background preloader

S

Facebook Twitter

Giovanni Saccheri. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Professeur de philosophie à Turin, puis de mathématiques à l'université de Pavie (1697).

Giovanni Saccheri

Reprenant des travaux des mathématiciens arabes comme Ibn al Haytham (Alhazen), Omar Khayyam et At-Tusi, Saccheri s'attache à démontrer, à l'instar de ces derniers mais peu convaincu de leurs démonstrations, le cinquième postulat d'Euclide à partir des quatre premiers. Sarrus Pierre Frédéric. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Né à Saint-Affrique (Aveyron), Pierre Sarrus commença des études médecine qu'il abandonne au profit d'études de Mathématiques à Montpellier.

Sarrus Pierre Frédéric

Après son doctorat et l'agrégation de mathématiques, il sera professeur de sciences physiques à Perpignan (1827). Deux ans plus tard, il est nommé professeur à la faculté des sciences de Strasbourg. Sarrus en sera le doyen en 1831 et recevra (1848) le prix de l'Académie des sciences pour son application aux intégrales multiples du calcul des variations dans la recherche d'extrema. Outre des travaux en astronomie, Pierre Sarrus est principalement connu aujourd'hui pour sa célèbre règle et ses travaux en algèbre linéaire (systèmes d'équations linéaires) parallèlement à ceux de Cayley et Hamilton.

Biographie de Claude Shannon. Claude Shannon est un ingénieur électricien et un mathématicien du XXiè siècle, souvent considére comme le père de la théorie de l'information.

Biographie de Claude Shannon

Il est né le 30 avril 1916 à Petoskey, dans le Michigan. Son père est un juge, et sa mère est le proviseur du lycée de Gaylord, une autre ville du Michigan. Une théorie mathématique de la communication. Schröder Ernst. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Après des études en les célèbres universités de Königsberg et de Heidelberg où il soutient sa thèse de doctorat auprès de Hesse (1862), Schröder enseigna dans diverses Écoles polytechniques de Suisse et d'Allemagne.

Schröder Ernst

Ce logicien consacra la plus grande partie de ses travaux, indépendamment de Frege et avant son célèbre compatriote Hilbert, aux fondements des mathématiques en développant le calcul propositionnel. Marcel Paul Schützenberger. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges » Source biographiques : voir références en fin de page.

Marcel Paul Schützenberger

On ne confondra pas Marcel-Paul avec son frère cadet, Jean-Paul (1928-1967), polytechnicien, pianiste et compositeur, mort accidentellement dans un accident de la route. Fils de Pierre Schützenberger, docteur en psychiatrie, Marcel-Paul, dit Marco, fut également médecin (1949), généticien mais aussi épidémiologiste. S'intéressant de par ses fonctions aux statistiques et au calcul des probabilités, il complète ses études par un doctorat en mathématiques dont la thèse, Contributions aux applications statistiques de la théorie de l'information (1953), est dirigée par Darmois et Châtelet.

En 1956, Schützenberger présente au séminaire Dubreil un mémoire... mémorable : Une théorie algébrique du codage. Schwarz Karl Hermann Amandus. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges !

Schwarz Karl Hermann Amandus

On ne confondra pas K. H. Biographie de Laurent Schwartz. Laurent Schwartz est l'un des plus grands mathématiciens du XXiè siècle.

Biographie de Laurent Schwartz

L'un des plus appréciés également, pour sa chaleur dans les relations humaines selon ceux qui l'ont connu, pour ses talents de pédagogue selon ses élèves. L'un de ceux dont le nom a dépassé le sérail des spécialistes en raison de ses activités politiques et humanitaires. Laurent Schwartz est né le 5 mars 1915 à Paris. Il est issu d'une famille juive d'origine alsacienne, imprégnée de culture scientifique : son père est un chirurgien renommé, son oncle, Robert Debré (fondateur de l'Unicef) est un célèbre pédiatre, son grand-oncle (par alliance), n'est autre que que le célèbre mathématicien Jacques Hadamard.

Laurent Schwartz et la Théorie des distributions. Intro cours distribution MACS2. Laurent Schwartz (1915-2002) et la vie collective des mathématiques : autour de la théorie des distributions dans les années d’après-guerre - WebTV Université de Lille. Sierpinski Waclaw. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Waclaw Sierpinski fit ses études de mathématiques et physiques à Varsovie, sa ville natale, sous l'autorité de la Russie impériale car à cette époque les russes se partageaient la Pologne avec l'Autriche et la Prusse (Allemagne).

Sierpinski Waclaw

Sierpinski obtient son doctorat (1906) portant sur la théorie des nombres, dirigé par le mathématicien russe Guerogui Voronoï à l'université de Cracovie (située sur la Vistule au sud de la Pologne). Avant la première guerre mondiale, Sierpinski enseigna à Lvov (ville universitaire anciennement polonaise, dans l'actuel Ukraine) puis à Varsovie. De confession juive, déporté par les nazis lors de la seconde guerre mondiale, il put reprendre son enseignement et ses travaux à Varsovie à l'issue de la guerre. Pyramide de Sierpinski. Le triangle de Sierpinski est un exemple bien connu d'objet fractal dans le plan (on peut le visualiser par exemple à l'aide de notre animation sur les IFS).

