background preloader

Controverses

Facebook Twitter

Tout ce qui touche aux différentes controverses climatiques

Le 5ème rapport du GIEC décrypté. What are climate change and global warming? What is climate change?

What are climate change and global warming?

Global warming doesn’t mean we’ll all just have warmer weather in future. As the planet heats, climate patterns change. It’ll mean more extreme and unpredictable weather across the world – many places will be hotter, some wetter, others drier. We know the planet has warmed by an average of nearly 1°C in the past century. That might not sound much, but on a global scale it’s a huge increase and it’s creating big problems for people and wildlife. What causes climate change? Burning fossil fuels Over the past 150 years, the world’s industrialised nations have changed the balance of the carbon cycle by burning huge amounts of fossil fuels (concentrated carbon such as coal, oil and gas) Breeding cattle and cutting down forests Industrialised nations have also breeding vast numbers of methane-producing livestock and cutting down the forests that naturally absorb carbon dioxide from the air.

Trapped carbon dioxide Find out about the effects of climate change. How hot can it get? Expert-meeting-ts-scenarios-fr. Réchauffement : le GIEC met en garde contre des effets sévères et irréversibles. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Agir vite et fort, sans quoi le changement climatique produira de plus en plus d'« effets pervasifs, sévères et irréversibles » sur les sociétés humaines et les écosystèmes.

Réchauffement : le GIEC met en garde contre des effets sévères et irréversibles

C'est avec des mots inhabituellement forts que le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a rendu public, dimanche 2 novembre à Copenhague (Danemark), la synthèse de son cinquième rapport, en présence de Ban Ki-moon. « Le rapport que nous présentons a été conduit par plusieurs centaines de scientifiques internationaux et est le plus complet jamais entrepris sur le sujet, a déclaré le secrétaire général des Nations unies. Il offre trois messages-clés. D'abord, l'influence des hommes sur le climat est claire, et cette influence croît rapidement. . « Avec ce rapport, le message est plus précis, plus fort et le niveau de confiance est significativement plus important que ce qui était disponible en 2009. L'affaire Courtillot: de la matinale de France Inter en 2009 à l'Académie des sciences en mai 2015.

Cette approche revient à se doter d’un outil permettant de mettre au jour l’espace interdiscursif à partir de la superficialité médiatique faisant peser de fortes contraintes argumentatives sur les acteurs.

L'affaire Courtillot: de la matinale de France Inter en 2009 à l'Académie des sciences en mai 2015

Autrement dit, en portant l’attention sur les variations de ces conditions implicites (courtoisie, reconnaissance, objet commun, prise en compte d e l’altérité, etc.) et la façon dont les acteurs en parlent (appartenance à la communauté scientifique, tutoiement, usage des prénoms, ou l’inverse « ces gens », etc.) il est possible d’obtenir un indicateur d e l’intensité des controverses, et de ce q ui se trame dans les coulisses. La méthode consiste à symétriser dans un premier temps l’analyse en prenant la manifestation de la conflictualité telle qu’elle apparaît dans l’espace social, pour ensuite la comparer à l’enquête épistémologique objectivant les o ppositions épistémologiques dans les revues scientifiques à comité de lecture. Fonction des données réflexives de l’enquête de briser la symétrie. e.

Translations of Global Warming Skeptic Arguments. Approche lexicométrique des controverses climatiques. Es Journées internationales d’Analyse statistique des Données Textuelles climatologues ayant publié dans des revues à comité de relecture, et ceux non-climatologues issus des sciences dites dures ou n’ayant pas publié des articles ou des livres concernant le climat.

Approche lexicométrique des controverses climatiques

Les climatologues anthroporéchauffistes sont notés climato-anthropo , les climatosceptiques, climato-scept , les non climatologues anthroporéchauffistes, non-clim-anthropo et les sceptiques, non-clim-scept . Références Catégorie GIEC (2007) Rapport de synthèse expert Académie (2009 ; 2010a ; 2010b; 2011) académie Bard (2009) – Bard & Masson-Delmotte (2010) - Bony (2009) - Jouzel (2009a, 2009b, 2009c, 2009d, 2010) - Le Treut (2010a, 2010b) - van Ypersele (2009) climatologues anthroporéchauffistes.