background preloader

École

Facebook Twitter

Attentats : de nouvelles mesures pour la sécurité dans les écoles. Europe 1<author id="23322" type="name">Rédaction Europe1.fr</author> avec AFP Formation de la communauté éducative aux premiers secours, vidéoprotection, recensement des portables des chefs d'établissement : Najat Vallaud-Belkacem et Bernard Cazeneuve ont annoncé jeudi de nouvelles mesures pour la sécurité à l'école, un mois après les attentats de Paris.

Attentats : de nouvelles mesures pour la sécurité dans les écoles

Ces mesures figurent dans une circulaire adressée jeudi notamment aux préfets et aux recteurs. Un répertoire commun. Pour pouvoir joindre à tout moment un interlocuteur de proximité, les préfets et les recteurs sont chargés de mettre en place des répertoires communs qui devront être mis à jour régulièrement. L'école face au défi de la sécurité. L'Éducation nationale engage ses personnels à se préparer à un acte terroriste.

L'école face au défi de la sécurité

Ce qui inquiète élèves et parents. Première journée de la laïcité à l’école : le piège des impasses intellectuelles françaises. Atlantico : 110 ans après le vote de la loi de séparation de l'Eglise et de l'état de 1905, mais surtout après les attentats de 2015, les écoles s'apprêtent à "célébrer" la première journée de la laïcité.

Première journée de la laïcité à l’école : le piège des impasses intellectuelles françaises

Que pensez-vous de cette décision ? Concrètement que va-t-on pouvoir enseigner à ce sujet ? La laïcité est-elle enseignable en tant que telle ? Vincent Petit : Je crains qu'un enseignement d'ordre général soit parfaitement inutile, voire contre-productif. Les lycées franciliens sous surveillance. Accueil.

Les lycées franciliens sous surveillance

Mixités à l’école. Le Cnesco et le CIEP ont organisé, en partenariat avec le Conseil supérieur de l’éducation du Québec, une conférence de comparaisons internationales (juin 2015) sur le thème :« Mixités sociale, scolaire et ethnoculturelle à l’école : quelles politiques pour la réussite de tous les élèves ?

Mixités à l’école

« Dossier de synthèse A partir de l’ensemble des ressources produites lors de la conférence, le Cnesco présente un dossier de synthèse : Consulter le dossier de synthèse Préconisations du Cnesco A l’issue de la conférence, le Cnesco a produit des préconisations. Consulter les préconisations du Cnesco Rapports scientifiques A l’occasion de la conférence, le Cnesco a publié deux rapports. État des lieux de la mixité sociale et scolaire dans les collèges et lycée françaisPar Son Thierry Ly et Arnaud Riegert. Faire vivre la laïcité à l'école. Ecole: 857 cas de suspicions de radicalisation. Quelque 857 cas de suspicions de radicalisation d'élèves ont été signalés dans l'Education nationale pour l'année scolaire 2014-15, a indiqué le ministère aujourd'hui, confirmant des informations de 20 Minutes.

Ecole: 857 cas de suspicions de radicalisation

La ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem avait déjà communiqué en juin, avant la fin de l'année scolaire, le chiffre de 816 signalements de suspicions de radicalisation lors d'une audition au Sénat. Favoriser la mixité sociale à l’école: avancer à petits pas sur un sujet polémique. Favoriser la mixité sociale dans les collèges, c’est le voeu du ministère de l’Education qui annoncera la semaine prochaine des expérimentations, une approche prudente car tout ce qui touche à la carte scolaire en France suscite immanquablement la polémique.

Favoriser la mixité sociale à l’école: avancer à petits pas sur un sujet polémique

Pour mesurer le degré de mixité entre des enfants de diverses origines sociales au sein d’un même établissement, les collèges disposent des déclarations des familles lors de l’entrée de l’enfant dans le secondaire. En France, cette ségrégation est «importante» en collège et lycée, bien que l’objectif de mixité sociale soit inscrit dans la loi sur l’école de 2013, révélait en mai une étude de deux chercheurs de l’Ecole d’économie de Paris, Son Thierry Ly et Arnaud Riegert. Une piste évoquée par le ministère est la création de secteurs multi-collèges, accompagnés de critères d’affectation des élèves. Actuellement, les collégiens sont affectés, par l’académie et le département, dans un établissement donné en fonction de leur adresse. Pour une école du regard face au communautarisme  DÉBAT - Bonjour !

Pour une école du regard face au communautarisme 

Nous sommes en 2015, j'habite en France et c'est un petit peu compliqué. Notre pays a envie de se voir comme religieux, avec des communautés. Chacun met énormément d'énergie pour qu'il en soit ainsi. Jaruk, fils de demandeurs d'asile : l'école l'a laissé couler. Madame la ministre, agissez. Image d'illustration d'un enfant seul (GARO/PHANIE).

