background preloader

LA PEDAGOGIE ACTIVE

Facebook Twitter

La Confiance en Soi |authorSTREAM. PowerPoint Presentation: Université Cadi Ayyad Faculté des Sciences Semlalia Département de Biologie Réalisé par: Ayoub MABROUK Responsable: Mme Elaanba La Confiance en Soi 28/03/2012 1 I INTRODUCTION 1- définition La confiance en soi est une prédiction réaliste et ponctuelle qu'on a les ressources nécessaires pour faire face à un genre particulier de situation. Avoir confiance en soi c’est avant tout se connaître, c’est croire en son potentiel et en ses capacités. 28/03/2012 2 Le plan II LES CARACTERISTIQUES DE LA CONFIANCE EN SOI III COMMENT BATIR SA CONFIANCE EN SOI IV LES CLES DE LA CONFIANCE EN SOI V CONCLUSION : Le plan II LES CARACTERISTIQUES DE LA CONFIANCE EN SOI III COMMENT BATIR SA CONFIANCE EN SOI IV LES CLES DE LA CONFIANCE EN SOI V CONCLUSION 28/03/2012 3 II les Caractéristiques de la confiance en soi : II les Caractéristiques de la confiance en soi La confiance en soi comporte cinq caractéristiques essentielles. 1- Une prédiction: 2- Réaliste: 3- Des ressources suffisantes :

5 facettes pour construire un dispositif hybride : du concret ! Après une introduction à la notion de dispositif hybride pour enseigner et apprendre, nous donnons quelques conseils concrets (point 5) « pour enseigner et pour favoriser l’apprentissage en ligne » basés sur les 5 facettes de « notre » modèle pragmatique d’apprentissage (Lebrun, 2005). J’illustre ce modèle dans un autre billet « J’enseigne moins, ils apprennent mieux« . 1. Un dispositif hybride, qu’est-ce que c’est ? Le mot « dispositif » est fréquemment utilisé dans la littérature et ce dans différents domaines : appareillage sophistiqué, stratégie militaire, campagne de presse … Nous entendons par dispositif un ensemble cohérent constitué de ressources, de stratégies, de méthodes et d’acteurs interagissant dans un contexte donné pour atteindre un but.

Le but du dispositif pédagogique est de faire apprendre quelque chose à quelqu’un ou mieux (peut-on faire apprendre ?) 2. 3. 4. . • Informations : qu’en est-il aussi de l’information proposée comme substrat à l’apprentissage? 5. Références. Pédagogie interrogative, active, co-active, inversée... quelles différences ? Les méthodes pédagogiques actives - Centre de pédagogie universitaire - Université de Montréal. Dans leur fondement, les méthodes de pédagogie active visent à privilégier l’activité de celui qui apprend et non l’activité de celui qui enseigne (Romainville, 2007).

Ces méthodes ont en commun de placer les étudiants au cœur du processus d’apprentissage et de leur permettre d’être cognitivement actifs au-delà de la lecture d’un texte ou de l’écoute d’un exposé. Cet engagement actif, pilier de l’apprentissage, suscite la curiosité et l’autonomie (Dehaene, 2018). Il permet aussi d’accroitre le niveau de motivation de l’apprenant face aux tâches qui leur sont proposées (Desjardins et Sénécal, 2016). Basées sur des activités d’application, d’analyse, d’évaluation, de synthèse et d’autoévaluation (Anderson et al., 2000) les méthodes actives s’inspirent de contextes réels et signifiants pour l’étudiant. Les bénéfices que l’on observe sont multiples. De fait, la pédagogie active permet notamment de :

Pourquoi je n’enseigne pas comme j’apprends ? J’ai récemment fait le point sur ma démarche d’apprentissage en réalisant un schéma dans le cadre d’ITyPA2 et je constate qu’il apparaît, dans une première approche, assez éloigné de la pédagogie ouverte que je prône comme démarche pédagogique. Il me semble utile de se pencher sur cet écart pour l’identifier, l’analyser et le comprendre. 1 – Comment j’apprends ?

