background preloader

Système éducatif

Facebook Twitter

Café pédagogique

Filles et garçons à l'école. Veille. Patrick Rayou : " Essayer de comprendre pourquoi les enfants ne comprennent pas". Comment aider les élèves ?

Patrick Rayou : " Essayer de comprendre pourquoi les enfants ne comprennent pas"

Les écoles insalubres à Marseille poussent l’Etat à saisir le préfet. Le gouvernement intervient dans la polémique sur le délabrement des établissements scolaires marseillais.

Les écoles insalubres à Marseille poussent l’Etat à saisir le préfet

La ministre de l’éducation nationale, Najat Valllaud-Belkacem, et le ministre de la ville, Patrick Kanner, ont demandé au préfet des Bouches-du-Rhône d’« évaluer les conditions de fonctionnement du service public d’éducation dans les écoles », jeudi 4 février au soir. Dans un courrier, que La Provence s’est procuré, les ministres demandent notamment que cette évaluation intègre « l’ensemble des éléments de sécurité, de salubrité, d’hygiène et de santé publique, mais aussi les conditions d’apprentissage des élèves et de travail des enseignants ». La controverse est née de la lettre ouverte publiée sur Internet d’une institutrice, dont la colère a été relayée par des parents d’élèves et des enseignants, décrivant des murs moisis, des élèves en doudoune car leur classe n’est plus chauffée, ou des délais allant jusqu’à six mois pour réparer un robinet.

Murs moisis, manque de chauffage. Refondation de l'école : «Peut mieux faire» «L’ambition éducative de la loi du 8 juillet 2013 [la fameuse loi de Refondation de l’école, ndlr] est si importante que l’application en est nécessairement difficile, en particulier dans la phase de démarrage.»

Refondation de l'école : «Peut mieux faire»

Ainsi commence le rapport annuel du comité de suivi de l’application de la loi Peillon. Surenchère de bleu-blanc-rouge à l’école. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas L’année 2016 sera « bleu-blanc-rouge ».

Surenchère de bleu-blanc-rouge à l’école

En déplacement à l’école Louis-Pasteur de Fresnes (Val-de-Marne) jeudi 4 février, la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et le secrétaire d’État chargé des anciens combattants et de la mémoire, Jean-Marc Todeschini, devaient officiellement lancer l’« année de la Marseillaise ». Classement des universités : parmi les petites, les françaises sont grandes. Les concepteurs de classements d’universités ont une imagination débordante.

Classement des universités : parmi les petites, les françaises sont grandes

Forts du succès planétaire de leurs palmarès généraux, ils développent une multitude de sous-produits : selon les disciplines, l’âge des institutions, etc. Le Times Higher Education (THE) publie ainsi, lundi 25 janvier, son palmarès mondial des « universités à taille humaine ». Et, une fois n’est pas coutume, les Français y brillent. Chez les petits, ils sont grands. L’Ecole normale supérieure (ENS) de Paris se classe à la seconde position, juste derrière le prestigieux américain California Institute of Technology (ou Caltech). Classes inversées : Quel bon sens pour apprendre ?

La parution, en ce début 2016 de l'ouvrage de Marcel Lebrun et Julie Lecoq "Classes inversées, enseigner et apprendre à l’endroit !

Classes inversées : Quel bon sens pour apprendre ?

" (CANOPE Editions 2015) consacre officiellement, par une parole "universitaire", cette approche présentée comme innovante de l'enseigner et de l'apprendre. La sortie de cet ouvrage est opportune, en effet la semaine prochaine (du 25 au 29 janvier 2016) est organisée la "semaine de la classe inversée" (CLISE 2016). On ne pourra donc rendre compte de cette parution sans la mettre en perspective avec les évènements qui seront organisés à cette occasion, mais aussi avec les publications voisines dont on proposera quelques références en fin d'article.

Un ouvrage synthétique. La ministre de l’éducation nationale renforce le dispositif d’égalité des chances. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas Maxence Maerten touche son rêve du doigt.

La ministre de l’éducation nationale renforce le dispositif d’égalité des chances

Etudiant en 4e année à l’Institut d’études politiques (IEP) de Lille, il achèvera, dans un an, son master de communication pour devenir attaché de presse dans le luxe. Fils d’ouvriers originaire du Pas-de-Calais, ancien élève de zone d’éducation prioritaire (ZEP), il est de ces étudiants qui font mentir les statistiques sur le déterminisme social.

Sciences Po, il en avait une vague idée au collège. Les enfants d’immigrés s’intègrent, mais restent victimes du chômage et de la discrimination. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard.

Les enfants d’immigrés s’intègrent, mais restent victimes du chômage et de la discrimination

L’islam stigmatisé dans les manuels scolaires. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas L’islam associé à l’étranger, à l’islamisme, au terrorisme… Dans les manuels scolaires, les préjugés sur les musulmans et l’islam ont la vie dure, à en croire l’étude de deux chercheurs, la sociologue Béatrice Mabilon-Bonfils et l’historien François Durpaire, dans leur ouvrage paru jeudi 7 janvier, Fatima moins bien notée que Marianne – un essai sur le traitement différencié fait aux élèves musulmans à différents moments de leur scolarité (évaluation, sanction, orientation…), sur la ségrégation au sein des établissements, mais aussi sur la représentation de l’islam dans les manuels.

