background preloader

Seconde

Facebook Twitter

Lancement du programme de rénovation urbaine du Grand Papeete :  une démarche inédite en Polynésie française – La Présidence de la Polynésie française. Le comité de pilotage du programme de rénovation urbaine de l’agglomération de Papeete s’est réuni, vendredi, à la Présidence de la Polynésie française. Ce comité de pilotage s’est déroulé en présence du ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, du chef de la subdivision des Iles du Vent, Raymond Yeddou, des maires ou représentants des quatre communes concernées, et des partenaires associés à la démarche que sont les services du Pays, TNAD (Tahiti Nui Aménagement et Développement), l’OPH (Office polynésien de l’habitat), et le syndicat mixte du Contrat de ville.

A cette occasion, l’engagement des études pré-opérationnelles des quatre projets de rénovation urbaine pour les communes de Mahina, Pirae, Papeete et Punaauia, a été officiellement lancé. Cet objectif de recomposition urbaine est une démarche inédite en Polynésie française. Les travaux des bureaux d’études sont engagés dès ce mois de février et se dérouleront sur toute l’année 2019. Au conseil des ministres du 13 novembre 2019. Augmentation du prix du pain, mise en oeuvre d'un nouveau système informatisé de dédouanement et point d'avancée du projet de rénovation urbaine ont notamment été débattus en conseil des ministres. FENIX, le nouveau système de dédouanement du Pays désormais opérationnel Quatre mois après le lancement officiel du nouveau logiciel de dédouanement FENIX, le Vice-Président de la Polynésie française a présenté au Conseil des ministres un point d’étape sur de son déploiement.

Pour rappel, la téléprocédure de dédouanement FENIX (FENua Import Export) est un nouveau système informatisé qui couvre l’ensemble de la chaîne de dédouanement et instaure des formalités douanières dématérialisées. Il remplace le système SOFIX, dont les fonctionnalités obsolètes ne répondaient plus aux besoins des opérateurs de dédouanement. FENIX présente pour les professionnels de nombreux avantages.

Par un simple accès internet et en quelques clics, les opérateurs ont accès au logiciel. 49e salon des îles Marquises. Habitat en Outre-mer: 5 communes de Tahiti engagées dans la rénovation urbaine. ©Matarai La politique de l’habitat, de la ville et du développement urbain sont des priorités constantes de la Polynésie. Les défis sociaux, urbains, environnementaux redoublent d’acuité et nécessitent une approche nouvelle pour concevoir une action mieux coordonnée à long terme.

Une exclusivité de Dominique Morvan, Coordinatrice éditoriale du Dixit Magazine. L’Etat, le Pays (gouvernement de la Polynésie française, ndlr) et le Syndicat mixte des communes en contrat de ville de l’agglomération de Papeete se sont engagés dans une démarche partenariale sur des sites en projet de rénovation urbaine (PRU) sur les communes de Punaauia, Papeete, Pirae et Mahina, la commune de Faa’a, la plus peuplée de Polynésie, ayant affirmé par délibération de son conseil municipal de se joindre également à la démarche.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre de la politique de la ville, politique publique nationale prioritaire, partagée entre le Pays, l’Etat et les communes concernées. ©Marco Prosch. Grand Papeete : des milliards pour reconstruire 3000 habitats insalubres. PAPEETE, le 23 février 2019 - Le programme de rénovation urbaine du Grand Papeete devrait être lancé dans moins d'un an. Il s'agira d'investissements de plusieurs milliards de francs chaque année pendant plusieurs années dès 2020 pour rénover ou reconstruire près de 3000 logements insalubres dans le grand Papeete. Ce programme ambitieux est un partenariat entre l’État, le Pays, les communes et les acteurs du public et du privé.

