background preloader

Sexisme

Facebook Twitter

« La ville durable creuse les inégalités » Dès qu’on adopte les lunettes du genre pour étudier la ville, celle-ci apparaît inégalitaire entre femmes et hommes. Et la ville durable ne ferait qu’empirer les choses, selon l’analyse du géographe Yves Raibaud. « À quoi ressemblera la ville de demain ? Comment la penser, la construire et la gérer ? », s’interroge le ministère français du Développement durable sur son site Internet. L’épuisement des énergies fossiles, le réchauffement climatique et la pollution apparaissent aujourd’hui comme des menaces aussi importantes pour la ville que les conflits sociaux et l’insécurité. Écoquartier de la Caserne de Bonne, centre-ville de Grenoble. Des inégalités qui fleurent bon le machisme et l’archaïsme En premier lieu, l’analyse d’une enquête1 montre que les femmes, de tous âges, seraient défavorisées par les « bonnes pratiques » de mobilité dans la ville durable, et notamment l’abandon de la voiture.

Les problématiques exprimées par les femmes sont ignorées.

"Sexisme anti-homme"

Outils - Stop au sexisme. « Contre les jouets sexistes , première partie : la construction de la féminité et de la virilité | «Les Vendredis Intellos. « Contre les jouets sexistes », première partie : la construction de la féminité et de la virilité J’ai commencé le compte-rendu du livre « Contre les jouets sexistes » la semaine dernière, avec un article d’introduction sur l’injonction présente dans le choix des jouets.

Voilà maintenant la première partie, qui analyse comment les jouets participent à la construction sociale de la féminité et de la virilité. (je reprends le même principe : en noir, le résumé du livre, en bleu, mes commentaires personnels). La construction de la féminité Il s’agit d’un « travail de dépréciation qui doit conduire la fillette à se résigner à jouer un rôle subalterne dans la société » et d’un « dressage à la délicatesse ».

Beaucoup de jouets a priori neutres sont bien souvent faits pour les garçons : on voit ainsi parfois à côté d’un jouet « neutre » sa déclinaison spéciale fille (même si les « légos pour fille » n’existaient pas au moment de la publication du livre, il me semble que c’est un bon exemple). [Analyse] Petite leçon de Sexisme OrdinaireMon papa est un geek ! | Mon papa est un geek ! Raconte-moi une histoire non-sexiste. La loi prévoit d'informer les enfants sur les préjugés sexistes «à tous les stades de la scolarité». Mais pour ça il faut déjà que leurs éducateurs soient formés à les déceler, par exemple dans la littérature enfantine. Des héros forts qui ne pleurent jamais, des filles pas souvent héroïnes qui se retrouvent à materner les garçons rentrés de la chasse au dragon, de la poupée rose à foison contre des voitures bleues...

Les stéréotypes sexistes fourmillent dans les albums jeunesse, renvoyant plus ou moins implicitement des messages sur le rôle et la place à tenir dans la société des garçons et des filles, des hommes et des femmes. Ce n’est pas nouveau et on sait l’urgence de s’attaquer dès la petite enfance aux stéréotypes tant leur impact commence dès le plus jeune âge.

Pour pouvoir informer les enfants sur ces préjugés, il faut commencer par les débusquer, ce qui n'est pas toujours évident. Déséquilibre quantitatif et qualitatif Le traitement des filles et des garçons diffère aussi. Typologie des phrases sexistes que j'entends en soirée (et idées de répartie) Vendredi dernier, j’étais invitée à la crémaillère d’une amie. Après ma journée de travail, j’ai donc décidé d’aller inaugurer ce nouvel appartement parisien. Mon verre à la main, j’étais plutôt disposée à échanger avec autrui, je dirai même « guillerette » à l’idée de festoyer (oh dis donc !). Pourtant, j’ai rapidement déchanté, me confrontant encore et toujours à un bon nombre de clichés sexistes. Mise en situación lorsqu’une personne inconnue vient me taper la causette : — Salut !

