background preloader

Aborder l'actualité du 13 novembre avec les élèves

Facebook Twitter

Comprendre les attentats et le terrorisme

"Quoi dire, quoi faire face à ça..." Des dessins ! #JeSuisParis, en dessins. Le hashtag #JeSuisParis, en résonnance avec celui des attentats de janvier, #JeSuisCharlie, est né cette nuit sur les réseaux sociaux après la série d'attaques dont la capitale et sa banlieue ont été la cible.

#JeSuisParis, en dessins

La mort des dessinateurs de Charlie avait donné lieu à de nombreux hommages en dessin. Là encore, dessinateurs et internautes ont partagé leurs croquis. Le dessin le plus partagé est celui-ci, il est l’œuvre de l’artiste Jean Jullien : Parmi les dessinateurs connus, Johann Sfar a très vite publié une émouvante suite de dessins sur son compte Instagram. Le petit Elyx, personnage connu des réseaux sociaux, a lui aussi exprimé son soutien :❤️Paris #WeAreOne #Peace #Paris #jesuisparis #prayforparis pic.twitter.com/7ndGqRU77Y. Attaques à Paris : #PorteOuverte, #RechercheParis, #PrayForParis, nuit de solidarité en ligne. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pauline Croquet, Morgane Tual et William Audureau « Rue Castagnary je peux encore héberger du monde », « je peux ouvrir mon appart dans le 20e », « si quelqu’un cherche un abri vers Belleville, prévenez-moi »… Peu après les fusillades qui ont fait de nombreux morts vendredi 13 novembre à Paris, la solidarité s’est organisée rapidement sur la Toile.

Attaques à Paris : #PorteOuverte, #RechercheParis, #PrayForParis, nuit de solidarité en ligne

Avec le mot-clé #PorteOuverte, de nombreux internautes ont fait part sur Twitter de leur volonté d’accueillir des personnes pour se réfugier en lieu sûr. Avec ses variantes : #PortesOuvertes, #OpenDoor ou #OffeneTüren – en pensant aux nombreux Allemands présents dans la capitale pour le match France-Allemagne. Attentats de Paris : comment en parler aux enfants. J.Cl. | 14 Nov. 2015, 16h20 | MAJ : 14 Nov. 2015, 17h34 Les attentats de Paris et de Saint-Denis sont dans toutes les conversations, tous les textos.

Attentats de Paris : comment en parler aux enfants

Lundi, les enfants en parleront nécessairement entre copains dans la cour. Il est dès lors essentiel d'en discuter à la maison, dès ce week-end. S'il y a une leçon qui a été donnée par les attentats des 7 et 9 janvier, c'est qu'il ne faut absolument pas cacher ces événements aux enfants. Mais comment aborder un sujet si douloureux ? Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ?

14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous.

Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ?

Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. Attentats du 13 novembre: Comment expliquer le terrorisme aux enfants? - L'Express Styles. Presque un an après les attentats de Charlie Hebdo et la prise d'otages dans une épicerie casher à Porte de Vincennes, la France est de nouveau en proie aux attaques terroristes.

Attentats du 13 novembre: Comment expliquer le terrorisme aux enfants? - L'Express Styles

Une série d'attaques simultanées a fait ce vendredi 13 novembre plusieurs dizaines de morts à Paris, ainsi qu'autour du stade de France, où avait lieu le match France-Allemagne. Couvert par les médias, le sujet sensible du terrorisme nécessite d'être abordé pour contenir l'éventuelle inquiétude qu'il provoque et limiter son impact dans les foyers français. Comment aborder la question en famille, alors que l'état d'urgence a été déclaré? Eléments de réponse.

Répondre à toutes les questions. Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants ? Certaines émissions télévisées, en particulier les journaux d’informations, ne sont pas adaptées à la jeunesse. « Jusqu’à 10-12 ans, les parents ne devraient pas laisser un enfant seul devant la télévision au moment des actualités.

Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants ?

C’est une première précaution », affirme Harry Ifergan, psychologue et spécialiste du développement de l'enfant. Pour autant, difficile d’échapper pour les plus jeunes aux images des attentats à Paris qui ont pris une large place dans l’ensemble des journaux télévisés, qui ont relayé de terribles images de cette agression. Attentats Paris. Attentats à Paris - Charlie Hebdo : que dire aux enfants.

Comment gérer un tel évènement lorsque l’on est parent ?

