background preloader

BYOD

Facebook Twitter

BYOD : Une école intègre les objets connectés dans sa charte d’utilisation des appareils mobiles. Une innovation qui pourrait faire des émules dans des établissements scolaires francophones : l’école Alex Manoogian, école arménienne de langue française à Montréal (Canada) vient d’intégrer à sa charte d’utilisation du réseau sans-fil et de l’utilisation d’appareils mobiles – en pdf (à destination des élèves et du personnel éducatif) la thématique des objets connectés : à savoir les montres intelligentes et lunettes connectées.

BYOD : Une école intègre les objets connectés dans sa charte d’utilisation des appareils mobiles

Extrait : « L’École souhaite favoriser l’utilisation des ordinateurs, des tablettes, des baladeurs numériques, des lunettes et des montres intelligentes (ci-après appelés appareils mobiles) appartenant aux élèves et enseignants tout en encadrant cette utilisation par une Charte visant à sensibiliser et à responsabiliser l’utilisateur. » Pratiques BYOD pour les élèves et les enseignants Certes, on connaissait jusqu’alors la tendance BYOD au sein de lieux partagés de type coworking ou centre de télétravail. Photo BYOD. Charte BYOD. Charte d’utilisation du réseau sans-fil et de l’utilisation d’appareils mobiles Document de travail élaboré par Sébastien Stasse Dans le cadre de sa mission éducative, l’École Alex Manoogian (ci-appelée École) met à la disposition de ses élèves et de son personnel un réseau sans fil ouvert.

Charte BYOD

L’École souhaite favoriser l’utilisation des ordinateurs et des appareils mobiles appartenant aux élèves et enseignants tout en encadrant cette utilisation par une Charte visant à sensibiliser et à responsabiliser l'utilisateur. La présente Charte s’adresse à tous les utilisateurs du réseau sans fil de l’École ou à tout utilisateur d’appareil possédant son propre accès internet utilisé sur le site de L’École.

Un bel exemple de l’AVAN – Les mobiles en classe. Pour quelles raisons j’autorise les élèves à utiliser en classe leur smartphone, ou iPod, ou éventuellement tablette. L’apprentissage est en premier lieu un processus, un mouvement, une évolution.

Pour quelles raisons j’autorise les élèves à utiliser en classe leur smartphone, ou iPod, ou éventuellement tablette

Rien n’est figé, immuable et définitif. Les interdictions sont incompatibles avec les progrès émergents grâce aux compétences. En début d’année, j’annonce aux élèves, toujours très surpris, que la salle dans laquelle ils se trouvent est une «salle-laboratoire» et que leur cahier est un «cahier-laboratoire» : ils vont émettre des hypothèses toute l’année, tâtonner, faire des erreurs et s’améliorer. Je leur annonce qu’ils sont autorisés à travailler en groupe ou avec leurs voisins. Ils apprendront à travailler ainsi grâce au Kanban. Je leur annonce encore qu’ils sont autorisés à se lever pour prendre et utiliser un dictionnaire ou un des nombreux manuels scolaires (de français, d’histoire-géographie, de biologie ou de physique) disponibles au centre de la classe.

Tout ce que vous devez savoir sur le BYOD. Bien connu internationalement, le phénomène BYOD (Bring Your Own Device), ou en français AVAN (Apportez Votre Appareil Numérique), donne une toute nouvelle dynamique de travail dans les entreprises situées ici et là.

Tout ce que vous devez savoir sur le BYOD

Cette innovation technologique commence désormais à entrer dans les salles de classe du secondaire. Utilisée depuis quelques années par de nombreuses institutions américaines, la démarche et les procédures découlant du BYOD se perfectionnent. Le Québec tente aujourd’hui d’imiter son voisin en offrant par exemple des tablettes électroniques aux élèves concernés. Si le projet semble intéressant à prime abord, il importe de se pencher sur ses avantages et ses inconvénients avant de l’adopter à l’échelle provinciale. La rédactrice en chef d'''Infobourg.com'', Audrey Miller, compte plusieurs flèches à son arc. À ces bons arguments, certains peuvent rétorquer que ce ne sont pas tous les élèves qui possèdent un appareil numérique pouvant être utilisé en classe. Étu 76. Qu'utilisez-vous comme charte d'utilisation du « BYOD »? 20 Awesome BYOD and Mobile Learning Apps.

10 raisons d’utiliser les téléphones mobiles en classe. How BYOD Programs Can Fuel Inquiry Learning. Digital Tools Erin Scott Launching a Bring Your Own Device program can be both exhilarating and scary.

How BYOD Programs Can Fuel Inquiry Learning

The opportunity to extend access to technology in the classroom and at home is enticing, but school districts can get hung up on important details like providing a strong network, making sure each child has a device, and questions around distraction. Of course, no one answer will work for all teachers or students, but one guiding principle that’s shown to work is for schools to focus on how mobile technology will help shift instruction to be more collaborative, learner-driven and inquiry-based.

EU23_R3.pdf. How An LMS and BYOD Changed A School. The School's profile The Southport School is a P-12 (K-12) private Anglican school for boys located in Southport on Queensland’s Gold Coast.

How An LMS and BYOD Changed A School

Established in 1901, the school caters to both boarding and day students and has an excellent reputation for sports and leadership. Historically, the academic strength of the school has been built on the excellence of its teachers, mainly operating in the traditional “chalk and talk” or teacher-led mode. The parents show great confidence in the ability of these teachers to provide a sound traditional education. A staff survey (Appendix 1) taken in February 2013 showed that more than one quarter of staff had 25 years’ service or more while around 55% had 10 or more years of service. The question for my colleague Jo Inglis, Head of Learning & Teaching was “Was it possible to make changes to classroom pedagogy in educational technology?”

BYOD. Réussir la mise en place d'une politique de "BYOD" dans son établissement. 3 Shares Share Tweet Email Ce témoignage, recueilli sur eSchoolnews, « Crafting a successful BYOD policy« , pourra paraître un peu « lointain » pour certains qui penseront que le modèle américain est trop en décalage avec notre enseignement pour pouvoir en prendre exemple, mais donne matière à réfléchir sur le BYOD.

Réussir la mise en place d'une politique de "BYOD" dans son établissement

Aux Etats-Unis, plusieurs écoles font le même constat : le manque de moyens évident qui ne permet plus d’équiper tous les élèves, collégiens et lycéens et d’envisager une politique efficiente de développement du numérique en classe. The Rocky River Schools a déjà investi dans de l’équipement informatique pour les élèves mais dresse aussi le constat que souvent, ces élèves préfèrent travailler sur leur propre matériel. Cela doit se faire en plusieurs étapes, comme l’expliquent le Dr. Mise en place d’une politique de BYOD en trois parties Ensuite, il faut s’assurer de l’état du réseau des établissements : bande passante, WIFI et sécurité internet.