background preloader

Réflexions

Facebook Twitter

This comic explores Dungeons & Dragons’ classroom potential. La narrativa transmedia en el marco de la educación universitaria (Kalogeras, 2014) | RIRCA. En RIRCA somos conscientes de la importancia de las “nuevas” (o no tan nuevas si tenemos presente la transmedia archaeology) formas narrativas contemporáneas dentro de la industria cultural y audiovisual aunque, ¿qué aplicaciones puede tener la narrativa transmedia en la educación? , ¿Y, concretamente, en la educación superior? El trabajo de Kalogeras (2014) indaga precisamente en esta última cuestión y analiza cómo pueden utilizarse estas nuevas prácticas narrativas y/o mediáticas en una disciplina o área de conocimiento concreta con una dimensión educativa y pedagógica para hacer que el acceso a la enseñanza por parte de los alumnos se haga de una forma atractiva, motivadora e immersiva.

No obstante, la labor (y reto) tanto de docentes, investigadores como de las instituciones académicas en las que se insertan debe responder a uno de sus principales cometidos: educar atendiendo a los cambios del contexto en el que se desarrollan incluyendo una reflexión crítica de la misma. Referencia: Subtext | Story Science. Finally we have come to part 3 of our 3-part article series on Short Form Storytelling. If you missed out on the earlier installments, be sure to read Part 1: One Story, One Idea here and Part 2: Compression, Compression, Compression. Previously we discussed the different ways in which you can compress elements in your story to make it denser and more efficient. Now we are going to discuss the three main categories of compression and how each applies to storytelling. Compression falls into three basic categories: (1) Structure (2) Character, and (3) Text, with Structure being the most basic of the three and Text the most involved.

Within each category are five points, or ways, in which to utilize compression in that category. STRUCTURE: Events, plot points, story development. CHARACTER: Cast members, characterization, relationships and character decisions. TEXT: The action of the story, including descriptions and visuals. Involves events, plot points, and story development. 1. 2. 3. 4. 5. Le-design-emotionnel-pense-par-des-humains-pour-les-humains. Transmedia Storytelling as an Educational Strategy: A Prototype for Learning English as a Second Language | José Bidarra and Patrícia Rodrigues. TEACHING STORIES WITHOUT BORDERS INSIDE A BOX: HOW PRESERVICE ELA TEACHERS LEVERAGE TRANSMEDIA STORIES TO TEACH TRADITIONAL LITERACIES | Rikki Roccanti Overstreet. How Fairy Tales Invite Children to Think Harder and Smarter.

Take a story, turn it into something larger than life, add a touch of magic, let it simmer for a few centuries, and presto! You have a fairy tale. With their high coefficients of weirdness, these stories — less about fairies than about monsters and wild things — haunt our collective cultural imagination. At their core, fairy tales are deceptively simple: transparent on the level of plot, but also sophisticated, complex, and full of mystery when it comes to their deeper meaning. In pre-literate cultures, fairy tales were vehicles for processing trauma, transmitting ancestral wisdom, and debating cultural beliefs, values, and norms. Some of these stories ended not with “happily ever after” but with questions: “Which of these three brothers deserves the princess? The one who rescued her from the woods? More recently, we have been less invested in the complicated enchantments of fairy tales than in their social messaging.

Books by the Author: The Three Ages of Consciousness of Storytelling - Yorke Communications. Who doesn’t like a good story? None I guess. A good story is often, a story narrated well. A harder push would go like this. It is not the story, but how we narrate it. That is storytelling. Whether it is from mythologies or something a little more contemporary, it is hard to get tired of a well-narrated story. Storytelling does not just span generations or centuries but millenniums and beyond.

More recently we presented these three ages in storytelling as blogs on Yorke’s website, written by three of our finest writers. In the second age, it was all about the destination (or the story), initially aided by the Johannes Gutenberg’s printing press, writes Mabel Jesudian. Nikita Sanjay writes about the third age of storytelling and how individualism came to dominate the story and the storytelling process. From the cave paintings in France to campaigns run completely on Instagram, the story, the storyteller and the channels or mediums have changed. 1.

