background preloader

Autre

Facebook Twitter

Les pléonasmes les plus en vogue dans la presse. En grec ancien, pleonasmos signifie "excès", "surabondance", "exagération".

les pléonasmes les plus en vogue dans la presse

Si le pléonasme ne va pas jusqu'à l'hubris, la déraison, la démesure qui appelle la vengeance divine, il n'en suscite pas moins l'ire ou la dérision des lecteurs. La grande fréquence des pléonasmes dans la presse illustre l'usure des mots, mais aussi la méconnaissance de leur sens. Voici une revue de détail. Commençons par faire un sort au taux d'alcoolémie. L'alcoolémie étant le "taux d'alcool" dans le sang, à quoi bon en rajouter, sauf à voir double après une consommation immodérée de produits du terroir ?

Cette liste n'est pas close. Voir aussi : pléonasme Total et de béquille les mots peuvent-ils se passer ? Signaler ce contenu comme inapproprié. Les pléonasmes les plus en vogue dans la presse. L'homme qui parcourt 5000 km pour rencontrer un étranger suggéré par Facebook. Il est difficile de parler d’un clip.

L'homme qui parcourt 5000 km pour rencontrer un étranger suggéré par Facebook

D’en faire des tonnes, sur une mise en image d’une musique, sur le pourquoi du comment on aime. Ce qui fait que c’est différent, ce qui fait qu’il faut le voir absolument. En découvrant le nouveau clip de Victor Van Rossem pour Faces On TV (bon son), on voit un clip, en 4D, très esthétique, graphiquement parfait, du noir et blanc, le parcours d’un homme seul face à lui même perdu dans une dimension étrange. On le revoit, et on se dit qu’il y a quelque chose de métaphysique, un message très sombre, imperceptible et on cherche à en savoir plus sur le réalisateur. On tombe donc sur un jeune belge, qui a plusieurs clips à son actif, un univers très particulier, ok. Et on découvre que c’est le genre de mec qui au lieu de répondre à une suggestion d’ami de Facebook concernant un homme barbu vivant au Texas…il se dit que plutôt de cliquer sur « inviter » mieux vaut aller à sa rencontre ( 5000 km !) Faces On TV – Love / Dead from The Same Page on Vimeo. LE CORPS SOUS INFLUENCES.

Tatouages, piercings… Corps d’adolescents en quête d’identité L’adolescence est une existence à fleur de peau.

LE CORPS SOUS INFLUENCES

La peau est le lieu de l’interface avec autrui. Elle mesure la qualité de contact. Ouverture au monde, la peau établit la frontière entre le dedans et le dehors de manière vivante, poreuse. Elle est l’objet d’une revendication esthétique par l’engouement pour le tatouage et le piercing par exemple. Une conférence de David Le Breton, anthropologue et sociologue, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg. La dépigmentation volontaire : d'une variation pigmentaire à une transformation sociale La pratique de l’éclaircissement de la peau s'inscrit dans une réalité à la fois biologique et culturelle.

Une conférence à deux voix avec Gilles Boëtsch anthropobiologiste, directeur de recherche au CNRS, directeur de l'Université de la Méditerranée à Marseille et et Céline Emeriaux docteur en anthropologie biologique. Dans la peau d’une femme vieillissante Pour aller plus loin... Top 17 des pléonasmes à redondance répétitive qu’on fait tous, mais faut arrêter maintenant. Source photo : lovelyobnoxious. Top 12 des mots qui n’existent pas, mais qu’on utilise quand même. La langue française compte pas loin de 100.000 mots, et malgré tout on s'acharne à en inventer (et à en utiliser) de nouveaux. C'est bien sympa, mais le problème c'est que 1) ça n'est pas français 2) c'est moche, et 3) ça ne sert à rien puisqu'en général on invente des mots pour en remplacer d'autres qui existent déjà.

Par conséquent, merci par avance de supprimer ces quelques mots de votre vocabulaire. Nominer S'ils sont très souvent utilisés, le verbe "nominer" et son participe passé "nominé" sont considérés comme des anglicismes inutiles issus de l’anglais nominee. Messieurs les présentateurs des Césars nous vous saurions donc gré de ne plus dire "nominés" mais "nommés". Merci bien. Et si vous en voyez d'autres qui vous arrachent les oreilles, n'hésitez pas à partager cette expérience traumatisante avec nous.

Source : Gilles Vervisch, Académie Française. Cerisy - Deleuze : virtuel, machines et lignes de fuite (du 1 au 11 août 2015) / MAISON DE LA RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES. L’art est ce qui résiste même si ce n’est pas la seule chose qui résiste Cette communication a été donnée dans le cadre du colloque intitulé Deleuze : virtuel, machines et lignes de fuite qui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 1er au 11 août 2015, sous la direction d'Anne QUERRIEN, Anne SAUVAGNARGUES et Arnaud VILLANI.

Cerisy - Deleuze : virtuel, machines et lignes de fuite (du 1 au 11 août 2015) / MAISON DE LA RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES

Raymond Bellour est un écrivain français, critique et théoricien, principalement connu pour ses essais sur le cinéma. Après des études de lettres, il écrit des critiques de cinéma pour de nombreux organes de presse quotidienne ou hebdomadaire. En 1963, il fonde la revue Artsept. Une association rebaptise les rues de Paris avec des noms de femmes.