background preloader

Esclaves

Facebook Twitter

Johnny Mad Dog - film 2007. Naissance du projet L'idée de réaliser Johnny Mad Dog est née alors que Jean-Stephane Sauvaire voulait réaliser Carlitos Medellin, un documentaire réalisé en 2003 en Colombie, sur des enfants des rues s'opposant aux FARC.

Johnny Mad Dog - film 2007

A l'origine, Jean-Stephane Sauvaire souhaitait en faire une fiction, mais devant de nombreuses difficultés, le projet s'est transformé en documentaire. La valse des extrêmes. La semaine dernière, La Presse rapportait les résultats d'une recherche menée par deux éthiciennes révélant qu'au moins quatre établissements de santé de la grande région métropolitaine ont reçu, au cours de la dernière année, des demandes de «certificats de virginité» formulées par les familles de jeunes filles.

La valse des extrêmes

Bien que le Collège des médecins affirme que ces situations sont exceptionnelles, j'ai le regret de vous informer que ce phénomène n'est pas nouveau. Net recul du suicide au Québec. Selon l'Institut de la statistique du Québec, 1103 personnes se sont suicidées dans la province en 2008, soit trois personnes par jour.

Net recul du suicide au Québec

Toutefois, le taux de suicide a diminué en moyenne de 4% depuis 10 ans pour se situer à 14 décès pour 100 000 personnes en 2008. «Ces données sont encourageantes. Le sujet est moins tabou, on sort le suicide de nos maisons, et cela contribue à faire diminuer le nombre de suicides dans la province», a déclaré le directeur général de l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS), Bruno Marchand, à l'occasion de la 20e Semaine de prévention du suicide, qui se déroule jusqu'au 6 février.

Autre donnée porteuse d'espoir: on note une diminution de 12% du taux de suicide chez les moins de 20 ans. «La prévention a surtout ciblé les jeunes au cours des dernières années. À l'opposé, les hommes de 35 à 49 ans demeurent les plus à risque, avec un taux de 33 suicides pour 100 000 personnes. Suicide chez les enfants: le pire arrive rarement. Pas d'écran contre la violence à la télé. D'autres recherches avaient déjà indiqué que des enfants qui voient régulièrement des images violentes à l'écran, même avec des personnages dessinés, sont plus à risque d'avoir des comportements agressifs ou antisociaux.

Pas d'écran contre la violence à la télé

Mais l'enquête menée par des chercheurs de l'hôpital Sainte-Justine auprès de 2120 enfants québécois depuis l'âge de 5 mois jusqu'à la deuxième année du primaire révèle que les scènes de violence ont un impact à long terme. Les résultats seront publiés dans la livraison de mai du Journal of Developmental & Behavioral Pediatrics. Les auteurs ne décrivent pas un phénomène marginal: malgré les avertissements des pédiatres, 73% des parents estiment que leurs enfants voient des scènes violentes à la télévision au moins une fois par semaine.

Des années plus tard. Violence Psychologique. Nicolas Duguay, collaboration spéciale. Le chiffre, avancé par des militants des droits des gais et lesbiennes, n'est qu'une estimation, car la lutte contre ce genre de crime, pour le système judiciaire sud-africain, n'est pas une priorité.

Nicolas Duguay, collaboration spéciale

Tout tient dans cette croyance solidement ancrée dans le pays: les lesbiennes peuvent, pour plusieurs, être corrigées de leur homosexualité en ayant une relation sexuelle avec un homme. De gré ou de force. «Celles qui ressemblent trop à des hommes sont violées et battues parce qu'on craint qu'elles volent les femmes aux hommes; celles qui sont plus féminines sont violées dans l'espoir de les guérir de leur homosexualité», explique Retha Benadé, pasteure et militante pour les droits des gais rencontrée sur les marches du parlement provincial du Cap, lors d'une manifestation contre le système judiciaire.

Scandale d'avortement forcé en Chine. L'homme qui répare les femmes. La première fois qu'il a vu dans son cabinet une femme violée, c'était en 1999.

L'homme qui répare les femmes

Le Dr Mukwege travaillait dans une région montagneuse perdue de l'est de la République démocratique du Congo. Il y était le seul gynécologue. Il dormait très peu, travaillant presque jour et nuit. Et voilà que cette femme arrive, brisée. 27 personnes tuées à Volgograd. Dix personnes sont mortes à la suite d'une explosion survenue lundi matin dans un trolleybus à Vologograd, dans le sud-ouest de la Russie, où un attentat suicide a fait 17 morts dimanche, ont rapporté les agences russes.

27 personnes tuées à Volgograd

Le bilan, préliminaire, a été confirmé aux agences russes par le porte-parole du comité d'enquête russe, Vladimir Markine, et par le ministère de l'Intérieur. Une source au sein du comité d'enquête de la région de Volgograd, proche du Caucase russe instable, a indiqué qu'il s'agissait d'un «attentat». Un homme hospitalisé dans les services d'urgences, qui se trouvait, «dans un état extrêmement critique», est mort dans la nuit, a indiqué une source médicale non nommée. (Crédit photo: AFP) Une source au sein du ministère de la Santé de la région a confirmé ce nouveau bilan à l'agence officielle Itar-Tass et précisé que onze personnes se trouvaient dans un état grave, dont cinq dans un état critique.

(Crédit photo: Reuters) Femmes kamikazes: les attentats les plus meurtriers. 1er février: au moins 98 morts Deux attentats suicide dans des marchés de Bagdad, commis par deux handicapées mentales. 17 mars: au moins 52 morts Une kamikaze se fait exploser dans une foule de pèlerins dans la ville sainte chiite de Kerbala. 22 juin: 16 morts Un attentat suicide à Baqouba, capitale de la province de Diyala. 28 juillet:25 morts Trois femmes kamikazes se font exploser à Bagdad sur le parcours de pèlerins chiites.

Femmes kamikazes: les attentats les plus meurtriers

53 élèves enchaînés dans une école coranique au Pakistan. Par: rédaction 13/12/11 - 18h27 Une partie des enfants secourus © afp.

53 élèves enchaînés dans une école coranique au Pakistan

Une cinquantaine d'élèves d'école coranique, dont certains âgés de 7 ans, ont été retrouvés enchaînés dans le sous-sol d'une école coranique - madrassa - de Karachi, la mégalopole portuaire du sud du Pakistan, a annoncé mardi la police locale. © afp. La violence dans l'indifférence. A.D.O.S le débat - Les enfants aussi ont des droits. Test de Tolérance et relativisme culturel. Boko Haram utilise ses otages féminins "sur la ligne de front" L’industrie du sexe sans fard.