background preloader

Inclassable boulot

Facebook Twitter

'Géographie' in Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ? The 11 Emerging Mega-Regions Of The United States. Share on Facebook779 shares on Facebook Map created by IrvingPlNYC via Wikimedia The map above shows the Regional Plan Association’s list of 11 Mega-Regions of the United States as part of their America 2050 project.

In terms of the estimated population in 2025 they would rank in the following order: (population in 2010) Notes: The populations given for megalopoleis that extend into Canada and Mexico (Cascadia, Great Lakes, and Southern California) include their non-U.S. residents. You can read the Wikipedia article to learn more about where the whole idea for these comes from. For more on Mega Regions have a look at the following books: Enjoy this map? The True Size Of ... BYZANCE ARCHITECTURE, catégorie Annexe Work sur antoine-helbert.com. Mur de ressources en HGEMC au collège. Dans les champs de coton du Sud américain.

L'article date de 1837, onze ans avant l'abolition définitive de l'esclavage dans les colonies françaises. Écrit depuis la Louisiane par un Français qui y séjourne, il paraît dans La Presse et s'intéresse à ceux qu'on désigne sous le nom de « population de couleur ». La traite atlantique des esclaves a beau avoir été abolie en 1808, on compte encore quelque 4 millions d'esclaves dans le Sud au moment où le journaliste rédige le texte. « La race nègre [...] n'a fait que croître, et suffit à tous les besoins du pays.

C'est par elle que se fait la culture des terres, et particulièrement celle du coton et de la canne à sucre, qui périraient sur le sol brûlant sans ces hommes de bronze, et sans l'esclavage, qui seul peut les conduire à la lutte journalière qu'ils soutiennent contre un soleil ardent. À la Nouvelle Orléans, les nègres sont encore employés aux soins de la domesticité et à toutes sortes d'états mécaniques. À l'époque, le commerce du coton est florissant. Le rédacteur continue : SERIOUS GAME - J'ai vécu la Révolution et l'Empire. Liste des chroniques - Ces chansons qui font l'histoire. Europe. Balkans : une poudrière au cœur de l’Europe. Vingt ans après la fin de la guerre dans l’ex-Yougoslavie, les tensions interethniques continuent de secouer la région. Au point qu’au Kosovo, en Bosnie-Herzégovine…, certains redoutent le retour d’un conflit armé, comme le rappelle l’article du journal Oslobodjenje que nous publions cette semaine dans notre dossier : Balkans, le spectre de la guerre (en kiosque le 16 février).

Depuis quelques années, la région est devenue le théâtre de l’affrontement entre grandes puissances avec des États membres de l’Otan, d’autres comme la Serbie ou le Monténégro, plus proches de Moscou. L’an dernier, la crise des migrants a encore davantage fragilisé les équilibres entre la Croatie, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, le Kosovo, la Macédoine et l’Albanie. Cette carte, réalisée par notre cartographe Thierry Gauthé, tente de récapituler les principaux points de friction dans la région. Offre spéciale : cet été découvrez Courrier sans engagement 1€ pour 2 mois. Conseils pour lire une carte. Proposée par Sciences-Po et OpenClassrooms, cette fiche méthodologique, deuxième d’une série de neuf, donne, en vidéo et textes, les clés pour décoder une carte géographique. Cette fiche méthodologique est proposée par Sciences-Po, associé à OpenClassrooms, pour accompagner les lycéens vers le bac et les études supérieures.

Nous publions progressivement neuf fiches e-methodo conçues par des enseignants de lycée et de SciencesPo : rédiger une dissertation, un commentaire de texte, prendre des notes, lire une carte, faire une recherche sur Internet, organiser son temps durant un examen ou concours... Introduction Lire une carte, ce n’est ni s’orienter grâce à un plan, ni regarder une photo, c’est comprendre ce qu’elle veut dire ! C’est bien pour cela que l’on dit “lire” et non pas “regarder” : il faut connaître son langage et la décoder. Les éléments de base Les cartes ont l’air souvent compliqué.

