background preloader

Féminisme

Working to connect feminist activists around the world. Réfléchir à un moyen de connecter les activistes féministes des 4 coins du globe. Reflejando en una manera de conectar a las activistas feministas en todo el mundo. Notre projet vous intéresse ? Inscrivez-vous ici pour participer ! Our project interests you? Nuestro proyecto te interesa? Les premières membres du projet / Founding members / Primeros miembros Montserrat Boix. Journaliste (Television Espagnole – TVE), Créatrice de Mujeres en Red (Femmes en Reseau) Antoine Bouhey. Militant féministe depuis une campagne contre les violences faites aux femmes en Equateur, j’essaie de promouvoir le respect des droits des femmes et de combattre les violences et inégalités de genre dans ma vie de tous les jours, avec mes ami-e-s, au travail… Et ça marche ! Shelley Buckingham, Canada @BuckinghamShell Pauline Chabbert, France – @ChabbertP Soraya Chemaly, USA - @Schemaly Caroline De Haas, France – @carolinedehaas About | feministnetworkproject About | feministnetworkproject
iXe réédite ce livre majeur, publié en 1991 aux Éditions côté-femmes et devenu indisponible. Édition augmentée d'un tableau synoptique sur les trois modes de l'identité sexuelle / sexuée / de sexe. « L’anatomie est politique », insiste Nicole-Claude Mathieu à la fin de son introduction au présent ouvrage, ponctuant ainsi une interrogation sur la valeur heuristique respective du concept de « genre » et de celui de « sexe social », qu’elle a elle-même forgé au début des années 1970. Co-fondatrice, en 1977, de la revue Questions féministes, où elle publie aux côtés, notamment, de Monique Wittig, de Colette Guillaumin, de Christine Delphy, Nicole-Claude Mathieu est l’une des grandes voix du féminisme matérialiste. ► Jules Falquet, «Pour une anatomie des classes de sexe: Nicole-Claude Mathieu ou la conscience des opprimés» (Cahiers du genre, n° 50, 2011), et «Horses», un hommage à la grande théoricienne disparue le 9 mars 2014. L'anatomie politique | Éditions iXe L'anatomie politique | Éditions iXe
Les coeurs exacerbés » "Les genres? LE genre humain." J.Maroh Gay Angels – Perfume Genius Les coeurs exacerbés » "Les genres? LE genre humain." J.Maroh
"Fille ou garçon, mon sexe n'est pas mon genre" Thema
EFiGiES | Association de Jeunes Chercheuses et Chercheurs en Études Féministes, Genre et Sexualités
« Les femmes ont pour injonction de ne pas prendre trop de place » Propos recueillis par Claire Feasson La question de l’émancipation des femmes est loin d’être résolue. Mona Chollet est de celles qui s’attachent à décrypter les mécanismes persistants d’infériorisation des femmes. Dans Beauté fatale. Les nouveaux visages d’une aliénation féminine (Zones, 2012 ; La Découverte, « Poches/Essais », 2015), elle montre à quel point l’inégalité des droits s’est muée en censure mentale, et comment les contraintes ont été intériorisées à coup d’injonctions à respecter le modèle de féminité dominant. Téléchargez l’entretien en PDF. Comment s’articulent dans ton dernier livre les deux axes, en apparence contradictoires, entre l’utopie d’un foyer émancipateur et le foyer comme symptôme de l’esclavage domestique ? Le foyer comme lieu d’esclavage et d’aliénation est une image aujourd’hui évidente pour tout le monde. C’était l’occasion également d’interroger les modèles communément admis, comme celui de la configuration familiale. Comments are closed. « Les femmes ont pour injonction de ne pas prendre trop de place »
maternité-féminisme

