background preloader

Éducation

Facebook Twitter

Tout ce qui concerne la thématique de l'Éducation

Les fondamentaux. Réseau Canopé. Banque de Séquences Didactiques. HDA.

Bernoux

THÉORIE DE L'APPRENTISSAGE. Genre, mixité, inégalités hommes/femmes. 1914-1918 : tous les sites. CDI portatif. Apprentissage et cognition. DESIR D’APPRENDRE (texte de Philippe MEIRIEU) | le Blog du conectiviste sans n. La modernité exaspère la contradiction entre le désir de savoir – tout et tout de suite – et le projet d’apprendre qui impose de tâtonner, d’assumer l’ignorance et d’apprivoiser le temps. « Savoir » et « apprendre » ne sont pas synonymes.

Le goût d’apprendre s’est effondré chez beaucoup d’élèves dans la volonté de savoir. C’est parce qu’ils veulent « savoir tout de suite » qu’ils ne comprennent pas la nécessité d’apprendre. La modernité technique elle-même organise de manière systématique nos activités pour que nous puissions savoir sans apprendre et sans avoir appris. Il faut que les enseignants comprennent que la modernité agit de la sorte ; dans le cas contraire, ils ne comprendront pas pourquoi il est si difficile aux élèves de renoncer à savoir tout de suite pour prendre le temps d’apprendre. De la même manière, la modernité exaspère une contradiction entre « le primat du réussir » et « le primat du comprendre ».

Philippe MEIRIEU WordPress: J'aime chargement… Recherches en Sciences de l'éducation. Les élèves français du primaire et secondaire ont peur de mal faire. Les résultats de l’étude PIRLS sortie au mois de décembre dernier (qui évalue les compétences en lecture des élèves en CM1) ont mis en évidence un des problèmes récurrents du système éducatif français. Les petits élèves français font partie de ceux dont la proportion de non-réponse aux questions qui doivent être rédigées est la plus élevée. Ces résultats ne sont pas nouveaux, ils font d’ailleurs écho à la première étude PISA (qui évalue, elle, les élèves à 15 ans) réalisée il y a plus de dix ans, qui montrait déjà que la proportion de non-réponse aux questions qui demandaient de développer des raisonnements était également la plus élevée en France.

Et quasiment deux fois supérieure à celle observée par exemple au Canada, en Finlande ou aux États-Unis. Ces résultats dénotent l’absence de progrès en France sur la dernière décennie et surtout une véritable peur chez les élèves français de quitter les sentiers battus et de prendre le risque d’être hors sujet ou de commettre une erreur. L'Etat de l'Ecole. Guide de la rentrée 2010 : Les notes sont-elles justes ? Entretien avec Pierre Merle. Par François Jarraud Les notes sont-elles justes ? Certes, s'il est bien une activité que les profs font sérieusement, c'est la notation.

Ils en connaissent les conséquences dans un système qui se focalise sur les moyennes. Pourtant quand on compare sa notation à celle de ses collègues, souvent on est très surpris. Pierre Merle révèle dans son dernier livre les résultats de nombreuses études docimologiques (la science de la notation). Pour vous, Pierre Merle, la note est une activité sociale comme les autres et l'enseignant note un élève bien réel dans une situation précise. Dans mon ouvrage (Les notes. Les résultats des recherches des psychologues et des sociologues convergent totalement (ce qui n'est pas si fréquent). Peut-on dire de ces influences qu'elles sont conscientes ou inconscientes ?

Quelle est la part de « l'erreur » du professeur ? Peut-on dire qu'il vaut mieux être une fille quand on est au lycée qu'un garçon ? Plusieurs études sont parvenues à ce résultat. Pierre Merle. Un bon usage de la notation est-il possible ? Faut-il renoncer aux notes, comme s'y essaient quelques établissements expérimentaux ? Ni l'institution, ni ses acteurs n'y semblent prêts. Ce qui n'empêche pas d'examiner les pratiques réelles, de les comparer avec celles d'autres systèmes scolaires, de juger si certaines semblent mieux adaptées à l'apprentissage et à la réussite scolaire.

Pierre Merle, sociologue, agrégé de Sciences économiques et enseignant à l'ESPE de Bretagne intervenait le 30 avril 2014, dans le cadre des Mercredis de Créteil du CNDP, à l'occasion du cycle « Pour une école bienveillante : renforcer le plaisir d'apprendre » pour une réflexion sur la Notation des élèves : état des savoirs et « pratiques efficaces ». Il entendait montrer que certaines données sont à prendre davantage en considération : renoncer à l'idéal de la note « vraie », admettre la réalité des « biais » d'évaluation qui influent sur les notes, mutualiser et varier les formes d'évaluation pour atténuer leurs effets pervers.