Le titre : il répond à la question “Quoi ?” La légende Le texte de la légende Les figurés La carte. Comprendre la colonisation israélienne en cinq minutes. VIDÉO - L'ONU, comment ça marche. « L’Afrique en villes », notre série d’été en 28 épisodes, 15 reporters et 10 000 km. Pour raconter un continent qui s’urbanise à grande vitesse, « Le Monde Afrique » vous embarque pour un voyage de Kinshasa, au cœur du continent, à Tanger, aux portes de l’Europe.

Retenez bien ce chiffre : 2035. C’est l’année où, en Afrique, il y aura autant de citadins que de gens vivant dans les zones rurales. Une étape symbolique que le continent franchira quatre-vingt-cinq ans après la France, mais avec des paramètres bien différents. Et d’abord celui-ci : l’Afrique s’urbanise à grands pas, du fait de sa croissance démographique et d’un certain exode rural, mais sans que les campagnes ne se vident : elles vont, elles aussi, augmenter en population. Une vitesse inconnue dans l’Histoire Bien sûr, les pays les plus développés du continent – Afrique du Sud, Maroc ou Côte d’Ivoire – ont déjà franchi ce seuil, et le Nigeria est sur le point de le faire.

Sont-elles prêtes pour ce boom ? Episode 1 Un milliard de citadins dans vingt ans : l’Afrique est-elle prête ? Dubaï dans la tête. Ces 5 films ont exploré la folie du néonazisme. Avant Imperium avec Daniel Radcliffe (2016), d'autres films ont exploré à leur manière l'univers des groupuscules néonazis : petite sélection maison. Au programme, des scénarios inspirés d'histoires vraies, des films avec ou sans message, du drame et de la comédie. Et un lot conséquent d'acteurs au crâne rasé. Daniel Radcliffe en agent infiltré chez les néonazis dans Imperium. (© Lionsgate Premiere) American History X, l'inévitable Sur le thème des néonazis, American History X est un immanquable : même s'il a pris un sérieux coup de vieux depuis sa sortie en 1998, le film de Tony Kaye vaut toujours le coup pour sa manière de traiter frontalement les racines du racisme et le malaise latent au cœur de certaines parties de la société américaine.

Mais on en retient surtout la performance d'Edward Norton, déjà incroyable dans sa période pré-Fight Club (et toujours bon aujourd'hui, comme dans Birdman, même si on le voit moins souvent). Danny Balint, avec Ryan Gosling en juif antisémite. 17 femmes historiquement badass que vous devriez vraiment connaître. Après le génocide, le Rwanda est devenu l'un des pays les plus féministes au monde.

Dans un documentaire diffusé sur Planète+ le 8 mars, Sonia Rolland dresse le portrait d’un Rwanda féministe et engagé. Ministre des Affaires étrangères, vétérinaire, gérante d’une coopérative de café, styliste ou encore présidente du parlement, des femmes racontent leur parcours, dans un pays où les femmes ont toute leur place. Rencontre avec la réalisatrice. Au Rwanda, les femmes occupent des postes importants et stratégiques. Le pays des Mille Collines est devenu un modèle de parité après le génocide de 1994.

Ainsi, dans la Chambre des députés, 64% des élus sont des femmes. En 2014, vous aviez déjà réalisé un documentaire sur le Rwanda intitulé Rwanda, du chaos au miracle. Sonia Rolland – Le documentaire précédent résumait en soixante minutes vingt ans de reconstruction du Rwanda depuis le génocide. Peut-on considérer le Rwanda comme l’un des pays les plus féministes au monde ? Les pays scandinaves se débrouillent très bien aussi. Le Parlement rwandais est dirigé par une femme. Les mémoires tsiganes s’exposent à Paris. Au musée de l'Histoire de l'immigration, qui met à nu un siècle de clichés et dévoile le sublime travail de Mathieu Pernot sur la famille rom des Gorgan, et à la Maison Rouge avec l'œuvre dévoilée de Ceija Stojka , deux expositions dévoilent la richesse des cultures tsiganes.

