background preloader

Sarah Murcia - Never Mind The Future

Facebook Twitter

Never Mind the FutureL'Arsenal de Metz - Saison 2016/2017 - Manifestation. Fr | de Contact Partenariat Devenir membre Devis publicitaire Devenir correspondant En savoir plus Newslettre gratuite S'inscrire | Se désinscrire.

Never Mind the FutureL'Arsenal de Metz - Saison 2016/2017 - Manifestation

Jazz à La Villette : Sarah Murcia célèbre les Sex Pistols, Magic Malik et Vic Moan. Dans le monde des musiques improvisées, du jazz et de la création musicale, Sarah Murcia est une figure familière, respectée, incontournable.

Jazz à La Villette : Sarah Murcia célèbre les Sex Pistols, Magic Malik et Vic Moan

C'est surtout une inlassable exploratrice, curieuse de toute rencontre artistique. Née le 8 janvier 1976 à Boulogne-Billlancourt, cette ancienne élève du grand contrebassiste Jean-François Jenny-Clark évolue avec la même aisance dans le monde de la chanson et de la pop auprès de CharlÉlie Couture, Jacques Higelin, Fred Poulet ou Elysian Fields, que dans celui du jazz et des musiques improvisées avec des artistes comme Sylvain Cathala, Steve Coleman ou Kamilya Jubran. Elle écrit aussi pour le cinéma et la danse. En 2001, après une décennie au sein du Magic Malik Orchestra, Sarah Murcia a fondé le groupe Caroline. . - Culturebox : Pourquoi avoir consacré un disque au fameux album culte des Sex Pistols ?

SARAH MURCIA. Les Sex Pistols et Prokofiev en route vers la Palestine La prolifique contrebassiste et compositrice, poursuit sa création sur divers projets simultanés.

SARAH MURCIA

Avec la chanteuse Kamilya Jubran, une relecture de Pierre et le Loup, et une double création avec son groupe Caroline. Magnetic Ensemble / Sarah Murcia: Never Mind The Future. ◊ SARAH MURCIA Sarah Murcia ou l’éclectisme incarné.

Magnetic Ensemble / Sarah Murcia: Never Mind The Future

Formée par Jean-François Jenny-Clark, éminence de la contrebasse européenne, Sarah accompagne aussi bien des instrumentistes associés aux musiques libres et au free jazz que des chanteurs et chanteuses francophones (CharlElie Couture, Jeanne Balibar, Jacques Higelin…). Side(wo)man au sein de l’excellentissime Magic Malik Orchestra pendant plus de dix ans, elle poursuit également une carrière de leader, sous son nom ou avec son groupe Caroline, aux côtés de Franck Vaillant, Gilles Coronado et Olivier Py. Angers. A Tempo Rives, une relecture jazz des Sex Pistols. Sarah Murcia, Never Mind The Future.

Teaser NEVER MIND THE FUTURE 4’20 from Sarah Murcia on Vimeo.

Sarah Murcia, Never Mind The Future

Nous irons donc récupérer notre vinyle « Bollocks », rangé dans l’armoire sur le pallier. La pochette aux couleurs criardes rend la recherche plus aisée… Ce disque, nous l’avions acheté un jour de crise aiguë de notre adolescence, parce qu’il exprimait parfaitement notre rébellion courageuse. Concert jazz Sarah Murcia à la Filature. Avec son groupe, Sarah Murcia a revisité l’album culte « Never Mind the Bollocks » des Sex Pistols en une variation rock et jazz juste parfaite.

Concert jazz Sarah Murcia à la Filature

Je connais cet album des Sex Pistols, qui a marqué son époque, mais je ne le connais pas par cœur. Je ne suis pas fan de jazz mais je suis curieuse et j’ai déjà assisté à des concerts soit sublimes soit profondément ennuyeux. Ce soir-là, comme à mon habitude, je viens à la Filature sans savoir à quoi m’attendre. Jazz : Sarah Murcia revisite les Sex Pistols à Strasbourg et Mulhouse. SARAH ROCK FOLK. Matricule AYLCD-149 - MUSIQUES BUISSONNIERES. Cette petite chronique pourrait vite ressembler à un foutoir si je n’y prenais garde.

