background preloader

Bruges

Facebook Twitter

Hans Memling - Histoire des Belges et de la Belgique - Célébrités. Peintre né en Allemagne, Hans Memling exerce son art dans les Pays-Bas méridionaux où il occupe une place particulière parmi les primitifs flamands.

Hans Memling - Histoire des Belges et de la Belgique - Célébrités

L’homme Roger Van der Weyden Source : Wikipedia Hans Memling naît à Selingenstadt près de Mainz, en Allemagne. Sa date de naissance n’a pas été formellement fixée ; elle devrait se situer entre 1435 et 1440. Bruges Bruges au Moyen âge Source : Nos Gloires - J-L Huens Après la mort de Roger Van der Weyden, l’activité du foyer bruxellois connaît un ralentissement et Memling prend alors la direction de Bruges en 1465. Pourquoi ce choix ? L’esprit doux et rêveur de Memling va s’accorder au charme poétique des canaux, au mysticisme des béguinages et aux manières polies des bourgeois de Bruges. Memling séjournera pendant une trentaine d’années à Bruges et, lorsqu’il s’éteint le 11 août 1494, il est entouré de nombreux disciples et honoré par la ville. Le nom « Memling » Son style Son œuvre La création artistique de Memling est importante.

Jan Van Eyck. Jan van Eyck Né entre 1390 et 1400 à Maaseik - Mort en 1441 à Bruges Nationalité : flamande Attaché au courant : Renaissance, Primitif flamand Jan van Eyck naquit entre 1390 et 1400, certainement à Maaseik, ville située dans la partie flamande de la Belgique actuelle.

Jan Van Eyck

Frère cadet d’Hubert van Eyck, peintre exerçant à Gand jusqu’à sa mort en 1426, il n’existe aucune trace concernant ses années de jeunesse et sa période la formation. A partir de 1422 il devient peintre à la cour de Jean de Bavière à la Haye. A la mort de ce dernier en 1425 il est appelé par le Duc de Bourgogne, Philippe le Bon, qui en fait son peintre officiel et lui assure une confortable rente à vie.

Il effectue également pour son maître diverses missions diplomatiques à l’étranger en qualité d’ambassadeur et même d’agent secret. L’œuvre de Jan van Eyck est frappante par son réalisme. Bezoekers. Ancien hôpital Saint-Jean. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ancien hôpital Saint-Jean

L'Ancien hôpital Saint-Jean (Oud Sint-Janshospitaal) est un ancien complexe hospitalier situé à Bruges, en Belgique et est l'un des plus anciens hôpitaux médiévaux d'Europe, l'hôpital Saint-Jean, devenu un musée qui, dans la chapelle, conserve notamment six chefs-d'œuvre du peintre Hans Memling. Histoire[modifier | modifier le code] Fondé vers 1150, l'hôpital Saint-Jean (Sint-Janshospitaal) a accueilli les services médicaux de la ville de Bruges jusqu’en 1977. La salle des malades, expose des tableaux, des objets médicaux, du mobilier ancien et des archives illustrant la vie quotidienne des malades et des communautés religieuses, frères puis sœurs au XVIe siècle, soumises à la règle de saint Augustin qui géraient l'hôpital initialement consacré à l'accueil des pèlerins et des indigents.

La pharmacie, active jusqu’en 1971, conserve son aménagement du XVIIe siècle. La collection Memling[modifier | modifier le code] Musée Memling, intérieur. Visiter Bruges en Belgique – Guide du tourisme à Bruges. Historique. 875: La plus ancienne source, une pièce de monnaie mentionnant “Bruggia” 1134: Une tempête crée le “Zwin” et avec elle, l’accès à la mer 1350: Le centre Bruges compte plus de 40000 habitants, le double d’aujourd’hui 1421: Fin de la construction de l’Hôtel de Ville 1548: Bruges est envahie par l’Espagne et commence son déclin. 1850: Après les occupations successives par l’Autriche, la France et les Pays Bas, Bruges se retrouve la plus pauvre ville de la Belgique. 1907: Le nouveau port de Bruges “Zeebrugge” est inauguré. 2002: Capitale Culturelle de l’Europe 2 millions: Le nombre de touristes, visitant Bruges par an 20000: Le nombre d’habitant du centre ville. 20 km de canaux, 3 km sont ouverts aux bateaux touristiques 430 ha. = superficie du centre ville Reien: Les canaux intérieurs de la ville, naturels ou aménagés à partir du 9e siècle.

Historique

Brugse Zot: “Le fou de Bruges”: surnom donné aux Brugeois par Maximilien Ie du Saint Empire. Www.brugge.be Site officiel de la ville. Werelderfgoedstad unesco brugge frans 3.