background preloader

Critiquer

Facebook Twitter

Comment reconnaître du faux contenu en ligne - Les cinq nouvelles questions de base. Pour prévenir la propagation des canulars et des fausses informations (aussi connues sous « fausses nouvelles »), nous – c’est-à-dire les plateformes en ligne, les organisations d’information, les individus et la société civile – avons tous un rôle important à jouer en vérifiant qu’une information est fiable avant de la partager.

Comment reconnaître du faux contenu en ligne - Les cinq nouvelles questions de base

La présente fiche-conseils porte principalement sur ce que les individus peuvent faire pour reconnaître le faux contenu en ligne. Alors, quand devrions-nous vérifier du contenu en ligne avant de le partager? Il n’est pas nécessaire de tenter de tout déboulonner, mais vous devriez vous poser les questions suivantes avant de partager ou de transférer du contenu, ou d’ajouter des identifications : Une personne pourrait-elle fonder une décision importante (concernant sa santé, sa carrière, ses déplacements, etc.) sur cette information? Le contenu porte-t-il sur un sujet brûlant ou controversé? Quels types de faux contenu devrais-je surveiller? On te manipule. Une Théorie du complot, c'est quoi ?

On te manipule

Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise. Les 7 commandements de la théorie du complot 1. 2. La théorie du complot voit les indices de celui-ci partout où vous ne les voyez pas, comme si les comploteurs laissaient volontairement des traces, visibles des seuls "initiés". 3. 4.

La théorie du complot tend à mélanger des faits et des spéculations sans distinguer entre les deux. 5. On Te Manipule. Décrypter les théories du complot. #OnTeManipule est un petit site d’information qui offre une intéressante analyse des théories du complot.

On Te Manipule. Décrypter les théories du complot

Ou comment décrypter hoax, rumeurs, photos ou vidéos truquées… toutes ces fausses informations qui abondent sur internet. Le site lancé par les services du gouvernement à le grand mérite de donner des éléments de décryptage et de compréhension de ce phénomène en pleine expansion dans les périodes troubles que nous traversons. Il aurait pu être créé par le ministère de l’Éducation nationale tant il est vrai que ce genre de ressources manque parfois cruellement aux enseignants confrontés dans leur classe à ce genre de théories simplistes et fumeuses.

On te manipule est à mettre entre toutes les mains et peut servir de base de travail à une séance d’éducation aux médias et à l’information. La réussite des créateurs de cette page tient au fait qu’elle parle à tout le monde au lycéen comme à l’enseignant au parent comme au citoyen. Ce site incontestablement y participe. Sur le même thème. 6 outils pour vérifier les images qui circulent lors des crises. Pas facile de faire la part des choses quand l’actualité s’emballe et que les chaines d’info en continu mais surtout les réseaux sociaux démultiplient à l’infini la diffusion des informations et des images.

6 outils pour vérifier les images qui circulent lors des crises

Une image puissante est à elle seule une histoire qui peut se propager à une vitesse phénoménale. L’occasion en cette période sombre de rappeler quelques principes de base que l’on apprend (ou que l’on devrait apprendre) dans toutes les écoles de journalisme avant de diffuser ou reprendre une image: Établir qui en est l’auteur. Corroborer l’endroit, la date et l’heure approximative à laquelle l’image a été prise. Confirmer que l’image correspond avec ce qui est dit qu’elle montre et enfin obtenir la permission de l’auteur ou l’expéditeur de l’utiliser. J’en oublie peut-être. Pas si évident pour monsieur tout le monde, voici quand même quelques outils simples pour éviter d’être manipulé par des images non vérifiées. Liens : TinEye et Google Reverse Image Search Sur le même thème.

The Conversation : des analyses de l’actualité par des universitaires et chercheurs.