Matricule AYLCD-149 - MUSIQUES BUISSONNIERES

Parce que j’aimerais aujourd’hui dire deux ou trois mots au sujet de Never Mind The Future, disque enregistré par la contrebassiste Sarah Murcia, dûment entourée de son groupe Caroline augmenté de deux unités pour l’occasion, soit une belle brochette de musiciens iconoclastes pour une relecture assez inattendue de Never Mind The Bollocks, l’unique album des Sex Pistols dont la parution en 1977 avait quelque peu fait chavirer certaines âmes sensibles du côté de la perfide Albion. Pour ne rien vous cacher, je n’ai jamais été fan des Sex Pistols ni de Johnny Rotten ou de Sid Vicious. Question d’âge ou de timing, je n’en sais rien.

Pas si simple toutefois... 2016. On le comprend : impossible de savoir a priori quel traitement sera réservé aux originaux. J’en profite pour vous conseiller la lecture de la chronique écrite par mon camarade Franpi Barriaux sur Citizen Jazz. Kendrick Lamar, Iggy Pop, Pete Astor… La sélection musicale de la semaine. Sarah Murcia, Never Mind le Futur. Dans un disque foutraque jazz et punk (ou l’inverse) la contrebassiste interprète intégralement l’unique album des Sex Pistols à la lumière d’une thèse situationniste.

Sarah Murcia, Never Mind le Futur

Lecture jazz « déstructuré » comme on dirait dans une émission culinaire, vous aurez reconnu le très breakzit Anarchy in the U.K. interprété ici par Sarah Murcia. La contrebassiste, arrangeuse et chanteuse à l’occasion qui reprend entièrement l’album Never Mind the Bollocks, Here's the Sex Pistols. « Peu importe les couilles » faut-il traduire crument, le seul album studio du groupe anglais paru en 1977, souvent repris mais rarement en intégralité, et dans le désordre en ce qui concerne les chansons mais aussi dans l’esprit.

Plus que l’exercice de reprise, c’est un travail de réflexion, de démontage que ce disque puisque comme l’explique Sarah Murcia « Never Mind The Bollocks c’est un tiers de musique, et deux tiers de concepts, qu’ils soient politiques ou esthétiques ». Extraits diffusés : Anarchy in the U.K. Problems. Les chroniques de HiKo: Sarah Murcia – Never Mind The Future (Ayler Records/Orkhestrâ) Sarah Murcia – Never Mind The Future (Ayler Records/Orkhestrâ) Lorsque le jazz se penche sur l’album précurseur de la déferlante punk-rock, cela donne un disque forcément abrasif et expérimental, aux accents free-jazz, rock, cabaret et no wave.

Les chroniques de HiKo: Sarah Murcia – Never Mind The Future (Ayler Records/Orkhestrâ)

Le sulfureux Never Mind The Bollocks, Here’s The Sex Pistols, demeurant l’unique enregistrement studio des anglais Sex Pistols, est décortiqué et réinterprété par la contrebassiste Sarah Murcia entourée de Caroline. Fondée en 2001 avec le batteur Franck Vaillant, le saxophoniste Olivier Py et le guitariste Gilles Coronado, la formation invite le crooner/performeur Mark Tompkins (acteur, danseur, compositeur, chorégraphe et metteur en scène américain) et le pianiste parisien Benoît Belbecq. Baptisé Never Mind The Future, le cover reprend le ton provocateur, engagé et dissonant du projet original à la différence que le sextet joue, chante et improvise sans approximation et avec métier. Sarah Murcia, Never Mind The Future / Reportage dessiné. Reportage dessiné le 1er février 2015 au Théâtre de la Cité, à ParisNever Mind The FutureSarah Murcia : contrebasse, basse, claviers,voix, arrangementsMark Tompkins : chant, danseBenoît Delbecq : pianoGilles Coronado : guitareOlivier Py : saxophoneFranck Vaillant : batterie.

