background preloader

Processus 3

Facebook Twitter

BIC- Base d'imposition - Rectifications extra-comptables. 5709-PGPBIC - Base d'imposition - Rectifications extra-comptables3 BIC - Base d'imposition - Rectifications extra-comptables Pour obtenir le résultat net fiscal, il convient parfois en raison de l'existence de certaines dispositions spécifiques, de faire subir au résultat net comptable des rectifications extra-comptables positives (réintégrations) ou négatives (déductions). ll y a lieu également de tenir compte, pour la détermination du résultat fiscal, des abattements fiscaux et des déductions dont peuvent bénéficier certaines entreprises.

Ces rectifications et abattements apparaissent dans le tableau n° 2058 A (CERFA n° 10951) de « détermination du résultat fiscal » qui doit être joint à la déclaration annuelle des résultats des entreprises placées sous le régime d'imposition du bénéfice réel normal ou dans le tableau n° 2033 B (CERFA n° 10957) joint à la déclaration annuelle des résultats des entreprises placées sous le régime simplifié d'imposition. A.

. - déficits antérieurs ; B. 1. 2. Modification de l'exigibilité de la TVA à la suite d'une option - Les différents cas d'option. 998-PGPTVA - Base d'imposition - Fait générateur et exigibilité - Modification de l'exigibilité de la TVA à la suite d'une option - Les différents cas d'option1 TVA - Base d'imposition - Fait générateur et exigibilité - Modification de l'exigibilité de la TVA à la suite d'une option - Les différents cas d'option Pour les prestations de services, le fait générateur de la TVA se produit au moment où la prestation de services est effectuée, la taxe étant exigible en principe lors de l'encaissement des acomptes, du prix ou de la rémunération (article 269 du code général des impôts (CGI)).

Modification de l'exigibilité de la TVA à la suite d'une option - Les différents cas d'option

Toutefois, en ce qui concerne l'exigibilité, le premier alinéa de l'article 269-2-c du CGI prévoit en faveur des prestataires de services, la faculté d'opter pour le paiement de la taxe d'après les débits. Par ailleurs, les entrepreneurs de spectacles peuvent, sur option, acquitter la TVA d'après les bordereaux de recettes. Sont donc successivement examinées : A. 1. . - les avocats (cf. 2. 3. B. C. 1. Déclaration tva : comment déclarer votre tva. Étape 1 Enregistrez les données de TVA dans vos comptes Chaque facture émise et reçue est décomposée entre :

Déclaration tva : comment déclarer votre tva

Comment appliquer les différents taux de TVA ? Le taux de TVA en 2015 - Fiche pratique. Augmentation de la TVA en 2015Les taux de référence appliqués sont différents selon les produits ou services concernés : 20%, 10%, 5,5%, 2,1%.

Le taux de TVA en 2015 - Fiche pratique

Les différents taux de TVA en 2015TVA à 20%Le taux de TVA par défaut en 2015 est de 20%. Il concerne par défaut tous les produits et services, sauf les exceptions suivantes : TVA à 10%On applique des taux de TVA différents dans certains domaines, comme la restauration où le taux en vigueur est de 10%. On retrouve le même taux de 10% pour les produits et services suivants :• Services d’aide à la personne• Prestations d’hébergement et de transport• Produits agricoles sans transformation• Médicaments non remboursés• Travaux et réparation pour les logements ayant plus de deux ans Qui paie la TVA ? Application des différents taux de TVA.

Sont concernées par les taux particuliers de TVA les recettes réalisées lors des spectacles suivants : Représentations théâtrales d'œuvres dramatiques, poétiques, lyriques, musicales ou chorégraphiques nouvellement créées en France (création) ou d'œuvres classiques faisant l'objet d'une nouvelle mise en scèneSpectacles de cirque comportant exclusivement des créations originalesConcerts et spectacles de variétés, de chansonniers ou de DJ Cela concerne aussi bien les œuvres contemporaines que les œuvres classiques (dont l'auteur est décédé depuis plus de 50 ans ou qui figure dans l'arrêté du 10 août 2001). Les diffuseurs de spectacles doivent pouvoir justifier le nombre de représentations effectuées, notamment par la présentation d'attestations des sociétés d'auteurs ou par une mention dans le contrat de cession.

Aides publiques à l'exportation.

Fiscalité entreprise

Passer une partie de son loyer dans la comptabilité de l'entreprise. Appartement de fonction ou bureaux : que choisir?

Passer une partie de son loyer dans la comptabilité de l'entreprise

Pour passer en comptabilité une partie de son loyer, il faut tout d'abord que le bien immobilier soit utilisé pour les besoins de l'activité professionnelle. C’est le cas si : 1. Vous l’utilisez, en partie, comme bureau. 2. Il s’agit d’un logement de fonction. Pour utiliser un appartement en tant que bureau, il n'y a pas vraiment de condition à remplir. C’est plus compliqué dans le deuxième cas. En clair, pour être considéré comme logement de fonction, votre appartement doit être situé, au moins, à 200 km de votre résidence principale. En toute logique, si cet appartement est votre résidence principale, il ne pourra pas être considéré de logement de fonction.

Rembourser son loyer en EURL ou SARL : possible mais peu intéressant fiscalement Si vous êtes en EURL ou SARL, faire passer une partie de votre loyer dans la comptabilité de l’entreprise ne présente aucun intérêt, pire cela risque d'augmenter vos impôts.