background preloader

Sciences de gestion

Facebook Twitter

Cours sciences de gestion

Favorisez le travail en équipe. « Un pour tous, tous pour un ! ». Votre équipe ne semble pas appliquer ce cri de guerre ? C’est assez normal. Quand tout va pour le mieux, les employés n’hésitent pas à s’entraider. Par contre, dès que l’ambiance commence à se détériorer, les salariés se replient sur eux-mêmes et ça devient vite du chacun pour soi. Résistances, au placard Voilà une situation bien délicate et qui touche un nombre important d’employés : les non-aidants tracent leur chemin et les plus faibles pataugent dans leur coin, en silence, de peur d’être jugés par les autres.

Je suis manager et je participe Les journées du manager ne sont pas de tout repos. Binômes, pourquoi pas ? Un autre moyen de favoriser l’esprit d’équipe est de passer par les binômes. D. VIDEO 2 nouveaux rôles de la fonction SI. Calcul de la valeur ajoutée. Gestion des processus. 01-Processus de gestion des commandes Site E-commerce Vente Privée.

Vidéo n°1 - Les processus. Les 7 avantages de créer en Intelligence collective. Les bénéfices de la co-création. les 7 facteurs clefs de succès, le principe du Savoir Vouloir et Pouvoir coopérer et quelques illustrations. Les motivations incitant à la création d’entreprise peuvent être aussi des causes majeures d’abandon ou d’échec à la création ou au développement d’un projet.

Travailleurs indépendants ou dirigeants de (très) petites entreprises souffrent de la « solitude du chef d’entreprise » (48%). C’est peut être notre instinct grégaire qui nous pousse à agir en collectif ou simplement notre envie de co-produire… Les 7 bénéfices de créer collectivement 1. Se relier aux autres. 2. Se nourrir de l’expérience et des compétences des uns et des autres Ce qui constitue un ensemble dans lequel chacun est à la fois formateur et formé, enseignant et enseigné, maître et élève. et autres. 3.

L’homme est avant tout un imitateur avant d’être un créateur. 4. Faire face à des situations inédites et complexes grâce à la pluridisciplinarité et de l’interdisciplinarité 6. 7. Wittyfit. Logiciels métier : plus de 30 ans d'adaptation aux nouveaux usages. PME : le problème en France est le coût du travail. 6. Salaire, coût du travail. Dans le langage courant, le salaire c’est la rémunération du travail, c’est donc à la fois un revenu et un coût. La rémunération du travail salarié est un coût pour l’entreprise, c’est le coût salarial, alors que le salarié retient comme rémunération de son travail ce qu’il perçoit effectivement, son salaire net.

Les deux dimensions du salaire La différence entre les deux approches et importante comme le montre le schéma suivant : Le salaire net c’est le salaire perçu par le salarié, il figure en bas de la feuille de paye. Le salaire net est obtenu - en ajoutant au salaire brut de base les différentes primes attribuées aux salariés et les majorations éventuelles pour les heures supplémenatires - en déduisant les cotisations sociales et la CSG (contribution sociale géénralisée) qui sont à la charge du salarié. Le coût salarial est constitué par l’ensemble des dépenses qui incombent à l’entreprise pour l’emploi d’un salarié.

Des précisions chiffrées sur le site de l’URSSAF à cette adresse. Les données personnelles : quels sont les risques ? Comment se protéger ? - 17/03/2015 - News et vidéos en replay - Le monde en face. Sans le savoir, nous laissons des traces lorsque nous surfons sur Internet. Des informations qui valent de l’or pour certaines entreprises. A qui profite ce marché de la donnée ? Y a-t-il un moyen d’y échapper ? Aucune publicité n’arrive par hasard sur notre ordinateur. Pour réussir à envoyer des annonces ciblées, les agences utilisent les informations que nous laissons sur chaque page Internet visitée. Que ce soient notre nom, notre date de naissance, notre e-mail, nos commentaires sur les réseaux sociaux ou les produits que nous avons regardés sur un site marchand, toutes ces données sont stockées, compilées et exploitées.

Nombreux sont ceux qui veulent profiter de cette nouvelle révolution industrielle appelée Big Data. Camille Flocon Après la diffusion du documentaire, Marina Carrère d'Encausse reçoit deux invités pour en savoir plus sur le sujet Thème : les données personnelles - Quels sont les risques ? Invités : Pour aller plus loin écoutez Soft Power.

