background preloader

Usages etude

Facebook Twitter

[ETUDE] Les 11-18 ans sur les réseaux sociaux ça donne quoi ? | EDUCNUM. L’association Génération Numérique a mené une enquête en janvier 2016 auprès des 11-18 ans, pour mieux connaître leurs usages sur les réseaux sociaux (enquête en ligne réalisée du 7 au 28 janvier auprès de 6451 élèves âgés de 11 à 18 ans). L’initiative Combien de temps passent les 11-18 ans sur Internet et les réseaux sociaux, à partir de quel âge ont-ils un ou plusieurs comptes, quels sont les réseaux sociaux les plus utilisés par cette tranche d’âge ? Les résultats de l’enquête menée par Génération Numérique révèlent des usages intenses et différents selon les sexes. Public visé par l’étude Les garçons et filles, âgés de 11 à 18 ans.

Les résultats de l’étude Il existe une multitude d’appareils connectés au domicile des 11-18 ans : télévision, smartphone, ordinateur portable, tablette, ordinateur fixe, console de salon… Même si la télévision reste le premier appareil utilisé, le Smartphone le suit de très prés et la tablette est presque à égalité avec l’ordinateur portable. Teens say they’re addicted to technology. Here’s how parents can help. (iStock) Half of of all teens say they feel addicted to their mobile devices. That’s right, 50 percent of teens actually admitted that they feel addicted. Just imagine what the real number is. Not only do teens feel they can’t put their devices down, but their parents know it (59 percent) and many parents themselves can’t put their own devices down (27 percent). This according to a new report by Common Sense Media, which also found that teens feel their parents are addicted as well.

“Digital devices have transformed people’s lives. [What to do as the first generation of parents in the age of iEverything] With technology blending into our lives in ways that we never could have imagined just a decade ago, it’s tricky to decide what’s okay and what is just the way we live now. What impact does all of this have on our lives? The report also found that devices are impacting our relationships. So why not just turn all technology off and go back to pioneer days? Declare tech-free zones and times. The Class: Living and Learning in the Digital Age by Sonia Livingstone and Julian Sefton-Green. Based upon fieldwork at a London school, The Class: Living and Learning in the Digital Age is a new study of how adolescent learning and identities are being shaped by the digital world, both within and beyond the classroom. This instructive book from Sonia Livingstone (LSE, Media and Communications) and Julian Sefton-Green (LSE, Media and Communications) offers valuable insights that will be of use to those working in the fields of education, sociology and adolescent psychology as well as teachers and parents looking to better understand and engage with adolescents in their classrooms and their homes, writes John V.

Maldonado. The Class: Living and Learning in the Digital Age will be launched at LSE in The Shaw Library on Wednesday 22 June 2016. The Class: Living and Learning in the Digital Age. Sonia Livingstone and Julian Sefton-Green. New York University Press. 2016. Find this book: Image Credit: (Brad Flickinger CC 2.0) The family sphere excluded school in a similar way. John V. Etude : Les 8-13 ans, leurs écrans et leur sommeil : smartphone, rése… MillennialTypologyFinal. Millennials%20Report%20FINAL. Millennials%20Report%20FINAL. Comment les milléniaux s'informent-ils. C’est la réponse à laquelle répond une étude du Media Insight Project.

Ses principales conclusions se présentent comme suit : (CC) Media Insight Project ils ont recours aux moteurs de recherche et aux agrégateurs pour les informations pratiques ;Facebook domine : sur les 24 thématiques d’actualité testées dans le sondage, le réseau de Mark Zuckerberg arrive comme première source d’information pour 13 et deuxième pour 7 ;76% citent comme premier avantage de Facebook en matière de suivi de l’actualité la faculté de voir les sujets à propos desquels leurs amis s’expriment et échangent ;l’information approfondie sur un sujet passe très majoritairement par les réseaux sociaux.

Millennials say keeping up with the news is important to them — but good luck... Most millennials don’t seek out news on social media, but the vast majority of them get news from social networks once they see it there, according to a report released today by the Media Insight Project, a collaboration between the American Press Institute and the Associated Press-NORC Center for Public Affairs Research. Only 47 percent of the millennials surveyed said consuming news is a major reason they visit Facebook, but 88 percent of the respondents said they get news from Facebook at least occasionally. 83 percent said they get news from YouTube on occasion, and 50 percent found news on Instagram.

