background preloader

La Méditerranée, un espace de contacts.

Facebook Twitter

Charlemagne et l'ambassade d'Haroun al-Rachid [image] Eginhard : Charlemagne et Haroun ar-Rashid (802), v. 840 [source primaire] Karl et Harûn : « On a encore de leurs lettres, où ils lui témoignent en ces termes tolite leur affection.

Eginhard : Charlemagne et Haroun ar-Rashid (802), v. 840 [source primaire]

Haroun, prince des Perses et maître de presque tout l’Orient, à l’exception de l’Inde, lui fut uni d’une si parfaite amitié qu’il préférait sa bienveillance à elle de tous les rois et potentats de l’univers, et le regardait comme seul digne qu’il l’honorât par des marques de déférence et des présents. Aussi quand les envoyés que Charles avait chargés de porter des offrandes au Saint sépulcre du Seigneur et Sauveur du monde, et aux lieux témoins de sa résurrection [en 800], se présentèrent devant Haroun et lui firent connaître les désirs de leur maître, le prince des Perses ne se contenta pas d’acquiescer à la demande du roi, mais il lui accorda la propriété des lieux, berceau sacré de notre salut, et voulut qu’ils fussent soumis à sa puissance.

Les premiers états latins d'Orient [carte] La première croisade [carte] Les croisades [carte] Venise au Moyen Âge [carte] Venise au Moyen-Âge : un redoutable guerrier économique. L'alliance des carolingiens aux abbassides [carte] Épisode La Première Croisade - Confessions d'Histoire. Depuis que le monde romain est devenu chrétien, la ville de Jérusalem, aux confins de l’Empire, est le lieu de pèlerinage par excellence.

épisode La Première Croisade - Confessions d'Histoire

Venus de tout le pourtour du bassin méditerranéen, ces pèlerins, au fil du temps, se pressent de plus en plus nombreux aux portes de la ville qui fut autrefois le théâtre de la Passion, et dont la basilique du Saint-Sépulcre (aussi appelée « de la Résurrection »), construite sous l’empereur Constantin et ses successeurs, marque l’emplacement. Lorsque, venus de la péninsule arabique, les premiers musulmans font la conquête de la Terre Sainte, ils se retrouvent à la tête d’un immense territoire dont la population est très largement chrétienne.

Jérusalem passe sous tutelle arabe en 637. Mais les pratiques religieuses, qu’elles soient chrétiennes ou juives, ne sont nullement empêchées, les musulmans reconnaissant en elles les ancêtres de leur foi nouvelle. Hagia Sophia Virtual Tour   -   www.360tr.com. Torah, Bible, Coran. Les mappemondes. Centre historique de Cordoue (UNESCO/NHK) Al-Idrîsî : la Méditerranée au XIIe siècle. Whc.unesco. English Français Aidez maintenant !

whc.unesco

106 731 membres. La Méditerranée médiévale : un immense espace d’échanges - Méditerranée partagée - Centre National de Documentation Pédagogique. Les relations commerciales entre les diverses rives de la Méditerranée existent durant tout le Moyen Âge.

La Méditerranée médiévale : un immense espace d’échanges - Méditerranée partagée - Centre National de Documentation Pédagogique

Aux alentours de l’an Mil, le commerce maritime méditerranéen est dominé par les Byzantins et les musulmans. Les produits de ces divers espaces convergent par voie terrestre (caravanes africaines et du Moyen-Orient) et par voie maritime (depuis le monde indien, comme le rappellent les aventures de Sindbad le Marin écrites au IXe siècle) vers Constantinople puis vers Alexandrie au cours du XIIe siècle. Qantara - Âge d'or des sciences arabes. Chrétiens, juifs, musulmans, des lieux saints en partage.