background preloader

Créativité - neuro-psycho-socio

Facebook Twitter

La philosophie appliquée au coaching. L'improbable miracle. Théorie des ensembles de von Neumann–Bernays–Gödel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie des ensembles de von Neumann–Bernays–Gödel

La théorie des classes a été introduite en 1925 par John von Neumann, mais celui-ci avait pris comme objets primitifs des fonctions[2]. Elle est reformulée en termes d'ensemble et d'appartenance et simplifiée par Paul Bernays vers 1930[3]. Kurt Gödel en donne une version inspirée de celle de Bernays, pour sa preuve de cohérence relative de l'axiome du choix et de l'hypothèse du continu par les constructibles, lors de conférences à Princeton en 1937-1938 (publiées en 1940).

Une théorie des classes plus forte, la théorie de Morse-Kelley, a été proposée plus tard par plusieurs mathématiciens, et apparaît pour la première fois en 1955 dans le livre de topologie générale de John L. Attitude propositionnelle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Attitude propositionnelle

Une attitude propositionnelle est la manière dont un sujet se comporte par rapport à une proposition. Les attitudes propositionnelles les plus courantes sont croire que p, dire que p, penser que p, désirer que p... où p est la proposition qui est crue, dite, pensée ou désirée. Présentation générale[modifier | modifier le code] Les attitudes propositionnelles sont un sujet d'étude de la philosophie de la logique depuis la création avec Frege et Russell de la logique mathématique. Cercle vicieux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cercle vicieux

On peut distinguer trois types de cercle vicieux : Cercle vicieux évolutif[modifier | modifier le code] Modus ponens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Modus ponens

Pour les articles homonymes, voir Modus. Formalisation[modifier | modifier le code] La règle du modus ponens ou de détachement est une règle primitive du raisonnement. Semir Zeki: Beauty is in the brain of the beholder. Beauty isn’t in the eye of the beholder – it’s in the brain, according to a 2011 paper in the online journal PLoS One.

Semir Zeki: Beauty is in the brain of the beholder

And in a very specific part of the braia, too: the medial orbito-frontal cortex, located just behind the eyes. That’s according to co-author of the new PLoS One paper and brain expert Professor Semir Zeki, of the University College London. La créativité: 18 choses que les gens créatifs font différemment des autres. CERVEAU - La créativité opère de manière mystérieuse et souvent paradoxale.

La créativité: 18 choses que les gens créatifs font différemment des autres

Observation + déduction: dévenez aussi rusé que Sherlock Holmes ! Après un 1er article où je vous informais des avantages à améliorer votre pouvoir d’observation, en voici (enfin) la suite !

Observation + déduction: dévenez aussi rusé que Sherlock Holmes !

Les conseils donnés ici sont tirés du super livre de Maria Konnikova, Mastermind: How to Think Like Sherlock Holmes Savoir observer est essentiel en matière de créativité, c’est même la base. Site officiel de Hubert Reeves. Cyrulnik: la résilience. Making off de la créativité communicante. Introduction à l'ennéagramme. Le système d'ennéagramme L'ennéagramme est un système des types de personnalité qui se compose de neuf types différents.

Introduction à l'ennéagramme

La personnalité de chacun tend vers un certain type, bien qu"il puisse aussi avoir des traits appartenant aux autres types de l'ennéagramme. Tandis qu'il est incertain si ce type soit génétiquement déterminé, beaucoup croient que c'est déjà en place à la naissance. Les 9 types de l’Enneagramme. Type 1 : Le perfectionniste Critiques envers eux-mêmes et envers les autres, les Un tendent à croire qu’il n’y a qu’une « bonne » façon de faire les choses.

Les 9 types de l’Enneagramme

Ils se considèrent souvent comme les défenseurs de l’intégrité et de l’éthique et peuvent retarder une décision par peur de faire une erreur. Utilisent souvent les mots « devrait » et « aurait dû ». Théorie des jeux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie des jeux

La théorie des jeux est un domaine des mathématiques. La théorie des jeux permet d'analyser les situations dans lesquelles l'action optimale pour un agent dépend des anticipations qu'il forme sur la décision d'un autre agent. Cet agent peut être aussi bien une personne physique, une entreprise ou un animal.

