background preloader

DIGITAL

Facebook Twitter

Comment les 30 plus grandes marques utilisent Facebook en 2016 ? Une étude réalisée par Quintly a mis en exergue la façon dont les 30 plus grandes marques présentes sur Facebook utilisent le réseau social. Ces marques ont été sélectionnées en fonction de leur nombre de fans et ont été analysées pendant le premier semestre 2016, c’est-à-dire de janvier à juin. Les marques suivies sont : BMW, Starbucks, Disney, Victoria’s Secret, Facebook, RedBull, MTV, Oreo, YouTube, Mercedes Benz, Monster Energy, Subway, Adidas Originals, Nike, Zara, Xbox, Converse, Skittles, PlayStation, EA Sports FIFA, Intel, Amazon, Walmart, Samsung Mobile USA Samsung Mobile, Louis Vuitton, Sony Mobile, Target, Coca Cola Brazil, WhatsApp.

On rentre ici dans la cours des grands. Comment les grandes marques utilisent Facebook ? Le gain de fans. Le premier constat, c’est que ces 30 pages ont en moyenne 38,5 millions de fans sur Facebook. Les mois les plus porteurs en gain de fans pour les pages ont été mars et juin. Les publications. FORMATION 1 : Définir son empreinte digitale. Site Web indisponible. Google - Les lucratives astuces du moteur de recherche - Actualité - UFC-Que Choisir. Sur Internet, plus de 9 recherches sur 10 passent par Google en France. Mais n’allez pas croire que les résultats que le moteur propose sont forcément les plus pertinents : les meilleures places, en haut de page, le géant les commercialise. Et ces derniers temps, Google a tendance à faire la part belle aux annonces payantes avec des astuces graphiques.

Conséquence : le référencement « naturel » (non commercial) descend inexorablement, sans que les internautes ne s’en aperçoivent. Tout le monde utilise Google tous les jours, mais presque personne n’a conscience du business que cache la page de résultats d’une recherche. En apparence, et en théorie, cette page présente à l’internaute des liens vers les contenus les plus à même de répondre à sa requête. Mots-clés : tu les achètes ou tu es invisible Sur les pages de résultats qu’il propose à l’internaute, Google a donc tendance à accorder de plus en plus de place aux liens qui lui rapportent.

Du vert, du jaune, des interlignes Notes. Le récit de marque, moteur de la communication post digitale. Il n’y a plus guère que les professionnels de la communication pour parler de « digital ». Pour le consommateur, très concrètement, les frontières n’existent plus entre ce qui est digital et ce qui ne l’est pas. Monsieur Jourdain de l’ère numérique, le consommateur d’aujourd’hui est post digital sans le savoir. Et comme souvent, les professionnels sont en retard sur les usages, les désirs et les vrais besoins. Ce train de retard tient en partie au corporatisme de la profession : cloisonnements et concurrences en tête.

Ce corporatisme relève de l’organisation des entreprises, comme des agences, et peut-être surtout des agences, de leur hyperspécialisation. Les causes de ce retard sont aussi culturelles. Ces clivages ne sont plus en phase avec la seule réalité qui compte : l’expérience du consommateur, qu’on l’appelle client final, cible, destinataire, utilisateur, usager ou citoyen. Le brand content est devenu un nouveau silo Le brand manager doit se faire éditorialiste de marque. Chargé de Communication : Fiche Métier et Formations. Chargé de communication : fiche métier Elaee, salaire, formation | Elaee. Pour être le porte-parole d’une entreprise, le (ou la) Chargé(e) de communication doit savoir un peu tout faire. Et le faire bien ! Le contexte dans lequel travaille le ou la chargé(e) de communication [pour plus de simplicité et moins de parenthèses, pardonnez-nous l’usage de l’intitulé chargé de communication au masculin, merci de votre compréhension] Le chargé de communication a pour objectif de diffuser une image positive de l’entreprise pour laquelle il travaille, de ses activités, de ses projets ou de ses hommes.

Les missions varient selon la taille et l’organisation de l’entreprise Le Chargé de communication, surtout dans les petites structures, intervient très souvent de façon transversale sur tous les métiers. Qualités et compétences attendues pour être un bon chargé de communication Le chargé de communication, sans être un expert dans chaque domaine, doit être bon un peu partout… Homme (ou femme !)

Entreprise et hiérarchie Les contraintes du métier de chargé de communication. 10 sites pour créer une infographie. Les infographies permettent de visualiser plus facilement un ensemble de données parfois complexe. Une image est parfois plus parlante qu’un long discours ! Elles permettent de comprendre en un coup d’œil les principaux enseignements d’une étude quantitative par exemple.

