background preloader

Notation

Facebook Twitter

Suivi des prises de paroles négociées et des compétences avec un tableur. Un billet précédent a expliqué comment utiliser un tableur pour suivre des activités de prises de paroles négociées en groupes.

Suivi des prises de paroles négociées et des compétences avec un tableur

Le but est ici d’inciter les élèves à élaborer collaborativement des réponses, et à prendre davantage la parole. Je propose une version incluant le suivi de compétences. Le but est d’inciter les élèves à mettre en œuvre certaines compétences utiles dans l’apprentissage. Salman Khan: Enseignons pour la maîtrise et pas les résultats aux examens. Une rubrique dans un tableur : évaluer plus efficacement les élèves. Les enseignants cherchent à rendre les évaluations moins chronophages et plus utiles pour les élèves.

Une rubrique dans un tableur : évaluer plus efficacement les élèves

L’intérêt des grilles est ici connu : elles encadrent la subjectivité de l’évaluateur et réduisent la portée de certains biais de jugement, elles améliorent la fidélité et la stabilité des évaluations, elles ont généralement la faveur des apprenants, elles génèrent des traces d’apprentissages, elles améliorent la rapidité de l’évaluation (voir ce qu’en dit l’Université de Genève). Voici une proposition d’utilisation de grilles d’évaluation avec un tableur en ligne. L’outil choisi est Google Sheets, dont certaines fonctions avancées (création de documents et publipostage) ne sont à ma connaissance pas encore disponibles dans les autres outils.

Ce dispositif est bien entendu adaptable à différentes situations d’évaluation, pour différents niveaux scolaires et différentes matières. Remarque pédagogique liminaire. Organisation et mise en place. Edit du 04.09.16 : plein de modifs sur l'ensemble des plans de travail : - phrase pour chaque vignette décrivant la compétence clairement pour l'enfant, ses parents, l'ATSEM, ...- jeux de reproduction de modèles dans "formes et grandeurs" et plus dans "espace/temps", - changement de place de certains ateliers pour respecter une meilleure progression des apprentissages, - ajout de nouveaux ateliers, suppression de certains ateliers redondants, ...- Séparation de l'informatique sur des plans de travail à part- pas ou plus de compétences à évaluer hors atelier (ex : langage oral à part des plans de travail) Edit du 02.09.16 : ajout de photos de la classe avec les couleurs par domaine Ma nouvelle organisation pour 2016-2017.

Organisation et mise en place

Correction, le retour. Auto-évaluation des élèves via un formulaire. Comme tout enseignant, j’évalue régulièrement le travail de mes élèves, l’évolution de leurs compétences et leurs résultats durant l’année.

Auto-évaluation des élèves via un formulaire

Mais ma perspective peut être partielle, et je manque souvent de temps passé avec chaque élève pour affiner ma vision. Dans le « meilleur des mondes » scolaires, j’aimerais prendre le temps de m’entretenir individuellement avec chaque élève lors de séances « bilan » ou même d’organiser des coévaluations entre pairs (je ne sais pas encore faire cela)… En attendant, avant de remplir les bulletins scolaires, je demande aux élèves de me communiquer leurs auto-évaluations (je tiens alors évidemment compte de leur point de vue, — même si le jugement final me revient). Cette démarche me semble pédagogiquement efficace, comme en témoigne le classement de Hattie (« Hattie Ranking: Influences And Effect Sizes Related To Student Achievement » : « self-reported grades »).

A cela s’ajoute une évaluation du cours lui-même, donc de mon travail. 1. 2. 3. Et vous ? Evaluer les compétences (2) : pour éviter les réussites et les échecs abusifs. Dans un premier article sur l’évaluation des compétences, nous présentions de manière synthétique des propositions de la recherche qui permettent de répondre à la question : comment évaluer les élèves dans la classe ?

Evaluer les compétences (2) : pour éviter les réussites et les échecs abusifs

Un des enjeux cerné est d’aborder avec les élèves des situations complexes, qui évitent la parcellisation, notamment celle des procédures. Apprendre ne nécessite pas forcément de partir du simple au complexe. La traitement global d’une tâche est plus stimulant et évite d’enfermer les élèves dans les procédures, en leur donnant toutefois l’occasion de les travailler et de les relier pour faire sens. Mais comment éviter l’empilement et de se noyer dans les items à valider ? Cette critique est la principale adressée au Livret Personnel de Compétences. Là encore la recherche nous permet d’éclairer cette question. Pour Roegiers, la notion de critère est ici essentielle.

La règle des 2/3 : pour déclarer un élève compétent, chaque critère minimal doit être respecté. Faut-il en finir avec les notes. Prévue pour la fin de l’année 2014, la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves a « pour mission d’élaborer des recommandations sur l’évolution du système d’évaluation des élèves ».

Faut-il en finir avec les notes

Depuis plus d’un demi-siècle, des chercheurs de différentes disciplines ont mené des centaines de recherches utiles aux réflexions sur les pratiques d’évaluation des élèves. Cette contribution présentera d’abord un certain nombre de conclusions scientifiques avérées et proposera des changements souhaitables, eu égard aux résultats de la recherche. Les recherches sur la notation, menées depuis plusieurs dizaines d’années, aboutissent à au moins cinq résultats consensuels dans la communauté scientifique : 1 - Les notes ne mesurent pas de façon précise les compétences des élèves.

Certes, entre le 5/20 et le 15/20, la différence de compétences est souvent considérable. La docimologie science de l'évaluation. Www.ipp.eu/wp-content/uploads/2014/12/n14-notesIPP-decembre2014.pdf. Corriger numériquement (et efficacement) des copies papier.

Si vos élèves ou vos étudiants vous remettent systématiquement leurs travaux sous forme numérique, vous êtes déjà engagés dans l’augmentation de votre travail de correction.

Corriger numériquement (et efficacement) des copies papier

Au cas contraire (c’est largement le mien), vous pouvez faire un détour par la numérisation des copies papier (au format pdf) pour bénéficier de l’efficacité et de la richesse d’une correction numérique. Plusieurs applications permettent en effet de saisir des remarques sur des documents pdf, mais aussi d’y placer ou d’y « tamponner » à la volée des remarques-types bien pratiques. Certes, tous les travaux ne justifient pas ce dispositif.

Mais pour les travaux qui requièrent des commentaires fournis, cela se révèle très utile, tant pour l’enseignant que pour l’apprenant. N.B. : pour une approche complémentaire (en environnement « tout numérique ») voir le billet de Yann Houry : « Corriger des copies numériques ». Transmettre des commentaires oraux sur les travaux papier. Les commentaires oraux sur les travaux des apprenants sont pédagogiquement efficaces (1).

Transmettre des commentaires oraux sur les travaux papier

Parce qu’il n’est pas toujours facile des les communiquer en présentiel, il est intéressant de pouvoir les communiquer à distance (sous forme d’enregistrements audio de vos commentaires oraux). Cela est possible, même si vos élèves ou vos étudiants vous remettent leurs travaux au format papier (un précédent billet détaille une méthode avec un terminal de poche Android). Je propose ici un schéma présentant les différentes étapes et les différents outils mobilisables. Ce schéma sera mis à jour et complété (dans sa version en ligne). L’icône de flèche indique les éléments du schéma hyperliés à des ressources en ligne. . (1) Nous le savons par expérience et par les résultats de différentes recherches : voir la recension parue en 2015 dans le International Journal of Instructional Technology and Distance Learning.