background preloader

Fabilou2

Facebook Twitter

Fabi Lou

Intelligences_multiples.pdf. Le dialogue pédagogique. La pédagogie face aux multiples formes de l’intelligence. La pédagogie face aux multiples formes de l’intelligence Posted by pascale72 on 22 mars 2015 · 16 commentaires Nous terminons la semaine spéciale consacrée au cerveau.

La pédagogie face aux multiples formes de l’intelligence

Ça tombe bien, j’adore ça… même si je ne suis malheureusement pas très compétente pour vous parler de ce formidable organe. Qu’à cela ne tienne car nous avons à notre disposition de formidables revues de vulgarisation qui mettent en lumière le résultat des études en neuroscience et surtout les conclusions à en tirer pour nos activités du quotidien. Quand les dites études concernent les enfants, c’est encore plus palpitant. C’est à ce sujet que s’attaque l’un des articles du dernier numéro de la revue « Cerveau & Pyscho » (N°68). De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de repérer, de mettre en avant LA forme d’intelligence PROPRE à un enfant. Comment exploiter ce résultat ? En pratique, ça donne quoi ? Des infos complémentaires ICI Le but de tout ceci est de repérer peu à peu le profil d’intelligence des enfants. J'aime : 5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation.

Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ?

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation

Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre : Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations. 1.

Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail. De plus, les recherches montrent que l’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes. 2. 3. 4. 10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre. Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : comment faire pour relire efficacement ? Comment éviter de bachoter ? Comment mémoriser durablement ? CARTE MENTALE. INHIBITION. Cerveau, apprentissage et enseignement.

Il y a quelques années, la pertinence de s’intéresser au cerveau en éducation était plutôt limitée.

Cerveau, apprentissage et enseignement

Intuitivement, les chercheurs, les enseignants et les autres intervenants du milieu de l’éducation se doutaient bien de l’existence d’un lien important et profond entre le cerveau et les apprentissages scolaires. Cependant, ce lien n’était ni clair ni appuyé sur des connaissances scientifiques solides, ce qui rendait les retombées éducatives des recherches sur le cerveau somme toute peu nombreuses et fragiles. Aujourd’hui, par contre, grâce aux avancées considérables de l’imagerie cérébrale et des neurosciences en général, cette situation a considérablement changé. Dans cet article, nous présentons trois grandes découvertes qui permettent non seulement d’établir des ponts plus solides entre le cerveau et l’éducation, mais aussi d’appuyer l’hypothèse selon laquelle mieux connaître le cerveau des élèves peut nous aider à mieux leur enseigner.

Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner. Intelligence musicale.pdf. Les intelligences multiples. Sylvie Abdelgaber a rencontré Howard Gardner qui, le 9 Mars 2005, était l’invité d’honneur du Forum organisé par les éditions Retz et le Monde de l’Education sur le thème « l’école et l’intelligence, ce qu’en pensent les psychologues aujourd’hui ».

Les intelligences multiples

On hésite parfois à employer le terme « intelligence », surtout au singulier... C’est ce qu’en anglais nous appelons le « politiquement correct » qui peut empêcher d’utiliser le mot « intelligence », surtout lorsqu’on parle officiellement. Pourtant, il n’y a aucun moyen d’empêcher les gens d’utiliser ce terme tous les jours : mon travail consiste à voir ce que l’on entend par là.

A mon avis, le sens de ce mot change avec ce que l’on cherche. Si l’on cherche, par exemple quelqu’un qui travaille dans le marketing chez un éditeur, on ne recherche pas les mêmes qualités que pour un professeur de Grec. En fractionnant la notion en plusieurs facettes, je crois que j’aide les gens à mieux définir ce qui est important selon les cas. Exactement. CERVEAU/INTELLIGENCES MULTIPLES.