background preloader

Anarchie

Facebook Twitter

Les jeunes filles et les herbacées (Lierre Keith) Le genre dans les sociétés égalitaires. Introduction Les représentations populaires des relations hommes-femmes dans les sociétés primitives se résument à l’image de l’« homme des cavernes » de la BD du New Yorker, une massue à la main et tirant sa femme par les cheveux.

Le genre dans les sociétés égalitaires

À un niveau plus élevé, supposé scientifique, les écrits de Robert Ardrey, Desmond Morris et d’autres renforcent cette image. Derrière les éclats de rire que suscite un tel dessin et derrière toutes les images fabriquées à partir d’un bric à brac ethnographique détaché de tout contexte, le message reste essentiellement le même : les êtres humains ont toujours été agressifs et compétitifs, et les hommes, l’étant plus que les femmes, ont toujours été « dominants ». On a beaucoup écrit sur le fait que nos ancêtres primates se tournaient vers la chasse comme complément à la cueillette de produits alimentaires d’origine végétale. Les femmes dans les sociétés sans classes. Vers une société d'abondance frugale. Contresens et controverses sur la décroissance. Pour l’auteur, professeur émérite d’économie, il n’y a rien de pire qu’une « société de croissance sans croissance », inégalitaire et violente, prise entre les dogmes de l’austérité et de la relance.

Vers une société d'abondance frugale. Contresens et controverses sur la décroissance

Face à l’épuisement des ressources naturelles, il propose une véritable rupture, une société de décroissance, qui redéfinirait le bonheur comme « une abondance frugale dans une société solidaire ». Une autolimitation choisie donnerait corps à cette « utopie concrète », plus radicale en un sens que la notion de développement durable, considérée comme une imposture par Serge Latouche. L’auteur traite de problèmes d’actualité (ceux posés par la Grèce et la dette publique), mais livre surtout un petit argumentaire synthétique, pour répondre aux questions les plus fréquentes et aider les nouveaux « objecteurs de croissance ».

BALLAST Pasolini — contre la marchandise. « Ce qui m'a poussé à devenir communiste, raconta un jour Pasolini, c'est un soulèvement d'ouvriers agricoles contre les grands propriétaires du Frioul, au lendemain de la guerre.

BALLAST Pasolini — contre la marchandise

J'étais pour les braccianti. Je n'ai lu Marx et Gramsci qu'ensuite. » Mais un communiste d'une espèce un peu à part, un peu oblique : marxiste qui ne croyait pas au Progrès, communiste exclu par le Parti communiste et révolutionnaire faisant l'éloge de la conservation. Sa bête noire ? La modernité libérale et l'empire de la consommation. De pages en pages, il tira à vue. Avril 1945. Hommes et féminisme. J'étais en train d'écouter une émission sur le "féminisme au masculin" et d'un coup cela m'a profondément gonflée.

Hommes et féminisme

Les hommes sont une classe dominante. Qu'ils le veuillent ou non. Ils en font partie qu'ils le souhaitent ou pas. Si vous êtes embauché au même poste qu'une femme à compétences et diplômes égaux, vous serez probablement mieux payé. Rupture anarchiste et trahison proféministe. En tant que féministe, je n’attends pas Le Sauveur.

Rupture anarchiste et trahison proféministe

Je sais que, quelque soit l’homme qui est en face de moi, il est celui qui bénéficie de l’oppression des femmes, de l’oppression que, jours après jours, je subis. 2404. Hommes anarchistes face au féminisme. La Zone du Dehors - Le livre. 1 • Construire en dehors des pouvoirs 2 • Dividuel 3 • Commencez à vivre 4 • Les intellectueurs 5 • Une société de contrôle 6 • Le pouvoir ne se possède pas 7 • L’efficace n’est jamais l’excessif 8 • Amis ?

