background preloader

Analyses & Sémiologie...

Facebook Twitter

Composition

Image animée. Images de Presse. Images de propagande. Images de Pubs. Semiologie_vp.pdf. Patrimoine, Histoire et Multimédia. Lorsqu’on regarde une image, on recueille de l’information. « Une image vaut mille mots » comme le dit si bien le proverbe.

Patrimoine, Histoire et Multimédia

Comment analyser une image? L’idéal est de disposer d’une grille à compléter avec les informations pertinentes. En voici un exemple. Il est possible que l’on ne puisse pas répondre à toutes ces questions. Par contre, tout le monde peut décrire une image. Une image contient beaucoup d’information. N’est jamais de trop pour agrandir les détails! Rhétorique de l'image. L’art est avant tout un langage… L’image possède sa propre syntaxe, sa grammaire, son vocabulaire et ses figures de style.

Rhétorique de l'image

A l’instar du langage parlé, celui de l’image évolue avec le temps. Il suit son époque et s’en fait le miroir. Si l’artiste décide de ce qu’il compose, il le fait en utilisant un langage dont l’évolution lui échappe. Il s’adresse exclusivement à ses contemporains, c’est pourquoi il est important de considérer le contexte social, culturel et politique dans lesquels se situe l’oeuvre au moment de sa création. Avec le recul, il est alors possible d’observer cette évolution et d’en discerner la construction. L’artiste utilise les codes de communication de son époque, les développe, les sublimes quelquefois, les amène à évoluer. Vidéo 1583 : Une oeuvre expliquée de Rembrandt Harmenszoon van Rijn (1606-1669) - "La leçon d'anatomie du docteur Nicolas Tulp" (1632). Dessin et peinture : Des centaines de vidéos, pour comprendre...

Une oeuvre expliquée de Gustave Caillebotte (1848-1894) - Le pont de l'Europe 1875. Caillebotte, 1875, Genève, Petit Palais - Huile sur toile 125 x 181 cm - Cette œuvre est conservée à Genève, au musée du Petit-Palais.

Une oeuvre expliquée de Gustave Caillebotte (1848-1894) - Le pont de l'Europe 1875.

Dessin et peinture - vidéo 1292 : Une peinture expliquée du fauviste Raoul Dufy (1877-1953) - “Le yacht anglais” 1906. E-cours-arts-plastiques. Juin7 Ne cherchons pas à enfermer Hundertwasser dans une technique artistique ou un courant quelconque.

e-cours-arts-plastiques

Même si son style est bien reconnaissable et ne s’assimile à personne d’autre, il demeure un artiste aux multiples casquettes qui érige l’art comme un lien entre l’homme et la nature. Voici un panorama du parcours de cet artiste qui voulait apporter de la joie et du bien-être aux hommes, sans perdre son lien à la nature. La fin de l’article vous proposera aussi des piste de comparaison avec d’autres artistes et leurs oeuvres. Read the rest of this entry Avr23. Analyse d'oeuvre : L'oeil cacodylate de Francis Picabia. Sommaire Présentation générale. 3 Repérage chronologique. 3 Vie de l’artiste / de l’auteur. 3 Contexte historique de création. 10 Deux films qui retracent l’époque des années folles : 13 Le bœuf sur le toit. 14.

Analyse d'oeuvre : L'oeil cacodylate de Francis Picabia

Petits pas vers l'art. La jeune fille à la fleur - Marc Riboud.pdf. Œuvres à la loupe. Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Oeuvres à la loupe.

Œuvres à la loupe

1 - Analyse d’une photographie : « La fille à la fleur » de Marc Riboud (1967) L’analyse qui suit date de 2008 et a connu un certain succès.

1 - Analyse d’une photographie : « La fille à la fleur » de Marc Riboud (1967)

A l’époque je l’avais postée sur mon blog et depuis elle n’a pas cessé d’être reprise sur de nombreux sites, essentiellement par des enseignants à l’intention des élèves du secondaire – le plus souvent sans que mon nom soit mentionné… Voici donc une photographie de presse vue et revue. Une image-symbole, une icône des sixties, une évocation emblématique de la génération hippie. 2 - Analyse de La jeune fille à la fleur - Marc Riboud. ANALYSE : La jeune fille à la fleur - Marc Riboud.

