background preloader

G

Facebook Twitter

La vie d’Évariste Galois. MOOC ENS MATHÉMATIQUES ► Introduction à la théorie de Galois. Théorie de Galois "artistique" Evariste Galois par Alain Connes. BG-Evariste Galois - Free. Mémoire sur les conditions de résolubilité des équations par radicaux. Le Mémoire sur les conditions de résolubilité des équations par radicaux a été déposé par Évariste Galois à l’Académie des sciences en janvier 1831, soit un an avant sa mort à l’âge de vingt-et-un ans.

Mémoire sur les conditions de résolubilité des équations par radicaux

Il s’agit de la troisième version des recherches de Galois à ce sujet : les deux premiers manuscrits, précédemment communiqués à l’Académie, avaient été perdus. Ce dernier travail n’a pas reçu l’approbation de l’Académie, malgré un rapport plutôt encourageant où Poisson et Lacroix invitaient le jeune mathématicien à poursuivre ses recherches en vue de parfaire ses résultats. C’est néanmoins à un autre thème de recherches, les fonctions elliptiques, que Galois a consacré les derniers mois de sa vie. Il est mort en duel en 1832, sans avoir complété son mémoire sur les équations. Celui-ci ne sera finalement publié qu’en 1846 dans le Journal de Liouville.

Évariste Galois (Alexandre Astruc 1965) Evariste Galois (extrait) RHM 2008 14 2 289 0. Cours galois. CoursJNCF2020 Cluzeau. Les "équations de la géométrie" : vers une compréhension intuitive de la théorie de Galois (1847-1892) - WebTV Université de Lille. Biographie de Francis Galton. Sir Francis Galton est un anthropologue, explorateur, géographe, météréologue et statisticien(!)

Biographie de Francis Galton

Britannique. Il est surtout connu pour ses travaux pionniers sur l'intelligence humaine et pour avoir créé la théorie de l'eugénisme. Galton Francis. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Physiologiste, anthropologue, météorologue (on lui doit le terme d'anticyclone), grand voyageur (explorateur en Afrique) et cousin de Charles Darwin (célèbre naturaliste, auteur de la théorie de l'évolution biologique : darwinisme).

Galton Francis

Galton est à l'origine de l'eugénisme (ou eugénique) : une théorie (très discutable...) fondée sur la recherche de méthodes scientifiques sélectives appliquées à la génétique et destinées (en principe...) à améliorer l'espèce animale ou humaine. » Auguste Bravais (français, 1811-1863), polytechnicien, officier de marine, professeur à l'Ecole polytechnique. Astronome, minéralogiste et explorateur, son nom est aussi associé aux réseaux cristallins qu'il a mis en évidence. Bravais fut élu à l'Académie des sciences en 1854. Planche de Galton. René Gateaux. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Éléments biographiques/ portrait : Laurent Mazliak (CNRS), réf.1/ Exposition René Gateaux (ENS), réf.2 René Gâteaux naquit à Vitry le François, où naissait en 1667, un célèbre mathématicien français : Abraham de Moivre.

René Gateaux

Brillant élève, bachelier à l'âge de 15 ans, il entre trois ans plus tard à l'École Normale Supérieure de Paris en 1907 (il n'a que 18 ans...). Agrégé de mathématiques (1910), appelé sous les drapeaux, Gâteaux est nommé professeur de mathématiques au lycée de Bar-le-Duc. Sa passion pour les mathématiques et l'analyse fonctionnelle en particulier, le conduit à obtenir, sur la Jacques Hadamard, une bourse d'études à Rome où il rencontre Vito Volterra (tout comme son contemporain et compatriote Maurice Fréchet dix ans auparavant) alors spécialiste incontournable de cette branche mathématique en plein essor.

Mathématiques : Carl Friedrich Gauss par Etienne Ghys. 3 Gauss. Les Génies de la Sciences n° 36 - Août 2008. Gauss (Gauß) Karl Friedrich. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Enfant prodige, né à Brunswick dans une famille pauvre, Gauss obtint une bourse (1792) du duc de Brunswick afin de poursuivre ses études.

Gauss (Gauß) Karl Friedrich

Il étudia à Göttingen de 1795 à 1798 et soutint sa thèse l'année suivante (1799) à Helmstedt sous la direction de Pfaff (qui devint son ami), portant sur une démonstration rigoureuse du fameux théorème de d'Alembert. Illustre mathématicien (arithmétique, géométrie différentielle), physicien (importants travaux et publications en électricité, optique et magnétisme, théorie du potentiel), Gauss fut aussi, et principalement, un astronome réputé.

L'arithmétique de Gauss. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Une des contributions majeures de Gauss en mathématiques sera dans ses Recherches arithmétiques (Disquisitiones arithmeticae, 1801, disponibles en français sur Gallica (traduction de A.