La Zone du Dehors - Le livre

Amants ? 9 • La Zone du Dehors 10 • Ne soyez rien : devenez sans cesse 11 • Une vraie sauvagerie de rocs 12 • L’intime vent 13 • Traçabilité et accès choisis 14 • Qui le système gêne 15 • Évacuer le corps 16 • Tous devenus des bourgeois 17 • Tuer or not to kill 18 • Ce sentiment d’une mission 19 • Message publicitaire 20 • Femmes libérées ? 21 • L’intellectrocution 22 • Contrôler les affects 23 • Du marketing à l’affecting 24 • Capt cellulaire 25 • Kohtp et Boule de chat 26 • Inventer ce que vivre peut être 27 • Où êtes-vous, soleils d’hommes ? Pdf_Insurrection.pdf.

Les ennemis de la machine. Non violence - Une leçon de vie : anarchisme et non-violence. Les ennemis de la machine — Pourquoi les technocritiques sont-ils marginaux ? E bref voyage dans le passé en est la preuve : la critique radicale de la technologie ne sort pas de nulle part. Elle a ses icônes, ses familles, son histoire propre. Pourtant, la mouvance technocritique est, aujourd'hui, ultraminoritaire en France. Et pour cause puisque, d'après François Jarrige, « il n'existe pas.

Au sujet de la prostitution. Nous reproduisons ici le texte d’un militant paru dans le journal Partisan, au sujet de la prostitution en France.

Au sujet de la prostitution

Il apporte des éléments intéressants au débat sur la question, dans lequel certain(e)s comme la direction du STRASS (syndicat du travail sexuel) défendent la position selon laquelle la prostitution est un choix. Idée reprise également par les libéraux… Affirmer que la prostitution est un choix, et qu’il faut la défendre en tant que métier, est une erreur. Car c’est oublier d’aborder la question sous l’angle de la lutte de classe et de l’emprise de l’idéologie patriarcale et de l’aliénation. Du point de vue de la lutte de classe d’abord. Inclassable n°3, Prostitution : liberté sexuelle ou liberté de consommer du sexe ? - Collectif Libertaire Anti-Sexiste. Inclassable n°3, bulletin du collectif : "Prostitution : liberté sexuelle ou liberté de consommer du sexe ?

Inclassable n°3, Prostitution : liberté sexuelle ou liberté de consommer du sexe ? - Collectif Libertaire Anti-Sexiste

" Prostitution : liberté sexuelle ou liberté de consommer du sexe ? Depuis des siècles, la prostitution est l’un des piliers fondamentaux de la domination masculine. « L’universel lave-t-il plus blanc ? » : « Race », racisme et système de privilèges. Évoquant les esclaves noirs américains, Alexis de Tocqueville écrivait en 1835 : « Il y a un préjugé naturel qui porte l’homme à mépriser celui qui a été son inférieur, longtemps encore après qu’il est devenu son égal.

« L’universel lave-t-il plus blanc ? » : « Race », racisme et système de privilèges

À l’inégalité réelle que produit la fortune ou la loi, succède toujours une inégalité imaginaire qui a sa racine dans les mœurs [...] Les Modernes, après avoir aboli l’esclavage, ont donc encore à détruire trois préjugés bien plus insaisissables et plus tenaces que lui : le préjugé du maître, le préjugé de race, et enfin le préjugé du Blanc [1]. » Si l’idéal républicain de modernité et de progrès proclame la justice sociale et l’égalité pour tous, force est de constater que cet idéal est ébranlé. « L’universel lave-t-il plus blanc ? » : « Race », racisme et système de privilèges. 1 Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835, p. 161 : édition électronique, Les cl (...) 1Évoquant les esclaves noirs américains, Alexis de Tocqueville écrivait en 1835 : « Il y a un préjugé naturel qui porte l’homme à mépriser celui qui a été son inférieur, longtemps encore après qu’il est devenu son égal.

« L’universel lave-t-il plus blanc ? » : « Race », racisme et système de privilèges

Briser le tabou du « privilège » pour lutter contre le racisme et le sexisme. Toute personne devrait se sentir concernée par la lutte contre le racisme et le sexisme non pas – ou pas seulement – parce qu’elle défendrait le principe de l’égalité, mais avant tout parce qu’elle est impliquée dans les rapports de domination que le racisme et le sexisme légitiment et font perdurer, y compris quand elle n'en est pas victime. Je suis abstentionniste et tu viens m’insulter... Je suis abstentionniste et tu viens m’insulter, toi l’électeur, toi le votant, toi qui portes, scrutin après scrutin, des hommes et des femmes au pouvoir et qui n’auront de cesse de te décevoir.