Jeanne -Claire Fumet. Climat de discipline et performances scolaires. Le guide « AGIR SUR LE CLIMAT SCOLAIRE A L’ECOLE PRIMAIRE » téléchargeable sur le nouveau site « Le climat scolaire » du CNDP le dit d’emblée dans ses premières pages: un meilleur climat scolaire « améliore l’implication des élèves dans les apprentissages et développe l’estime de soi. » Et conclut rapidement par un: « En d’autres termes, les résultats d’un climat scolaire positif sont : - l’amélioration des résultats scolaires, » Un numéro de « PISA à la loupe » s’est penché sur la question. Avec la loi d’orientation de juillet 2013 qui fait de l’amélioration du climat scolaire un passage obligé de la refondation (annexe) et la récente mise en ligne d’un nouveau site autour de la question, le climat scolaire semble être le sujet de cette rentrée. Qu’en est-il du rôle du climat scolaire dans les performances scolaires? L’enquête PISA apporte quelques éléments de réponse. A lire: « Les élèves sont-ils plus performants dans les établissements où règne un bon climat de discipline ?

Courants pédagogiques. MOOC. Stratégies d'enseignement. Organisation. Methologie. Lecture. Gestion de conflits. Education nationale et édusphère. Article - 10 conseils pour la gestion du temps. 10 conseils pour améliorer son organisation et gagner du temps ! 1 - Faites des listes ! Notez tout, et ne faites pas uniquement confiance à votre mémoire.Je vous conseille d'utiliser 3 listes:Sur une feuille A4 : Tout ce qu'il y a faire sur le long termeSur un post-it grand format: toutes les tâches de la semaine ou du mois.Sur un mini post-it: les tâches du jours à accomplir (par ordre d'importance).Chaque soir vous faites un point sur ce que vous avez accompli, ce qu'il reste à faire en barrant les activités réalisées sur les listes. 2- Concentrez-vous sur 1 travail et finissez-le avant de passer à autre chose !

Pour cela s'appliquer une discipline: Fermer Outlook et ne le rouvrir que toutes les 2 heures, se définir des plages detravail (par exemple en se faisant des auto-réunion dans Outlook). 3- Accomplissez le travail de réflexion en deux temps: 4- Evitez les distractions ! 5- Rangez vos dossiers ! 7- Imposez-vous un temps maximum pour les activités consommatrices de temps ! Diaporama - cours sur la gestion du temps.

Comment gérer ses tâches et son temps. Comment gérer son temps ? Comment arriver à tout faire, y compris ne rien faire ? Ah, ceci est un vaste programme. Il ne sera pas résolu en deux lignes, ni en deux pages. Ni en deux vidéos. Mais quelques pistes peuvent d’ores et déjà être envisagées. Dans le domaine de l’entreprise, les gestionnaires des sociétés sont souvent appelés des « décideurs ».

Pour la gestion du temps, c’est exactement pareil: on gère son temps en prenant des décisions. Le temps est un phénomène implacable, intangible, non négociable. Seconde après seconde, il s’égrène. Pour suivre son rythme, nous devons faire des choix et AGIR. En agissant, nous devenons mobiles à notre tour, nous entrons dans la danse. Et pendant que vous vous agitez dans tous les sens, le temps, lui, s’écoule. Il existe des « méthodes » pour gérer tout cela, la plus connue étant la méthode GTD. Je pense avoir trouvé ce qui lui manque. Il est temps d’entrer dans le vif du sujet… Gérer son temps revient quasiment uniquement à faire des choix. Créer des infographies. Flipper ou non, ou quand le TBI améliore les résultats des élèves!

Lorsque mars est arrivé, en 2012, et que j’ai pensé quitter mon poste de conseiller pédagogique en TIC pour retourner sur le plancher des pupitres, j’avais la tête pleine d’idées. Certaines farfelues et d’autres que j’avais lu. Parmi celles-ci, les grands avantages de la classe inversée, que j’ai dernièrement explorée et dont je vous fais part de mes propres découvertes… La classe inversée Lorsqu’un enseignant traditionnel enseigne, il démontre certaines notions, soit par lui, ou avec des techniques de découvertes dirigées. Puis l’élève se rend, souvent par-delà le souper, dans ses devoirs. Il tente alors de réappliquer ce qu’il a vu, survolé, en classe, les neurones baignant dans la fatigue de la journée. La classe inversée, c’est d’envoyer le jeune à la maison avec un clip vidéo expliquant la notion et un devoir.

Frustration d’une méthode qui génère encore 20% d’échecs… -Pierre Poulin et François Bourdon , Comment j’ai « flippé » au début. Extrait : Comparatif logiciels gratuits de cartes cognitives (cartes mentales et cartes conceptuelles), par fenetresur.wordpress.com. Mind Mapping collaboratif.

Plateformes d'apprentissage en ligne. Philosophie. La classe autrement...inversée, différente. Education. Education scientifique.