background preloader

Témoignages / pratiques

Facebook Twitter

Cyberattaques : témoignage d’un patron de TPE en vidéo … | Le blog de l’information stratégique. Les problématiques rencontrées par les petites et moyennes entreprises pour la sécurité de leurs systèmes d’information sont nombreuses : protection des fichiers clientèle, des données personnelles et du savoir-faire technologique, sécurité des systèmes de production… Or, les TPE/PME sont confrontées, chaque jour, à de nouveaux risques menaçant leur intégrité, leur image et leur compétitivité : vol de données, escroqueries financières, sabotage de sites d’e-commerce.

Exemple : Par l’ANSSI sur www.ssi.gouv.fr Source Sur : Et aussi Crédit Photo : Shutterstock. Boostez, personnalisez et valorisez vos panoramas de presse. Après l’introduction de Michel Remize, rédacteur en chef du magazine Archimag, qui a rappelé les fondamentaux de la veille (comment bien cibler le public auquel s’adressent les panoramas de presse ? Qu’exige-t-il comme information ? Comment personnaliser les contenus ? Quels canaux de diffusion utiliser ? Dans quel format les transmettre ? Faut-il impérativement apporter une touche d’analyse ?) , Frédéric Martinet, consultant en veille stratégique fondateur d’Actulligence, a repris le flambeau avec une analyse du marché et de ses attentes. Il est temps de moderniser sa veille et de l’affiner C’en est donc fini de la veille à papa, généraliste et passe-partout. Inutile donc de chercher à tout prix à faire de la volumétrie.

Sans oublier de rester ouvert et à l’écoute, mais aussi de tester de nouveaux outils. Besoins, stratégie, outils : la BPCE se met à table Réalisé aujourd’hui sur mesure, le panorama de presse de la BPCE est proposé en HTML ou en PDF, et poussé sur mobile. Sébastien André : Partir de l'expérience utilisateur pour mettre en place une veille. J’ai rencontré Sébastien André lors des Journées Ascodocpsy 2016, au cours desquelles nous intervenions tous les deux autour du thème de la veille. Nos échanges sur nos systèmes de veille respectifs m’ont donné envie de l’interviewer pour le Blog de Recherche éveillée, afin qu’il nous présente plus en détail le dispositif original qu’il a mis en place. Sébastien André : responsable documentation au Centre hospitalier d’Erstein Recherche éveillée : Bonjour Sébastien. Merci d’avoir accepté cet entretien.Pourriez-vous tout d’abord vous présenter et expliquer à nos lecteurs ce qui vous a conduit à mettre en place un système de veille au sein de votre centre hospitalier ?

Sébastien André : Je suis documentaliste de formation et, après différentes expériences, j’ai eu l’opportunité en 2005 de rejoindre le Centre hospitalier d’Erstein (67), spécialisé en psychiatrie. J’ai à la fois en charge : Leur besoin d’information était en fait implicite. Bibliothèque créée avec Dashub. Animation et pilotage : les bonnes pratiques de veille - DIGIMIND Blog.

Inflation des données et intelligence économique... la disruption a heureusement de l'avenir ! - Le blog SPECIMAN : coaching en entreprise et formation professionnelle. Chaque seconde, plus de 30 000 « J'aime » sont distribués par les utilisateurs Facebook, et plus de 5900 tweets sont diffusés sur Twitter. La quantité d'informations diffusées - et donc « captables » - est ainsi en croissance exponentielle depuis quelques années. Or nombre de ces informations concernent les entreprises : à travers leur utilisation des réseaux sociaux, mais aussi par l'utilisation des réseaux sociaux de leur personnel (profils professionnels ou personnels), sans oublier les publications de l'entreprise elle-même, ses rapports d'activité, la publication obligatoire et légale de ses résultats, les interviews de ses dirigeants, les communications lors d'événements, les offres d'emploi, etc... Ces informations sont souvent peu intéressantes lorsqu'elles sont considérées ponctuellement.

