background preloader

GeneWeb

GeneWeb
GeneWeb est un logiciel de généalogie doté d'une interface Web, utilisable aussi bien sur un ordinateur non connecté au réseau qu'en service Web, initialement conçu par Daniel de Rauglaudre. GeneWeb, logiciel libre sous licence GNU, est disponible pour Unix, Linux, Microsoft Windows et Mac OS X. Pour une amélioration continue du logiciel, vos contributions sont les bienvenues Présentation & TéléchargementFichiers sources sur GitHub GeneWeb is a genealogy software with a web interface created by Daniel de Rauglaudre. It can be installed locally on a stand-alone machine and on any web server. GeneWeb is a free software distributed with a GNU General Public License and supported on Unix, Linux, Microsoft Windows and Mac OS X. Your participation is fully welcome if you want to contribute Presentation & DownloadSource code on GitHub GeneWeb, gratis programma onder GNU-licentie, is beschikbaar voor Unix, Linus, Microsoft Windows en Mac OS X. Er meer over wetenGitHub

RECENS Logiciel Ancestris Wintree Wintree est un logiciel permettant de représenter des arbres généalogiques complets d'ascendance et descendance. Pour un individu vous pouvez représenter sur une même page 62 générations d'ascendants et 62 générations de descendants. Sa particularité est qu'il optimise l'arbre en minimisant les espaces entre les cases. Le logiciel a été testé avec un arbre comportant 9000 personnes sur 42 générations. Il permet de visualiser les relations entre cousins en optimisant la position des personnes. Le logiciel permet de générer également des images en différents formats des arbres . La deuxième solution pour mettre ces représentations en ligne sur le Web est de les créer au format PDF de bien meilleure qualité pour cela voir la rubrique problèmes. Très rapide ce logiciel permet d'afficher un arbre de 500 personnes parmi 1000 en moins de 1 seconde avec un K6-2 à 500Mhertz. Pour créer un fichier Gedcom, il est nécessaire d'avoir un logiciel de généalogie exportant des fichiers Gedcom tels que :

Logiciel Transkribus Disclaimer Offenlegung nach § 25 des österreichischen Mediengesetzes Medieninhaber Leopold-Franzens-Universität Innsbruck Herausgeber und verantwortlich für den Inhalt Digitalisierung und elektronische Archivierung – DEA Universität Innsbruck Innrain 52 – 6020 Innsbruck – Österreich Telefon: ++43-(0)512-507-8451 E-Mail: email@transkribus.eu Webmaster Umsatzsteueridentifikationsnummer (UID) der Universität Innsbruck: ATU57495437 Die Universität ist laut Universitätsgesetz 2002 von der Umsatzsteuer befreit. Die Inhalte der Webseiten von wurden sorgfältig geprüft und bearbeitet.

Nimègue N I M É G U E est un logiciel de relevés d'actes paroissiaux, état civil , notariés ... sous MS-Windows / PC. Il a pour objectif de constituer une base de données à partir de relevés, pour permettre aux généalogistes de retrouver un acte avec un minimum d'information. Il a été réalisé initialement pour le Centre d'Entraide Généalogique de Franche Comté (Cegfc),mais il peut être personnalisé par paramétrage. Logiciel GenScriber fr:start Index de l'aide Barre d'outils feuille de travail, Barre d'outils options de colonnes, Démarrage rapide, Espace de feuille de travail, Filtres du presse-papiers, Importation/Exportation, Index de l'aide, Menu principal, Modèles, Options de colonnes, Préférences, Questions et réponses, Support du langage, Tutoriels vidéo, Vue image, Zone TextPad, Éditeur de traduction de langue

Sépultures militaires individuelles Etat civil en ligne Mise en disponibilité des années 1914 et 1915. La numérisation des registres de l'état civil est réalisée soit sur base de microfilms, soit au départ des originaux. Ces images numériques sont présentées ensemble. La collection d'images numériques n'est pas encore complète ! Pour la consultation des documents déjà disponibles en ligne, vous devez disposer d’un identifiant et mot de passe. Aperçu des registres disponibles:- 19 communes de Bruxelles (dernière mise à jour 02/12/2015) - Province Brabant wallon (dernière mise à jour 02/12/2015)- Province Hainaut (arr. - Province Anvers (dernière mise à jour 02/12/2015)- Province Brabant flamand (dernière mise à jour 02/12/2015)- Province Flandre occidentale (arr.