L'arithmétique de Gauss

-C. -M. Poullet-Delisle,1807) où il crée une théorie arithmétique nouvelle avec le concept de congruence en énonçant des résultats et théorèmes fondamentaux. Il faut cependant noter que le concept implicite de congruence apparaît déjà en Grèce avec Diophante d'Alexandrie et en Inde avec Brahamagupta. 3 dm4 sommeNpremiersEntiers Gauss 2 2010. Méthode du pivot de Gauss. Méthode du pivot de Gauss. Theorema Egregium de Gauss. Le theorema egregium1 est un important théorème de géométrie dû à Carl Friedrich Gauss (1977-1855) qui porte sur la courbure de Gauss des surfaces.

Theorema Egregium de Gauss

Dans cette partie, on va essayer de comprendre ce que signifie ce théorème. On a vu dans la section 1.4 que la courbure de Gauss d'une surface en un point est le produit des deux courbures principales en ce point (Figure 16). Le Theorema egregium peut s'énoncer de la manière suivante : Carl Friedrich Gauss. Johann Carl Friedrich Gauss (/ɡaʊs/; German: Gauß, pronounced [ɡaʊs]; Latin: Carolus Fridericus Gauss) (30 April 1777 – 23 February 1855) was a German mathematician who contributed significantly to many fields, including number theory, algebra, statistics, analysis, differential geometry, geodesy, geophysics, mechanics, electrostatics, astronomy, matrix theory, and optics.

Carl Friedrich Gauss

Sometimes referred to as the Princeps mathematicorum[1] (Latin, "the Prince of Mathematicians" or "the foremost of mathematicians") and "greatest mathematician since antiquity," Gauss had an exceptional influence in many fields of mathematics and science and is ranked as one of history's most influential mathematicians.[2] Early years[edit] Baratier. Bost Jean-Benoit - "C.-F. Gauss et les débuts de la théorie des nombres moderne" - 2012. Jean-Benoît Bost - Réalisation BnF Repéré par son instituteur dès l'âge de sept ans pour ses capacités exceptionnelles, le jeune Gauss fait ses premières découvertes mathématiques alors qu'il n'a pas dix-huit ans.

Bost Jean-Benoit - "C.-F. Gauss et les débuts de la théorie des nombres moderne" - 2012

En 1801, Gauss n'a que vingt-quatre ans ; il publie ses recherches sur «l’arithmétique supérieure» dans son livre Disquisitiones Arithmeticae. Cet ouvrage marque la naissance de la théorie des nombres moderne, notamment par la démonstration de la loi de réciprocité quadratique. Il introduit aussi dans les sciences mathématiques un niveau de rigueur et d’abstraction caractéristique des mathématiques pures au sens où nous l’entendons aujourd’hui. Sophie Germain. Jusqu’au XXe siècle, très peu de femmes ont pu contribuer au développement des mathématiques et des sciences, car elles ne pouvaient faire des études avancées.

Sophie Germain

Celles qui ont laissé leur marque dans l’histoire des mathématiques et des sciences ont dû vaincre la désapprobation de la société de leur époque. L’une d’elles est Marie-Sophie Germain, considérée comme une des premières mathématiciennes françaises. Sophie Germain était la deuxième fille d’un marchand de soie, Ambroise-François Germain. À l’ge de treize ans, elle lit un chapitre sur la vie d’Archimède dans la bibliothèque de son père.

Elle y apprend que, lors de la prise de Syracuse, Archimède fut tué par un soldat romain qu’il refusa de suivre, car il était plongé dans la résolution d’un problème de géométrie. Elle ne peut être admise à l’École Polytechnique, réservée aux hommes, mais en empruntant l’identité d’un ancien élève, Antoine Auguste Le Blanc, elle se procure les notes de cours de l’École. Appli identité remarquables Sophie Germain. Sophie Germain : une pionnière enfin reconnue. À l’instar de ceux de ses consœurs mathématiciennes, les apports majeurs de Sophie Germain sont longtemps restés dans l’ombre. La sortie d’un timbre à son effigie et la redécouverte de ses notes les remettent sous les projecteurs. Avoir fait progresser les mathématiques et la physique sans que personne n’ait daigné l’y former ?

Sophie Germain (1776-1831) y est parvenue en parfaite autodidacte, puisqu’il n’existait pas à l’époque de véritable éducation scientifique pour les femmes. Afin de lui rendre hommage, l’Institut Henri Poincaré1 lui consacre la journée du 18 mars et s’est joint à La Poste pour publier un timbre à son effigie. Femmes scientifiques #16 - Sophie Germain. Bonjour à tous! Comme promis à certains d’entre vous, ce mois-ci sera consacré à la mathématicienne Sophie Germain. Née à Paris le 1er avril 1776, Marie-Sophie Germain était une mathématicienne et philosophe française, descendante d’une ancienne famille d’orfèvres de la bourgeoisie parisienne. A l’âge de 13 ans, elle commence à s’intéresser aux mathématiques suite à la lecture d’un chapitre sur la mort d’Archimède, tué d’un coup d’épée par un soldat alors qu’il traçait des cercles sur le sol pendant la prise de Syracuse par les Romains.