Intelligence économique : information... et désinformation ! L'avènement de l'analyse prédictive Faire avec l'intelligence économique... ou disparaître ? Vu de Montréal : Veille et innovation au Québec, l’une ne va pas sans l’autre. [De notre correspondante à Montréal] Depuis des années, l’expression « veille stratégique » bien enracinée dans le vocabulaire entrepreneurial est presque en voie de devenir galvaudée. Il en est de même pour « innovation » qui fait l’objet de toutes les plénières de congrès d’affaires.

Mais qu’en est-il de l’alliance « veille stratégique » et « innovation » ? Il suffit d’observer les résultats d’un outil comme Carrot2 (moteur de recherche open source avec catégorisation), ils montrent qu’elle est moins populaire. Ce constat, non scientifique, porte à réflexion. Au Québec, cette alliance stratégique peut conduire à des succès au-delà des espérances ! L’innovation : jamais sans ma veille ! « Il est certain que la veille a été un outil très fort pour la prise de décision et de création d'idées », me dit Patrick Marcotrigiano, président, CEO de Dyzedesign, une entreprise spécialisée dans les imprimantes 3D. Qu’ont donc en commun « veille » et « innovation » ? Toile de fond. Intelligence économique et pôles de compétitivité : l'éclairage de Damien Bruté de Rémur.

Damien Bruté de Rémur Pour les néophytes, pourriez-vous définir et relier les deux concepts clefs de votre ouvrage : « intelligence économique » et « pôles de compétitivité » ? Pour les pôles de compétitivité cela ne pose pas de problème puisque leurs statuts sont publics : il s’agit de structures associatives bénéficiant d’une reconnaissance de l’Etat (voire de financements mais de moins en moins, les pôles étant invités à s’autofinancer…) regroupant différents acteurs d’une branche ou d’un secteur dans leur rapport à l’innovation : entreprises ; acteurs de la recherche publique et privée, diverses institutions travaillant avec et pour les entreprises (chambres, syndicats professionnels…), sous l’animation d’une équipe d’ingénieurs/animateurs appartenant en principe à la branche ou au secteur ciblé.

Il existe aujourd’hui plus de 70 pôles de compétitivité en France. Ont-ils fait leurs preuves en dix ans d’existence ? Quels enseignements avez-vous tiré de cette mise en œuvre concrète? Serda enquete offre emploi 2015 2016. Deutsche Telekom Case Study. [video] Témoignage : Le déploiement d’une plateforme de veille au Crédit Agricole S.ADIGIMIND Social Intelligence Blog. L’intelligence économique : un moyen pour maîtriser et protéger les informations stratégiques des entreprises dans une économie de la connaissance mondialisée. Dans une économie mondialisée, l’émergence des secteurs spécialisés a permis une séparation distincte des activités de l’entreprise. Les informations et les connaissances étant alors de plus en plus spécialisées et fragmentées, leur production constitue une activité séparée des autres activités de l’entreprise. L’économie de la connaissance va ainsi se focaliser sur la production de connaissances pour la compétitivité.

Son objectif est de permettre aux entreprises et aux nations de devenir plus compétitives que leurs concurrents. En termes de croissance, l’économie de la connaissance n’est pas fondée sur des activités matérielles mais sur une recherche intensive de connaissances, donc sur des activités immatérielles. L’Intelligence Economique pour la maîtrise et la protection des informations stratégiques Cet exemple décrit la nécessité de protéger son image et son savoir-faire par des stratégies de protections internationales. Le principe actuel des avantages concurrentiels Conclusion. IEXPO 2016 FLA Consultants Tendances et innovations en mati%C3%A8re de veille et de recherche dinformation.

Cinq minutes avec... Thomas Régnier, chargé de veille et d'études marketing. Thomas Régnier a suivi une formation en Intelligence économique... il nous parle de son quotidien professionnel, nous décrit son parcours et de l'ouvrage auquel il a participé. Interview d'un professionnel de la veille... J’ai intégré le Master Intelligence Economique et Communication Stratégique de l’IAE de Poitiers en septembre 2013 après avoir effectué un DUT Information-Communication Option Gestion de l’Information et des Documents dans les Organisations à l’IUT de Bordeaux et une Licence 3 Information-Communication d’Entreprise à l’IAE de Poitiers également.

