background preloader

Cinéma

Facebook Twitter

Cinéma d'horreur, bis et fantastique

Films cultes. Celluloid Angels. Capricci. SO FILM. AlloCiné : Cinéma, Séries TV, Stars, Vidéos, DVD et VOD. Vodkaster. MUBI: Watch and Discover Movies. Blow Up, l'actualité du cinéma (ou presque) - ARTE. Les 100 meilleurs films de l'histoire selon “Télérama” Dans Le Guide du cinéma en 15 000 films publié en 2009 par Télérama, chaque rédacteur du service Cinéma avait répondu à un questionnaire sur sa cinéphilie – son film « un peu au-dessus de tous les autres », celui qu’il « ne cesse de revoir », etc.

Restait à établir notre palmarès des cent meilleurs films de l’histoire, depuis la première projection du cinématographe Lumière en 1895 jusqu’à nos jours. Un top 100 qui, pour les journalistes votants, a viré au casse-tête, comme Pierre Murat vous le raconte ici. Quand on adore un réalisateur, on voudrait citer tous ses films. C’était évidemment impossible – mais alors, lequel choisir ? Pour que la liste soit la plus pertinente possible, il ne fallait pas se limiter aux films hollywoodiens et français – vous verrez que l’Italie, le Japon, et la Russie autres grandes terres de cinéma, mais aussi la Turquie ou Hong-Kong sont également représentés. 1 – Sueurs froides Le chignon de Kim Novak s'enroule en une spirale hypnotique. 21 – Stalker. Les Mouvements de caméra au cinéma - Blow up - ARTE. Avant Fincher. Entre 1982 et 1992, David Fincher réalise des clips et des pubs, à l’avant-garde d’une génération de cinéastes qui allaient conquérir Hollywood.

Avant Fincher

Los Angeles, 1990. Dans sa Porsche Carrera rutilante qu’il manie avec souplesse depuis qu’il a quitté ses bureaux du 940 North Mansfield Avenue, dans le quartier d’Hollywood, David Fincher traverse la ville pour se rendre sur le tournage de son nouveau clip, « Vogue », un des nombreux singles extraits du dernier album de Madonna, I’m Breathless. À ses côtés, Pascal Lebègue, directeur de la photographie français, qui se retrouve sur le projet après que la Ciccone elle-même l’a recommandé aux équipes de Propaganda Films, la boîte de production où Fincher travaille en tant que réalisateur de clips et de pubs.

Sur la route du 7e art. Blow up - L'actualité du cinéma (ou presque) "Blow up" de Michelangelo Antonioni en 3 minutes - Blow up - ARTE. Blow up - L'actualité du cinéma (ou presque) 20 idées reçues sur le cinéma - Dossier Cinéma. J’ai vu tous les Disney : mon Top 55. Un jour de 2015 je me suis rendu compte que je n’avais pas eu d’enfance.

J’ai vu tous les Disney : mon Top 55

À l’âge de 28 ans, plusieurs conversations successives m’ont fait prendre conscience de l’amère vérité : j’étais nul en Disney. J’en avais vu six ou sept, à tout casser, et encore, pas forcément les meilleurs. Alors je me suis dit qu’il était grand temps de rattraper le temps perdu. Michel Houellebecq dit que pour prendre la mesure d’un auteur, il est préférable de lire toute son oeuvre dans l’ordre chronologique. Essais sur le 7e art. Après le générique.com, Ne manquez plus la (vraie) fin des films! [Infographie] Tu te fais des films! Vous avez l'âme d'un Spielberg?

[Infographie] Tu te fais des films!

D'un Bay? Ou d'un Dorcel? Les studios Canal vous montrent le chemin à suivre pour mener à bien votre projet. Et comme on est sympa, la Soucoupe vous donne aussi un coup de pouce ! Au mois d’avril dernier, Canal Plus, sous sa casquette de studio cinéma, livrait ses meilleures recettes pour réaliser des films… et ce quelque soit leur orientation. Des infographies drôles et pas idiotes réalisées par Les Graphiquants, qu’OWNI a enrichi pour vous avec des bandes annonces, des making-of… et quelques bêtises. Et en fait à la fin. La tribune des rédacteurs. Cineklectic2. Nanarland le site des mauvais films sympathiques. Best Movies. Thierry Lounas : « So Film défend le cinéma sur tous les écrans. » Thierry Lounas est, avec Franck Annese, l’autre tête pensante derrière le magazine So Film.

Thierry Lounas : « So Film défend le cinéma sur tous les écrans. »

En moins de deux années d’existence, leur publication s’est imposée auprès d’un lectorat jeune et exigeant, faisant d’elle « le meilleur magazine de cinéma du monde » d’après ses auteurs. Le co-fondateur de So Film revient sur les origines du titre, sa raison d’être et son rôle dans la cinéphilie d’aujourd’hui. Tout d’abord, pouvez-vous nous parler de Capricci, la société que vous dirigez et qui édite So Film ? Capricci a été créé il y a 15 ans. L’idée était de réunir des gens qui n’avaient pas vocation à devenir des professionnels du cinéma, mais plutôt de faire collaborer des personnes qui venaient de la presse ou de la critique. Comment So Film a-t-il vu le jour ? « So Film sert l’idée que le cinéma existe dans la société en dehors de sa sphère cinéphile. » C’est ce que fait depuis longtemps So Foot avec le football.

Ricky Gervais en couverture du n°1 de So Film. Et puis, c’est comme la télé. Vieux réalisateur culte cherche distributeur. John Carpenter, Dario Argento et Abel Ferrara (pressenti pour réaliser un film sur l'affaire DSK) n’ont pas grand-chose en commun, si ce n’est d’être des seniors et d’avoir mis en scène quelques-uns des films les plus marquants du siècle dernier.

Vieux réalisateur culte cherche distributeur

Depuis quelques années, les trois bonhommes partagent également une infortune commune: celle de ne plus trouver le chemin des salles obscures. Comment ces réalisateurs reconnus en sont-ils arrivés là? Leurs derniers métrages sont-ils à ce point dénués d’intérêt qu’ils méritent l’ostracisation des distributeurs? Pourquoi, malgré ce désamour, incarnent-ils plus que jamais un vivier inépuisable pour des remakes tous azimuts? Au-delà l’injustice flagrante de ce bannissement, ce sont surtout les rouages technocratiques du cinéma qui se dévoilent et les paradoxes d’un système infidèle et vénal devenu fou. publicité Même pas droit à un «direct to DVD» On ne peut pas faire le même constat pour John Carpenter.

Pourquoi une telle épidémie? Ursula Michel.