Vidéo humoristique : C’est quoi l’intelligence collective ? Voyage au centre du système d'information. VIDEO La gestion des informations. PGI / ERP : définitions, caractéristiques, impacts sur l'organisation du travail, avantages et contraintes pour les organisations. 14 stratégies pour décrypter le langage corporel. VIDEO 3 la politique de prévention dans un garage auto. Diffusé le 21-NOV-12 par ANACT | Imprimer Dans ce reportage de France 3, un garagiste auto de Strasbourg indique utiliser une cinquantaine de produits potentiellement toxiques.

Pour éviter les atteintes à la santé, le chef d'atelier repère les produits cancérigènes, qu'il remplace par d'autres, tout aussi efficaces mais moins dangereux. Pour ce faire, avant tout achat, les fiches de données de sécurités (FDS) sont consultées puis envoyées au médecin du travail afin qu'il repère les substances à risque. La réflexion sur la prévention ne se limite pas au risque CMR. VIDEO Le seuil de rentabilité. Des pistes pour trouver un sujet. Comment aider l'élève à choisir un sujet d'étude de gestion. Les 7 émotions universelles. Ces derniers temps, je m’intéresse de près aux microexpressions. Largement médiatisées dans la série Lie To Me, série TV basée sur les travaux de Paul Ekman, il s’agit d’une expression faciale de très courte durée (moins d’une seconde) apparaissant généralement lorsque les enjeux d’une situation sont élevés.

A la différence des expressions faciales, les micro-expressions sont totalement involontaires mais cependant, c’est là le hic, difficile à décrypter vu la brièveté du mouvement. En attendant un article plus fouillé sur les micro-expressions (et oui il y a pas mal de choses à raconter sur le sujet), je vous propose de découvrir un test sur le site de Paul Ekman visant à mesurer votre capacité à les décrypter. Si votre score est de moins de 40%, allez lire la suite de l’article où je vous donne les éléments clés des 7 émotions universelles du test (en anglais sad, happy, angry, contempt, surprise, fear, disgust) qui je l’espère vous permettront d’améliorer votre score.

Loading ... Vidéos. Productivité ina - vidéo dailymotion. Doc prof : déroulement du jeu. Diaporama de présentation du jeu. Thème 5 : Temps et Risque. THEME 5.1 La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? 1.Les outils de gestion du temps agenda Microsoft ou agenda google ou d'autres outils (démo en ligne code admin, admin) ou l'agenda partagé 2.L’ordonnancement du réseau Pert au diagramme de Gantt (Vidéo 10 m), Gantt sur Excel , Trello une autre manière de gérer les projets (vidéo 17m) et le principe de la gestion de projet 3.Les étapes d’élaboration d’une enquête et un exemple avec l’état des lieux du marketing digital avec les top et les flops .

Notoriété, le nom de vos marques à l'étranger 4.La méthode des coûts variables en vidéo 46 m , un QCM et modèle calcul de SR (compte de résultat sans SIG)5.Intérêts simples et composés 6.Actualisation et capitalisation : le principe, simulateur , une application avec la monnaie et un visuel graphique de la perte de pouvoir d'achat 7.Le budget de trésorerie : le principe et modèle de plan de trésorerie Pour aller plus loin1. Thème 4 : Evaluation et Performance. Thème 4.1 Qu’est-ce qu’une organisation performante ? 1.Introduction décider, c’est faire un choix (vidéo 5m) 2.TD le tableau de bord : le principe, les différents tableaux de bord et une application sur Excel 3.Exemples de tableaux de bord : de gestion, commercial4.Qu’est-ce que l’efficacité et l’efficience (vidéo 2 m)5.Le triangle de la performance6.Les limites de la performance à tout prix (2 vidéos 2m) 7.Les principaux indicateurs de performance et indicateurs financiers ainsi que la diversité des indicateurs 8.Indicateurs d’activité chez Bouygues , les dividendes et les ratios financiers9.Quelles sont les entreprises françaises les plus rentables ?

10.Parts de marché de la téléphonie mobile et tableaux de bord11.Les indicateurs de résultats des lycées12.Notation financière et éthique chez AXA 13.Les indicateurs de performance chez Carrefour et leur analyse14. Les nouveaux outils de fidélisation15. Thème 3 : Gestion et création de valeur. Thème 2 : Information et intelligence collective. Thème 1.2 : L'activité humaine, charge ou ressource ? Influence du non-verbal dans la communication.

