background preloader

Marque Employeur / E-Réputation / Identité numérique

Facebook Twitter

Orange devient la marque française la plus valorisée. 698794b7-3eac-4acd-8ace-71745fb90f46-original.jpeg (JPEG Image, 1091 × 900 pixels) - Scaled (93%) 15 logos hilarants malgré eux qui ont entaché la réputation de leur entreprise. Le logo est un élément essentiel à l’identité d’une marque ainsi qu’à sa mémorisation par le public.

15 logos hilarants malgré eux qui ont entaché la réputation de leur entreprise

Cependant, il arrive parfois que cette même identité soit mise à mal et vite tournée au ridicule si le symbole qui la représente est mal perçu… C’est ce qui est arrivé à ces 15 sociétés qui auraient mieux fait de réfléchir à deux fois avant de valider ces logos hilarants malgré eux. Fou rire assuré ! 1. Le logo de la Commission des Jeunes Archidiocésains de l’Eglise Catholique Ce logo a été crée en 1973 et a même reçu le prix du Art Directors Club de Los Angeles… Comme quoi, un enfant et un prêtre c’est pas si choquant après tout !

2. Ce logo est en réalité né bien avant la marque italienne de vêtement qui a vu le jour en 1989 et qui a commercialisé ses produits pour la première fois en Italie en 1999. 3. Parfois, il suffit d’orienter son regard différemment pour trouver l’erreur… Pour un organisme aussi sérieux, ce n’est pas de très bon goût ! 4. 5. Marque employeur : ce qu’elle fait à l’intérieur se voit à l’extérieur. La marque employeur est sur toutes les lèvres, dans toutes les bouches.

Marque employeur : ce qu’elle fait à l’intérieur se voit à l’extérieur

C’est le nouveau bifidus actif des recruteurs, le remède miracle à toutes problématiques d’attractivité de l’entreprise. Avec une belle marque employeur, finis les soucis d’embauche, les métiers en tension, la raréfaction des compétences clés ! Le transit des candidats se trouve parfaitement régulé ; les talents recherchés par l’entreprise sont comme aimantés par la marque employeur. Le turn-over interne peut poursuivre son ascension, on a trouvé LA solution : embaucher bio grâce à la marque employeur. Dans cette approche, le concept de marque employeur se résume à son packaging : « je communique, je séduis, je recrute ». La marque employeur n’est pas la marque recruteur ! Dans la plupart des prises de parole sur le sujet, la marque employeur est exclusivement associée à la communication de recrutement : « Comment valoriser sa marque employeur sur un site emploi ? Business Diversity®, Mieux recruter avec la marque corporate ! Entretien croisé avec les créateurs de Twinin En 2009, Jeremy Duris & Thibaud Michel fondent Twinin, une agence Corporate indépendante.

Business Diversity®, Mieux recruter avec la marque corporate !

Souvent iconoclastes, ces ex-TMP Worlwide mettent la créativité et l’audace au cœur de leurs approches. En 2013, ils créent le Business Diversity®, un concept de communication qui connecte marque corporate et marque employeur. Controverse assurée ! Neodialogue : Qu’est-ce que le Business Diversity® ? Jeremy : Le Business Diversity® est un concept de communication qui utilise le business d’une entreprise pour améliorer son recrutement, impliquer ses collaborateurs et susciter l’intérêt des clients. Thibaud : La marque corporate est le meilleur atout de la marque employeur.

Neodialogue : En clair, vous injectez une approche corpo dans la politique de com’ RH ? Jérémy : Le Business Diversity® est une autre façon d’imaginer la communication des entreprises qui ont besoin de candidats et de collaborateurs motivés. Recruteurs : devenez éléveurs-cultivateursMédias sociaux, marketing et ressources humaines. Les recruteurs doivent faire évoluer leurs méthodes de travail.

Recruteurs : devenez éléveurs-cultivateursMédias sociaux, marketing et ressources humaines

Les médias sociaux, les usages et les attentes des candidats, la concurrence sur certains profils, sont en train de modifier profondément leur métier. Des compétences nouvelles doivent être acquises, à la fois pour répondre à ces nouveaux enjeux, mais aussi car il en va de leur propre employabilité. Il suffit de se pencher un instant à sa fenêtre (notamment celle de son navigateur web) pour constater l’arrivée de nouveaux acteurs, l’émergence de nouveaux comportements chez les candidats ou l’instauration de nouvelles règles du jeu portées par quelques entreprises pionnières.

Sans prétendre vouloir renverser un Ancien Monde qui serait dépassé, une véritable évolution des mentalités est à mener. Abandonner la logique de chasseurs-cueilleurs Les recruteurs abordent aujourd’hui leur métier comme des chasseurs-cueilleurs. Devenir les éleveurs-cultivateurs Les recruteurs doivent développer des communautés de candidats.