1Ce sont les différentes articulations entre maternité et féminité, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, que ce présent ouvrage ambitionne d’explorer. Sandrine Garcia cherche à montrer comment se combinent ou s’opposent entre elles différentes causes : celle des femmes, celle des mères et celle des enfants. Ce qui se joue dans ces « batailles de normes » est la définition d’un « métier de mère ». Pour poser la définition de ce « métier », basé sur une naturalisation de la division sexuelle du travail parental, Sandrine Garcia propose une analyse particulièrement ambitieuse qui combine sociologie du genre, de l’enfance et de l’expertise. 2L’articulation de l’ouvrage reprend, peu ou prou, le fil chronologique de cette histoire contemporaine. 3Dans un premier temps, c’est l’histoire française de la régulation des naissances qui est retracée. 1 On pense notamment aux travaux de Séverine Gojard, de Delphine Serre ou encore de Coline Cardi. Sandrine Garcia, Mères sous influence. De la cause des femmes à la cause des enfants Sandrine Garcia, Mères sous influence. De la cause des femmes à la cause des enfants
Société d'Histoire de la Naissance - Féminisme et maternité : le roman de Mélusine Société d'Histoire de la Naissance - Féminisme et maternité : le roman de Mélusine L’histoire de Mélusine commence par l’histoire de sa mère, la fée Présine. Un prince rencontre Présine à la fontaine, tombe amoureux d’elle, la demande en mariage, ce qu’elle accepte à une condition : « Si vous voulez me prendre pour femme, vous devez me jurer que si nous avons des enfants ensemble, vous n’essaierez pas de me voir pendant mes couches et ne ferez rien dans cette intention. » Mais le roi ne peut tenir sa promesse lorsqu’il apprend que Présine a accouché et il se précipite dans la chambre pour embrasser sa femme et ses trois filles qui venaient de naître, Mélusine, Mélior et Palestine. À l’instant, la reine dit : « Fourbe, tu as manqué à ta promesse et cela te portera malheur ! Tu m’as perdue à tout jamais. » Elle prend alors ses trois filles avec elle et s’évanouit dans les airs, on ne la revoit jamais plus dans le pays. Le roi devient fou, les filles grandissent, leur mère leur apprend ce qui s’est passé à leur naissance, et les filles décident de se venger. Conclusion
The New Feminist Agenda, de Madeleine Kunin (en Anglais) Posted by drenka on 26 août 2012 · 11 Commentaires The New Feminist Agenda Five of us were meeting for lunch and reminiscing about the women’s movement. Parmi les combats féministes, il en est un qui divise: Le travail des femmes. Pour les féministes égalitaristes, la maternité est perçue comme un frein à l’émancipation de la femme, voire une forme d’esclavage, et l’injonction sociale de maternité (parfaite, la maternité!) Pour les féministes différentialiste (ou "maternalistes"), telles que Maya Paltineau, le droit au travail s’est peu à peu muté en devoir sous le joug des féministes égalitaristes, comme une nouvelle injonction sociale de travailler pour être considérée, et c’est le droit des femmes à se réapproprier leur corps et opter pour la maternité qui doit être défendu. Madeleine Kunin est un peu l’Elisabeth Badinter américaine, elle a milité dans les années 1970 aux côté des féministes égalitaristes. Pour quels bénéfices? The New Feminist Agenda, de Madeleine Kunin (en Anglais) The New Feminist Agenda, de Madeleine Kunin (en Anglais)
Ellen Page: oui elle est féministe et ce n'est pas «un gros mot» Ellen Page: oui elle est féministe et ce n'est pas «un gros mot» Ellen Page n'a aucun problème à se dire féministe. Si ça ne vous paraît pas fou, un petit tour dans les déclarations de stars féminines de la chanson ou du cinéma suffira à vous convaincre que c'est plutôt exceptionnel d'entendre une jeune actrice s'affirmer féministe. Dernière en date, Susan Sarandon déclarait au Guardian: «Je me pense humaniste, parce que je pense que c'est moins aliénant pour les gens qui estiment que le féminisme est un tas de connasses stridentes, et parce qu'on veut que tout le monde ait les mêmes droits, des salaires égaux aux mêmes postes, un accès à l'éducation et à la sécurité sociale. C'est un mot un peut désuet, utilisé davantage pour vous minimiser.» publicité La star du cinéma n'est pas la seule à s'interroger sur la nécessité de trouver un autre mot que «féminisme» pour décrire le combat pour l'égalité, même si tout le monde n'utilise pas le terme de «tas de connasses stridentes»... Avant d'ajouter: À lire aussi sur Slate.fr
sfonline.barnard.edu/polyphonic/print_ahmed.htm sfonline.barnard.edu/polyphonic/print_ahmed.htm The Scholar and Feminist Online Published by The Barnard Center for Research on Women www.barnard.edu/sfonline A note on this article.[1] It can be hard to remember becoming a feminist if only because it is hard to remember a time that you did not feel that way. Is it possible to have always been that way? Is it possible to have been a feminist right from the beginning? What is my story? We begin with a table. To be the object of shared disapproval, those glances that can cut you up, cut you out. Becoming a feminist can be an alienation from happiness (though not just that, not only that: oh the joy of being able to leave the place you were given!). If we are disappointed by something that is supposed to make us happy, we generate explanations of why that thing is disappointing. You cannot always close the gap between how you do feel and how you should feel. Affect aliens are those who experience alien affects. Killjoys So, yes, let's take the figure of the feminist killjoy seriously.
Féminisme(s)

