background preloader

Christopher Larsch

Facebook Twitter

Christopher Lasch : La culture du narcissisme. Cet article est la version revue et augmentée d’une recension parue sur ce site il y a deux ans.

Christopher Lasch : La culture du narcissisme

Je remercie Thibaut Gress de le publier sous cette nouvelle forme. (juillet 2014) Autoportrait de Narcisse Dans son livre Un art moyen [1], Pierre Bourdieu montre que la pratique de la photographie, art apparemment très libre et très indéterminé quant à son objet, est en fait fortement déterminé socialement. On ne prend pas de photographie n’importe quand, alors même que les appareils individuels le permettraient, mais lors des temps forts de la vie sociale : mariage, fêtes, bal de promotion etc. Presque un demi-siècle après ce livre, l’époque des photographies avec l’appareil Kodak-Pathé semble lointaine, maintenant que nous pouvons prendre en permanence des photos avec un téléphone. Au contraire, la plupart des photographies sont vouées aujourd’hui à être mises aussitôt sur Instagram, repostées sur Facebook et stockées sur un profil Google+.

Christopher Lasch : La culture du narcissisme. Christopher Lasch : La culture du narcissisme. Pour en finir avec le XXIe siècle. 1 Simon Leys, Orwell ou l’horreur de la politique (Paris : Hermann, 1984). 2 La Culture du narcissisme a été publiée aux États-Unis en 1979.

Pour en finir avec le XXIe siècle

Une traduction française a paru en (...) 1Au début de son merveilleux petit livre sur George Orwell, Simon Leys fait observer, avec raison, que nous avons là un auteur qui « continue de nous parler avec plus de force et de clarté que la plupart des commentateurs et politiciens dont nous pouvons lire la prose dans le journal de ce matin »1..Toutes proportions gardées, ce jugement s’applique parfaitement à l’œuvre de Christopher Lasch et plus particulièrement à La Culture du narcissisme, qui est sans doute son chef-d’œuvre. «Le Complexe de Narcisse», recenssion de l’ouvrage de Lasch par Guillaume Faye.

Article paru sous le titre de « Le Complexe de Narcisse, essai de Christopher Lasch» , in Nouvelle Ecole, 1982. « Partout, la société bourgeoise semble avoir épuisé sa réserve d’idées créatrices (…) La crise politique du capitalisme reflète une crise gène-raie de la culture occidentale.

«Le Complexe de Narcisse», recenssion de l’ouvrage de Lasch par Guillaume Faye

La Culture de l'égoïsme (pour for everyone) Tous des Narcisses impuissants (Christopher Lasch) "Les questions sociales se présentent inévitablement aussi comme des questions personnelles".

Tous des Narcisses impuissants (Christopher Lasch)

Christopher Lasch Pourquoi sommes nous si passifs devant le basculement effrayant du monde ? Christopher Lasch : « Le moi assiégé. Essai sur l’érosion de la personnalité » Critique Christopher Lasch : les malheurs de Narcisse LE MONDE DES LIVRES | 27.03.08 | Christopher Lasch (1932-1994) appartient à une catégorie très bien représentée dans la sociologie américaine, mais qui a peu d'équivalents en France : c'est un sociologue qui échappe à l'alternative entre la théorie et l'enquête pour saisir ce qui fait l'unité d'une période ou d'une époque de la société démocratique.

Christopher Lasch : « Le moi assiégé. Essai sur l’érosion de la personnalité »

Il s'appuie, bien sûr, sur l'exemple américain, mais ses analyses sont assez aisément transposables aux sociétés européennes. C'est aussi un penseur politique qui échappe aux clivages usuels, puisqu'il se veut socialiste tout en reconnaissant de nombreux mérites à certaines traditions conservatrices. Il n'est donc pas surprenant qu'il cite souvent avec approbation certains auteurs conservateurs comme Daniel Bell ou Norman Podhoretz, mais cela ne l'a nullement conduit à se réjouir des politiques dites conservatrices, suivies à partir des années Reagan. Commander ce livre Share and Enjoy. La culture du narcissisme.

Nous sommes tous des sales gosses de Narcisse. Passée inaperçue en Europe, une enquête récente de l’Université d’État de San Diego (CA) souligne la tendance croissante vers le « narcissisme » chez les étudiants de premier cycle universitaire ; ce comportement ayant augmenté de 30 % entre 1982 et 2009.

Nous sommes tous des sales gosses de Narcisse

Ainsi, beaucoup de jeunes Américains se considèrent assez talentueux et promis à un succès certain pour délaisser la connaissance, au point que le temps consacré aux études à considérablement diminué. Et les résultats scolaires qui en ressortent ont sensiblement chuté. Christopher Lasch : Narcisse, nouvelle figure du capitalisme. Bon nombre d’auteurs contemporains insistent sur la vitalité du capitalisme comme culture : non plus une société non marchande, qui subsisterait à côté d’une économie de marché, mais une société de marché indissociable d’une économie de marché et mieux encore une société animée, cultivée par l’esprit du capitalisme, arôme spirituel du monde contemporain.

Christopher Lasch : Narcisse, nouvelle figure du capitalisme

Certains ont en quelque sorte ausculté nos psychismes pour (dé)montrer le formatage de nos consciences, de nos désirs, de nos valeurs par « l’éthique » et les cultures du capitalisme. Certains ont poussé le bouchon plus loin et redonné vie à un courant que l’on croyait enterré, un surgeon du freudo-marxisme qui critique autant la culture du capitalisme que les pratiques de ses opposants. L’avènement des nouveaux Narcisse Pas de passé et no future Sans doute qu’à la racine, il y a l’évidement du moi et le sentiment d’impuissance qui l’habite. Publicité et médias y sont pour quelque chose. Le triomphe de Narcisse? La philosophie face au malêtre de l'individu postmoderne. Jean-Marc Triffaux, psychiatre et Professeur de psychologie médicale à l’Université de Liège, m’a demandé de traiter de la question du narcissisme devant des psychiatres, psychanalystes et psychologues.

Le triomphe de Narcisse? La philosophie face au malêtre de l'individu postmoderne

La conférence a eu lieu le 24 octobre 2013. Elle était organisée par la firme pharmaceutique Lundbeck. Le thème que je vais aborder ce soir relève de ce qu’on appelle « l’exercice imposé ». Jean-Marc Triffaux, en m’invitant dans le cadre de ces conférences, m’a proposé d’aborder la question du narcissisme comme figure du malêtre de l’individu contemporain/ postmoderne. Dans mes travaux, je n’utilise jamais la notion de « narcissisme », pas plus d’ailleurs que celles de « postmodernité » ni de « malêtre ». LE NARCISSISME ET LA CULTURE MODERNE. Il s’agit donc d’analyser ses conditions historiques d’émergence à partir de la démocratie et de l’individualisme pour comprendre ce qui le spécifie.

LE NARCISSISME ET LA CULTURE MODERNE

Certains auteurs comme Marcel Gauchet, Christopher Lasch, Gilles Lipovetsky, Alain Ehrenberg, Charles Taylor, Jean-Pierre Lebrun, Robert Castel ont mis en avant des caractéristiques de cet homme centré sur lui-même. Il faudrait reprendre ces analyses philosophiques, sociologiques et psychanalytiques pour comprendre ce que le narcissisme engendre comme manière originale d’être-au-monde. Christian Ruby : De l’individualisme à l’obsession narcissique.