background preloader

Manu0109

Facebook Twitter

Cours toujours! » Blog Archive » L’image de Paris dans le roman.

Le père Goriot

Balzac, Le Père Goriot - Cette première pièce exhale une odeur sans nom dans la langue... (Page 3) Bonjour, Je vous écris pour obtenir de l'aide concernant la rédaction de réponses aux questions posés sur l'œuvre de Balzac, Le père Goriot.Je propose de poster les questions et d'inclure mes réponses, de façon à ce que vous pourrez m'aider à les étoffer, voir de les modifier complètement !

Balzac, Le Père Goriot - Cette première pièce exhale une odeur sans nom dans la langue... (Page 3)

Je vous préviens, c'est assez long, donc ceux qui s'armeront de patience auront toute ma gratitude ! Séance 4 (descrip de la maison Vauquer): Cette première pièce exhale une odeur sans nom dans la langue, et qu'il faudrait appeler l'odeur de pension. Histoire des théâtres parisiens: La Restauration et la Monarchie de Juillet. Une avancée et un bénéfice pour le Théâtre : En succédant à la période napoléonienne, la Restauration va, en quelque sorte libéraliser le Théâtre ; Le fameux privilège, redevenu royal avec le retour des Bourbons, est de moins en moins rigoureux et sa réglementation va s'alléger.

histoire des théâtres parisiens: La Restauration et la Monarchie de Juillet

On verra bientôt réapparaître certaines des salles précédemment supprimées. Le générique de Desperate Housewives expliqué pour illustrer la citation ou le détournement d'image. Petit bijou d’invention et d’originalité, le générique de la série télévisée « Desperate Housewives » fourmille de détails et de références picturales.

Le générique de Desperate Housewives expliqué pour illustrer la citation ou le détournement d'image

Un vrai atout en 5e ou en 4e pour travailler la citation et le détournement des images en arts plastiques. A destination des enseignants et élèves, ceci est une alternative amusante pour revoir ses classiques. Tentez de vérifier vos acquis en reconnaissant les nombreuses citations qui constituent ce générique, puis allez vérifier l’explication qui vous en dira davantage. Analyse d'oeuvre : Les expulsés d'Ernest Pignon Ernest. L’intérêt d’aborder l’œuvre « Les expulsés » d’Ernest Pignon Ernest en histoire des arts ne fait aucun doute.

Analyse d'oeuvre : Les expulsés d'Ernest Pignon Ernest

Son impact sur le public en lien avec le contexte du moment à Paris l’inscrivent dans une perspective historique ; un fait marquant de l’actualité. Mais comment un simple dessin marouflé sur la façade d’un immeuble peut-il susciter autant de questions ? Vous trouverez une analyse de l’œuvre partant de recherche : sur l’artiste, son courant d’appartenance, le contexte historique et une description physique.

L’ensemble de ses recherches nous amèneront à analyser et interpréter cette proposition artistique d’Ernest Pignon Ernest, un artiste actuel. Il manque parfois une problématique dans la mise en place de l’histoire des arts au collège. Nom de l’œuvre : « Les expulsés » Période historique : XXe siècle. Vidéo 1573 : la liseuse (vers 1770) de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806) - L'art de la reproduction à la peinture à l'huile. Regardons le tableau La Liseuse de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806) qui fait partie de la série de portraits dits de “fantaisie”, peints vers 1770.

vidéo 1573 : la liseuse (vers 1770) de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806) - L'art de la reproduction à la peinture à l'huile

En effet, Fragonard a peint plusieurs jeunes filles surprises en train de lire dans des moments d’intimité et de solitude. Il s’agit d’une composition pyramidale dont l’axe de symétrie se situe au centre de la toile, coïncidant avec la tête de la jeune fille. Le point de tension se place entre l’œil de la jeune fille et le petit livre en construisant un triangle de signification plastique. Dans le premier plan du tableau est dressé le portrait de profil d’une jeune fille, surprise dans l’intimité de sa lecture. Plusieurs détails du tableau (la concentration, l’isolement, la position de lecture) contribuent à créer une atmosphère de sérénité autour de cette liseuse totalement recourbée, concentrée et absorbée par la lecture d’un livre.

Vidéo 1562 : Une oeuvre expliquée de Rembrandt Harmenszoon van Rijn (1606-1669) - "La leçon d'anatomie du docteur Nicolas Tulp" (1632). Vidéo 907 : Une oeuvre expliquée de Vincent van Gogh ( 1853- 1890 ) "La nuit étoilée" - peinture à l'huile sur toile (1889). La peinture de Vincent Van Gogh "La nuit étoilée" est l'une des rares peintures visionnaires d'inspiration religieuse qui symbolise la puissance de l'imagination humaine.

vidéo 907 : Une oeuvre expliquée de Vincent van Gogh ( 1853- 1890 ) "La nuit étoilée" - peinture à l'huile sur toile (1889).