Une roulotte égarée dans un camp d’une zone sinistrée, des gamins en guenilles jouant sous l’œil de femmes sensuelles et bohémiennes, des visages de Gitans rudes, saisis au plus près des peaux ravinées… Les Tsiganes traînent derrière eux autant de clichés qu’ils traînent leurs caravanes sur les routes du monde. Ils sont en eux-mêmes, et malgré eux, des clichés. Eternels, construits et véhiculés depuis plus d’un siècle dans l’imaginaire collectif. Cliché, mot à double sens La culture tsigane, peut-être plus que d’autres, n’échappe pas à la fabrique des clichés. Un cliché. Une fabrique des images Du carnet anthropométrique au camp d’internement Les Gorgan, une famille arlésienne Mickaël, Arles, 2012 (© Mathieu Pernot) 22 photos qui montrent à quel point les villes du monde ont changé en 100 ans.

ARTE - « La puissance que consomment ces bateaux, c’est... Séparation de l’Église et de l’État : le discours historique d'Aristide Briand. France : il faut six générations pour qu'un enfant pauvre arrive à gravir l'échelle sociale. Dans le cadre du projet spatial Sanctuary, une capsule temporelle va être envoyée sur la Lune l’année prochaine. Chaque internaute peut d’ores et déjà y uploader un selfie, qui sera stocké comme témoignage de l’humanité. © David McNew/Getty Images Le projet final ne devrait pas mesurer plus de 9 cm de diamètre mais a l’ambition de résumer l’Homo sapiens à un instant T : le nôtre. Une pépite de la mémoire terrienne condensée sur plusieurs disques de saphir industriel ultrarésistant. Trois milliards de pixels par support, gravés par microlithographie pour loger un maximum de données sur la vie humaine. © Sanctuary Project / Facebook Prêt à alunir Cet objectif fou a pris racine dans la tête d’un Français, Benoît Faiveley.

Le Congrès américain prend l’initiative au sérieux : sa bibliothèque devra sélectionner une trentaine de cartes géographiques couvrant l’exploration humaine sur la Terre pour figurer sur les disques de saphir, précise Le Monde. . © sanctuaryproject.eu Allô l’espace. En Grèce, un extrait d’une rhapsodie de « L’Odyssée » découvert gravé sur une tablette antique. Afghanistan, 1842 : la plus grande défaite de l'Empire britannique. Mais les Afghans sont peu nombreux à soutenir Shah Sujah. En novembre 1841, ils se soulèvent, massacrant Burnes et sa suite à Kaboul. Les troupes britanniques, dépassées, se réfugient avec les civils dans une citadelle en-dehors de la ville. Macnaghten est tué alors qu'il tentait de négocier. Le 6 janvier 1842, les Anglais décident de battre en retraite.

Commence alors une interminable débâcle dans le froid terrible de l'hiver afghan. Le 7 février, Le Journal des débats rapporte les premières nouvelles, inquiétantes pour les Anglais, de la situation : « Les nouvelles de l'Afghanistan sont très importantes, et en même temps très fâcheuses pour l'Angleterre [...]. Qu’est-ce que le numérique fait aux historiens ? Le tournant numérique pris par la société n’est plus à démontrer : tout, ou presque, est numérique. Les impôts ? Dématérialisés. La presse ? Majoritairement lue en ligne. Notre vie sociale ? Acquise pour partie par les réseaux sociaux. Or l’ensemble de ces activités produit des données qui sont autant de sources pour les historiens d’aujourd’hui, mais surtout de demain ; il est donc important pour la profession de s’interroger sur la manière d’appréhender ces sources et de réfléchir sur les outils à utiliser.