Ces deux années de formation en Master nous ont permis de nous spécialiser et de développer des connaissances à la fois théoriques et professionnelles dans le domaine de l’Intelligence Economique. Nous avons en effet été formés pour devenir des spécialistes du traitement, de l’analyse et de la diffusion d’informations stratégiques, dans un contexte aujourd’hui extrêmement concurrentiel. Suivre Thomas sur... Adeline LORY. Comment assurer une veille efficace à l'heure des réseaux sociaux ? Après l'accueil des participants, réunissant des acteurs de la finance, de l'énergie, de l'industrie et de la grande distribution, Michel Remize, le rédacteur en chef d'Archimag, a planté le décor, puis cédé la parole aux intervenants, en laissant une question en suspens : « Les réseaux sociaux sont-ils devenus plus puissants que la presse ?

» . Faire un usage raisonné des réseaux sociaux Car ce sont bien les réseaux sociaux qui semblaient être au coeur des interrogations de la majeure partie des personnes présentes. Comment intégrer les réseaux sociaux au sein d'une stratégie de veille ? Qui suivre ? Quelles informations collecter ? Comment les réutiliser ?

Pour ne pas se laisser griser par l'ivresse du numérique et éviter d'être submergé par le flot d'informations « sans filtre » des réseaux sociaux, Corinne Dupin a livré quelques clés. De l'information pertinente et récente « La presse et les médias traditionnels restent nos principales sources de veille, a-t-il expliqué. Rencontre avec Catherine Blaison, documentaliste à France 3 Bourgogne. Nous travaillons pour les journalistes, en début de chaine et en fin de chaine de production du journal télévisé donc il y a plusieurs fonctions. En début de chaine, nous faisons une revue de presse quotidienne à partir des quotidiens régionaux, de la presse nationale.

Chaque matin, nous faisons cette revue de presse pour 8h45 pour le rédacteur en chef et ensuite nous allons en conférence de rédaction. Parfois, nous apportons quelques idées de reportages suivant la richesse de l’actualité. L’autre fonction va être d’alimenter une base de données (un agenda servant à caler des reportages), dans lequel nous résumons des articles ou des communiqués de presse que nous recevons. Nous faisons aussi de la veille documentaire sur l’actualité, nous mettons quelques sites sous surveillance sur la presse quotidienne régionale pour avoir des informations qui sont uniquement sur le web comme La Gazette Info.

Sur le même thème Dans "* Accueil" Dans "Offres" #stage 75 documentaliste h/f OCBF. L’intelligence économique au service du Luxe. Le Luxe et la Mode, des secteurs à part définis comme intouchables ont toutefois été rattrapés par la crise financière mondiale de 2007. Face à cette crise, différentes stratégies se développent. L’intelligence économique devient alors un outil indispensable pour ces entreprises afin de remonter la pente. La France, n°1 mondial dans le secteur de la Mode Avec cent trente marques de prestige à son tableau[1], l’industrie du Luxe et de la Mode constitue un secteur économique majeur pour la France. Un domaine qui contribue à la création d’une image positive du territoire à l’échelle mondiale. Une renommée internationale qui a des répercussions importantes sur le tourisme et le commerce de détail.

Une réussite qui ne cesse de briller, puisque depuis deux décennies, le contexte économique de cet univers si particulier, ne cesse d’évoluer. Recensement des savoir-faire des industries de la mode et du luxe _Mazars La veille, le nouvel outil naturel des marques [2] Moët Hennessy Louis Vuitton. Le cabinet LLC & Associés transpose ses pratiques métier dans son réseau social. Les facteurs clés de succès pour votre veille stratégique : le cas Histon-Meckers. Les pratiques de veille de trois départements de la RATP. Lors des manifestations que nous organisons pour le secteur Veille de l’ADBS, nous privilégions, autant que faire se peut, les retours d’expériences de professionnels de l’infodoc.