2 - Analyse de La jeune fille à la fleur - Marc Riboud

3 - “La jeune fille à la fleur” de Marc Riboud. Chaque semaine, je vous propose de vous faire (re)découvrir une photographie qui a marqué le XXème siècle.

3 - “La jeune fille à la fleur” de Marc Riboud

Véritables icônes ou témoignages poignants, ces photos ont été vues et revues. Elles ne sont généralement pas innocentes dans la célébrité de leur auteur. Divisé en quatre parties, mon article suivra toujours la même ligne de conduite : une présentation du photographe, un retour sur le contexte de la photo, la photo en elle-même et une libre expression sur ce que m’a fait ressentir la photo.

Le sens des images » Analyser une photo : « The Kid » (1921) Photo de plateau de The Kid (1921) de Charlie Chaplin Cette photo publicitaire anonyme représentant Charlot (Charlie Chaplin) et le Kid (Jackie Coogan) est l’une des plus célèbres associées à l’œuvre du cinéaste.

Le sens des images » Analyser une photo : « The Kid » (1921)

Sans doute parce qu’elle évoque l’un des meilleurs films de l’auteur – son premier long intitulé The Kid sorti en 1921 – mais aussi, assurément, parce qu’elle nous émeut, en dehors de toute référence au film, par sa puissance visuelle universelle évoquant tout à la fois la pauvreté, l’enfance et la paternité. Un décor à la Dickens Dès sa deuxième apparition à l’écran en 1914 Chaplin crée son personnage emblématique du vagabond Charlot qu’il n’aura de cesse d’interpréter jusqu’en 1940. Analyse esthétique d'une photographie de Robert Doisneau - Bolides à Paris. Analyse La première lecture de l'image invite à comparer l'énorme taille du véhicule de l'adulte à droite à la taille réduite de l'automobile à pédales de l'enfant à gauche. Quasi instantanément le spectateur est conforté dans cette comparaison par le regard croisé de l'enfant qui souligne l'existence d'un rapport établi entre les 2 véhicules : L'enfant est sur le trottoir et la voiture sur la chaussée.

Le bord du trottoir marque la limite du monde de l'enfant et du monde de l'adulte. Analyse d'oeuvre : Les expulsés d'Ernest Pignon Ernest. L’intérêt d’aborder l’œuvre « Les expulsés » d’Ernest Pignon Ernest en histoire des arts ne fait aucun doute. Son impact sur le public en lien avec le contexte du moment à Paris l’inscrivent dans une perspective historique ; un fait marquant de l’actualité. Mais comment un simple dessin marouflé sur la façade d’un immeuble peut-il susciter autant de questions ? Analyses d’images. Les histoires de vies derrière « Tulsa » de Larry Clark (1971) Tulsa m’a toujours fasciné depuis que j’ai découvert sa cinquantaine de clichés noir & blanc à l’occasion de l’exposition qui lui fut consacrée à la Maison Européenne de la Photographie à Paris en 2008-2009.

A l’époque, pour pouvoir acquérir le livre, j’ai dû le commander sur Internet à un moment où il était encore disponible à un prix raisonnable (dans sa quatrième et dernière édition américaine datant de 2000). Aujourd’hui, comme lors de sa première parution en 1971, l’ouvrage est épuisé et reste difficile à trouver. L’image et l’information : un rapport trouble à décrypter. On s'interroge peu au quotidien sur la fonction des images dans les articles de presse.

