background preloader

Ressources pour le CAPES

Facebook Twitter

Pratiques des adolescents sur Internet et les médias sociaux. L'article de la Revue Française des Sciences de l'Information et de la Communication prend appui sur certains des résultats de l’étude JAMES (Jeunes/Activité/Médias/Enquête suisse) menée en 2012, en partenariat avec les Universités de Zürich, de Lugano et de Genève.

Pratiques des adolescents sur Internet et les médias sociaux

Cette enquête visait à mesurer les usages des médias et réseaux sociaux par les adolescents et, à l’échelle suisse, à combler un manque en matière de recherche sur les pratiques médiatiques des adolescents. Les auteurs du présent article s'appuient notamment sur un questionnaire fermé et standardisé, soumis à un échantillon de 1169 élèves âgés de 12 à 19 ans, et fréquentant des écoles (écoles de commerce, collèges) ou établissements professionnels (places d’apprentissage).

Usages des médias chez les adolescents L'étude relève que les « 15-19 ans » ne sont que 16 % en France à lire la presse (gratuite et payante) tous les jours en 2009. Pratiques informationnelles des adolescents Sources et références complémentaires. Guide pratique des réseaux sociaux — Enseigner avec le numérique — Éduscol numérique. Le centre de sécurité de Twitter pour offrir une plateforme plus sûre. Panorama des médias sociaux 2015. If you are looking for the english version of this article, you will find it here: Social Media Landscape 2015.

Panorama des médias sociaux 2015

Comme tous les ans, je vous propose une nouvelle version de mon panorama des médias sociaux, une habitude démarrée en 2008 et qui se prolonge depuis tous les ans : 2009, 2011, 2012, 2013 et 2014. Pour certain(e)s d’entre vous, les médias sociaux sont la pierre angulaire de votre vie professionnelle, pour d’autres, c’est simplement un « terme marketing » pour désigner les réseaux sociaux. J’entends encore énormément de personnes dans mon entourage qui confondent encore ces deux termes. Pour mémoire, j’avais donné une définition en 2009 : « Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet ou en situation de mobilité« . J’avais également listé les différents types de médias sociaux afin de lever l’ambigüité. Les sorties : Google+ Les entrées : Periscope, Ghost et Slack. Droit à l'oubli : tout savoir sur le déréférencement et la suppression des données personnelles.

Le droit à l’oubli, c’est très compliqué.

Droit à l'oubli : tout savoir sur le déréférencement et la suppression des données personnelles

C’est très compliqué parce que le droit à l’oubli n’est pas inscrit précisément dans une seule et unique loi, et parce que le numérique est rarement cantonné à un seul pays : lorsqu’un citoyen français demande à une entreprise américaine de supprimer des données qui le concernent, les conflits de droit apparaissent au grand jour. Nous le voyons régulièrement : la CNIL œuvre pour que le droit au déréférencement des citoyens français soit respecté, mais Google n’est pas toujours d’accord, estimant que la CNIL n’est pas légitime pour statuer sur Google.com. Pour mieux cerner le droit à l’oubli, connaître les droits des citoyens français et savoir les démarches à effectuer pour faire valoir ses droits, nous avons eu le plaisir de rencontrer Gustav Malis à Rennes. Il fait partie du laboratoire Confiance & Identité Numérique de l’IRT b<>com à Rennes.

Pouvez-vous présenter votre parcours et votre rôle à l’IRT b<>com ? Les médias sociaux ou la bête aux mille têtes. Ah Internet !

Les médias sociaux ou la bête aux mille têtes

Tant les adultes que les jeunes, je pense, ont beaucoup à apprendre sur le sujet tant 2015 et les prochaines années risquent de voir de plus en plus de nouvelles porter sur la question de la sécurité! Les fraudes, le vol d’identité et la Cyber-intimidation venant en tête de liste des préoccupations de n’importe quel parent ! Aujourd’hui en effet, c’est vraiment devenu un euphémisme que de prétendre que personne ne semble complètement immunisé contre les dérives de cette bête à mille têtes que semble devenu l’immense web mondial.

La dernière manifestation de ce qui a tout d’un éventuel monstre du web ? L’application Gossip qui en France ces jours-ci provoque tout un tollé! Si vous n’en avez pas entendu parler, il suffit de savoir que depuis le début de la semaine, en effet, les critiques se sont littéralement ruées sur cette nouvelle application dont «l’utilité» est de faire circuler anonymement des rumeurs sur les médias sociaux. Vous avez bien lu !