“Vous êtes pô fines!” ou Comment dépolitiser le féminisme - La tomate noire Depuis quelques jours nous voyons défiler devant nous, des fois avec malaise,une multiplicité de textes ayant des tons plus ou moins acérés au sein du pays de féministoblogfacebookqc. Eh ben j’en rajoute ^^ Tout d’abord j’aimerais dégager les 3 côtés de ce qui me semble être loin de la chicane de sacoche, de la gang de hyènes ou des filles mean et jalouses (oui oui, j’ai tout lu ça ces derniers jours), pour plutôt attirer votre attention sur le fait que toute cette histoire est en somme 3 manières différentes de s’adresser à la même problématique (très féministe merci!) Cet espace est permis par le féminisme. Pendant que les fins analystes dépeignent ce qui se passe comme de l’Ultimate Feminist Championship et que certaines se sentent attaquées au plus profond de leurs implants mammaires, s’est ouvert un champ de bataille où des femmes ont décidé d’affronter leurs valeurs, leur théorisations et leurs modes d’actions. “Vous êtes pô fines!” ou Comment dépolitiser le féminisme - La tomate noire
Feminisme pour les hommes cis

I’m noticing a trend lately — over the past couple of years especially — where we feminists really want to get dudes on board. “Come on, guys,” we’re collectively calling. “It’s time to get your shit together.” Based on the countless outlets and publications I’ve seen boasting headlines along the lines of “10 Really Awesome Feminist Guys You Should Follow on Twitter” and “20 Ways to Be a Super Cool Feminist Man,” I get the impression that we’re fed up with the microaggressions committed against us on the daily and want to show how fun being on the right side of social change can be. And all right. But I’m a little concerned about how inaccessible a lot of these pieces tend to be. Because they’re either sarcastic – and I love me some sarcasm; I just don’t think it’s the best educational tool – or they’re larger than life, exploring big-name activists with a lot of social capital who don’t really need more exposure in the first place. So here’s a short introduction, guys. 1. Cue side-eye. 2. 5 Simple Ways Men Can Better Respect Women
Au cours d’un de ses «entretiens infinis», Hans-Ulrich Obrist me demande de poser une question urgente à laquelle il faudrait qu’artistes et mouvements politiques répondent ensemble. Je dis : «Comment vivre avec les animaux ? Comment vivre avec les morts ?» Quelqu’un d’autre demande : «Et l’humanisme ? Et le féminisme ?» Mesdames, messieurs et autres : une fois pour toutes, le féminisme n’est pas un humanisme. Les premières machines de la révolution industrielle ne furent pas la machine à vapeur, l’imprimerie ou la guillotine… mais le travailleur esclave de la plantation, la travailleuse sexuelle et reproductrice, et l’animal. La Renaissance, les Lumières, le miracle de la révolution industrielle reposent donc sur la réduction des esclaves et des femmes au statut d’animal et sur la réduction des trois (esclaves, femmes et animaux) à celui de machine (re)productrice. L’animalisme n’est pas un naturalisme. Le changement nécessaire est tellement profond qu’on se dit qu’il est impossible. Le féminisme n’est pas un humanisme
Moi, ça va
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Mustapha Kessous Brice Hortefeux a trop d'humour. Je le sais, il m'a fait une blague un jour. Jeudi 24 avril 2008. Trois mois plus tard, lundi 7 juillet, jour de mes 29 ans. Je pensais que ma "qualité" de journaliste au Monde allait enfin me préserver de mes principaux "défauts" : être un Arabe, avoir la peau trop basanée, être un musulman. J'en parle souvent à mes collègues : ils peinent à me croire lorsque je leur décris cet "apartheid mental", lorsque je leur détaille les petites humiliations éprouvées quand je suis en reportage, ou dans la vie ordinaire. Ça fait bien longtemps que je ne prononce plus mon prénom lorsque je me présente au téléphone : c'est toujours "M. J'ai dû amputer une partie de mon identité, j'ai dû effacer ce prénom arabe de mes conversations. A mon arrivée au journal, en juillet 2004, je pars pour l'île de la Barthelasse, près d'Avignon, couvrir un fait divers. Le quotidien du journaliste ressemble tant à celui du citoyen. "Ça fait bien longtemps que je ne prononce plus mon prénom quand je me présente au téléphone"
Féminisme & Diversité

