background preloader

Presse// media (sous-représentation, représentations etc)

Facebook Twitter

Les personnages féminins de Disney ont toujours le même visage. Devant un nouveau dessin animé de Disney ou de Pixar (filiale de Walt Disney Pictures depuis 2006), le spectateur est souvent saisi par un réconfortant sentiment de déjà-vu.

Les personnages féminins de Disney ont toujours le même visage

Serait-ce à cause du schéma narratif récurrent ? Des chansons omniprésentes ? De l’éternelle et rassurante happy end ? Cette drôle d’impression est peut-être tout simplement à aller chercher dans le visage des héroïnes. Kelly Clarkson's New Album Is Exactly Why She's Still a Pop Legend. Kathy Griffin Has Left "Fashion Police" After Two Months - BuzzFeed News.

Makeup For Ever's Unretouched Ads. 1960s Beauty Ads Show That Our Attitudes Have Changed For The Better. Les femmes, toujours en minorité dans les médias. Vous êtes une femme, et vous n'êtes ni Angela Merkel ni Marine Le Pen : il y a peu de chances que l'on parle de vous à la une d'un grand quotidien.

Les femmes, toujours en minorité dans les médias

C'est ce que révèle l'analyse de 1 064 articles de quatre des principaux titres de presse français sur cinq jours. Du 2 au 6 février 2015, Le Parisien, Le Figaro, Libération et Le Monde ont été passés au crible pour examiner la place qu'y occupent les femmes. Où sont les femmes ? Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a décidé d’enfin prendre le taureau par les cornes (ou la vache par les pis, c’est selon) en matière d’égalité hommes-femmes dans les médias, et en particulier à la télévision.

Où sont les femmes ?

Concrètement, à partir du 1er mars, le CSA français va prendre de nouvelles mesures pour améliorer la situation. Quelle situation vous dites-vous d’un air dubitatif… Eh bien, être une femme à la télévision, c’est pas la fête du slip tous les jours. Vogue Editor Apologizes For Irresponsible Photo Of Homeless Reader, But Is That Enough? Not again.

Vogue Editor Apologizes For Irresponsible Photo Of Homeless Reader, But Is That Enough?

11 Messages Of Female Empowerment From Women In Hollywood. The Empowering Advice Women In Hollywood Would Give To Young Girls. « Cinquante nuances de Grey » pour les nuls, en GIFs et en images. Voilà ce que je refuse de voir le 8 mars. Chaque 8 mars, depuis 1975, nous célébrons la journée internationale des droits des femmes.

Voilà ce que je refuse de voir le 8 mars

Ou la journée internationale du droit des femmes. Ou la journée internationale de la femme. Ou la journée internationale des femmes. Médias : l’expertise au féminin livrée sur un plateau. Femmes.gouv.fr | Publié le 31 janvier 2013 Désormais, les médias et les organisateurs de débats disposent de l’outil idéal et indispensable pour promouvoir l’expertise au féminin dans leurs émissions !

Médias : l’expertise au féminin livrée sur un plateau

En effet, ce jeudi 31 janvier 2013, paraît le Guide des expertes, qui recense 317 noms de femmes compétentes et reconnues dans la totalité des domaines. Rendre visible cette expertise au féminin, voilà un enjeu d’égalité auquel est très attachée la Ministre des Droits des femmes, qui a préfacé l’ouvrage au même titre que Françoise Héritier, professeure honoraire au Collège de France. Prenons la Une. Fifty Shades of Socialist Feminism. Yes, Mr Grey.

Fifty Shades of Socialist Feminism

ALL men. Seattle, 2015. Fifty shades of mediocrity. Dakota Johnson and Jamie Dornan in Fifty Shades of Grey WHEN FIFTY Shades of Grey opened on February 14, it shattered box office records.

Fifty shades of mediocrity

It easily blew past the U.S. box office record for that weekend, and is currently the highest-grossing February debut of an R-rated film ever in the international market. I confess I have never read the Fifty Shades books. Bad writing is a hard limit for me. VIOLENCES SEXISTES DANS LES MEDIAS — Pistes de Réflexion. Violence sexiste dans les médias : Changeons les pratiques. En France, les médias condamnent unanimement les violences sexistes (violence conjugale, viol, harcèlement, etc).