Transmedia skills map | Transmedialiteracy. Video 2 Transmedia Literacy - Teens' Transmedia Skills. Teens, media and collaborative cultures: exploiting teens' transmedia skills in the classroom. Virtual Reality and Learning: The Newest Landscape for Higher Education. When you think of higher education, chances are that virtual reality is not something that immediately comes to mind. In recent years, online learning has changed the face of education by becoming a supplement to traditional methods, allowing people to learn at a distance, on their own time and at their own pace. It has become a powerful tool for educators to expand their reach while providing students with a way to get an education without having to step foot into a classroom. Despite these advantages, online education has proven to be a double-edged sword. At some point in their learning, every student needs personal help that interactive workbooks and textbooks alone cannot provide. Relying solely on asynchronous communication with a faceless professor stifles the kind of momentum that a classroom setting promotes.

Classrooms and lectures allow students to engage with their professors, teaching assistants and with each other. Education becomes truly interactive in a virtual setting. Comment la réalité virtuelle modifiera les relations sociales. La réalité virtuelle est-elle dangereuse pour le cerveau humain. En 2016, la réalité virtuelle a pris une certaine ampleur, de par les investissements apportés depuis son apparition, ayant permis une multiplication des applications disponibles, ce qui en a fait un marché aujourd’hui plein de promesses.

Cependant, les experts pensent que la réalité virtuelle pourrait apporter des modifications relatives au fonctionnement du cerveau. La réalité virtuelle deviendra-t-elle à terme un problème de santé publique ? Cette technologie apporte pour l’instant un énorme soutien dans le cadre d’interventions médicales. Par exemple, la réalité virtuelle a permis en janvier 2016 de ne pas endommager la vision d’un patient atteint d’un cancer du cerveau, opéré par l’équipe de neurochirurgie du CHU d’Angers, en lui projetant des images qu’il devait lui-même décrire pendant l’intervention. Selon le spécialiste, ce genre de prouesse est possible simplement parce que la réalité virtuelle modifierait la chimie du cerveau des patients.

Sources : Le Figaro – AlloMedecins. Narrativas transmedia: 10 textos y 10 links fundamentales. | Hipermediaciones. Con un grupo de colegas de la Universitat Pompeu Fabra estamos llevando adelante un proyecto de investigación -premiado por el Consell de l’Audiovisual de Catalunya– dedicado a las narrativas transmediáticas . El proyecto se titula “Narrativas transmediáticas, convergencia audiovisual y nuevas estrategias de comunicación“. A diferencia de Henry Jenkins, que llegó al mundo del crossmedia a través del estudio de los contenidos generados por los usuarios, nos interesa abordarlo desde otra perspectiva. Después de varias reuniones y debates logramos afinar un modelo de análisis de fuerte impronta semiótica y narratológica que iremos aplicando y perfeccionando en los próximos meses. Nos interesa estudiar conjuntos textuales pertenecientes a diferentes géneros (ficción, parodia, infantiles, político, etc.) producidos en Cataluña y compararlos con producciones similares extranjeras. 10 textos – Jenkins, H. y Deuze, M.

-Long, G. (200) Transmedia Storytelling. . – Ryan, M. 10 webs Me gusta: [S5] Les modèles de médias et le pentagone transmédia. Texte Objectifs Repérer les logiques constitutives des modèles de médiasPositionner les modèles par les critères de l’espace/temps et de tarification.Analyser la place du web par rapport à ces modèles. La montée du web cause de tels bouleversements aux modèles des médias qu’il est utile de mieux en comprendre les logiques pour en analyser les évolutions. Cette séquence se place au croisement de deux courants de recherche : Les réflexions et études sur les industries de la culture.

Pierre Moeglin a présenté, dans un court et clair article, les origines et les développements de ce courant. Les modèles J’ai synthétisé ces idées dans une conférence prononcée en 2011. Pour ceux qui voudraient approfondir, j’ai présenté la constitution de la publication des documents en modèles industriels, notamment dans le chapitre 4 du livre ci-contre. Le pentagone transmédia Le diaporama se conclut sur une interrogation : Quelle sera la conséquence de l’arrivée d’un nouveau modèle sur les anciens ? ( . . ) (..) Transmedia : qu'est-ce-que c'est ? La réponse en infographie ! Pardon pour la vanne… La publicité a transformé nos habitudes de consommation, et réciproquement, la consommation a changé la façon dont nous communiquons. Dans la société dans laquelle nous évoluons, l’utilisateur, assailli par les messages informatifs, devient de plus en plus hermétique à la publicité classique.