Les primes et gratifications : des compléments de salaire. Verser des primes et gratifications : pourquoi ? Pour compenser des sujétions particulières de travail Destinées à compenser la nature ou les conditions particulières du travail, elles peuvent être accordées en cas de danger ou de risque, en cas de travail insalubre, dans le froid, de nuit ou le dimanche, ou encore compenser une situation géographique particulière. Pour récompenser le mérite professionnel du salarié Si les plus courantes sont prévues conventionnellement, ces primes peuvent aussi être prévues par le contrat de travail ou résulter d’un usage ou d’un engagement unilatéral de l’employeur.

Les plus fréquemment rencontrées sont : Pour marquer un événement particulier Certaines primes peuvent être liées à la situation personnelle du salarié, à un événement familial (ex. : prime de naissance ou de mariage). L’employeur est-il libre de les accorder à sa guise ? Certaines primes sont dénommées « bénévoles » parce que leur versement et leur montant dépendent librement de l’employeur.

Dessine moi l'éco - 3' pour comprendre l’actualité économique. D’où vient le chômage ? Y a-t-il un remède. Vidéo 4 - Le partage de la valeur ajoutée. Vidéo 3 - De la valeur ajoutée au PIB.

Les cinq sens. La notoriété et l’image de la marque. Ces deux notions sont différentes mais complémentaires : une marque doit être connue mais cela peut être en bien ou en mal. La notoriété Aaker (1994) définit la notoriété d'une marque comme la capacité d'un client potentiel à reconnaître ou à se souvenir qu'une marque existe et appartient à une certaine catégorie de produits. La notoriété suppose donc l'existence d'un lien entre la marque et la catégorie de produit. La pyramide de la notoriété L’image de marque " L’image est la seule création et propriété du consommateur " ( Paul Sherlock ) Une image est un ensemble de représentations : Mentales qui résultent de sources multiples.

Personnelles et subjectives : une image est différente d’une personne a l’autre et ceci d’autant plus que les produits sont impliquants. Stables : l’image d’une marque résulte des connaissances et des attitudes des clients a un moment donne. Sélectives et simplificatrices. Les 24 styles de management dans le monde.

Les styles de leadership et de management varient selon les pays. On ne dirige pas une entreprise de la même manière en Allemagne, au Japon, aux Etats-Unis, en Suède ou en France. Tout est une question de culture. Dans son livre "When culture Collide", publié en 1996, le linguiste britannique Richard D. Lewis a classé les différences de culture du leadership selon les pays. Cette méthode, (résumée dans les 24 schémas ci-dessous) il la dispense désormais lors de séminaires pour de grandes entreprises. Elle permet de mieux s'y retrouver dans des organisations culturellement différentes. On y apprend notamment, comme le résume Business Insider, que les Britanniques sont plutôt "diplomates", ils aspirent à trouver un compromis juste, tout en étant parfois rudes en affaires. De leur côté, les managers américains sont plutôt agressifs et orientés vers les résultats avant tout. T1C1S3 LES PHENOMENES RELATIONNELS DANS ORGANISATION.pdf.

Thème : DE L'INDIVIDU A L'ACTEUR - stmg. De l’individu à l’acteur.. Présentation Michel VIGNOLLES et Fabienne KEROULAS Deux questions de gestion assez simples et pourtant ambitieuses. 1ère question comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Les caractéristiques des individus, leurs relations et leurs modes d’action. La psychologie sociale, analyse des comportements et la socialisation. 2ème question : l’activité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour l’organisation ? - Lien entre emploi et productivité, individu charge et production. Présentation d’axes de travail sur la 2ème question : (Dans une première partie on a démontré comment on est passé de l’individu à l’acteur de l’organisation) L’objectif de ce thème est de montrer aux élèves que l’activité humaine constitue à la fois pour l’organisation : - une ressource qu’il faut préserver, évaluer et rétribuer - une charge qu’il faut évaluer et maîtriser Forte transversalité en droit et management -> question de la progression parallèle ?

I. 1. 2. La série STMG. Presentation_theme_1_Bis_J1-3. "C'est quoi une entreprise ?". Qu'est-ce qui différencie les entreprises ? Youtube. THEME 1 DE L'INDIVIDU A L'ACTEUR. Film d'animation pédagogiques sur le marché du travail - Exposition "L'économie : krach, boom, mue ?"- Cité des sciences et de l'industrie – Paris.