Next in line: Pinterest at 36 percent, Twitter at 33 percent, Reddit at 23 percent, and Tumblr at 21 percent. “Simply put, social media is no longer simply social,” the report says. “It long ago stopped being just a way to stay in touch with friends. The report emphasizes that millennials don’t exclusively get their news only from Facebook or other social media. Will they pay for news? Adweek. A Teenager’s View on Social Media.

Written by an actual teen I read technology articles quite often and see plenty of authors attempt to dissect or describe the teenage audience, especially in regards to social media. However, I have yet to see a teenager contribute their voice to this discussion. This is where I would like to provide my own humble opinion. For transparency, I am a 19-year-old male attending The University of Texas at Austin. I am extremely interested in social media’s role in our society as well as how it is currently evolving.

Thus, the views I provide here are my own, but do stem from observation of not only my own habits but my peers’ habits as well. This article will not use any studies, data, sources, etc. I think the best way to approach this would be to break it down by social media network and the observations/viewpoints I've gathered over the years. Facebook In short, many have nailed this on the head. Facebook is often used by us mainly for its group functionality. Instagram Twitter Snapchat Tumblr. Sept idées reçues sur les jeunes et la politique. Les jeunes et la politique ?

Chaque scrutin est l'occasion d'évoquer leur abstention, particulièrement élevée. Et puis... pas grand-chose. L'association nationale des conseils d’enfants et de jeunes (Anacej), qui regroupe des communes dotées d'un conseil municipal des jeunes, a commandé une double enquête sur le vote des nouvelles générations, à l'issue des élections municipales de mars et après les élections européennes de mai. Un millier de jeunes entre 18 et 25 ans, et autant de 15-17 ans, ont répondu à un long questionnaire. Les résultats, dont l'Anacej a donné la primeur au Monde Campus, vont à l'encontre d'un bon nombre d'idées reçues, comme l'explique le politologue Michael Bruter, professeur à la London School of Economics, qui a dirigé l'étude. Idée reçue n°1 : les jeunes s'abstiennent, mais ils voteront en vieillissant « C'est une idée très répandue, et fausse : l'abstention des jeunes est générationnelle.

Idée reçue n°2 : les jeunes ne s'intéressent pas à la politique. A l’école ou à la maison, comment accompagner les enfants sur internet ? 1 Share Share Tweet Email Elle dresse plusieurs constats issus de différentes enquêtes pour lesquelles la rédaction a retenu quelques chiffres. La révolution est tactile. En terme d’usages, pour la tranche d’âge des 3-12 ans, 40% des 3-6 ans regardent des vidéos dont 31% le font seuls et 42% des 7-12 ans jouent (enquête Aegis Kids and Teens on the Web 2012). Lorsqu’on se penche sur le nombre d’heures passées par semaine par les différentes tranches d’âges sur les écrans, les résultats sont assez hallucinants mais pas si surprenants que ça : Pour les « 1-6 ans », la télévision représente 7h20, les contenus web 3h10 et les jeux vidéo 2h40.Pour les « 7-12 ans », la télévision représente 09h50, les contenus web 11h45 et les jeux vidéo 7h15.Pour les « 13-19 ans », la télévision représente 10h25, les contenus web 05h et les jeux vidéo 04h50. « Ces freins sont toujours présents car nous n’avons pas encore suffisamment appréhendé le numérique et l’internet », souligne t-elle. lu : 5043 fois.

Les enfants, nouvelle source d’inspiration pour les start-ups. Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Directions de la Stratégie et de la Prospective La prochaine génération sera sans aucun doute plus connectée que jamais. Dès leur plus jeune âge, les enfants se divertissent, apprennent, communiquent sur toute sorte d'écrans connectés.