Cette passionnante question est au coeur de l’ouvrage publié par Philippe Rygiel. Rygiel P., 2017, Historien à l’âge numérique, Villeurbanne : Presses de l’ENSIBB Cet article est mis en ligne conjointement par Mondes Sociaux et L’Histoire dans le cadre d’un partenariat de co-publication. État des lieux La grande force de l’ouvrage réside dans le travail d’égo-histoire que mène Philippe Rygiel. CC Pixabay MoteOo Questionner un parcours d’historien CC Patrick Mignard pour Mondes Sociaux. Athéna, déesse grecque au service de la France. C’est bien connu, les dieux et déesses antiques ont souvent été « récupérés » à des fins politiques.

Athéna, fille de Zeus et de Métis, déesse grecque de la sagesse, de la stratégie militaire, et de la raison n’a pas échappé à cette destinée. C’est ce que montre Manon Champier, docteure en histoire contemporaine de l’Université Toulouse – Jean Jaurès. Elle a soutenu en juillet 2018 sa thèse sur l’utilisation de la déesse antique Athéna dans l’imagerie officielle du XIXe siècle en France. L’imagerie officielle c’est tout simplement toutes les images produites par ou pour l’Etat : monnaies, timbres, sceaux, façades de monuments publics, bustes de mairie etc. L’Antiquité est en effet un passé prestigieux et « utile » à l’époque contemporaine, car elle charrie avec elle un ensemble de valeurs et de modèles desquels tout le monde peut et/ou veut se réclamer : la démocratie, l’empire ou la république, les beaux-arts ou la philosophie. Champier M., 2018, L’invention d’Athéna. Dès mercredi, l'humanité aura épuisé les ressources de la planète pour 2018.

L'humanité aura consommé au 1er août l'ensemble des ressources que la nature peut renouveler en un an et vivra "à crédit" pendant cinq mois, selon l'ONG Global Footprint Network, qui souligne que cette date survient de plus en plus tôt. Le 1er août est "la date à laquelle nous aurons utilisé plus d'arbres, d'eau, de sols fertiles et de poissons que ce que la Terre peut nous fournir en un an pour nous alimenter, nous loger et nous déplacer et émis plus de carbone que les océans et les forêts peuvent absorber", explique Valérie Gramond de WWF, partenaire du Global Footprint Network. "Il nous faudrait aujourd'hui l'équivalent de 1,7 Terre pour subvenir à nos besoins", souligne WWF dans un communiqué.

Cette date est la plus précoce jamais enregistrée depuis le lancement du "jour du dépassement" au début des années 1970, où la date retenue était celle du 29 décembre. En 2017, il était intervenu le 3 août. La situation diffère fortement selon les pays. Comment estimer la fiabilité d’une information? Qu'est-ce que le Produit Intérieur Brut ? Le Rwanda : un pays attractif qui attire... - Le dessous des cartes. 9 milliards d'humains - FUTURE - ARTE.

Sommes-nous trop nombreux sur Terre ? Y-a-t-il trop d'humains sur la planète ? La question est épineuse, mais l'enjeu est réel. Une chose est certaine, il va falloir changer nos habitudes de vie si l'on veut limiter les dégâts. Nous sommes déjà plus de 7 milliards d'êtres humains à fouler le sol de notre planète. Et ce chiffre ne cesse d'augmenter, puisque les chercheurs estiment que d'ici la fin du siècle, nous devrions atteindre les 10 milliards d'individus. Mais est-ce seulement viable ? C'est à cette épineuse question que le collectif Life Noggin tente d'apporter une réponse. Un superficie agricole déjà énorme Leur vidéo commence fort, en tapant là ou ça fait mal : la nourriture.

Cette surface, déjà énorme, devra donc être étendue si l'on veut nourrir les 3 milliards de bouches supplémentaires. Le réchauffement climatique est également un facteur non négligeable à prendre en compte. Une mise au vert est indispensable Malgré tout, le risque d'appauvrir les sols demeurent. Potentialités et contraintes du territoire français (croquis) - Histoire-Géographie.net.