Elle est caractéristique du peintre par sa représentation d'un ciel nocturne transfiguré. Vidéo 866 : Une oeuvre expliquée de Gustav Klimt (1862-1918) "Le baiser" - peinture à l'huile sur toile (1907-1908). Vidéo 846 : Une oeuvre expliquée de Claude Monet (1840-1926) " La femme à l'ombrelle ou sur la falaise, madame Monet et son fils jean" - peinture à l'huile sur toile (1873) Ce tableau marque un véritable tournant dans la carrière de Claude Monet.

vidéo 846 : Une oeuvre expliquée de Claude Monet (1840-1926) " La femme à l'ombrelle ou sur la falaise, madame Monet et son fils jean" - peinture à l'huile sur toile (1873)

Il est en effet la première oeuvre à se détacher de l'esprit académique dont sont empreints les premiers tableaux du peintre. Içi, primauté à la couleur, au plein air, touches plus libres, spontanées et enlevées: voici les composantes principales d'une technique qui se doit de révéler avant tout un sentiment par la gestuelle et la couleur. Le premier tableau de 1873, il y en aura 3, est l'un des plus spontanés parmi les portraits de plein air peints une dizaine d'années avant la réalisation des 2 autres "femme à l'ombrelle" de 1886. Comme surprise au cours d'une promenade, la figurante, peut-être Camille Monet, se retourne vivement.

Plus loin, derrière les herbes frissonnantes, un gamin aux yeux en vrille, Jean le fils, regarde vers le spectateur. Femme à l'ombrelle - 1886. Vidéo 836 : Une oeuvre expliquée d'Edouard Manet (1832-1883) "Dans la serre" - peinture à l'huile sur toile 1879. Voici l'un des Manet qui respire le plus la fraîcheur.

vidéo 836 : Une oeuvre expliquée d'Edouard Manet (1832-1883) "Dans la serre" - peinture à l'huile sur toile 1879.

Une Histoire, Une Œuvre - Gustave Caillebotte, Paysage. Analyse et description de tableaux. Dossiers & analyses d’œuvres Analyse de l'image Exemple de méthode pour analyser un tableau ou une image en utilisant la sémiologie, la connotation et la rhétorique.

Analyse et description de tableaux

Rhétorique de l'image Comme à l'oral, le langage image utilise les figures de style pour véhiculer les messages contenus dans le tableau... Guernica. Dare-d'Art: DAVID "Sacre de l'empereur Napoléon 1er et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre Dame de Paris, le 2 décembre 1804". Huile sur toile peinte de 1805 à 1807 6m10 x 9m70 Musée du Louvre, aile Denon. courant artistique : peinture historique au style pictural appartenant au néoclassicisme.

Dare-d'Art: DAVID "Sacre de l'empereur Napoléon 1er et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre Dame de Paris, le 2 décembre 1804"

Le peintre: Napoléon, David : le sacre de l'image. Radio Palettes - Paul Cézanne. ZOLA : THEORIE ET PRATIQUE DU NATURALISME. Ces thèmes seront constamment déclinés par Zola tout au long de ses préfaces et de ses nombreux textes théoriques : « Posséder le mécanisme des phénomènes chez l'homme, montrer les rouages des manifestations intellectuelles et sensuelles telles que la physiologie nous les expliquera, sous les influences de l'hérédité et des circonstances ambiantes, puis montrer l'homme vivant dans le milieu social qu'il a produit lui-même, qu'il modifie tous les jours, et au sein duquel il éprouve à son tour une transformation continue.» Ces lignes du (1880) enferment toute la doctrine naturaliste. . « Mais Zola n’est pas un réaliste, madame ! C’est un poète ! » dit Mme de Guermantes, s’inspirant des études critiques qu’elle avait lues dans ces dernières années et les adaptant à son génie personnel.

ZOLA : THEORIE ET PRATIQUE DU NATURALISME. LE SYMBOLISME. Nous assistons, en ce moment, m'a-t-il dit, à un spectacle vraiment extraordinaire, unique, dans toute l'histoire de la poésie : chaque poète allant, dans son coin, jouer sur une flûte, bien à lui, les airs qu'il lui plaît ; pour la première fois, depuis le commencement, les poètes ne chantent plus au lutrin. Jusqu'ici, n'est-ce pas, il fallait, pour s'accompagner, les grandes orgues du mètre officiel. Eh bien ! On en a trop joué, et on s'en est lassé. En mourant, le grand Hugo, j'en suis bien sûr, était persuadé qu'il avait enterré toute poésie pour un siècle; et pourtant, Paul Verlaine avait déjà écrit Sagesse; on peut pardonner cette illusion à celui qui a tant accompli de miracles, mais il comptait sans l'éternel instinct, la perpétuelle et inéluctable poussée lyrique.