Tu fais quoi dans la vie ? BIM BAM BOUM. Une méconnaissance du féminisme La première réaction qu’a eue ce jeune homme en apprenant que je bossais pour madmoiZelle a été : « T’es féministe ? Bon. Je me considère comme féministe mais personnellement, je ne me reconnais pas dans le mouvement FEMEN. À lire aussi : 15 mauvaises raisons de ne pas être féministe« Femmes contre le féminisme » : décryptage d’un paradoxe Toutefois, je tiens quand même à signaler un point. Comment vendre de l’eau pétillante ? « Ah ? L’impuissance comme idéal de beauté des femmes – l’infantilisation et la sexualisation – Sexisme et Sciences humaines – Féminisme. Betty Boop est un personnage aux caractéristiques très enfantines : grosse tête, grand front, grands yeux, sourcils hauts, petit nez, petite bouche pulpeuse, menton minuscule.

Elle ressemble presque à une sorte de bébé sexualisé Partie 1 : Introduction Partie 2 : Un beau corps féminin est un corps qui n’occupe pas trop d’espace Partie 3 : Un beau corps féminin se déplace avec difficulté Partie 5 : Un beau corps féminin est un corps qui exprime l’abnégation – le sourire Partie 6 : Un beau corps féminin est un corps qui exprime l’abnégation – la répression des désirs Partie 7 : Un beau corps féminin est un corps qui exprime l’abnégation – la souffrance physique Partie 8 : Un beau corps féminin est un corps qui exprime l’abnégation – la souffrance morale Partie 9 : Sorcières et féministes, quelques figures de la laideur féminine Partie 10 : Conclusion C’est un fait bien connu : une femme est belle si elle est jeune.

Sylvie Brunel Le maquillage permet d’agrandir les yeux et de souligner les lèvres. Dis maman, c’est quoi des préjugés sexistes ? - Clara Morgane répond... Le sexisme ordinaire constitué de petites phrases anodines, de regards, de silences dans le meilleur des cas, cautionné par notre société, est partout. Harcèlement de rue ou sur les réseaux sociaux, slut-shaming et discrimination au travail, la vie des Françaises n’est pas toujours une partie de plaisir. Oui, il ne faut pas être trop belle ou bien trop moche, trop grosse ou bien trop maigre, trop libérée ou trop coincée. Alors comment préparer nos petites filles à ces attentes sociales improbables et les élever dans un tel climat ? C’est la question que je me suis posée. Sois belle et tais-toi.

Si tu n’es pas belle ma fille, ta vie ne sera donc pas plus simple puisque tu seras quoi que tu fasses, soumise aux critiques et jugements des autres, surtout à l’heure des réseaux sociaux puisque le moindre idiot est devenu un média à lui tout seul. Sois mince ou ne soit pas ! Soit Salope, soit coincée ! Clara Morgane à sa fille. La ville durable est-elle sexiste? Des études réalisées entre 2010 et 2014 dans la métropole bordelaise montrent que la gent féminine abandonne le vélo à la naissance du deuxième enfant.

Et les femmes délaissent le vélo à la tombée du jour. (Photo: Keystone) Une ville verte, économe en énergies, faible en production de CO2: la lutte contre le réchauffement climatique et la pollution devient le défi toujours plus sérieux des politiques urbaines. Le développement des transports publics, l’encouragement de la mobilité douce ou l’éclairage intelligent font partie des mesures visant à atteindre l’objectif de la société à Et si la ville respectueuse de l’environnement cachait un effet pervers? La nuance n’améliore guère le constat. Le fait que les femmes délaissent le vélo aux heures sombres pointe un autre facteur: le sentiment d’insécurité. Une ville par et pour les hommes Pour le chercheur, la composante sexiste des villes est alimentée par le fait que celles-ci sont pensées et régies par des hommes.