Internet, la plus importante technologie de notre temps, est maîtrisée par des enfants de 4 ans ! De quoi inspirer des start-ups qui misent sur ce marché prometteur en opportunités. sCool : un Facebook pour enfant, pour les éduquer au numérique dans un service totalement sécurisé Plus d'info sur The Learn Scape : MyMiiya, la montre connectée à toute épreuve, qui fait de votre enfant un héros Plus d'info sur TaHoma, la maison connectée aussi pour les enfants Plus d'info sur Merci @sebtv et @Fontaine_B pour les images A lire aussi Aucun article. Violence à la télé : les enfants regardent, parlez-en. Les parents doivent être attentifs à ce que regardent leurs enfants.

Photo Julio PELAEZ Les images violentes « on doit les éviter, sinon il faut en parler ». « Les images choquantes, on doit les éviter, sinon il faut en parler. » Ce sont les deux slogans de la nouvelle campagne du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) à destination du jeune public présentée aujourd’hui. À l’heure où les écrans se multiplient, les Sages du CSA insistent sur l’importance du dialogue entre parents et enfants. Deux spots télé seront diffusés du 20 novembre au 10 décembre et un spot radio pour marteler ce message. Depuis 2002, date du lancement de la signalétique jeunesse, le gendarme de l’audiovisuel diffuse une campagne annuelle de sensibilisation.

Cette année, les deux films mettront en scène des enfants confrontés à des images violentes sur leurs écrans et l’intervention d’adultes pour les entourer et échanger autour du contenu regardé. Pas de JT avant 8 ans À chaque âge, sa stratégie. Les jeunes accros à l'info (mais pas aux journaux) On les dit peu intéressés par l'actualité, méfiants à l'égard des médias traditionnels, scotchés à Facebook... Pas si simple. La nouvelle génération, ultra connectée, apprend surtout à faire le tri dans un monde saturé d'infos.

Sur la route pluvieuse qui mène au lycée Blaise-Pascal de Brie-Comte-Robert, à une quarantaine de kilomètres de Paris, l'inquiétude nous saisit. Les élèves que nous allons rencontrer – des lycéens qui suivent des cours de sensibilisation aux médias – vont-ils regarder le journaliste trentenaire que nous sommes comme le représentant d'un monde en voie de disparition ? La matinée passée en leur compagnie ébranle les préjugés. Les jeunes et l'info, ça fait deux ? On ne va pas se mentir, la presse écrite va mal et les jeunes ne se pressent pas pour la réanimer.

Pour contourner cette barrière (réelle ou fantasmée), nom­bre d'entre eux se replient sur la télévision, encore regar­dée deux heures et quarante-deux minutes par jour par les 15-24 ans selon Médiamétrie. France 4 vise l es enfants de la crise. Médias/Télé Les "milléniums", ces enfants nés au tournant du siècle, sont dans la ligne de mire de France 4. Depuis mars dernier, la chaîne jeunesse a fait évoluer sa ligne éditoriale pour leur concocter de nouveaux programmes, faisant ainsi baisser la moyenne d’âge de la chaîne de 45 à 40 ans.

La quête du Graal pour France Télévisions ! Tiphaine de Raguenel, directrice de l’antenne et des programmes, explique la stratégie de sa chaîne auprès d’une nouvelle génération perçue comme défiante et transgressive, alors qu’elle est en passe de construire le monde de demain. Qui sont ces "milléniums" ? Ils ont grandi dans un monde en crise. Comment, en tant que média, s’adresser à une génération qui justement s’en détourne ? En travaillant sur les modes de narration telles que l’immersion. Dans "Alcootest", vous faisiez consommer de l’alcool à des jeunes, dans un cadre médicalisé, afin d’en mesurer les effets sur leur comportement. On oscille entre le rire et la peur. How media works for Millennial Moms and their kids - ABA Banking Journal. The following article by Donna Sabino, senior vice-president of Ipsos, is reprinted with permission from the "Engage: Moms" guest blog of MediaPost.

Sabino is with Kids & Family Insights, Ipsos MediaCT. All the data used herein is from LMX Family, an ongoing study of the media lives of kids and their families. As marketers evaluate our ever-evolving leisure-time environment, the critical role played by Millennial Moms cannot be overstated. Not only do they represent an audience of influential customers with expanding economic power today, they are also responsible for teaching content consumption behaviors to next generation audiences, their kids.

