background preloader

Michelscheflin

Facebook Twitter

Démocratie : histoire d'un malentendu. Hervé Kempf : « Il est vital pour l’oligarchie de maintenir la fiction d’une démocratie » - Privilèges. Les puissances d’argent ont acquis une influence démesurée, les grands médias sont contrôlés par les intérêts capitalistes, les lobbies décident des lois en coulisses, les libertés sont jour après jour entravées.

Hervé Kempf : « Il est vital pour l’oligarchie de maintenir la fiction d’une démocratie » - Privilèges

Pour Hervé Kempf, journaliste et essayiste, si nous voulons répondre aux défis du 21e siècle, il est impératif de revenir en démocratie. Et mettre fin à l’oligarchie, régime actuel qui maintient les privilèges des riches au mépris des urgences sociales et écologiques. Dessin : ©DR Basta ! : Pourquoi affirmez-vous que nous ne sommes plus en démocratie, et pas encore en dictature, mais dans une « oligarchie » ? Hervé Kempf : Dans les pays occidentaux, l’évolution du capitalisme ces 30 dernières années a provoqué une considérable augmentation des inégalités.

Le régime oligarchique actuel se caractérise par une extension du pouvoir des acteurs économiques, bancaires et financiers. L’oligarchie désigne à la fois une réalité sociologique et un système politique. Le troisième âge du suffrage universel, par Alain Garrigou (Les blogs du Diplo, 19 janvier 2016) Depuis son origine, le suffrage universel a reposé sur un fondement élémentaire : que les citoyens s’en servent, s’en servent correctement, en somme qu’ils deviennent des électeurs réguliers.

Le troisième âge du suffrage universel, par Alain Garrigou (Les blogs du Diplo, 19 janvier 2016)

On sait aujourd’hui combien l’évidence du suffrage universel n’est pas naturelle et combien sa réussite a dépendu de luttes sociales et d’autres ressorts de la participation électorale que la conviction politique — le communautarisme, le clientélisme voire la corruption. On sait enfin comment le triomphe de la conviction politique est passé par l’Etat capable d’offrir des biens publics et par l’intervention des entrepreneurs politiques engagés par des promesses électorales. Le deuxième âge du suffrage universel, celui de son évidence, a recouvert d’amnésie le premier et a naturalisé l’évidence de la participation, comprise à la fois comme désir spontané et comme devoir intériorisé de s’exprimer. Tout au long d’un siècle environ, ce fut une assurance d’efficacité. Prospérité du « vote contre » 1848, le printemps des peuples, par Alain Garrigou. En 1848, le printemps commence le 22 février, à Paris.

1848, le printemps des peuples, par Alain Garrigou

Pour contourner l’interdiction de réunion et d’association imposée par la monarchie de Juillet, les partisans d’une réforme du suffrage censitaire organisent, depuis juillet 1847, une campagne de banquets où les toasts se transforment en discours politiques. Celle-ci doit culminer lors d’un rassemblement à Paris : il est interdit. Les organisateurs décident néanmoins de le maintenir et en fixent la date au 22 février. La veille, ils renoncent à leur projet. Trop tard : les participants se rassemblent, accueillis par les fusils. Les événements s’enchaînent alors très vite. La révolution puis l’avènement de la république en France ne peuvent qu’affoler l’Europe des cours monarchiques. Alors qu’à la fin du XVIIIe siècle les sympathies pour la Révolution française restaient exceptionnelles, en 1848 les sociétés européennes sont traversées par des revendications politiques : le peuple exige plus de liberté. BBC Radio 4 - In Our Time, 1848: Year of Revolution.

Révolutions européennes de 1848. Mouvements insurrectionnels d'inspiration libérale ou démocratique qui tentèrent de mettre fin aux régimes absolutistes de l'Europe et de satisfaire les revendications nationales.

révolutions européennes de 1848

Le « printemps des peuples » (février-mars 1848) Introduction La terminologie de 1848 affectionne deux catégories d'expressions. La première rend compte de la soudaineté des événements : c'est l'« explosion », la « vague », la « flambée ». La seconde, à tonalité humaniste, met en valeur l'aspect fraternel et philanthropique des aspirations : « printemps des peuples », « aurore de l'humanité ». L'Italie L'Italie, cette « expression géographique » sous la dure domination autrichienne, voit s'effondrer les régimes absolutistes. L'Autriche En Autriche, la fuite de Metternich consacre l'effondrement des principes réactionnaires du système de 1815. Les États allemands La crise du mouvement libéral et national (mai-août 1848) En quelques mois, la situation va se retourner complètement en faveur des forces de réaction.