Solutions simples. "Je suis le machisme ordinaire" : un court-métrage brillant ! Le machisme ordinaire n’est pas le moindre des fléaux. Pourtant, ce n’est pas le plus facile à dénoncer et à combattre. Pourquoi ? Parce qu’il est ordinaire, justement. Il est accepté, toléré et même, intériorisé dès le plus jeune âge au point qu’on ne le remarque plus. C’est le cas de Fabrice Roulliat. Le film de Fabrice Roulliat s’appelle Je Suis Le Machisme ordinaire. Regardez : Dénoncer le sexisme ressemble parfois à un combat contre des moulins à vent. C’est précisément pour cette raison que ce court métrage est une arme si précieuse dans la lutte contre le machisme ordinaire qui s’immisce chez les garçons (et les filles) dès leur plus tendre enfance. L’Académie contre la langue française : le dossier «féminisation» A la suite à l’élection d’Angela Merkel au poste de chancelière en 2005, on a pu trouver dans Le Figaro (porte-parole favori de l’Académie pendant très longtemps) la phrase suivante : « Chaussé d’escarpins à talons aiguilles et vêtu d’un coquet tailleur rose, le chancelier allemand a serré la main de Jacques Chirac. » En lisant cela, on se dit que la féminisation a encore du chemin à parcourir.

L’Académie contre la langue française : le dossier « féminisation » relate la guerre menée par les Quarante de l’Académie contre la féminisation de la langue française concernant les noms de métiers, fonctions et titres. L’idée de ce livre est née de l’affaire Sandrine Mazetier / Julien Aubert, ce dernier persistant à appeler Sandrine Mazetier « Madame le Président » en 2014. Quelques passages passionnants et traits d’humour. « L’idée qu’ils pourraient jouer un autre rôle que celui du Père Fouettard ou du vieillard dépassé par les événements ne leur traverse apparemment jamais l’esprit. »

Comment le sexisme s'est solidement ancré dans la médecine française. Temps de lecture: 15 min MISE À JOUR: Le 8 avril 2016, une question de QCM à un examen blanc de médecine, repérée par Slate, a donné lieu à des réprobations publiques des ministres de l'Éducation et de la Santé, mettant une nouvelle fois en lumière le sexisme latent touchant au monde médical. Un an plus tôt, nous réalisions une longue enquête sur le sujet que voici. Qui aurait pu imaginer qu’une peinture représentant Flash, Superman, Batman et Superwoman en plein ébats sexuels avec Wonder Woman provoquerait un jour une polémique nationale?

C’est pourtant ce qui s’est passé le 20 janvier, quand, au sortir de leur week-end, une partie des Français ont découvert l’existence d’une fresque plus que grivoise, peinte sur les murs d’une salle d’internes du CHU de Clermont-Ferrand. En même temps que cette représentation, le lecteur étonné découvrait peut-être l’existence de ces fresques pornographiques, courantes dans les salles d’internes. La médecine serait-elle sexiste? Sexisme ordinaire. Féminisme/Sexisme/Discriminations. Les comportements sexistes sont inacceptables, d’où qu’ils viennent | Geoffrey Roucourt. Lors de la séance plénière de la Chambre des Représentant-e-s (oui je m’autorise à féminiser l’endroit) du jeudi 16 octobre 2014, la discussion avait pour thème l’accord de gouvernement fédéral scellé entre le MR, la N-VA, le CD&V et l’Open-VLD.

Ce fut aussi l’occasion pour certains d’avoir, une fois de plus, un comportement sexiste. En cours de séance, la députée Nawal ben Hamou (PS) est intervenue concernant la Fonction publique. C’était sa première intervention en tant que députée. En réplique, un député (MR) a commencé son intervention par ses mots : « Je tenais à féliciter notre nouvelle collègue. Elle parle bien. Elle est intelligente. Et moi, je peux me le permettre, elle est jolie . Aurait-il commencé de la sorte son intervention s’il s’était agi d’un homme ? Aujourd’hui, la députée réagit et de nombreuses personnes lui expriment leur soutien sur les réseaux sociaux. Voir la vidéo et l’article sur le site de La Capitale. Le député libéral doit donc aujourd’hui s’expliquer.

Le sexisme, ça se soigne! | Ladies & gentlemen. Il arrive assez fréquemment que j'entende "je ne suis pas féministe, mais... " ou bien "je comprends ton combat, mais je n'aime pas le mot féminisme". Il y a comme une réaction épidermique à ce mot-là. Moi, je l'aime, le mot "féminisme", parce qu'il est chargé de son histoire, de ses disputes, de sa culture, de ses figures...