Jaruk, fils de demandeurs d'asile : l'école l'a laissé couler. Madame la ministre, agissez

Madame la ministre, Vous lirez peut-être, si vous en avez le temps, l’histoire sinistre et authentique du jeune Jaruk, enfant de demandeurs d’asile déboutés et devenus sans papiers, broyé par la politique du gouvernement auquel vous appartenez et que l’école dont vous êtes la ministre a laissé couler. Les faits parlent d’eux-mêmes et ils ne sont, hélas, pas si exceptionnels qu’on le voudrait. Ce qui est exceptionnel dans la situation de Jaruk, c’est qu’il se soit trouvé quelqu’un pour la suivre, en être ému et prendre la peine de l’écrire.

Un silence qui vaut approbation L’école est obligatoire croit-on. Enfants Roms que certains maires refusent de scolariser au prétexte qu’ils n’habiteraient pas vraiment la commune ou dont le bidonville est trop éloigné de l’école. La charte de la laïcité fait sa rentrée à l'école. La charte de la laïcité doit désormais être paraphée par les parents d'élèves.

La charte de la laïcité fait sa rentrée à l'école

Depuis sa présentation en 2013 et jusqu'à aujourd'hui, ce texte était seulement affiché dans les établissements du second degré. Composée de 15 articles, elle réaffirme l'importance des valeurs de la République transmises par l'école, dont la laïcité, garants du "vivre ensemble". La charte rappelle par exemple que chacun est libre de croire ou non, qu'il n'y a pas de religion d'État ou encore que le port de tenues ou signes religieux ostentatoires est interdit.

Une façon pour le ministère de l'Éducation de relancer "l'école de la République", ébranlée après les attentats de janvier. La signature de cette charte - obligatoire mais pas sanctionnée - ne fait pas toujours l'unanimité, du côté des syndicats et des spécialistes. Lire et écrire, des droits fondamentaux. Lire et écrire, des compétences évidentes pour beaucoup d’entre nous. Mais pour les personnes qui ne disposent pas de ces savoirs de base, notamment dans leur recherche d’emploi.

Récemment licenciée, Rosa, 31 ans et mère d’un enfant, cherche un travail. Mais à chaque étape, que ce soit dans ses démarches pour répondre aux offres d’embauche ou pour décrocher une formation, la jeune femme est confrontée à ses carences en lecture et en écriture. Difficile pour elle d’avancer dans la vie. Rosa n’existe pas, ou plutôt, si, elle existe, mais ne porte pas forcément ce prénom. Une discrimination La lecture des petites annonces, le suivi d’une formation et le passage des multiples étapes d’une procédure de sélection -souvent disproportionnée au regard du poste à pourvoir en raison d’un marché de l’emploi saturé-, autant d’obstacles à franchir pour ces personne souvent précarisées.

En savoir plus Chiffre du jour : 5.000 Toute une journée pour sensibiliser source: Nicolas Naizy. "Notre école n'est pas (encore) foutue !", un livre plein d'optimisme. Marie-Christine Culioli : "La force de l'école, c'est d'amener les enfants à s'approprier nos codes" Rentrée scolaire : la pédagogue qui voulait révolutionner le système éducatif français. Basta ! : Quelles compétences ont été développées par les enfants de votre classe de Maternelles, à Gennevilliers, entre 2011 et 2014 ? Céline Alvarez [1] : Dès la première année, tous les enfants, suivis par le CNRS, ont progressé plus vite que la norme, sauf un qui était l’enfant le plus absent.

M.amnesty. Remise de la pétition contre les discriminations au gouvernement tchèque, Prague, 31août 2015 ©Amnesty International A la veille de la rentrée scolaire, nous avons remis au ministre de l’Education de la République Tchèque 38334 signatures contre les discriminations envers les écoliers roms. Ces derniers sont exclus du système scolaire classique, la majorité d’entre eux sont scolarisés d’office dans des établissements spécialisés ou dans des classes réservées aux Roms.

Installés devant le ministère de l’Education à Prague, des familles roms avec notre organisation ont réalisé une flash-mob contre les discriminations avant de prendre la parole pour dénoncer la politique de ségrégation scolaire. Les 38334 signatures collectées dans le cadre d’une campagne lancée en avril 2015, ont été remises par la suite au ministre accompagnées d’un carnet scolaire grand format avec l’appréciation « Peut mieux faire ».

Lire aussi : être un enfant rom en République Tchèque.