Attentats à Paris - Charlie Hebdo : que dire aux enfants

Claude Halmos : Il n’y a pas à gérer quoi que ce soit. On ne gère pas le fait d’être bouleversé. On l’est, c’est normal de l’être et on ne peut pas faire semblant. Une fois que cela est dit, que faire ? Il est selon moi très important que tous les parents parlent avec leurs enfants, dès la maternelle. Attentats à Paris : comment en parler à vos enfants ? Par Kocila Makdeche Mis à jour le , publié le François Hollande évoque "un acte de guerre".

Attentats à Paris : comment en parler à vos enfants ?

Après la série d'attaques terroristes, qui ont fait au moins 128 morts à Paris et à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), vendredi 13 novembre, le chef de l'Etat a dénoncé la "barbarie absolue" de ces attentats, revendiqués par le groupe Etat islamique. François Hollande a également décrété l'état d'urgence et un "deuil national de trois jours".

Pour vous aider à expliquer ces tragiques événements à vos enfants, francetv info s'est entretenu avec Myriam Szejer, pédopsychiatre à l'hôpital Foch, à Suresnes (Hauts-de-Seine). Attentats à Paris: il faut parler de "guerre" aux enfants. Cacher la vérité est une erreur. Des secours devant le bar le Carillon, théâtre de l'un des attentats meurtriers à Paris le 13 novembre 2015.

Attentats à Paris: il faut parler de "guerre" aux enfants. Cacher la vérité est une erreur

(Jacques Brinon/AP/SIPA) Les attentats simultanés qui viennent de se produire à Paris sont d’une immense gravité. Comme pour ceux de janvier, il va falloir les expliquer à nos enfants et ne pas leur cacher la vérité. Attentats à Paris : comment en parler aux enfants ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Mattea Battaglia Une fin chaotique de match de football, des scènes d’émotion, des institutions fermées… Autant de manières par lesquelles les enfants ont été touchés par les attentats de vendredi soir.

Attentats à Paris : comment en parler aux enfants ?

Jean-Luc Aubert, psychologue, spécialiste de l’enfant et de l’adolescent, donne des pistes aux parents sur la manière d’aborder la question en famille. » Suivez la situation en direct. Comment en parler avec nos élèves. Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe. C’est à chaque enseignant, avec ce qu’il est et en fonction des élèves qu’il a en charge, de déterminer ce qui va le mieux convenir.

Cette recension n’est pas exhaustive, elle sera complétée en continu dans les heures et les jours qui viennent… n’hésitez pas à nous signaler les ressources qui n’y figurent pas et qui vous semblent utiles, soit ici en commentaire soit sur notre page Facebook ou notre compte Twitter. De la maternelle au lycée. Comment les pays luttent contre le terrorisme. Dire l'indicible. Comment parler des attentats avec vos élèves.

Comment dire l’indicible ? Comment évoquer avec vos élèves lundi les terribles événements survenus ce week-end à Paris ? Comment réagir face aux questions des enfants ? Des questions difficiles que beaucoup d’enseignants se posent ce week-end sombre pour la République. Délivrer Des LivresDes ressources pour parler aux enfants des attentats. La France, le monde, tout le monde ne parle plus que de ça. Avec des photos de paix, mais aussi des images terribles, ensanglantées, des images de corps, de mort, et des mots de haine. Demain nous reprendrons la route du travail, de l’école. EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes.

Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Un acte commis par une armée terroriste, Daech, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. Un acte de guerre préparé, planifié, de l’extérieur, avec des complicités extérieures que l’enquête permettra d’établir. Un acte d’une barbarie absolue. » En images. Des dessins du monde entier pour soutenir Paris. Expliquer l'actualité aux enfants. 12 janvier 2015 Les mots de l’actualité sont parfois difficiles à comprendre pour les plus jeunes. Afin de les aider à trouver des repères dans le flux d’informations actuel, nous vous proposons, avec le magazine Youpi, une explication à hauteur d’enfant de quelques “mots de grands”.

Faire un cours l’air de rien au lendemain du 13 novembre 2105. Favre émotions attentat. Fluctuat Nec Mergitur – Décrypter les attentats du 13 Novembre 2015. Grand écran : Djihad 2.0. Histoire-Géographie au collège et au lycée - Ressources suite aux attentats du 13 novembre 2015. Journal Junior.

Le terrorisme. Mairie de paris. Mon Quotidien : "pour vous aider à parler des attentats avec vos enfants". Padagogie : Photo. Phosphore_Que-veut-l-etat-islamique. Plusieurs attentats frappent Paris. Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015. Revue de presse - 14 Novembre 2015.

Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée ? Syrie : les ennemis de mes ennemis... SYRIE : LES ORIGINES DE LA CRISE. Terrorisme. Vocabulaire 13 novembre.