Mon apprentissage (détaillé ici) s’organise en trois temps : repérage des informations ou situations qui méritent d’être creusées,analyse, approfondissement, confrontation à mes connaissances du moment,formalisation. Une fois appropriés et formalisés, je partage à mon réseau ces nouveaux apprentissages (parce que cela les intéresse peut-être …) J’ai représenté cette démarche comme suit : Mon EAP en 2013 Si l’on décortique cette approche à partir du modèle pragmatique de Marcel Lebrun, on peut faire l’analyse suivante 2 – Comment j’enseigne ?

Pédagogie ouverte Si l’on reprend la même grille d’analyse, on retrouve : 3 – Comparaison. Les pédagogies actives - pourquoi ne pas essayer ! La méthode active : CQFD. J’ai voulu faire cet article car, fervente addicte de la méthode active lors de mes interventions, ce qui en résulte est tout bonnement formidable. Je pense que c’est LA méthode à utiliser, et je tenais à partager les bénéfices que j’en tire avec vous. Tout d’abord, quésaquo ? Nous sommes tous habitués, par notre expérience scolaire, à ce qu’une personne (par exemple le professeur) nous donne une définition, des explications, des exemples, puis des exercices pour s’assurer de la bonne interprétation du message transmis. Ainsi l’apprenant part avec des notions, qu’il expérimente au fil des devoirs. Lorsqu’on a à faire à des adultes, il y a plusieurs critères à prendre en compte. Le premier étant qu’ils ont déjà des expériences, des savoirs, des connaissances, et que l’idée de réitérer le schéma classique scolaire peut être bloquant, décourageant voir rebutant.

C’est là que la méthode active entre en jeu. Un de mes modules s’appelle « hygiène et santé ». Soyez curieux ! Les 7 clefs de la pédagogie active – Centre Inffo | Formation responsable ! Proposées par Cendrine Massel, ces « sept clés » sont extraites de l’article « Le ludique demande beaucoup de sérieux ! », publié dans le n° 224-225 de notre revue Actualité de la formation permanente. Voici le fruit de notre expérience et ce que nous constatons dans nos différentes missions de “revamping” de modules que nous menons auprès de différents industriels et organismes de formations clients.

La pédagogie active peut se résumer en 7 clés. Clé n° 1 : apprendre ce qu’il faut, facilement et pour longtemps Le contenu à transmettre doit souvent être élagué. Nous constatons que les modules sont souvent trop denses ou trop courts. Du connu à l’inconnu en toute sécurité. Clé n° 2 : apprendre avec bonheur et plaisir Intégrer l’esprit ludique à vos modules. Les titres des modules sont revisités. Clé n° 3 : mettre le stagiaire en mouvement Le rôle du stagiaire est actif tout au long de l’action de formation. Après la formation, le formateur reste à la disposition du stagiaire.

Untitled. Les 7 clefs de la pédagogie active. Proposées par Cendrine Massel, alors directrice de Latitude Formation, ces "sept clés" sont extraites de l’article "Le ludique demande beaucoup de sérieux ! ", publié dans le n° 224-225 de notre revue Actualité de la formation permanente. Voici le fruit de notre expérience et ce que nous constatons dans nos différentes missions de “revamping” de modules que nous menons auprès de différents industriels et organismes de formations clients.

La pédagogie active peut se résumer en 7 clés. Clé n° 1 : apprendre ce qu’il faut, facilement et pour longtemps Le contenu à transmettre doit souvent être élagué. Du connu à l’inconnu en toute sécurité. Clé n° 2 : apprendre avec bonheur et plaisir Intégrer l’esprit ludique à vos modules. Les titres des modules sont revisités.

Clé n° 3 : mettre le stagiaire en mouvement Le rôle du stagiaire est actif tout au long de l’action de formation. Après la formation, le formateur reste à la disposition du stagiaire. Clé n° 4 : mettre le formateur en expert. A2 La pédagogie active, comment faire ? Le droit d apprendre livre pedagogie active. Vignettes de pédagogie active.