LE PARNASSE. En vérité, il y a de quoi rire d'un pied en carré, en entendant disserter messieurs les utilitaires républicains ou saint-simoniens. - Je voudrais bien savoir d'abord ce que veut dire précisément ce grand flandrin de substantif dont ils truffent quotidiennement le vide de leurs colonnes, et qui leur sert de schiboleth et de terme sacramentel. - Utilité : quel est ce mot, et à quoi s'applique-t-il ? Il y a deux sortes d'utilité, et le sens de ce vocable n'est jamais que relatif. LE ROMANTISME. La Révolution a clos un siècle et commencé l'autre. Un ébranlement dans les intelligences prépare un bouleversement dans les faits; c'est le dix-huitième siècle. Après quoi la révolution politique faite cherche son expression, et la révolution littéraire et sociale s'accomplit. LES LUMIERES.

LE CLASSICISME. - Je veux vous parler encore avec la même sincérité que j'ai déjà commencé, reprit-elle, et je vais passer par-dessus toute la retenue et toutes les délicatesses que je devrais avoir dans une première conversation, mais je vous conjure de m'écouter sans m'interrompre. Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher aucun de mes sentiments, et de vous les laisser voir tels qu'ils sont. LA PLÉIADE. L'HUMANISME. Très cher fils, [...] encores que mon feu pere de bonne memoire Grandgousier eust adonné tout son estude, à ce que ie proffitasse en toute perfection & sçavoir politicque, & que mon labeur & estude correspondit tresbien, voire encores oultrepassast son desir, toutesfois comme tu peulx bien entendre, le temps n’estoit tant ydoine ny commode es lettres, comme est de present, et n’avoys copie de tels precepteurs comme tu as eu.

Le temps estoit encores tenebreux & sentant l’infelicité & calamité des Goths qui avoient mis à destruction toute bonne literature. Mais par la bonté divine, la lumiere & dignité a esté de mon aage rendue es lettres, & y voy tel amendement, que de present à difficulté seroys ie receu en la premiere classe des petitz grimaulx, qui en mon aage virile estoys non à tord reputé le plus sçavant dudict siecle. [...] Le surréalisme. Le réalisme. Le romantisme. D’abord courant littéraire et musical, le romantisme apparaît en peinture comme mode d’expression de sentiments intérieurs, ceux-là même que le rococo s’appliquait tant à dissimuler, mais désormais assumés au point d’en devenir l’objectif principal de l’artiste, au point de surpasser si besoin l’aspect esthétique de l’oeuvre. Le classicisme.

Le classicisme caractérise l'école de peinture française du XVIIeme siècle. L'art baroque. Identité artistique d’une époque, le courant baroque réunit des styles différents, souvent propres aux artistes et à leur origine. La remise en question du langage maniériste trouve sa réponse à travers un message essentiellement religieux au sein de l’Europe catholique ou, au contraire, dans un style qui réussit à s’adapter à l’iconoclasme protestant. GENERALITES Le terme baroque qui signifie bizarre ou grossier est un mot péjoratif qui sera utilisé par les artistes du XIXe siècle pour désigner l’art qui évolua entre 1600 et 1720 environ. Si le langage pictural propose une nouvelle syntaxe visuelle ce n’est pas une rupture radicale par rapport au siècle passé mais plutôt une évolution des codes de représentations à travers une mise en page innovante et un vocabulaire original.

La renaissance. Le courant renaissance couvre une période longue de deux siècles durant lesquels la peinture s’exprime différemment selon la région, l’école picturale ou encore le contexte politico-social. William Turner: Une collection de 1530 peintures et dessins. Annales du bac de français - Sujets et corrigés. Analyser un texte argumentatif. Cours Sujet d'invention argumentatif - Rédiger.

Rédiger et argumenter un compte rendu : Mots clés introduction et conclusion. Écrire la vie : Montaigne, Stendhal, Proust - Littérature française moderne et contemporaine : Histoire, critique, théorie - Antoine Compagnon - Collège de France - 06 janvier 2009. Daumier. Frise du Parthénon. Le post-impressionnisme. Les Nabis. L' Impressionnisme. Le pointillisme ou néo-impressionnisme. Le style "pompier" ou "académique" Les Naïfs. Le Symbolisme. Le Romantisme. Le fauvisme. Le Néoclassicisme. Le Réalisme. Le Rococo. La Renaissance. Le Baroque. Le Gothique ou Trecento. Le Caravagisme. Les mouvements en peinture - Tableau chronologique.

Les mouvements de la peinture et son histoire. Le Classicisme. 6 H de musique classique de Beethoven - piano. 8 Heures Musique pour Sommeil Profond: Ondes Delta, Musique Relaxante 177. 1 H de musique pour la méditation. Fatigue, sommeil, nuit - gestion. Littérature. Les grands écrivains français du 16ème au 19ème siècle.