background preloader

Démocratie participative

Facebook Twitter

Techniques et idées concernant l'engagement des citoyens et participants à des conférences...

#CeuxQuiFont : retrouvez tous les portraits de notre série. Site internet du collectif Pouvoir dagir. Démocratie participative : de Paris à Reykjavik, des outils au service des citoyens. Des citoyens qui aident les élus et leurs services à bâtir le futur des collectivités territoriales, c’est aujourd’hui une réalité à l’échelle mondiale, qui compte déjà plusieurs partisans en France.

Démocratie participative : de Paris à Reykjavik, des outils au service des citoyens

Pour ce faire, de nombreux outils participatifs ont été conçus et sont utilisés, notamment par les communes. Ils permettent de recueillir les idées, avis et votes de chacun avec pour but de financer ensuite les projets de demain, la finalité étant bien la co-construction de ces derniers. Paris, l’exemple français le plus frappant Pour bâtir une ville juste, progressiste et durable, l’intelligence collective est notre plus grande force. L’échange et le débat sont nos outils les plus puissants. Ces propos sont signés Anne Hidalgo, Maire de Paris, qui a décidé de consacrer 5% du budget d’investissement de la ville sur l’ensemble de sa mandature, soit 480 millions d’euros, pour financer des projets proposés par des citoyens. Le budget participatif primé par Le Monde.

Le quotidien Le Monde a dévoilé, vendredi 20 mai, le palmarès de ses premiers "Prix de l'innovation Le Monde Smart Cities".

Le budget participatif primé par Le Monde

La Ville de Rennes est lauréate dans la catégorie "Participation civique" pour son premier budget participatif. Pour son premier budget participatif, la Ville de Rennes a reçu, vendredi 20 mai, le premier Prix du Concours de l'innovation SmartCities, dans la catégorie "participation civique". Ce concours international est organisé par le quotidien Le Monde. Quels enjeux pour les innovations démocratiques.

Faire se croiser chercheurs et nouvelles formes d’innovation démocratiques… Telle était l’ambition du débat organisé à Super Public, le 8 juin dernier à l’invitation du politiste Loïc Blondiaux (@loicblondiaux), qui signait récemment une tribune plutôt bienveillante à l’égard des « Civic Tech », ces solutions qui réinterrogent la démocratie par le levier de la technologie.

Quels enjeux pour les innovations démocratiques

Civic Tech : la démocratie à l’heure du numérique. « Nous sommes des citoyens du XXIe siècle qui faisons de notre mieux pour faire fonctionner des institutions qui ont été conçues au XIXe siècle et sont basées sur un support d’information qui remonte au XVe siècle.

Civic Tech : la démocratie à l’heure du numérique

Il est temps de commencer à nous poser la question : quelle démocratie voulons-nous à l’ère d’internet ? » Voici le constat posé par Pia Mancini, une politologue argentine qui a par ailleurs fondé DemocracyOS. Et pour beaucoup, il représente la raison – ou l’explication – de la naissance de ce que l’on appelle la Civic Tech. De nouvelles formes d’engagements démocratiques à la définition encore floue Le mouvement de la Civic Tech englobe des initiatives aussi diverses que l’open data, des outils de campagnes politiques comme Nation Builder ou encore des mouvements visant à contourner le système politique traditionnel en court-circuitant les partis politiques.

La plupart de ces initiatives ont en commun de vouloir rénover la démocratie et améliorer son fonctionnement. Accueil - Université du Nous. Les 7 familles de l'innovation démocratique by Armel LE COZ on Prezi. Anne Hidalgo : "Le Civic Hall parisien sera un lieu d'innovation" Paru dans leJDD Anne Hidalgo et Bill de Blasio, maire de New York, en mai 2014.

Anne Hidalgo : "Le Civic Hall parisien sera un lieu d'innovation"

(CHARLES GUERIN/ABACA) New York a son Civic Hall ; Paris aura le sien également, Anne Hidalgo l'annonce dans nos colonnes. La maire socialiste avait prévu de se rendre demain chez son homologue new-yorkais, Bill de Blasio, mais son déplacement a été annulé pour cause de crue de la Seine et de gestion de crise. Elle devait notamment visiter cet espace dédié aux "civic tech", installé il y a tout juste un an sur la Cinquième Avenue, en plein cœur de Manhattan. Libérer le potentiel du collectif » WORKLAB » Inventons de nouvelles façons de travailler.

Je crois dans le potentiel du collectif !

Libérer le potentiel du collectif » WORKLAB » Inventons de nouvelles façons de travailler

Je crois qu’ensemble nous pouvons réaliser de grandes choses. Ok, ok, je sais que cela peut sonner comme une affiche de Sarkozy à la présidentielle ou comme un discours de miss France au micro de Jean-Pierre Foucault, mais pourtant c’est vrai. Je vous sens septique, alors laissez moi vous raconter 2 petites histoires : Quels enjeux pour les innovations démocratiques. « Les jeunes et la politique – je vote, donc je suis » L’origine du barcamp Le barcamp (ou non-conférence) est né en 2005 dans la Silicon Valley en Californie.

« Les jeunes et la politique – je vote, donc je suis »

Le concept du barcamp repose sur l’idée de réunir d’une façon informelle des participants compétents sur un thème privilégié autour d’ateliers participatifs. Le temps d’un week-end, les participants discutent librement sans a priori en adoptant des pratiques collaboratives. L’appellation « participants » n’est en fait pas appropriée. Les barcamps sont constitués au sens strict non pas de participants mais d’acteurs plus que de spectateurs. . * Exemple d’un mot-clé Twitter. Comment se déroule un barcamp ? Car contrairement à un séminaire organisé ou à un congrès, les participants d’un barcamp doivent adopter une attitude de non consommateurs. Les objectifs d’un barcamp.