According to Ipsos research, these moms are using new tools to connect, communicate, and consume content and their kids are watching and modeling these new media behaviors. What lesson has she taught that child? What behavior will that child replicate? As we know, Millennial moms are quite enamored of internet-enabled devices. 6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux. Dans son livre, la chercheuse danah boyd explore la vie des jeunes sur Internet. Nous lui avons demandé des pistes pour comprendre leur comportement. Après dix années de travail auprès de jeunes Américains, danah boyd, blogueuse sans majuscule, chercheuse chez Microsoft Research et professeure associée à l’université de New York, publie un livre pour éclairer l’usage que les adolescents ont des réseaux sociaux.

It’s complicated : the social lives of networked teens (disponible gratuitement en anglais, en attendant une traduction en français) veut expliquer aux parents ce que font concrètement leurs enfants sur Internet, s’attachant à démonter plusieurs fantasmes et à nuancer les risques les plus couramment évoqués (cyberaddiction, perte d’identité, disparition de leur vie privée, harcèlement, mauvaises rencontres). It’s complicated, du nom d'un statut Facebook, illustre toutes les facettes de cette vie en ligne qu’ont ces adolescents aux yeux rivés sur leur smartphone. 1. 3. 4. 5. 6.

Adolescents, jeunes adultes et médias : le séquençage des pratiques médias de... La Commission de réflexion sur l’évolution des programmes, coprésidée par Mme Françoise Laborde et Mme Francine Mariani-Ducray, a mené en 2013 une réflexion sur la relation entre jeunes (adolescents et jeunes adultes) et médias afin de mieux cerner leurs pratiques des médias traditionnels (télévision et radio) et leur parcours entre les différents supports (téléviseurs, récepteurs radio, ordiphones, ordinateurs) au cours d’une journée type.

Cette relation entre les jeunes et les médias est analysée sous différents aspects. En premier lieu, est posée la question de l’offre de programmes disponibles dans les médias traditionnels pour cette catégorie du public et de son évolution récente. Interroger cette relation entre jeunes et médias c’est conserver à l’esprit l’une des missions essentielles du Conseil qui demeure la protection des mineurs sur tous les supports. 5 vidéos et dossiers thématiques sur les pratiques numériques des jeunes. [Archive AK-Dev] La thèse de danah boyd sur les usages des réseaux sociaux par les adolescents américains - Médias sociaux pour le développement. Aptitude au numérique, innée ou acquise. What the kids are watching these days: It’s a far cry from traditional TV.

6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux. Les 15-24 ans ont squatté les sites d'universités, d'humour et de musiques en juillet. Danah boyd, anthropologue de la génération numérique. Pourquoi apprendre à coder ne suffit pas… | medias-matrices/blog. Theconversation. Les jeunes et internet : Deux enquêtes instructives. Kids ‘get round social media rules’ - IOL Lifestyle | IOL.co.za.

Kids Still Getting Too Much 'Screen Time': CDC. YouTube, apps and Minecraft: digital kids and the future of children’s media | Technology. Iligo publie le premier baromètre des usages des écrans. Facebook Kid Patent. Etude Internet : 2 vidéos sur 3 sont regardées. Analyses de fond et études Médiamétrie sur les usages et l'audience des médias auduiovisuels et interactifs, ainsi que les comportements du public à leur égard. Teens drift away from 'traditional' social networks. Je Like - Ecrans et papiers : comment les moins de 20 ans les utilisent. BVA décrypte les 14-18 ans pour le salon #What The F* Sondage exclusif : comment les jeunes s'informent-ils ? Mon enfant peut-il regarder le journal télévisé ? Comportement médias des jeunes de moins de 20 ans : « La tablette s'envole, l'écrit reste »

Making Devices Child-Friendly - Video. Sur la piste des tweens - Marque - Cible. Infographie | La consommation vidéos de la génération Y : multiécran et toujours plus mobile. Enfants : 2h11 chaque jour devant la TV en 2013. Annonceurs, éditeurs saisissez-vous des codes des jeunes.