Pour offrir un logement décent aux milliers de familles polynésiennes qui vivent dans les bidonvilles du grand Papeete, un grand plan d'investissement est en cours de finalisation. Il implique l’État, le Pays, différents établissements publics (dont l'OPH, TNAD et le syndicat mixte du Contrat de ville), des entreprises privées, et quatre communes : Mahina, Pirae, Papeete et Punaauia. Jean-Christophe Bouissou, ministre du Logement et de l’aménagement du territoire Quel était l'objectif de votre réunion de ce vendredi matin ? Une organisation repensée. Dix graphiques qui illustrent les inégalités en France. Dans l’ambitieuse devise de la France « liberté, égalité, fraternité », le deuxième point tient davantage, dans les faits, de l’idéal que de la réalité, tant les écarts de situation persistent entre les citoyens.

C’est ce que relève le deuxième rapport de l’Observatoire des inégalités, publié jeudi 1er juin. Cette association, qui rassemble depuis 2003 une trentaine d’experts et chercheurs, s’appuie sur des statistiques diverses (Insee, ministères…) et travaux universitaires pour dresser un état des lieux des domaines où il est « urgent d’agir » pour réduire les décalages. Plus d’un quart des revenus pour 10 % de la population La première des inégalités est financière et concerne les revenus. » A quel niveau vous situez-vous ?

Des décalages qui s’amplifient dans le temps Les décalages entre les catégories professionnelles s’accroissent avec l’âge : alors qu’un cadre junior gagne 1,8 fois le salaire d’un ouvrier, cet écart passe de 1 à 3,6 en fin de carrière. 10 %, 19 %, 23 % ? Tahiti : une résidence sociale contre l'habitat précaire. C'est désormais chose faite : à Pirae, commune française du littoral Nord-Ouest de Tahiti, la nouvelle résidence sociale - plus vaste opération de logements sociaux réalisée en Polynésie française à ce jour - a accueilli le 9 avril ses premiers locataires. Ce programme a été rendu nécessaire par la situation du parc social polynésien, loin de parvenir à soutenir une demande en forte croissance : en 2017, 2 300 à 2 400 familles sollicitaient ainsi une aide au logement à la construction à l'Office polynésien de l'habitat (OPH).

Le 9 avril 2019, ils étaient nombreux à assister à la cérémonie de remise des clefs, en présence du Président de la Polynésie française et Maire de Pirae, Edouard Fritch, et de Jean-Christophe Bouissou, ministre du Logement et de l’Aménagement du territoire du gouvernement polynésien, en charge des transports interinsulaires. Garder sa jeunesse, le grand défi des îles éloignées. Herehetue, le vendredi 10 août 2018 – Aux Tuamotu, les communes de Anaa et de Hereheretue rencontrent la même problématique que la plupart des îles éloignées : endiguer l'exode des jeunes.

Les tavana tentent de retenir leurs forces vives comme ils le peuvent. "On ne va pas à Tahiti par plaisir, on le fait parce qu’on est un peu obligé. Ici il n’y a pas de travail" déplore Teanuanua Vahinehau, 24 ans, originaire de Anaa. Les îles éloignées rencontrent de plus en plus de difficultés pour garder leur jeunesse. Comme à Anaa (500 habitants) et à Hereheretue (56 habitants), les enfants doivent d'abord quitter leurs parents dès l’âge de 11 ans pour poursuivre leur scolarité au collège, puis au lycée. Ceux qui continuent leurs études après le baccalauréat doivent s'expatrier à Tahiti, s'ils ne quittent pas la Polynésie française. Des CAE pour les jeunes Kahaia Tuteirihia, 23 ans, auxiliaire de Santé à Hereheretue "Le problème c’est que chez nous, il n’y a pas de travail. Seance informatique 4e emc1. Démographie de l'Île-de-France en 2018 - Insee Flash Ile-de-France - 47. Déficit migratoire et excédent naturel Au 1er janvier 2017, l’Île-de-France compte officiellement 12 174 880 habitants.