Qui te trahissent tout en te jurant que la prochaine fois ils feront mieux.Tu viens m’insulter, déverser sur moi ton aigreur suite à la défaite de ton camp, comme un soldat tenant son fusil face à un peloton de déserteurs. Dans ton esprit ardent de combativité, si tu as perdu ce n’est pas parce que ton ennemi est meilleur, ce n’est pas parce que tes leader sont mauvais, c’est simplement ma faute, à moi, qui ne veut pas me battre. Je suis le coupable. Tu t’affirmes éclairé, instruit, intelligent. Tu méprises copieusement les presque trois quart de la population française qui n’ont pas voté, ou qui ont voté pour des partis ennemis à tes yeux. Alors que nous dis-tu ? Tu nous dis que la montée de l’abstention provoque une montée du Front National. Observons cette loi physique. Une société au bord de la phobie - La revue nouvelle. Les gens ont peur : cette simple phrase renvoie plus de 26 millions de résultats sur le moteur de recherche Google.

Les TumulTueuses. My Thoughts On Feminism.

Patriarcat

La faute à Ève. Intersectionalité. BALLAST Angela Davis : « Si Israël se retrouve isolé, il ne pourra pas continuer son apartheid » Surveille ton langage ! Si vous avez été envoyé vers cet article par un lien posté suite à vos propos, prenez le temps de le lire, au calme, sans a priori. Violence ? Parfois oui… Amandine Gay: “La France a 20 ans de retard sur les questions raciales”

Commentaires au sujet d’un article au titre provocateur : « 75% des hommes sont des connards selon une (« )étude(« )…  Le care, dépendance, indépendance et interdépendance des femmes - Les blogs d'Attac. Comment dans cette société marchande terriblement individualiste et fondamentalement inégalitaire , pourrions-nous arriver à l’égalité entre les femmes et les hommes ?

Nous avons compris depuis longtemps que dans ce système patriarcal dominateur l’autonomie économique et sociale des femmes est une condition importante de notre émancipation. « #PADAMALGAM », sinistre point de ralliement de l'islamophobie en ligne. Depuis deux jours, les hommages des internautes français aux attentats survenus le 14 février au Danemark sont pollués, à la marge, par un discours à connotation raciste. « Le tueur terroriste de #Copenhague s'appelle Omar (...) mais n'oubliez pas dès demain votre biberon médiatique #Padamalgam », ironise par exemple un membre de Twitter. « L'Etat islamique affirme dans une vidéo avoir décapité des Egyptiens, car ils étaient chrétiens. Charlie Hebdo », pas raciste ? Si vous le dites… - Olivier Cyran. Post-scriptum 11 janvier 2015 : à tous ceux qui estiment que cet article serait une validation a priori de l’attaque terroriste ignoble contre Charlie hebdo (ils l’auraient bien cherché), la rédaction d’Article11 adresse un vigoureux bras d’honneur.

Laïc ou laïcard ? Salut Camarade Sexiste ! Êtes-vous un anarchiste? – La réponse pourrait vous surprendre! (David Graeber) 5 ans après : Longue vie à Howard Zinn! "Cultiver une déloyauté envers ceux qui nous gouvernent". Entretien avec Isabelle Stengers. La gratuité. Littéraires après tout: Combien coûte la gratuité? La gratuité, point aveugle des politiques culturelles. Le don sera inconditionnel ou il ne sera pas ! Les Di@logues stratégiques: Dr Dominique Dupagne : « Les systèmes fondés sur les rapports de domination ont atteint leurs limites » Théodore Monod.

Confusionisme et récupération

L'anticonformisme et le franc-parler considérés comme des maladies mentales. Pourquoi ce site? -Vivre et penser comme des porcs... au XXIe siècle. L’obscurantisme a toujours été le mode d’éclairage du pouvoir. Philosophie. Bonté humaine. Êtes-vous un anarchiste? – La réponse pourrait vous surprendre! (David Graeber) Vote, dissonance cognitive et peur de l'inconnu. Citations par thèmes.