Pyramide de Sierpinski

Nous vous proposons dans cette activité d'utiliser l'origami pour en construire une version tridimensionnelle appelée pyramide de Sierpinski. Commencer par télécharger le patron ci-dessous en pdf. Imprimé sur une page A4 il permet de réaliser 4 petits tétraèdres suivant la méthode de pliage indiquée ci-dessous. Découper un des rectangles du patron et le poser face imprimée dessous. Biographie de Wacław Sierpiński. Wacław Sierpiński est un mathématicien polonais du XXiè siècle.

Biographie de Wacław Sierpiński

Il est né à Varsovie le 14 mars 1882; son père est un physicien renommé. Il entre à l'Université de Varsovie en 1900. La Pologne est alors occupée par la Russie qui impose sa langue dans l'Université et dans les lycées. Sierpiński suit les cours du mathématicien russe Voronoi spécialiste de théorie des nombres. Il écrit même un mémoire à partir des contributions de ce dernier. Diplômé en 1904, il enseigne dans une école de Varsovie qui ferme à la suite d'une grève. Lorsque la Première Guerre Mondiale éclate, Sierpiński et sa famille sont en Russie. Simson Robert. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges ! On ne le confondra pas avec l'algébriste Thomas Simpson. Simpson Thomas. Skolem Thoralf Albert. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Fils d'instituteur, Skolem commença ses études à Christiania, ancien nom (jusqu'en 1925) de la ville d'Oslo, capitale de la Norvège.

Il y obtient une première thèse en 1913 portant sur la logique algébrique. Il complète ses études à Göttingen. De retour à Oslo, Skolem obtient un poste d'enseignement et se lance à 35 ans dans la préparation d'une seconde thèse portant sur la résolution d'équations et inéquations en nombres entiers (équations diophantiennes) dans laquelle il développe des algorithmes p-adiques (Axel Thue, décédé en 1922, fut le premier directeur de sa thèse).

Skolem fut professeur à l'université d'Oslo jusqu'en 1958. Notion de fonction récursive en logique et en informatique : » » Rózsa Péter , Kalmár, Gödel , Kleene. Stephen Smale (1930 - ) - Biography - MacTutor History of Mathematics. George Snedecor. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il a été un pionnier des méthodes d'analyse de la variance, des plans d'expériences et a élaboré des tests statistiques. Snedecor est le fondateur du premier laboratoire de statistiques et du premier département universitaire de statistiques aux États-Unis (à l’université d'État de l'Iowa). Snedecor a travaillé pour le service de statistique des Brasseries Foster's de 1957 à 1963, où il était responsable de la consolidation des statistiques de production. Loi de Fisher-Snedecor. Biographie de Sergei L'vovich Sobolev. Sergei L'vovich Sobolev est un mathématicien soviétique du XXiè siècle dont les travaux en analyse fonctionnelle et en théorie des équations aux dérivées partielles ont eu un grand impact.

Il est né le 6 octobre 1908 à Saint-Petersbourg. Son père est un juriste, sa mère enseigne tour à tour la littérature, l'histoire, la médecine. Tous deux participent aux événements révolutionnaires qui secouent la Russie. Le jeune Sobolev est un enfant curieux, qui aime aussi bien les mathématiques, la poésie, le piano. Élève brillant, il termine le lycée à 16 ans, un an trop tôt pour rentrer à l'Université qu'il ne découvre qu'en 1925. C'est durant ses premières années moscovites que Sobolev introduit la notion de solution faible d'une équation aux dérivées partielles et les espaces qui portent désormais son nom. En 1941, Sobolev prend la direction du Steklov Mathematical Institute.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Sobolev. Souslin (suslin) Mikhaïl. Stainville melange d analyse algebrique verdier. Janot de Stainville Mélange d'analyse Algébrique et de Géométrie. Tout taupin connaît ou doit connaître la démonstration de l’irrationalité de e. En revanche, les circuits de transmission de sa démonstration fondée sur le développement de e en série est méconnu. C’est une étrange histoire, où l’on croise, entre autres, un répétiteur un peu fou de l’École polytechnique, un célèbre Baron et un certain Liouville. Nicolas Dominique Marie Janot de Stainville (1783-1828) est un polytechnicien de la promotion 1802. Dès 1810, il avait été nommé répétiteur adjoint à l’École polytechnique. Au moment, où paraissent ses Mélanges d'analyse algébrique et de géométrie, en 1815, Stainville passe une période difficile : Stainville multiplie, en cette période, les tentatives pour avoir une stabilité professionnelle.

. « Les malheurs de la révolution ayant détruit mon patrimoine j’ai du chercher toutes mes refsources [sic] dans mes talents dans mes talents. C’est le cas de la note 232. Il articule sa démonstration en deux parties. E est plus petit que Or. Christian Karl von Staudt. Ernst Steinitz. Michael Stifel. Biographie de James Stirling. Stokes George Gabriel. Student William Sealy. Charles Sturm. Dennis Sullivan, professeur permanent de 1974 à 1997 - IHES. Dennis Sullivan. Dennis Sullivan - Prix Balzan pour les mathématiques.

Biographie de Ludwig Sylow. Théorème de Sylow. Sylvester James Joseph. James Joseph Sylvester.