Diverses, complexes, parfois opposées, jamais si caricaturales que voudraient le (faire) croire celles et ceux qui associent d'emblée le féminisme à l'hystérie, à la frustration ou à la misandrie, sans se préoccuper de sa formidable richesse, de ses stimulantes dynamiques et de la subtilité de ses ambiguïtés.

Le sexisme, cette masse de préjugés qui contaminent les relations avec l'autre genre (et avec le sien) Toutefois, pour aller vite, sans passer par une vaste histoire politique du féminisme, je propose fréquemment à mes interlocuteurs et interlocutrices de prendre la question autrement. Flatteur, le sexisme? Le sexisme, ce grand parasite... Fier-e d'être sexiste? Centre d'Action Laïque - Nos villes ont-elles un sexe? Qui conçoit nos villes et comment? Seraient-elles davantage aménagées par et pour les hommes?

Les études démontrent que le genre façonne notre place dans l’espace et le rapport que nous entretenons avec notre environnement. L’espace public appartient-il à tout le monde, de manière équitable? Pas si sûr… L’appropriation de la ville par les femmes est loin d’être une évidence. Aménagements urbains difficilement accessibles avec des poussettes et enfants en bas âge, mauvais éclairage, sentiment d’insécurité et codes sociaux cartographient la ville, qui n’est pas vécue de manière identique selon les sexes (1). Au-delà de la dimension pratique de ce constat, la question porte surtout sur l’inclusion des femmes dans la ville. Choix urbanistiques et mixité Au niveau de la mobilité, le spectre du genre est également fort présent, également avec un impact sur l’investissement dans l’espace public.

Des solutions inclusives Autre exemple: celui des parcs publics. Faire la ville «avec» Le sexisme expliqué à ceux qui n'y croient pas - Une heure de peine... . Il y a des gens qui, simplement, refusent d'y croire : ça n'existerait pas, et puis c'est naturel, et de toutes façons, c'est la même chose pour les hommes. Freud racontait une histoire rigolote qui sonnait un peu comme ça, à propos d'un chaudron percé, mais passons : je ne suis pas là pour faire la psychanalyse du déni. Je vais plutôt essayer d'expliquer pourquoi le dernier argument, selon lequel les hommes aussi seraient discriminés, ne marche pas. Et pour cela, je vais me baser, one more time, sur la sexualisation dans les jeux vidéo. L'exemple de la sexualisation dans les jeux vidéo est intéressant parce qu'il a fait l'objet de réactions très claires dans le sens du "c'est pareil pour les hommes" : vous pouvez vous reporter aux commentaires des deux articles que Mar_lard a consacré à ce thème pour avoir quelques illustrations, ainsi qu'à ceux de mon dernier billet sur le thème.

Il en va de même pour Ken. Ce n'est pas faux. Mais ce n'est pas tout. Billet d'humeur d'un mec sur le sexisme et le féminisme | Louvainfo. Sans faire exprès j’ai commencé un débat sur Facebook. J’aurais pas dû, je sais que c’est souvent stérile et au final ça fait que m’énerver. J’ai lu plein de trucs de mecs sur le féminisme et l’égalité homme-femme, et ça m’a vraiment irrité. Ça m’a énervé, ça m’a rendu triste et ça m’a fait chier. Du coup je me suis dit mais partage ça enfin ! Du coup voilà, je le dis : les mecs anti-féministes, ça me fait chier ! Je suis un homme. Je suis même blanc et hétéro. Les femmes sont en moyenne payées 23% en moins que les hommes, à travail égal.

Dans la pub, au cinéma, dans la mode, on vend leur corps. Dans la rue, dans les boites, sur les campus, c’est les filles qu’on siffle. Dès l’enfance on conditionne les filles à jouer à la poupée et à faire le ménage, tout en développant des qualités d’affection, de patience, de gentillesse. On le répète constamment mais ça perd de sa réalité tant qu’on sort pas de sa place de mec, habitué à voir fonctionner la société d’une certaine manière. Près d'une femme sur deux victime de sexisme... mais seulement une sur 35 le signale aux autorités. « S’exprimer de façon affirmée est particulièrement risqué pour les femmes » | Les Nouvelles NEWS. Sexisme et langage.