Immigration is America's oldest tradition, President Barack Obama said Tuesday. "We are born of immigrants. That is who we are. Immigration is our origin story," Obama said during a ceremony where immigrants from 25 nations were sworn in as U.S. citizens. "We can never say it often or loudly enough. Obama's comments drew a forceful contrast between his position and that of Republican politicians, including Donald Trump, who has called for a temporary ban on Muslims entering the country. "In the Mexican immigrant today, we see the Catholic immigrant of a century ago," said Obama, who spoke at a lectern positioned in front of the display of the Constitution. "In the Syrian refugee of today, we should see the Jewish refugee of World War II." "In the Syrian refugee of today, we should see the Jewish refugee of World War II." Obama has said that the governors' refusal to admit Syrian refugees goes against American values. "We betrayed not only our fellow Americans, but our deepest values. Obama just gave his best immigration speech — and you probably missed it
Noël sans préjugés : la campagne anti-sexiste des Magasins U Après avoir été les premiers en France à s'attaquer aux stéréotypes dans les catalogues de Noël, les Magasins U osent un spot qui l'assure : « il n'existe pas de jouets pour les filles ou pour les garçons, mais des jouets, tout simplement ». « Offrir aux enfants l'image d'un monde plus juste. » Chapeau bas aux Magasins U pour ce message de Noël. En 2012, l'enseigne de supermarchés était la première en France à ne plus proposer de segmentation filles/garçons dans ses catalogues de Noël. Ce spot de 2 minutes, réalisé par l'agence TBWA, où des enfants des deux sexes font d'abord part de leurs préjugés puis partagent des jouets sans distinction (mention spéciale au petit IronMan qui passe l'aspirateur), a été dévoilé en ligne le 16 décembre. La suite de cet article est accessible sur abonnement. Je suis abonné·e,je me connecte Je m'abonne à partir de 1€
The Secret to Raising Smart Kids
L'école des soignants: Pourquoi tant de gynécologues-obstétriciens français sont-ils maltraitants ?
La philosophie à l’épreuve de la viande
Articles écologie - parentalité - féminisme - végétarisme

Féminismes.

Le «dad bod», et ta mère?
Le mot “autrice“ vous choque-t-il
Déconstructions des clichés les plus courants au sujet du féminisme. |
Le féminisme & le Droit des femmes

Emmeline Pankhurst
Clara Zetkin
Sous la Révolution
Huda Sharawi (militante Egyptienne début XX°)
Many Afghan Girls Are Not Allowed To Ride Bicycles - Barnorama
Bouteldja, ses « sœurs » et nous
FÉMINISMES-INTERSECTIONNALITÉS

jamais le combat des black panthers n'a été aussi pertinent
[FR] Le Musée du Quai Branly "apprend" aux enfants que certains esclaves avaient une vie "agréable" et que les discriminations raciales aux Etats-Unis se sont terminées en 1964
Les yeux noirs - Féministes mais anti-voile : un argumentaire à...
Emma Watson démocratise l'orgasme féminin
Féminisme (ou l'égalité des sexes)

Womenology - Gender marketing lab
HeForShe : Des stars françaises se mobilisent pour l'égalité des sexes
Féminisme incorrect

Féminisme & Egalité des Genres

La place des hommes dans le féminisme

Féminisme et théorie des genres

Vidéos féminisme et LGBT

Articles Féminisme

pro-féminisme

Sexisme & Féminisme

Gender /Féminisme / LGBT

Féminisme Noir/Black Feminism

Vrac féminisme

FEMINISME.

ANTI-FEMINISME

Féminisme, femmes célèbres