background preloader

Économie durable

Facebook Twitter

Auto, avion, train : le coût des transports verts va bientôt chuter. AwoX, le petit Français qui révolutionne nos ampoules. Crowdfunding : 15 propositions pour doper un secteur qui a encore doublé de taille. Les fonds collectés par les plateformes de financement participatif ont encore doublé au premier semestre 2015 pour atteindre 133 millions d’euros.

Crowdfunding : 15 propositions pour doper un secteur qui a encore doublé de taille

Afin de maintenir la dynamique du secteur, Financement Participatif France, l’association des professionnels du secteur propose 15 nouvelles mesures. La montée en puissance du financement participatif, ou crowdfunding, ne se dément pas en France. Les fonds collectés ont de nouveau doublé au premier semestre 2015, à 133,2 millions d’euros, selon le baromètre réalisé par Compinnov pour Financement Participatif France (FPF). Cette association des acteurs du crowdfunding regroupe une soixantaine de plateformes dans les 3 métiers du financement par la foule : le don (avec ou sans contreparties, le prêt et l’investissement au capital).

Source FPF / étude réalisée par Compinnov Concernant le don, l’association souhaiterait, entre autre, ouvrir le financement participatif aux collectivités territoriales et à leurs établissements. Du chauffage gratuit grâce aux ordinateurs. Chauffer les ménages avec des ordinateurs : l'idée d'une start-up parisienne, Qarnot Computing, semble prometteuse à l'heure où le gouvernement français tente de trouver des sources d'énergie innovantes tout en réduisant la facture énergétique.

Du chauffage gratuit grâce aux ordinateurs

Les particuliers auraient ainsi accès à un chauffage gratuit et non-polluant, trouvant son origine dans les entreprises. Les ordinateurs, «des monstres» d’énergie Celles-ci ont utilisent de puissants serveurs informatiques, le plus souvent hébergés dans de coûteux data-centers. L'économie du partage, une alternative au capitalisme ? Du covoiturage à la colocation, du crowdfunding au coworking, l’économie de partage est en plein boom.

L'économie du partage, une alternative au capitalisme ?

Serait-elle en train de révolutionner les bases de l’économie pour promouvoir un mode de développement plus convivial et écologique ? L’économie de partage ? En première approche, c’est le fait de partager un bien ou un service à plusieurs. Le covoiturage, la colocation, le coworking (collectif de travail), crowdfunding*, les groupements d’achats (Amap*) : tout cela en fait partie. Le label « économie de partage », « économie collaborative » ou même « économie de la fonctionnalité* » a fait une entrée récente dans le vocabulaire économique et social. Mais qu'est-ce qu'une "Givebox" ?

Crédit DR Tout a commencé entre un grillage et le mur d’un immeuble.

Mais qu'est-ce qu'une "Givebox" ?

Andreas Richter, un styliste berlinois, voyait au fil du temps s’accumuler dans les endroits poussiéreux de son appartement de plus en plus d’objets dont il ne se servait plus, voire dont il ne s’était jamais servi. 100 sites pour consommer sans posséder. Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article).

100 sites pour consommer sans posséder

Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative ! Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui” Pour l’économiste américain Jeremy Rifkin, l’heure de la troisième révolution industrielle a sonné.

Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui”

La société va devoir s’adapter. Il y a vingt-cinq ans, c'était la star du ring, le « boss », vainqueur du communisme par K-O ! L'économie collaborative s'invente en France : gardons notre avance. Consommation collaborative, production distribuée, finance participative, éducation et savoir ouverts: ces mouvements nés de la rencontre de l'innovation numérique et sociale sont les piliers d'une nouvelle économie : l'économie collaborative dont la France est pionnière. Consommation collaborative, production distribuée, finance participative, éducation et savoir ouverts. Ces mouvements nés de la rencontre de l'innovation numérique et sociale sont les piliers d'une nouvelle économie : l'économie collaborative. « Le commerce équitable trouble davantage les esprits qu'il ne convainc » « Répondre aux besoins des producteurs et augmenter significativement les volumes de ventes du secteur ».

« Le commerce équitable trouble davantage les esprits qu'il ne convainc »

Ce double objectif de l’association Max Havelaar semble louable et limpide. Le commerce équitable en France ne concerne « que » 346 millions d’euros par an (2012) et il faut bien trouver le moyen de faire décoller les chiffres. L’association a donc lancé un nouveau label. Dans ce nouveau programme baptisé « Approvisionnement Fairtrade », c’est la matière première qui est labelisée (cacao, sucre ou coton), et non l’ensemble des ingrédients d’un produit. Cette démarche de filière vise à « sécuriser les approvisionnements des grandes entreprises » (Mars et Nestlé notamment ont déjà donné leur accord), mais fait déjà grincer quelques dents. Max Havelaar : « Nous allons continuer à faire bouger les lignes du commerce mondial »

« Répondre aux besoins des producteurs et augmenter significativement les volumes de ventes du secteur ».

Max Havelaar : « Nous allons continuer à faire bouger les lignes du commerce mondial »

Ce double objectif de l’association Max Havelaar semble louable et limpide. Le commerce équitable en France ne concerne « que » 346 millions d’euros par an (2012) et il faut bien trouver le moyen de faire décoller les chiffres. L’association a donc lancé un nouveau label. Dans ce nouveau programme baptisé « Approvisionnement Fairtrade », c’est la matière première qui est labellisée (cacao, sucre ou coton), et non l’ensemble des ingrédients d’un produit. Les clés pour comprendre le débat pollué sur la « taxe carbone » Philippe Martin, ministre de l’Ecologie, vient d’annoncer que la décision de créer une « contribution climat énergie » (CCE) a été prise par le Premier ministre, avant de préciser qu’il y aurait « débat sur le montant et le rythme » de cette contribution à la rentrée.

Les clés pour comprendre le débat pollué sur la « taxe carbone »

La promesse d’un débat très agité. Il suffit de se rappeler de l’âpreté du débat sur la taxe carbone en 2009 pour comprendre celui qui va suivre dans les prochains jours. En 2009, dès que la décision du Président de la République d’inscrire une contribution carbone dans le projet de loi de finances pour 2010 a été connue, un tir de barrage nourri a eu lieu. Les étapes du front des « antis » contribution climat énergie qui va se développer peuvent d’ores et déjà être anticipées. Première étape : la communication. Le covoiturage a-t-il tué le stop ? Les Johnson: un couple, deux enfants et zéro déchet depuis trois ans.

La famille Johnson – @ Thomas J.

Les Johnson: un couple, deux enfants et zéro déchet depuis trois ans

Story Béa Johnson et sa famille sont connus Outre Atlantique pour un défi qu’ils relèvent depuis trois ans : vivre sans générer de déchets. Pourquoi ce choix ? Comment s’organise leur quotidien ? Les très bonnes moissons du bio « made in France » La crise ne fait toujours pas reculer l’engouement des Français pour le bio. La consommation de produits bios a augmenté de près de 5% en France sur le seul premier trimestre 2012, annonce ce jeudi l’Agence bio dans un rapport. Une hausse certes près de deux fois plus faible qu’en 2011, mais à comparer à la tendance morose de la consommation alimentaire totale en France qui a elle diminué de 1% sur la même période.

La filière française récolte aujourd’hui les fruits d’une consommation en hausse très rapide depuis 2008. Yves Rocher fondu d’or vert. Difficile de trouver un point commun entre une mère de famille française et un fantassin de l’armée indienne.