Au 1er janvier 2019, la population francilienne est estimée à 12 213 000 habitants (Pour comprendre). En raison d’un solde migratoire apparent déficitaire en Île-de-France, l’excédent naturel (+ 98 500 habitants en 2018) est l’unique moteur de croissance de la population francilienne. Une contribution à l’excédent naturel métropolitain toujours plus forte La population francilienne a augmenté de façon constante entre 2016 et 2019, avec 32 000 habitants supplémentaires par an en moyenne (+ 0,3 % par an). Cette progression, légèrement inférieure à celle observée entre 2011 et 2016 (+ 0,4 % par an), provient uniquement de l’excédent naturel. En raison du vieillissement de la population, celui-ci enregistre une baisse (- 2,2 % par an entre 2015 et 2018) mais nettement plus modérée qu’en France métropolitaine (- 12,9 % par an sur la même période).

Bourgogne-Franche-Comté : la baisse de la population s’accentue en 2017 et 2018, conséquence d’un solde naturel de plus en plus négatif - Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté - 99. Au 1er janvier 2019, la Bourgogne-Franche-Comté compterait 2 793 300 habitants (estimation provisoire), soit 18 100 de moins qu’au 1er janvier 2017. Ainsi, la baisse démographique amorcée les années précédentes s’accentue. En rythme annuel, le nombre d’habitants diminue de 0,3 % par an sur cette période (figure 1).

Figure 1 - Évolution annuelle moyenne de la population entre le 1ᵉʳ janvier 2017 et le 1ᵉʳ janvier 2019 tableau Figure 1 – Entre 2017 et 2019, cinq régions métropolitaines perdent des habitants en % graphique Figure 1 – Entre 2017 et 2019, cinq régions métropolitaines perdent des habitants Les régions du nord de la France en déprise démographique En France métropolitaine, la croissance démographique ralentit également sur ces deux années, mais demeure positive, avec une progression moyenne de 0,1 % par an.

En 2018, le déficit naturel s’accentue La baisse des naissances à l’origine de la dégradation du solde naturel Population stable en Côte-d’Or et dans le Doubs Avertissement. Quarante ans d’évolution de la démographie française : le vieillissement de la population s’accélère avec l’avancée en âge des baby-boomers. Un point sur la démographie française depuis 1975 Au 1er janvier 2019, la France métropolitaine compte 64 812 000 habitants [Beaumel et Papon, 2019b]. En 1975, 52 600 000 personnes résidaient en métropole. La population a donc augmenté de plus de 12 millions de personnes en quarante-quatre ans, soit une hausse de 0,52 % par an en moyenne.

Cette croissance s’avère plus forte que celle observée dans les pays voisins les plus peuplés. En effet, pendant la même période, la population allemande a crû de 0,11 % en moyenne annuelle, celle de l’Italie de 0,21 % et celle du Royaume-Uni de 0,38 %. L’Espagne a cependant connu une croissance plus soutenue, de 0,63 % par an en moyenne. Le présent éclairage fait le point sur la démographie française depuis 1975, date marquant à la fois la fin du baby-boom et la limitation de l’immigration de travail.

La France métropolitaine a gagné 12 millions d’habitants depuis le milieu des années 1970, dont 78 % du fait du solde naturel en milliers en années en % Répartition de la population française et dynamiques spatiales. Par HG Sempai · 1 septembre 2012 Les densités de population Une fiche sur la répartition de la population française (manuel: Hatier): repartition_popUne carte simplifiée des densités de population en France le fond vierge pour insertion dans une fiche (fra_dk_simplifie_eleve) Les dynamiques de population Une fiche sur les dynamiques de la population française (manuel: Hatier): dynamique_popUne carte simplifiée sur les dynamiques de la population française : en jpeg pour insertion dans une fiche (fra_dynamiq_simplifie) Synthèse La fiche d’activité: 3G1T1bLa fiche de travail pour construire la carte de synthèse: La fiche au format pdf : 3G1T1b1 Une carte de synthèse sur le sujet le fond vierge pour insertion dans une fiche (pop_fra_synth_eleve) Une animation qui permet de montrer aux élèves comment on construit un schéma de synthèse en partant des deux cartes simplifiées construites au long de l’étude: repart_dynamiq_pop Evolution de la population française au format pdf (donnees_pop) 28 octobre 2017.