Violence sexiste dans les médias : Changeons les pratiques

Pourtant la façon dont ils traitent les violences faites aux femmes contribue souvent à atténuer voir à effacer complètement le caractère violent et criminel des préjudices commis. En 2015, il est temps que les médias montrent l'exemple et se montrent responsables dans la façon de traiter ces violences. En Espagne une charte des bonnes pratique sur la façon de traiter les violences faites aux femmes a été mise en place dès 2001 (soit il y a 14 ans).

Au sortir du procès DSK dont le traitement médiatique a été désastreux et à l'approche de la journée internationale des droits de la femme, il est temps de faire changer les choses. Je lance donc un appel aux journalistes et aux médias, afin qu'ils décident d'adopter une charte de bonnes pratiques journalistiques sur le traitement des violences sexistes. La descente d’organes féministe d’Océanerosemarie. Chatons Violents, le spectacle qu’Océanerosemarie joue actuellement à la Comédie des Boulevards, à Paris (et bientôt à Toulouse), porte certes sur les bobos et le racisme de gauche mais aussi sur le couple, en particulier le couple femme/femme.

La descente d’organes féministe d’Océanerosemarie

Pas étonnant donc que le thème se retrouve dans la chronique diffusée ce matin, jeudi 19 février, sur France Inter. Mais Océanerosemarie s’éloigne rapidement de cette question (pourtant essentielle) pour la relativiser et s’intéresser au film du moment, 50 Shades of Grey (à Yagg, on recommanderait plutôt Les Nouveaux Héros, mais ça doit être notre côté bisounours). L’humoriste propose alors une version à la cité des 4000, «avec un vieux barbu au RSA et en djellaba qui prend le contrôle d’une jeune femme sublime et innocente», avant de faire le parallèle avec le procès du Carlton. 'Fifty Shades Of Grey' Isn't A Movie About BDSM, And That's A Problem. Like its source material, the "Fifty Shades of Grey" movie is a phenomenon. Sam Taylor-Johnson's much-derided adaptation of E.L. James' more-derided novel broke all kinds of box-office records over the holiday weekend, with more than $94 million in ticket sales. In the wake of its release, some critics praised the film for its feminism and sex-positive depiction of an S&M relationship.

Others, not so much: "'50 Shades' is domestic abuse" read one sign held by protestors during the film's London premiere. Maybe the problem was all in the marketing of this material: As it turns out, "Fifty Shades of Grey" is less of a movie about BDSM and more like an average stalker-thriller. Cette « horrible bonne femme » de Dolores Ombrage (Harry Potter et le genre – 3) A Cultures G, on est fan d’Harry Potter (presque) depuis le premier jour. Et, pour notre plus grand plaisir, c’est un livre où les personnages féminins sont nombreux et originaux. Mais à y regarder de plus près, J.K. Rowling remet-elle vraiment en cause les répartitions traditionnelles entre les genres et les stéréotypes qui les concernent? C’est une question que nous comptons traiter dans toute une série d’articles. « Not my daughter, you bitch!  (Harry Potter et le genre – 1) A Cultures genre, on est fan d’Harry Potter (presque) depuis le premier jour.

Et, pour notre plus grand plaisir, c’est un livre où les personnages féminins sont nombreux et originaux. Mais à y regarder de plus près, J.K Rowling remet-elle vraiment en cause les répartitions traditionnelles entre les genres et les stéréotypes qui les concernent? C’est une question que nous comptons traiter dans toute une série d’articles, à compter d’aujourd’hui. Lesbienne et amatrice de films lesbiens, j’ai vu « La Vie d’Adèle » J’ai eu la chance de voir « La Vie d’Adèle », film d’Abdellatif Kechiche, en avant-première samedi soir. Le public était assez hétéroclite : des lesbiennes célibataires ou en couple, des couples hétérosexuels d’une quarantaine ou cinquantaine d’années, des jeunes en groupe… Making of Isabelle B. Vous n’avez rien compris, « Gravity » n’est pas un film sur l’espace.