Mais l'explosion de l'édition sur le web et la création de banques d'images gratuites ou à bas coût, sans même parler des pratiques d'utilisation sauvage (sans autorisation) d'images produites par des tiers, pose bien des questions. L'image est l'élément de l'article (ou du journal) qui accroche le lecteur. On sait par exemple que jusqu’en 2008, la devise du magazine Paris Match était « Le poids des mots, le choc des photos ». Il suffit d'effectuer une recherche avec le nom de ce magazine sur les moteurs qui remontent des images pour accéder à certaines de ses couvertures les plus célèbres. Que l'on pense par exemple à celle qui annonçait la mort de Lady Di en 1997 ou encore les attaques du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Les images ainsi employées sont directement liées à l'actualité traitée. Présidentielle : six affiches de candidats décodées. Avec leur affiche, les candidats à la présidentielle cherchent à faire passer leur message. Lesquels ? Quels sont les codes utilisés ? Les références empruntées ? Etude de l'image. A propos de Sémiozine atelier d'analyse sémiologique. Base de la semiologie générale. Sémiologie (ou sémiotique) = science des signes Le fait que les sociétés ou les individus utilisent des symboles.

La fonction symbolique est à la base de la culture, les cultures sont tissées de symboles. Découverte par les philosophes, elle a beaucoup de définitions suivant le champ d'utilisation. COMMENT LIRE UNE OEUVRE D'ART ? METHODOLOGIE POUR LA PEINTURE - M20090917. Sciigno : le blog de la sémio. Bienvenue sur [decryptimages] L'Institut des Images. Maurice Agulhon, Collège de France Ersilia Alessandrone Perona, Istituto piemontese per la Storia della Resistenza e della contemporanea, Turin, Italie Fabrice d’Almeida, Institut d’histoire du temps présent, Paris, France Anne-Claude Ambroise-Rendu, Université Paris X, France.

Décrire une œuvre - Décrire une œuvre. Modele d'analyse d'une image fixe. Analyse de l’image. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. 33623081.pdf. Sémiologie de l'image fonctionnelle. Lire et analyser un tableau de peinture. Analyse peinture Histoire des arts.

Analyser un tableau, une peinture en Histoire des Arts. Analyser une image – conseils. Analyser une image. Grille d'analyse - Arts plastiques.pdf. Analyser une image fixe. Les informations sur l'image Avant de pouvoir interpréter une image, il faut commencer par repérer certaines informations essentielles, contenues pour la plupart dans la légende. Le nom de l'artiste. Le titre de l'œuvre, s'il y en a un :- une photographie, par exemple, n'a pas nécessairement de titre ;- le titre n'est pas toujours donné par l'artiste : ce sont parfois les critiques ou le public qui en ont imposé un (c'est le cas, par exemple, pour la photographie de Dorothea Lange, p. 125).

Éléments d'analyse d'oeuvre. Images Analyses : pédagogie et éducation à l'image. Lecture d'images. Par Damien Bressy. Analyse de l’image. Cercle, ovale et triangle. Apprendre à décrypter les images.

Ciclic, Agence régionale du Centre pour le livre, l'image et la culture numérique, née à l’initiative de la Région Centre et de l’État, crée le site Upopi.ciclic.frdestiné à tous les amateurs d’images et aux néophytes. Cet espace vise à répondre, selon les auteurs, à un enjeu de société, l’accès à la culture des images étant aujourd’hui « indispensable pour se forger un savoir libre et sensible sur le monde ». UPoPi enrichit l'écosystème web de l'agence déjà doté de Mémoire(site des images d'archives en région Centre) et du site dédié aux activités du Cinémobile, sans oublier les deux autres nouvelles communautés, à savoir Livre, dédié à la vie littéraire en région Centre, et Ciel , espace invitant à la découverte d'œuvres de cinéma indépendant ou de formats originaux. UPoPi décline son offre de contenus multimédias en 4 rubriques distinctes : Analyser, Apprendre, Transmettre et Voir.

Sources et références complémentaires. Grille d'analyse de l'image photographique. Décomposition d’une photo n°1. Décomposition d’une photo n°2. Décomposition d’une photo n°3. GRILLE AVANCÉE analyser une photographie.

Analyser une image – conseils. Décrire et analyser une photographie. Analyse thématiques de tableaux. COMMENT LIRE UNE OEUVRE D'ART ? METHODOLOGIE POUR LA PEINTURE - M20090917. Performance expliquée de Joseph Beuys : I like America and America likes Me. Analyse d'oeuvre : L'emballage du Reichstag par Christo.

Analyse de "Persepolis" de Marjane Satrapi. Clefs d’analyse pour comprendre une oeuvre.