L'objectif de la théorie des jeux est de modéliser ces situations, de déterminer une stratégie optimale pour chacun des agents, de prédire l'équilibre du jeu et de trouver comment aboutir à une situation optimale. La théorie des jeux est très souvent utilisée en économie, en sciences politiques, en biologie ou encore en philosophie. Méthode des six chapeaux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La méthode des 6 chapeaux (application de la maïeutique de Socrate) extraite de l'ouvrage Six chapeaux pour penser est une méthode de management personnel ou de groupe, développée par Edward de Bono, permettant de traiter les problèmes dont une des conséquences est d'éviter la censure des idées nouvelles, dérangeantes, inhabituelles.

Pour cela, chaque participant prend un « chapeau » d'une couleur particulière, lui assignant ou lui reconnaissant un rôle. Ce chapeau peut changer durant la réunion. Il peut aussi être identique à celui d'autres participants. Gagnez en efficacité grâce aux « lois du temps » Inutile de faire du « présentéisme » au bureau : la productivité est avant tout une affaire de méthode ! Les « lois du temps », mises au point par des économistes, des historiens, des ingénieurs ou des médecins, nous le prouvent quotidiennement. Pour être plus performant, adaptez-les à votre gestion du temps ! Loi de Pareto : focalisez-vous sur l’essentiel On doit à l’économiste italien Vilfredo Pareto cette règle : 20% des produits équivalent à 80% de la valeur du stock.

Transposée à son organisation personnelle, cette loi part du principe que 20% de nos tâches génère 80% des résultats. Comprendre GTD avec une carte heuristique. Getting Things Done. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La productivité sans stress[modifier | modifier le code] David Allen prend soin d'emblée de préciser que la méthode GTD ne procède pas de la « gestion du temps », mais de la « gestion des actions afin d'obtenir des résultats ». GTD est une démarche d'organisation personnelle applicable par chacun à l'ensemble de ses activités, tant professionnelles que privées. Pratiquer la méthode amène à identifier avec sûreté ses priorités à tout moment, et à mieux se mettre en position d'agir immédiatement sur la priorité choisie.

L'auteur montre que pour bien choisir sa priorité et s'y consacrer pleinement, il faut pouvoir s'appuyer en permanence sur un système que l'on sait fiable. Toute l'attention, la créativité et l'énergie étant mobilisées sur la seule action qu'on a délibérément choisi de faire, on s'approche mieux que jamais de l'état de productivité sans stress annoncé. L'intelligence collective. On trouvera ici une versionPowerpoint™ de cet exposé. Einstein... imagination is everything. Einstein. Is a more disorganized brain a more creative brain. In Where Good Ideas Come From: The Natural History of Innovation, Steven Johnson posits that “the more disorganized your brain is, the smarter you are” in reference to the results of a neuroscience experiment by Robert Thatcher.

Across the board, in Johnson’s book and other sources it seems pretty clear that creativity is messy. Ideas need to be sloshing around or crashing in to one another to produce breakthroughs: Johnson cites research showing that the volume of ideas bouncing about make large cities disproportionately more creative than smaller towns.Having multiple hobbies allows your brain to subconsciously compare and contrast problems and solutions, forming new connections at the margins of each.Similarly, reading multiple books at the same time vs serially lets your brain juxtapose new ideas and develop new connections.Wandering minds are more creative.Studying a field “too much” doesn’t limit creativity — it does the opposite. Brainstorming: 3 reasons why everything you know is wrong. Does creativity require freedom or constraints? - Barking up the wrong tree. How Constraints Drive Creativity. "Constraints drive creativity.

" You’ve probably heard this quote (or some variation of it) before. I see it all the time. But I always find myself asking: “What is it about constraints that make us more creative?” Is it a mindset we get into, that forces us to think deeper about the underlying problem we’re trying to solve? Or is it that our back is against the wall and we suddenly get an underdog mentality, with heightened awareness and purpose? Carte.html.

7000 images pour illustrer vos cartes. Préparer un exposé avec Freeplane. La démarche. YouTube - Organisez votre vie avec le Mind Mapping : côté tête e. Problème corps-esprit.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cerveau de Bouddha - poche - Rick Hanson, Rick Mendius. Le Mot de l'éditeur : Le cerveau de Bouddha.