« Gravity » d’Alfonso Cuaron n’est pas un film sur l’espace. C’est une fable existentielle sur le lâcher prise, le deuil et le devenir femme. Sandra Bullock s’appelle Ryan. Débarrassée des oripeaux de la féminité hollywoodienne, elle a les cheveux courts et le teint blafard. Avant même qu’elle nous apprenne que son père voulait un garçon, la messe était dite : elle est l’antifemme en plus d’une mauvaise mère à l’enfant mort. Conchita Wurst, la Simone de Beauvoir de l’Eurovision 2014. Qui croire : Christine Boutin ou Virginia Woolf ? La première, outrée par la prestation sans faute du travesti barbu à l’Eurovision, s’est fendu d’un tweet rageur : La seconde, dans sa biographie imaginaire « Orlando », prend moins de liberté avec la syntaxe et l’orthographe : « En tout être humain survient une vacillation d’un sexe à l’autre et, souvent, seuls les vêtements maintiennent l’apparence masculine ou féminine, tandis qu’en profondeur le sexe contredit totalement ce qui se laisse voir en surface. » Faut-il donc préférer à l’essentialisation gratuite et potentiellement dangereuse de la première l’androgynie fluide et lumineuse de la seconde ?

« La Reine des neiges » de Disney est le film le plus sexuel de l’année. On pourrait penser que le nouveau-né des films Disney est une mièvrerie congelée, un énième film animé qui dissimule mal sa vraie nature : être un catalogue de jouets. Comme on se tromperait. Car, sous cette glace digitale se cache une fable à la modernité sidérante où l’on apprend que la libido féminine est un diamant givreux. Une main de glace dans un gant de velours – voilà comment Elsa, la Reine des neiges, régente son royaume. Misogyne, raciste et ultracapitaliste : « Fifty Shades of Grey » est bel et bien très pervers.

Cinquante nuances de blanc : le film, gentiment érotique, est surtout misogyne et suprémaciste (capture d’écran de « 50 nuances de Grey », réalisé par Sam Taylor-Wood) La légende dit que, lors de l’audition, les actrices pressenties pour le rôle d’Anastasia Steele, la potiche punching-ball de Christian Grey, devaient lire un monologue du film « Persona » d’Ingmar Bergman.

On se demande bien pourquoi, tant les dialogues de ce « Fifty Shades of Grey’s Anatomy » semblent mielleux, anodins et, parfois, presque drôles. 'Fifty Shades' Star Dakota Johnson On Why Anastasia Is Actually Feminist. 10 Times Reporters Asked Female Celebrities The Wrong Damn Question. Wikipédia parle autant des femmes et des hommes, mais pas de la même manière. D'après une étude allemande, l'encyclopédie en ligne est en partie sexiste dans son traitement des femmes et des hommes. Elle fait pourtant de nombreux efforts pour apporter plus de diversité à son contenu et ses contributeurs. Cate Blanchett Calls Out Subtle Sexism On Red Carpet Like The Badass She Is. Cate Blanchett s'en prend à la Glam Cam de E! Cate Blanchett calls out red carpet sexism: ‘Do you do this to the guys?’ - News - People - The Independent. And how about Bradley Cooper’s turn in the E! Julianne Moore, Jennifer Aniston and Reese Witherspoon rebuff mani cam - Arts & Entertainment.

Julianne Moore, Jennifer Aniston and Reese Witherspoon all rebuffed a request to participate in what's becoming a troubled awards show tradition: E! ' Joss Whedon: 'Quiet Misogyny' Within Industry Prevents Growth Of Female Superheroes. Watch A Supercut Showing Why Red Carpet Coverage Should Be Ashamed Of Itself. Like This Post On Facebook Interviewers could ask any of these women about current events, hobbies, or, you know, about the movies they're in. But they don't. Actresses often get their dresses for free for the mutual publicity, but it's not all about "who they're wearing" (which, by the way is a really strangely sexual way to ask which fashion label made their dress). Sud-Ouest ne veut pas voir certaines femmes. Où sont les femmes ? Merkel et Hidalgo effacées de la photo de la manif - Rue89 - L'Obs.

Russell Crowe Comes Under Fire For Saying Actresses Must Act Their Age. Research Informs & Empowers - See Jane. Ce que disent les photos illustrant les articles sur le viol - Rue89 - L'Obs. Burger King Digitally-Raped My Face. Je suis une pub sexiste. Petite leçon de sexisme ordinaire, par Nicolas Kalogeropoulos. Petite leçon de sexisme ordinaire, par Nicolas Kalogeropoulos. Miss Representation. En 2013, la presse a surtout parlé d'hommes.