Pour notre treizième atelier, qui s’est déroulé au CNAM en novembre dernier, cinq professionnels – exerçant dans différents départements de la RATP – ont accepté de venir présenter la mise en place de la veille dans leurs services respectifs. Au sein de la RATP, la veille est en effet la mission de différents services : La veille réglementaire, normative et technique Eric Gaillard, Département de l’ingénierie, RATP Le département de l’ingénierie de la RATP a pour mission de concevoir et de réaliser des ouvrages, des équipements et des systèmes, dans le cadre de projets de construction, de rénovation et de modernisation des réseaux Métro, RER, Bus et Tramway.

Les premières alertes ont été créées à l’initiative des documentalistes il y a une dizaine d’années. La veille réglementaire et normative L’offre de veille. Colloque Toulouse. Secteur Veille ADBS : Retour d'expérience du Pôle Vidok SNCF. Le secteur Veille de l’ADBS – que j’anime avec Nathalie Douville (SNCF) – organise régulièrement pour ses adhérents des ateliers, avec des retours d’expérience de professionnels de l’infodoc, sur des thématiques au cœur de leurs problématiques.

Ont déjà été abordés, par exemple, les alternatives à Google, les nouveaux métiers de la veille (veilleurs en e-réputation), les solutions pour diffuser sa veille, ou encore l’usage des outils gratuits et des plateformes payantes dans la mise en place d’une veille. Pour la onzième manifestation, Nathalie Douville a invité les participants au sein même du Pôle Vidok (Veille Info Doc Knowledge), du groupe SNCF, pour partager avec eux un retour d’expérience très riche concernant la politique documentaire et la nouvelle offre de produits et services, mise en place sous l’égide de la direction de la Stratégie, pour répondre aux besoins des directions du groupe SNCF.

Une nouvelle politique documentaire -> Veille et services clients : Comment 10 entrepreneurs ont simplifie leur quotidien. L’information, une ressource stratégique | Intelligences économiques. Etudier l’impact de l’Intelligence économique dans l’industrie pharmaceutique a un double intérêt. Premièrement, analyser l’acculturation progressive d’une industrie traditionnelle aux outils de veille stratégique et, deuxièmement, évaluer l’intérêt de l’Intelligence Economique (IE) dans une industrie en pleine mutation (plus spécifiquement le cas de transformation digitale). Pour creuser ce double sujet, Intelligences Economiques a interviewé Philippe Halbout, Directeur de Projet Intelligence Economique au sein de la Direction Stratégique de l’Information Médicale Monde de la société Servier*. Genèse et vocation de la démarche d’IE chez Servier (focus veille stratégique) La mise en place de la politique de veille stratégique et plus largement d’IE chez Servier a débuté il y a quinze ans. Aujourd’hui, la démarche de veille stratégique est étroitement liée et intégrée au sein de la direction stratégique de l’information médicale monde.

WordPress: J'aime chargement… Les pratiques de veille des décideurs à la loupe. Comme nous l’avons vu dans un précédent article, la veille favorise la prise de décision stratégique. Au sein d’une entreprise, une cellule de veille permet de fournir au décideur tous les éléments dont il a besoin pour prendre ses décisions, innover, surveiller la concurrence, lancer de nouveaux produits et anticiper les attentes des consommateurs. La veille est donc un maillon indispensable dans la prise de décision. Tout ceci reste cependant théorique. Dans la pratique, comment les décideurs abordent-ils la veille ? Comment recherchent-ils les informations stratégiques ? Des questions auxquelles répond le baromètre InfoDécideurs de l’agence Tonics, dédié aux pratiques d’informations et de veille des décideurs français.

Les cinq dernières années ont été déterminantes dans le paysage de la veille. Qui fait de la veille et quand ? Le temps consacré à la veille par les décideurs est important : plus de 2h par semaine pour 61% d’entre eux et 4h par semaine pour 35% d’entre eux. Infographie InfoDécideurs : La veille & les décideurs français - Tonics.