Sarah Murcia, Never Mind The Future / Reportage dessiné

Sarah Murcia - Never Mind The Future (Ayler Records/Orkhestrâ - 9 février 2016) Sarah Murcia a un CV bien rempli. Musicienne douée (contrebasse, piano) elle a accompagnée des artistes aussi divers que Fred Poulet, Jacques Higelin, Elysian Fields, Steve Coleman, Magic Malik Orchestra, Rodolphe Burger (pour ne citer que quelque uns), et aujourd’hui elle joue dans divers formations (Beau Catcheur, Sylvain Cathala Trio, Pearls of Swines, Caroline et Nhaoul’). Elle participe à des émissions musicales, l’atelier de recherche d’Arte France, écrit et joue pour la danse (Alain Buffard, Mark Tompkins) et le cinéma (Gainsbourg, vie héroïque de Joann Sfar) .

Et ça, c’est juste un petit résumé de ses travaux. Avec ce nouvel album, Sarah Murcia c’est plongée sur l’ALBUM qui a révélé, fait exploser le punk, l’album culte Never Mind The Bollocks des Sex Pistols. On retrouve dans le désordre les 12 titres de cet album fondateur, plus la reprise My Way. Sarah Murcia et toutes ses cordes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Clarisse Fabre Quelque part dans le ciel des musiques actuelles, Sarah Murcia, bientôt 40 ans, est une étoile filante du rock, de la chanson, de la pop, des mu­siques improvisées, et de quoi d’autre encore ?

On l’aperçoit à peine qu’elle disparaît, dans ce paysage musical frileux. Femme-orchestre, contrebassiste, compositrice, arrangeuse, et aussi chanteuse, elle multiplie les projets dans un présent fragile, celui de tous les artistes qui n’entrent dans aucune case. La brune à la longue frange est souvent penchée sur sa contrebasse, mais ­rarement là où on l’attend. Les programmateurs n’ont pas toujours l’audace de l’inscrire dans leur saison. SARAH MURCIA « Never Mind the Future. Sarah Murcia (contrebasse, voix, synthétiseur analogique, arrangements), MarkTompkins (voix), Franck Vaillant (batterie), Olivier Py (saxophones ténor et soprano), Benoït Delbecq (piano), Gilles Coronado (guitare) Villetaneuse, mai 2015 Ayler Records AYLCD-149 / www.ayler.com Lorsque j'ai entendu ce groupe (le trio Caroline, augmenté d'invités pour cette occurrence), au festival Sons d'hiver 2015, j'étais resté sur ma faim, et pour tout dire perplexe.

Le Monde. Sarah Murcia. - Quelle a été la démarche pour enregistrer ce disque autour de l’album des Sex Pistols ? C’est le TCI (Théâtre de la Cité Internationale) qui m’a proposé de reprendre un disque « culte » pour une création ; comme le projet a très bien fonctionné, dans le sens ou il réunissait un grand nombre de mes préoccupations esthétiques, on a décidé de l’enregistrer. Stéphane Berland, d’Ayler Records, a tout de suite adhéré à l’idée, étant lui même fan de l’album original, et partageant avec moi pas mal de goûts musicaux. . - Pourquoi cet album en particulier ? Sarah Murcia - Never Mind The Future. Quelques notes en giboulées qui s’échappent de la main droite de Benoît Delbecq suffisent à s’en persuader : nous voilà transporté dans un univers parallèle, sans passer par l’accélérateur de particules… A moins que sa puissance ne se concentre entièrement dans la batterie pointilliste de Franck Vaillant.

L’atmosphère nous est connue, à l’instar de la mélodie. Mais elle est différente. Passée par la moulinette d’uchronies parfaites et de fantasmes assumés. La machine infernale à remonter le temps est formelle : 1977, Here’s The Sex Pistols. Métamorphosé par la malice du Caroline de Sarah Murcia, Never Mind The Bollocks devient Never Mind The Future ; changement de paradigme, mais pas d’ambition : il s’agit toujours de dynamiter l’instant, peu importe que l’album ait des allures cubistes et que les morceaux soient éparpillés façon puzzle. Les contrebassistes couronnent la rentrée. Musique, Cinema, Theatre, Livres, Expos, sessions et bien plus. 10 albums de jazz pour commencer 2016. Geneviève Charras: Sarah Murcia: Caroline et ses amis ont de l'avenir, du "future"! Sarah Murcia chante les Sex Pistols. Ayler Records - Never Mind the Future. Sarah Murcia " Never Mind The Future " à Strasbourg.