Certains utilisent également ce type de visualisation pour présenter leurs compétences au sein d’un CV original. De nombreux services existent pour réaliser facilement une infographie : nous en avons sélectionné dix. Réaliser une infographie en ligne Infogr.am Une référence, puisque l’outil a déjà permis de créer plus de 340 000 infographies ! Piktochart Ici aussi, il s’agit d’une référence : plus de 100 000 comptes ont été créés sur le site, vous pouvez donc utiliser le service les yeux fermés ! Easel.ly Il s’agit d’un outil très facile à prendre en main, qui permet de réaliser une infographie facilement. Une infographie représentant l’activité sur les réseaux sociaux What About Me Visual.ly Vizify Get About Me CV Gram Kinzaa. Les 7 C du Community Management (@lamirault) #SocialMedia #CM – Alban Jarry.

Étude Médiamétrie : les 15-24 ans et le digital. Médiamétrie et Stratégir-WSA viennent de publier une grande étude sur les habitudes des jeunes en ce qui concerne le digital, les smartphones, les médias et les jeux vidéo. Voici les grandes conclusions de l’enquête. Les 15-24 ans regardent toujours la télévision Même si elle est moins consommée par les jeunes que par leurs aînés, ils ont 6,3 contacts par jour et par personne avec ce média.Si le replay gagne du terrain, 8 jeunes sur 10 la regardent en live au moins une fois par semaine2 jeunes sur 10 la regardent en live sur un écran qui n’est pas un téléviseur16% regardent la télévision en live sur leur ordinateur, 8% sur leur tablette et 6% sur leur smartphone34% des jeunes regardent des programmes en replay au moins une fois par semaine Le smartphone au cœur des usages Un usage important des réseaux sociaux Les 15-24 ans fans de jeux vidéo, de contenus vidéos et de cinéma La radio a toujours la cote. Le web 2.0 est mort !

Vive le 3.0 ! Il ne s’agit pas d’une surenchère technologique, masi véritablement d’une autre conception des sites web. Le web 3.0 est un concept en pleine évolution qui a fait son apparition dans les années 2008. Et alors que le concept de web 2.0 n’est pas stabilisé, certains comme Joel de Rosnay parlent déjà du web 4.0. On sait dores et déjà que le web 3.0 doit être mobile, indépendant de toute plateforme ou support, et que les pages qui composent le site doivent être gérées par une base de données relationnelle intelligente ou du moins ayant un minimum de travail d’ontologie en amont (Ontologie = modèle de données représentatif d’un ensemble de concepts dans un domaine, ainsi que des relations entre ces concepts). Le web 3.0 est encore appelé « web sémantique ». Les définitions communément admises (selon wikipédia) Le Web 1.0 est l’internet permettant d’accéder à des sites constitués de pages web liées entre elles par des hyperliens.

Evolution possible du web 3.0. Facebook launches fundraising tools for nonprofits | VentureBeat | Social | by Ruth Reader. Facebook is testing a new fundraising tool that will allow nonprofits to host campaigns on their Facebook page. The company is partnering with 37 organizations, including the National Multiple Sclerosis Society and the World Wildlife Fund, to try out the new functionality. The interface allows nonprofits to set up a page for a fundraising campaign, where the organization can upload relevant videos and other media, collect donations, and track dollars against a goal. In addition to the new fundraising page, Facebook is also expanding its Donate button.

Now, organizations will be able to attach a donate button to both pages and posts, giving users more places to make a donation. Adding the button to posts also means that users will be able to make a charitable contribution while still browsing their news feed. The feature marks yet another way for Facebook to get users’ credit cards. §. Si les médias sociaux constituent un nouveau canal de communication pour la puissance publique, leur utilité ne saurait se limiter à cette fonction. Ils présentent aussi pour elle l’opportunité d’associer les citoyens dans une démarche moins descendante et plus participative, notamment en situation de crise.

C’est tout l’objet des #MSGU, ou pratique des Médias Sociaux en Gestion d’Urgence. Il s’agit pour l’Etat de s’appuyer, en cas par exemple de catastrophe naturelle, sur des internautes volontaires et mobilisés, à la fois pour diffuser l’information officielle fiable sur la crise, et remonter de l’information de terrain, via tous les moyens offerts par le web social : tweets, photos géolocalisées, cartes interactives, outils contributifs ... Cette collaboration avec les internautes permet à l’Etat de démultiplier sa surface de diffusion et de captation d’information, et d’être d’autant plus efficace pour sa gestion de crise. Avoir le réflexe #MSGU Vous êtes au cœur de l’événement.

Marques & consommateurs : la confiance à l’ère du digital. Il y a un peu plus d’une décennie, nous vivions une époque où les marques étaient toutes puissantes. À grand renfort de campagnes radio, de matraquage TV, ou de grands 4/3 nous buvions le monologue qu’elles voulaient bien nous donner. Dans les années 2000, en l’absence de connexion entre les Hommes comme nous l’entendons aujourd’hui, tout ou presque reposait sur la confiance en une marque ou son produit. L’avènement de nombreuses technologies à partir de ce début du Siècle Digital a complètement transformé nos rapports aux marques en donnant à nous, consommateurs, un pouvoir sur les marques.

Un rapport de confiance sensible avec les marques. Si nous avions une confiance aveugle avant d’acheter un produit puisque la dame dans la publicité disait qu’il lavait plus blanc que blanc, aujourd’hui il n’en est rien.