564.esperance.vie.france.2019.3. Pf etudes 01 2018 le faaamuraa. Pf etudes 04 2019 mobilités résidentielles. Pf bilan 11 2019 1187 bilan démographique 2018. Pf etudes 06 2017 démographie. Croissance démographique au ralenti en Polynésie française - Polynésie la. Fiche à distribuer aux élèves. TH 2 géo seconde Bertinelli. Territoires pop et dévt Seconde géo. Le triangle polynésien resserre ses liens. PROJET RAPPORT PLAGES Annexes. Les Marquises revoient leur projet d'AMP pour inclure la pêche industrielle. L'AMP des Marquises réserverait toutes les eaux côtières jusqu'à 50 milles marins du rivage à la pêche artisanale.

PAPEETE, le 19 juin 2018 - Dans un document de 20 pages publié lundi, les élus des Marquises et les associations de protection de l'environnement ont présenté la version finale de leur projet d'aire marine protégée, "Te Tai Nui a Hau". Cette immense réserve couvrirait selon ce plan plus de la moitié des eaux marquisiennes, dont les zones de reproduction des thons obèses. Un plan qui veut faire cohabiter harmonieusement la pêche industrielle, la pêche artisanale et la préservation de la ressource pour les générations à venir. Après 6 ans de travail, des recherches scientifiques, des enquêtes auprès de la population marquisienne et un grand débat dans l'archipel réunissant le Pays, les élus, la société civile et l'État, le projet "Te Tai Nui a Hau" est enfin dévoilé au complet. Sur le même thème... La guerre du thon enflamme les îles Marquises.

Mfp texte finale fisheries. 2012 HISTOIRE GEOGRAPHIE serie COL JUIN 2012. Histoire de l'Assemblée de la Polynésie française - Mesurer les enjeux pour la Polynésie - ! Vous êtes ici : Les événements marquants | 1953-1996. L’Assemblée territoriale | 1957-1959 . La première autonomie interne | Le référendum voulu par de Gaulle Le référendum voulu par de Gaulle en 1958 2) Mesurer les enjeux pour la Polynésie Le 28 septembre 1958, la Polynésie vote OUI, par 16 279 voix contre 8 988 NON 1/ Les partisans du NONPouvanaa recadré par le Général. 2/ Les partisans du OUI Pouvanaa est seul contre tous. Chaque jour ou presque, Les Nouvelles, seul quotidien du Territoire, appellent à voter OUI, par exemple en publiant des communiqués émanant des conseils de districts. 3/ Une campagne électorale inégale Selon la gendarmerie, « la propagande menée par les divers partis ou organismes a été extrêmement active et les esprits ont connu un degré d’excitation jamais atteint à Tahiti aux dires des vieux habitants » et « des échauffourées entre partisans du OUI et ceux du NON ont été monnaie courante » (4).

Pouvanaa ne dispose pas des moyens suffisants pour sa propagande. G. « La Reine du Pacifique »: Un film sur la reine tahitienne Pōmare IV. ©Charles Giraud / Musée de Tahiti et des Îles Mardi 11 avril, le Président de la Polynésie française Edouard Fritch a reçu le réalisateur Francis Bianconi et le producteur Matthieu Pédelahore. Tous deux sont en mission de repérage sur l’île de Tahiti afin de préparer le tournage du film « La Reine du Pacifique », rapporte Tahiti-infos. « La Reine du Pacifique » sera un film historique retraçant la vie de la reine tahitienne Pōmare IV (prononcer Pomaré). Le film sera tourné entre mars et avril 2018, en Polynésie, pour la télévision et en langues française et anglaise. Pōmare IV: 50 ans de règne tiraillé entre l’Empire Britannique et la FranceNée sur l’île de Moorea en février 1813, ‘Aimata, future Reine Pōmare IV, est la fille du Roi Pōmare II et de la princesse Teremoemoe Tamatoa, fille de Tamatoa III de Raiatea. Pōmare V ne regna que trois ans, avant que Tahiti et ses dépendances ne deviennent des colonies sous administration française ©DR.

FICHE EMC dernière version. Ressources et accompagnement des nouveaux programmes de seconde GT.

La méditerranée antique