Elle apprend seule la théorie des nombres, branche des mathématiques qui s’occupe des propriétés des nombres entiers (qu’ils soient réels ou relatifs) ainsi que le calcul différentiel et intégral, et ce en étudiant les travaux d’Euler et de Newton. Les sciences étant une « affaire d’hommes », son père tente de la dissuader de s’orienter vers une profession « masculine » et lui confisque les chandelles qu’elle utilise pour étudier la nuit. Jean Giraud 1. Jean Giraud est décédé le 27 mars 2007, à l’âge de soixante-et-onze ans, des suites d’une insuffisance pulmonaire grave, à l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon où il avait été amené en urgence. Giraud était connu de la communauté mathématique française pour (au moins) trois raisons assez différentes. La plus ancienne est son livre « Non Abelian Cohomology », tiré de sa thèse d’État préparée sous la direction d’Alexandre Grothendieck.

Puis il y a eu sa contribution au programme d’étude et de résolution des singularités en toutes caractéristiques, tel qu’il avait été créé par Zariski et profondément modifié par Hironaka. Jean Giraud 2. Un erratum Michel Langevin, l’un des tapirs de (l’ENS de) Saint-Cloud que j’ai évoqués dans la première partie de cet article, me signale que c’est Fulbert Mignot et non Maurice Mignotte qui fut l’un des autres tapirs. (J’appelle ici « tapir » ce que les normaliens de la rue d’Ulm semblent avoir appelé « caïman », c’est-à-dire un assistant préparateur ; je ne suis d’ailleurs pas certain que ce mot ait été usité à Saint-Cloud, mais c’est celui qui m’est venu.) Cet « incident » a été pour moi l’occasion (agréable) d’avoir de leurs nouvelles... Biographie de Kurt Gödel. Kurt Gödel est le mathématicien qui, de tout le XXè siècle, a le plus révolutionné les fondements logiques des mathématiques.

Il était un homme tellement obsédé par la logique qu'on raconte que, alors qu'il cherchait à obtenir sa naturalisation américaine, il osa démontrer devant le juge la contradiction de certains articles de la constitution des Etats-Unis. Pourtant, il était aussi victime d'une maladie mentale, une paranoïa qui lui faisait croire qu'on cherchait à l'empoisonner, le poussa à la diète, et le fit mourir à petits feux. Kurt Gödel est né le 28 avril 1906 à Brno, à 180 kms au Sud-Ouest de Prague (empire Austro-Hongrois, actuellement République Tchèque). Gödel Kurt Friedrich. ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUES à l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges Mathématicien et philosophe d'origine autrichienne, le plus grand logicien depuis Aristote, selon Von Neumann. Après avoir débuté des études de physique à Vienne, il se passionne pour la théorie des nombres en suivant les cours de Phillip Fürtwängler (1869-1940) -de la même famille que le célèbre chef d'orchestre Wilhelm Fürtwängler- et poursuit dès lors (1926) des études de mathématiques tout en s'intéressant à la philosophie.

Sa thèse sur la complétude du calcul logique (über die Vollständigkeit des Logikkalcüls, 1929) est supervisée par Hahn à l'université de Vienne. Professeur en cette même université, c'est à 25 ans que Gödel énonça son célèbre théorème d'incomplétude. L'arrivée d'Hitler au pouvoir en 1933 va perturber la carrière du jeune mathématicien. Les théorèmes d'incomplétude de Gödel — Science étonnante #37. Biographie de Christian Goldbach. Christian Goldbach est un mathématicien et un historien prussien. Son père était un pasteur protestant. Goldbach. Roger Godement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vitrine Godement. • version PDF. Mathématiques, recherche et armement : Roger Godement : Free Download, Borrow, and Streaming. Corinne Blondel - Godement le professeur, Godement l'objecteur. Edouard Jean-Baptiste Goursat. Timothy Gowers. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Citation de Timothy Gowers.

MISHA GROMOV Dossier Images des mathématiques. Le prix Abel 2009 vient d’être décerné à Mikhail Gromov. L'oeuvre de Misha Gromov. <br> Les Nuits de l'incertitude #9 Introduction aux mystères, avec Misha Gromov - Déc. 2012. LE H-PRINCIPE DE MISHA GROMOV. Dans cet article, nous essayons d’illustrer et d’expliquer une des belles idées de Gromov, le h-principe. Le « h » est la première lettre [1] du mot homotopie, une version précise de ce que nous appellerons ici un peu vaguement « déformation ».

Alexandre Grothendieck

Paul Guldin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Calcul des centres de masse.