrique Alternatives. Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre : Le potager souterrain, le futur pour les légumes ? L'énergie solaire en plein boom à New York. Bientôt un potager dans votre salon. La culture hors-sol pour nourrir les villes du futur I Demain la Ville. Open Food Facts - France. Les potagers urbains grimpent aux facades. Swap-o-matic ou la machine à troc. ÉDUCATION (scolaire) POSITIVE.

Disco Soupe. Le blog de Bickel | Retrouvez les dessins et les livres de René Bickel. Le monde de demain... Bombes de graines/seed balls. Après les cafés suspendus, voici les cours suspendus.