Never Mind the Future, Sarah Murcia à la Dynamo. Les Sex Pistols relus et arrangés par Sarah Murcia et sa bande, ça donne quoi ? Ça donne une musique expressive, à la fois dense, tendue et abrasive. Une musique très libre, à mi-chemin entre le jazz expérimental et le rock, portée par la présence et la voix tendre et charnelle de Sarah Murcia et celle, hypnotique, de Mark Tompkins. Ça donne un Gilles Coronado espiègle alignant les riffs et les gimmicks avec un aplomb et une décontraction stupéfiants.

Un Franck Vaillant hilare en batteur rockeur minimaliste maltraitant ses fûts et son unique cymbale. Un Olivier Py s’appliquant à étrangler les notes avec ses sax comme aux plus belles heures du free (Ornette, si tu les entends…). Bref, ça donne un chouette concert. Ça donne envie de rester boire un verre avec eux. Punk épistolaire à La Dynamo. NMTF 3 morceaux. Musique, Cinema, Theatre, Livres, Expos, sessions et bien plus. Teaser NEVER MIND THE FUTURE 4'20. Compte-rendus (3) Elèves-Etudiants de l'Edim. ÉLEVES ETUDIANTS DE L'EDIMPendant la durée du festival, ce blog accueillera les critiques et analyses de concerts rédigées par des élèves de fin d'études de l'Ecole de Musique Edim.COMPTE-RENDUS (3) - concert du 1er février au Théâtre de la Cité InternationaleThe Bridge #7 / "Never Mind the Bollocks, here's the Sex Pistols" Sarah Murcia/Caroline + Mark Tompkins + Benoit Delbecq The Bridge #7 Quintet composé de musiciens de Chicago et de Paris, The Bridge nous emmène dans un véritable voyage slam-free jazz.

Une ambiance se tisse à partir de rien, des harmoniques éparses du contrebassiste, des cuivres (trombone/sax) qui tâtonnent se cherchent et se trouvent, et le « human beat boxing » de Magik Malik, qui ne se contentera pas de cela puisque qu'il fera au moins trois choses en même temps pendant tout le concert (chants ‘traditionnels' de contrées inventées, battement des mains en polyrythmie avec le reste, flûte traversière !)

Le slam commence et la musique se développe autour. Bridge #7 & Caroline : free, sex and fun. Deux projets presque aux antipodes l’un de l’autre au Festival Sons d’hiver : la rencontre sur scène de musiciens n’ayant jamais ou quasi joué ensemble auparavant et un groupe constitué proposant avec le concours de deux invités des arrangements au millimètre des Sex Pistols. Deux occasions de se réjouir, pour des raisons bien différentes. Dimanche 1e février 2015, Paris (14e), Théâtre de la Cité internationale 1e partie : The Bridge #7 Khari B. (spoken word), Magic Malik (fl, vx), Guillaume Orti (ss, as, bs), Frédéric Bargeon-Briet (cb), Tyshawn Sorey (btb, dm).

Renseignements pris à la fin du concert, les musiciens ont fait connaissance deux heures avant de monter sur scène (en dehors de Magic Malik et Guillaume Orti qui se connaissent bien). C’est avec l’accordage que le concert débuta, manière comme une autre de se jeter dans le bain. Une dimension laisse sans voix avec ce Bridge septième du nom : l’assurance. Deux remarques pour refermer cette partie : La Cité relie The Bridge à Sarah Murcia @ Libération.

Sarah Murcia "Never Mind The Future" 2 titres live @ A Live / France Inter. Portrait Sarah Murcia @ jazz news. Sarah Murcia mettra sa contrebasse au diapason des Sex Pistols @ concert live.