L’islam stigmatisé dans les manuels scolaires

Les deux auteurs ont procédé à une analyse lexicale de quinze manuels d’histoire destinés aux élèves de 2nde, 1re et terminale du lycée général en usage cette année, ainsi que neuf manuels destinés aux professeurs, publiés par les principaux éditeurs scolaires. Pass éducation : gratuité des musées et monuments nationaux pour les enseignants. Pour l'historienne Mona Ozouf, l'école de Jules Ferry, c'est fini - 8 avril 2014. "Combien de fois l’an passé n’avons-nous pas entendu des appels à la restauration de l’école de Jules Ferry", lance l’historienne Mona Ozouf, dans le grand amphi de la Sorbonne, ce 29 mars lors d’une conférence sur le thème "L’année 2013 vue par l’Histoire", en clôture d’un colloque de France Culture.

Pour l'historienne Mona Ozouf, l'école de Jules Ferry, c'est fini - 8 avril 2014

Evaluation des élèves : décret paru au Journal officiel. Le décret précisant les nouvelles modalités d’évaluation des acquis scolaires au primaire et au collège, est paru au Journal officiel ce dimanche. Cette nouvelle évaluation entrera en vigueur dès la rentrée 2016. Ces nouvelles modalités d’évaluation des acquis scolaires ont pour objectif de faire évoluer la façon de noter les élèves. Le texte précise vouloir "éviter une notation-sanction à faible valeur pédagogique et privilégier une évaluation positive, simple et lisible valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles". L’école est-elle (encore) un des principaux vecteurs d’intégration en France. Charles Hadji : Evaluer pour réussir ? Peut-on désamorcer le débat sur l'évaluation ? C'est le pari tenté par Charles Hadji. Loin des débats fumeux sur la réforme de l'évaluation ou la défense des notes, son livre colle au terrain mais en revenant sans cesse aux finalités de l'évaluation.

Pour tous les enseignants qui passent beaucoup de temps à corriger des copies et à concevoir des évaluations, en se demandant assez souvent à quoi ça sert, pour ceux qui en ont assez des débats de principe, ce petit livre ouvre des horizons théoriques et très pratiques à ne pas louper... L'autonomie : Pour quoi faire ? Au coeur des réformes depuis un demi siècle, l'autonomie des établissements ne cesse d'apparaitre comme la solution aux difficultés de l'Ecole pour, sans cesse, se dérober.

Administration & éducation, la revue de l'AFAE, lui consacre son dernier numéro sous le titre "l'autonomie, pour quoi faire ". La question du pourquoi y est effectivement traitée. Mais ce sont surtout les obstacles à l'autonomie qui alimentent le débat. L'un d'eux émerge nettement pour les "acteurs de l'éducation" (ex administrateurs de l'éducation) : le statut des enseignants. Qui veut devenir enseignant ? Qu'est ce qui peut pousser quelqu'un à devenir enseignant ? L'Ocde pose la question dans un récent Pisa à la loupe.

Et l'organisation ne cache pas que pour que le métier devienne pus attractif il faut le revaloriser. Pour l'Ocde le niveau des salaires enseignants a un impact sur la décision de devenir enseignant. Si 44% des élèves de 15 ans souhaitent devenir cadres, seulement 5% souhaitent devenir enseignant, annonce l'Ocde dans son nouveau Pis à la loupe. Une nouvelle exposition : "La laïcité en question", Languedoc-Roussillon livre et lecture. La Bibliothèque nationale de France (BnF) met à la disposition de ses publics et de ses partenaires éducatifs et culturels une exposition pédagogique sur le thème de la laïcité.

Réforme territoriale : mise en place des nouvelles régions académiques. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté ce jour en Conseil des ministres un projet de décret relatif aux régions académiques. Ce décret adapte, à compter du 1er janvier 2016, l’organisation des services déconcentrés du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à la réforme territoriale issue de la loi du 16 janvier 2015. Au BO spécial du 26 novembre 2015 : programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège. Le Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 est consacré aux programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège. Ces nouveaux programmes entrent en vigueur à la rentrée 2016. Retrouvez les programmes d'enseignement du cycle :

Au BO spécial du 26 novembre 2015 : programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège. Après les attentats, l’école exalte la laïcité. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas Les établissements scolaires devaient célébrer, mercredi 9 décembre, une Journée de la laïcité. Ce qu’une région aux couleurs du FN changerait pour les lycées.

Le numérique et l'enseignement

Décrochage scolaire. La préparation de la rentrée scolaire marquée par les élections régionales. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Mattea Battaglia C’est un rituel : chaque année, peu avant Noël, le ministère de l’éducation nationale rend publique sa « carte scolaire », autrement dit la répartition des postes d’enseignants académie par académie, premier et second degrés compris, telle qu’elle se dessine pour le mois de septembre suivant.

L’école est-elle (encore) un des principaux vecteurs d’intégration en France.