Généalogie : Guide et méthode, logiciel de généalogie et archives, la généalogie de A à Z Les échanges entre la Belgique et la France ont toujours été importants. De nombreux français ont des ancêtres belges et vice versa surtout dans la zone frontalière. Belgique : Un peu d'histoire... La Belgique est indépendante depuis 1830. Le pays formé à partir du duché de Brabant, des comtés de Hainaut et de Flandre a connu différentes périodes de domination jusqu'à son indépendance. Frise chronologique des ancêtres faisant apparaître les souverains de Belgique Chronogramme issu du logiciel Généatique Effectuer des recherches en Belgique La généalogie se réalise comme en France principalement à partir de l'état-civil en recherchant les actes de naissance, mariage et décès. L'état-civil a été mis en place à partir des années 1795-1796 sous la domination française. Les registres de l'état-civil sont aussi protégés par la loi. Les registres sont conservés dans les mairies et le double est envoyé aux archives de l'Etat dans chaque province. Vous habitez loin de la Belgique ?

Castelo-Lillois Sur ce site tout est gratuit, aucune inscription, aucune contrepartie, aucune association à laquelle adhérer. C'est le site d'un généalogiste amateur auquel se sont joints des amis qui viennent enrichir ses pages. Ses limites : la châtellenie de Lille (actuel arrondissement de Lille) sous l'Ancien Régime. Alors que plusieurs associations travaillent sur le dépouillement intégral des mêmes registres paroissiaux en totale concurrence, exploitant des documents qui sont maintenant sur Internet et donc perdent doublement leur temps et leur énergie, j'ai misé sur la mise à disposition d'informations plus rarement collectées parce que venant de sources méconnues : le notariat, les archives judiciaires, les administrations seigneuriales, locales et souveraines... Vous trouverez donc sur ce site (entre autres) 4 bases de données : Sans oublier la revue gratuite d'histoire et de généalogie : Le Castelo-Lillois à télécharger ainsi que d'autres documents.

La Généalogie en Belgique | Association Royale Office Généalogique et Héraldique de Belgique Un grand principe doit guider tous les généalogistes : " Aller du connu vers l'inconnu ". En d'autres mots, il faut toujours partir de soi-même, de ses grands-parents, de ses proches, et remonter progressivement la filiation dans le temps. Il est tout à fait illusoire de partir d'un ancêtre présumé et de vouloir à tout prix en descendre sous le prétexte qu'il porte le même nom. Ce principe vaut aussi en héraldique. Si vous avez trouvé un blason à votre nom, vous n'êtes pas autorisé à le reprendre, à moins d'avoir prouvé, généalogiquement, que vous descendez en ligne directe du ou des personnages qui ont jadis porté ce blason. Mieux vaut, en attendant d'avoir établi ces preuves, vous créer un blason de toutes pièces, suivant les règles de l'héraldique, plutôt que d'usurper le blason d'une famille homonyme, éteinte ou non, qui n'a rien à voir avec la vôtre. La généalogie ascendante est la méthode que l'on conseille généralement aux débutants. Les sources primordiales de la généalogie

Recherches dans les contrôles de troupes au SHD – Auprès de nos Racines Comme je l’avais mentionné dans un article précédent, pour ma première visite au Service Historique de la Défense, je me suis principalement intéressée aux registres de contrôle de troupes. Pour cette visite, j’avais donc commandé quatre registres afin d’y retrouver la trace de quatre de mes ancêtres ayant servi au cours du XIXème siècle. Au final, toutes mes recherches n’ont pas été fructueuses (je n’ai retrouvé que deux d’entre eux), mais elles ont été riches en enseignements. Voici pourquoi. Que sont les registres de contrôles de troupes ? Tout d’abord, revenons sur ce que sont les registres de contrôle de troupes et ce que l’on peut y trouver. Dans l’Armée de Terre, les contrôles de troupes sont les registres recensant tout le personnel d’un régiment. Les registres de contrôle des troupes se trouvent dans la série Yc, composée d’un grand nombre de sous-série suivant la période et le type de régiment. A lire également : Premières recherches au Service Historique de la Défense Elise

Related: