background preloader

Droits et réseaux sociaux

Facebook Twitter

Le revenge porn visant Benjamin Griveaux déjà dédoublé sur Internet Archive. Benjamin Griveaux et le revenge porn. Publié le : 14/02/2020 - 13:25Modifié le : 15/02/2020 - 02:03 C'est un Russe, l'artiste contestataire Piotr Pavlenski, qui aurait mis en ligne les vidéos qui ont précipité la fin de la candidature de Benjamin Griveaux à la mairie de Paris.

Benjamin Griveaux et le revenge porn

Selon le quotidien français Libération qui lui a parlé, l'artiste affirme tenir ces vidéos « d'une "source" qui avait une relation consentie avec Benjamin Griveaux ». Piotr Pavlenski est loin d’être un inconnu, à la fois des milieux artistiques et des services de police en Russie, comme en France, rapporte notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot. Ses œuvres contestataires, provocatrice lui ont déjà valu, non seulement une notoriété internationale, mais aussi d’avoir été condamné à la fois par la justice russe et par la justice française. Originaire de Saint-Pétersbourg, aujourd’hui âgé de 35 ans, Piotr Pavlenski se fait connaître en 2012, en se cousant les lèvres en soutien aux Pussy Riot. Vous laissez votre session Facebook ouverte au bureau? Vos messages peuvent être considérés comme publics. FACEBOOK - Le compte Facebook sur lequel vous insultez votre collègue ou votre patron est-il privé ou public?

Vous laissez votre session Facebook ouverte au bureau? Vos messages peuvent être considérés comme publics

Tout dépend des circonstances. Le 2 février dernier, la Cour d'appel de Toulouse a rendu un arrêt déclarant qu'une salariée qui avait tenu des propos injurieux à l'égard de ses collègues et de sa supérieure avait commis une faute grave qui justifiait son licenciement: la salariée avait laissé sa page Facebook visible de tous dans le magasin où elle travaillait. La session Facebook laissée volontairement ouverte "Grosses merdes", "bonne journée chez les fous", "grosse conne stupide"...

15 ans, la majorité numérique - franceculture. À quel âge devient-on propriétaire de ses données personnelles et de son image ?

15 ans, la majorité numérique - franceculture

Voilà le problème posé dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale ce mercredi. La question de la majorité numérique se posait dans un amendement, au sein d'un projet de loi bien plus vaste sur les données personnelles. Avec pour objectif la mise en conformité du droit national français avec le "paquet européen de protection des données" adopté par le Parlement européen et le Conseil le 27 avril 2016. Selon une enquête de la CNIL et de Génération numérique, seulement 41% de jeunes âgés de 11 à 14 ans savent que les réseaux sociaux peuvent utiliser les contenus qu'ils publient. C'est peu. Face à ces choix arbitraires, la Commission Européenne a décidé de remettre de l'ordre et de redonner le contrôle des données personnelles aux citoyens européens. "mur Facebook » considéré juridiquement public ou privé ? – Économie numérique. Depuis l’expansion du « Bring Your Own Device » (“apportez votre équipement personnel de communication”, en français) au sein de l’entreprise, la distinction de frontière entre la sphère personnelle et la sphère professionnelle se complique, et c’est notamment le cas avec Facebook … Certes, la liberté d’expression est un droit fondamental prévu notamment à l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales mais également d’un point de vue interne, via le code du travail en son article L. 2281-3 qui énonce que « les opinions que les salariés, quelle que soit leur place dans la hiérarchie professionnelle, émettent dans l’exercice du droit d’expression ne peuvent motiver une sanction ou un licenciement ».

"mur Facebook » considéré juridiquement public ou privé ? – Économie numérique

Pour autant, les salariés ne doivent pas oublier qu’ils doivent faire preuve d’une obligation de réserve et de mesure dans l’expression écrite et orale de leurs opinions personnelles.  Commentaire injurieux sur Facebook : révocation d’un agent public   Lundi 22 février 2016.

 Commentaire injurieux sur Facebook : révocation d’un agent public  

Droit à l'oubli : tout savoir sur le déréférencement et la suppression des données personnelles. 4ème : Le Droit sur Internet. Les conséquences juridiques du retweet. (Pour une étude plus récente et plus approfondie, voir aussi cet article du même auteur).

Les conséquences juridiques du retweet

*Pouf-pouf* (ou *clic-clic*). En deux tapotements du pouce sur smartphone (deux clics de souris sur un ordinateur) et en approximativement 0,43 seconde, vous êtes capable de « retweeter » un message. Pour ceux qui sont restés bloqués dans les années 2000 ont voulu préserver leur santé mentale ne sont pas familiarisés avec Twitter, rappelons quelques principes de base. Soit un utilisateur de Twitter que nous appellerons, pour les besoins de la démonstration, Antoine Matter. Antoine est « abonné » à un certain nombre de personnalités présentes sur Twitter, c’est-à-dire qu’il a choisi de recevoir leurs messages : ainsi est-il informé en temps réel du prochain album ou des embarras gastriques de Justin Bieber, par exemple.

Four more years. twitter.com/BarackObama/st…— Barack Obama (@BarackObama) Novembre 7, 2012 Revenons à Twitter. Droits d'auteur sur les vidéos : YouTube change radicalement son fusil d'épaule. La colère gronde, chez les "Youtubers".

Droits d'auteur sur les vidéos : YouTube change radicalement son fusil d'épaule

Depuis mercredi 11 décembre, l'ensemble de la presse spécialisée s'alerte du fait que le site de partage de vidéos appartenant à Google va modifier les règles sur sa politique de droit d'auteur. YouTube promet d'être intraitable sur les contenus mis en ligne dès 2014. Les réseaux sociaux de photos et le droit. Réseaux sociaux : 101 questions juridiques.

Réseaux sociaux : 101 questions juridiques, à l’initiative de l’ADIJ sous la direction de Cédric Manara, Éditions Diateino, 2013 Analyse à paraître dans Documentaliste-Sciences de l’information Qu’une responsabilité juridique soit engagée sur les réseaux sociaux, sans doute le saviez-vous.

Réseaux sociaux : 101 questions juridiques

Quelques affaires vous avaient déjà alerté. Oui, mais quelle responsabilité et pour quels agissements ? Voici un ouvrage qui, en 101 questions, fait le tour du sujet. Rassurez-vous : nous sommes loin, très loin, de la somme juridique aride. Saviez-vous qu’il suffit de créer un compte sur les réseaux sociaux pour mettre le droit en œuvre ?