background preloader

Analyse de "Persepolis" de Marjane Satrapi

Analyse de "Persepolis" de Marjane Satrapi
Cette œuvre est riche et peut être abordée en histoire des arts pour des questions autour de l’autobiographie, l’autoportrait, la mémoire, l’histoire. Par exemple : comment l’art permet-il de se raconter ? Comment se met-il au service de la mémoire ? De l’histoire ? Comment une oeuvre peut-elle faire preuve d’engagement ? Elle permet de traiter de l’identité de la diversité, de la période charnière qu’est l’adolescence, ici en réponse à la politique et aux différents changements au gouvernement iranien de l’époque, aux règles… Présentation de l’oeuvre : Persépolis est une œuvre autobiographique, de Marjane Satrapi au style graphique et narratif très personnel. Titre de l’œuvre : PersépolisNature/genre de L’œuvre : Bande-dessinéeArtiste : Marjane Satrapi (1968- )Date de création : 2000 Catégorie Domaine : Arts du visuel Thématiques possibles : • Arts, créations, cultures • Arts, Etats et pouvoir • Arts, rupture et continuité Repérage chronologique Vie de l’artiste Contexte historique de création

http://e-cours-arts-plastiques.com/analyse-de-persepolis-de-marjane-satrapi/

Related:  Analyses & Sémiologie...Analyse d'oeuvresPersepolis, de Marjane SatrapifoxinthesnowEPI et nouveaux programmes

Analyse d'oeuvre : L'oeil cacodylate de Francis Picabia Sommaire Présentation générale. 3 Repérage chronologique. 3 Vie de l’artiste / de l’auteur. 3 Contexte historique de création. 10 Deux films qui retracent l’époque des années folles : 13 Performance expliquée de Joseph Beuys : I like America and America likes Me I like America and America likes Me est une performance que Joseph Beuys a réalisée à la galerie René Block à New York en 1974. Voici quelques extraits en vidéo et photos ainsi qu’une explication du déroulement de l’action dans son contexte Mai 1974 : Annonce de l’exposition de Joseph Beuys à New York, dans la galerie René Block : Une ambulance se présente au domicile de l’artiste à Düsseldorf, en Allemagne. Il est alors pris en charge sur une civière, emmitouflé dans une couverture de feutre.

Le film Persepolis sur le site Trasmettre Le cinéma Marji sort d’€™une déception avec Fernando qui s’€™est révélé brusquement homosexuel… – La séquence se situe de 53’10” à 54’43” (soit 1’33”). Plan 1 – Après avoir conclu que «  l’€™amour est un sentiment petit-bourgeois » mais que «  Life is life « , Marji, apparemment indifférente au monde, s’€™absorbe dans sa lecture, silhouette noire (manteau et cheveux) isolée sur un banc sombre, se détachant sur un fond clair façon sfumato évoquant les brumes de l’€™automne. Elle lève des yeux tristes d’€™épagneul mais ouverts à ce qui se présente : une autre forme noire, en amorce, qui vient refermer le cadre. Plans 2-3 – En contrechamp (point de vue de Marji) apparaît le visage clair, les cheveux blonds, souriant sur un fond de ciel presque blanc, contrastant avec le présage sombre du plan précédent.

L'action d'aide à l'appropriation de l'information et sa restitution : démarches ou supports proposés Les multiples interventions des professeurs documentalistes ont mis en évidence certaines difficultés, parfois connues mais à surmonter, parfois inattendues chez des jeunes que l'on penserait peut-être un peu vite habitués à circuler sur le net. Ces difficultés peuvent être décourageantes, elles expliquent peut-être, en partie au moins, les marques de non-motivation de certains élèves. Avant l'écriture : la lecture Les problèmes d'appropriation de l'information et de restitution peuvent être liés à des difficultés de lecture : comment viser l'autonomie, c'est-à-dire guider en donnant les clés ? 1 - Apprendre à repérer la structure d'un site Dans le cadre de l'accompagnement personnalisé « Méthodologie et orientation », les élèves sont invités à effectuer une recherche sur le métier de leur choix sur le site de l'ONISEP et à en faire une présentation orale avec l'appui de leurs notes.

La pédagogie de l'irrévérence La parodie, le pastiche et la caricature constituent des méthodes de formation redoutables. Contrairement au suivi servile des consignes ou à l'imitation de modèles, il ne s'agit pas juste de savoir reproduire. La parodie laisse l'apprenant libre. Parodier, c'est comprendre et maîtriser les règles du jeu tout en restant libre de les suivre, ou d'en utiliser d'autres. Caricaturer et parodier pour mieux comprendre les codes.

Une oeuvre expliquée de Gustave Caillebotte (1848-1894) - Le pont de l'Europe 1875. Caillebotte, 1875, Genève, Petit Palais - Huile sur toile 125 x 181 cm - Cette œuvre est conservée à Genève, au musée du Petit-Palais - Elle représente une scène urbaine de la vie quotidienne d'Art d'Art - France 2 : tout sur l'émission, expositions, voir, revoir, news et vidéos en replay d'Art d'Art c’est quoi ? Pendant une minute et demie, à partir d’une œuvre d’art, et d’une seule, il s’agit de raconter une histoire, et une seule, avec un début, un milieu et une fin, développer une anecdote, un point de vue. Ce n’est pas une critique d’art, c’est fait en toute humilité.

Analyse de la BD, Persepolis (site La Plume Francophone) par Célia Sadai L’écriture de Persepolis s’inscrit au coeur de trois tendances : récit épico-historique, légende des origines et autofiction. Pour la dimension collective, on parlera de « roman familial » ; mais sans adhérer totalement à la conception freudienne de la notion. Dans Persepolis, le roman familial est en fait inversé. Marjane Satrapi revient sur son enfance et l’écriture mémorielle révèle à la fois fantasme (amplification épique) et névrose (souvenirs traumatiques).

Related: