background preloader

Lire

Facebook Twitter

Six conseils pour encourager les garçons à lire plus. Régulièrement, les enquêtes de l’OCDE soulignent que les filles affichent de meilleures compétences en lecture que les garçons.

Six conseils pour encourager les garçons à lire plus

Un écart que l’on retrouve aussi au niveau national quand on consulte les données sur le sujet. La recherche suggère que lire davantage peut améliorer les performances en déchiffrage et en compréhension. À Grenoble, Short Edition sème des distributeurs d’histoires  Silence, on lit ! Lecture quotidienne de livres. Temps de lecture Problèmes et solutions SOLadmin2016 2017-02-18T01:33:42+00:00 La présentation, puis la mise en place de cette pratique peuvent poser des problèmes, soulever des questions.

Silence, on lit ! Lecture quotidienne de livres

L’association SILENCE, ON Lit ! Propose justement de venir vous exposer cette pratique et ses nombreux avantages et de trouver avec vous les solutions pour faire face à certains des problèmes qui peuvent se poser lors de sa mise en place. D’où viennent les livres ? Tout le monde n’a pas les moyens ni le réflexe d’acheter des livres. Accompagner ceux qui ont peur des livres ou ne les aiment pas Qui aime lire sait à quel point les livres sont des amis. Bénédicte Shawky-Milcent : A quoi bon lire au lycée ? « La lecture, ça ne sert à rien !

Bénédicte Shawky-Milcent : A quoi bon lire au lycée ?

», tel est le titre provocateur d'un ouvrage vivifiant que Bénédicte Shawky-Milcent vient de consacrer à l'enseignement du français au lycée. C'est que bien souvent les œuvres n'y sont abordées que comme supports de travaux scolaires, au point que la majorité des jeunes cessent de lire de la littérature une fois passé le bac de français. Comment alors susciter et fortifier le bonheur de la lecture ? « Ce qui importe, explique Bénédicte Shawky-Milcent, c'est de créer les conditions pour que toutes les œuvres littéraires étudiées à l'école puissent devenir, pour chacun, l'occasion d'une véritable expérience intérieure. » Pour que l'élève se déploie enfin comme « sujet lecteur », l'ouvrage présente des propositions pédagogiques concrètes et stimulantes : appropriations créatives des textes, autobiographies de lecteurs, événements de lecture… Chiche ?

« La lecture, ça ne sert à rien ! Il conviendrait toutefois de nuancer ce constat. Références : Tutoriel animoto. BookTube : votre prescripteur de livres pour l'été est sur Youtube. Certains les voient comme de simple sketches, d'autres comme l'équivalent vidéo des blogs littéraires ou même comme de véritables bandes-annonces pour livres.

BookTube : votre prescripteur de livres pour l'été est sur Youtube

Une jeune femme ou un jeune homme se filme dans sa chambre, dans son salon ou devant sa bibliothèque afin de présenter et commenter ses lectures, ainsi que le plaisir et les émotions qu'elles lui ont procurés. De l'autre côté de l'écran, ce sont des centaines voire des milliers d'abonnés à sa chaîne YouTube qui visionnent chacune de ses vidéos. Une communauté qui ne cesse de s'étendre Si les BookTubes (contraction des mots "book" et "YouTube") ont progressivement envahi le net depuis 2009, cela ne fait qu'un an ou deux que le phénomène décolle en France. A l'instar des célèbres youtubeurs humoristiques Norman et Rémi Gaillard ou des youtubeuses beauté, les booktubeurs ont su trouver et capter un public autour des livres et du plaisir de la lecture.

Certes, les petits frenchies n'ont pas (encore?) Que trouve-t-on dans ces vidéos ? Catalogue en ligne <center><strong>Lycée hôtelier de Marseille</strong></center><br> 114 avenue André Zenatti 13008 Marseille <br> Tel : 04 91 72 75 21<br><small><small>cdi.0132974m@ac-aix-marseille.fr</small></small> Et si on allait dans une librairie. Christine Hachouf, professeur documentaliste au lycée professionnel A.

Et si on allait dans une librairie

Beau de Rochas à Bordeaux J'exerce dans un lycée des métiers de l'automobile. Le public est donc constitué pour l'essentiel (à 95%) de garçons, peu enclins à la lecture. Ils le sont d'autant moins quand ils sont en classe de seconde CAP. Ces élèves sont issus de 3° SEGPA, DP6, de PRI et même de classes d'accueil. En 2009, deux professeurs de lettres/histoire et moi avons décidé de monter un projet en direction de 2 classes de CAP, pour essayer de développer chez eux le goût pour la lecture. Dans le cadre des programmes académiques culture, la DAAC (Délégation Académique à l'éducation Artistique et Culturelle) de Bordeaux en partenariat avec Écla (écrit, cinéma, livre, audiovisuel)2, la DRAC (Délégation Régionale des Affaires Culturelles) Aquitaine et le réseau des Librairies atlantiques3, proposait le projet "Jeunes en librairie".

Préparation du projet au lycée Quinze jours après, Bast était attendu. Prolongement (2) (3) Conférence de consensus lecture. Conférences de consensus Cnesco-Ifé/ENS de Lyon : LIRE, COMPRENDRE, APPRENDREComment soutenir le développement de compétences en lecture ?

Conférence de consensus lecture

Les 16 et 17 mars 2016, à l’ENS de Lyon#CC_Lecture Quels sont les principaux obstacles rencontrés dans l’apprentissage de la lecture ? Quelles sont les pratiques de lecture des jeunes, dans la classe comme à la maison ?