L’utilisateur ne doit plus être considéré comme un simple acheteur ou consommateur. Il ne s’agit plus de lui vendre pour vendre, mais de se différencier, de marquer son esprit. Pour capter son attention, il faut user de créativité et d’inventivité. Il existe plusieurs façons d’interpeller l’utilisateur, et le transmedia est de loin celle qui nous intéresse le plus, nous qui sommes une agence digitale de production audiovisuelle. De l’écriture jusqu’à la diffusion, le transmedia consiste à penser le concept de telle sorte qu’il soit le plus interactif et le plus immersif possible pour l’utilisateur. Lance Weiler : le transmedia et le storytelling comme outils d'apprentissage. Réalisateur, producteur, professeur à Columbia et membre de l’Institut de recherche sur le futur du film de l’Université de New York (NYU), Lance Weiler se définit comme un « storyteller ». Son métier ? Créer des contenus narratifs transmedia pour éduquer et inspirer, à l’image de Pandemic, présenté au festival Sundance en 2011 ou Body/ Mind/ Change, réalisé en collaboration avec David Cronenberg.

Nous l’avons interrogé à l’approche d’un événement dont il est le fondateur, Learn Do Share, qui aura lieu à l’ESCP Europe (Paris) du 9 au 11 avril. Regards sur le Numérique : Sur quels projets travaillez-vous actuellement ? Lance Weiler : Je travaille en ce moment sur un jeu autour de l’Internet des objets et des jouets connectés. Nous avons élaboré une histoire interactive afin de faire percevoir les enjeux de telles technologies au grand public. Cela fait deux ans que l’on travaille sur ce projet, qui devrait sortir en partenariat avec Penguin Books. Lance Weiler : Oui, exactement. Émotions et narration interactive #2 — Interactivité & Transmedia. Compassion et affection Nous parlions ci-dessus d’empathie, une émotion fortement liée à la compassion et à l’affection que l’on peut ressentir pour les personnages d’une histoire. Ces sentiments sont des moteurs extrêmement puissants pour captiver le public et le faire s’attacher à une oeuvre.

Le vecteur de la compassion sera nécessairement un personnage, réel ou fictif, humain ou non, monstrueux ou bienfaisant, peu importe. Mais on ne s’attache pas à une thématique, on s’attache à quelqu’un dont on comprend les motivations, sans nécessairement les partager. Cette empathie est très forte dans le projet Alma, cité plus haut, bien que le personnage ne soit pas tout à fait vertueux. Dans une même dynamique, il faut noter The Last Hijack, un documentaire interactif retraçant l’histoire d’une prise d’otage à travers le regard des deux protagonistes principaux : le capitaine et le chef des pirates. Le narrateur nous explique en direct ses motivations et nous demande de décider pour lui.

Interactivité & Transmedia. 100 notions pour le crossmédia et le transmédia - G. Azémard. Premier volet d'une collection dirigée par Ghislaine Azémard, l'ouvrage 100 notions pour le crossmédia est une encyclopédie collaborative crossmédia sur le crossmédia, une base de connaissances scientifique pluridisciplinaire sur le numérique, organisée sous la forme de notions clés autour de la création, la production et diffusion crossmédia. Ses ambitions sont les suivantes : analyser et penser les usages transmédias et crossmédias, les modèles économiques, afin d'agencer au mieux les complémentarités des modèles traditionnels avec ceux portés par les nouveaux médias collaboratifs : comprendre les enjeux juridiques du crossmédia, notamment autour de la question du droit d'auteur, de la propriété intellectuelle sur les différents supports, ainsi que de la protection des données personnelles.

Conçu comme un véritable projet crossmédia, cet ouvrage se présente sous la forme d'un livre, d'une plateforme en ligne et d'une application mobile (smartphones et tablettes). Qui est "Je" dans "Charlie" prototype de mobilisation transmédia globale ? Décryptage au SmartFipa 2015. FIPA, SmartFip@, Fipa Industry du 20 au 25 janvier . Biarritz. Je" et "Charlie" sont-ils d'autres "nous-mêmes" qui témoigneraient, tous ensemble, via le transmédia ? Ces proclamations par millions "Je suis Charlie" après l'attentat terroriste contre Charlie Hebdo, cette empathie globale et ces émeutes aussi en réactions contre les caricatures de Mahomet , s'agit-il d'une vraie première mondiale sur le web ? De l'émergence d'une nouvelle "conscience biosphérique" en marche, entre sagesse et conflit ? "Je" est-il donc un " autre nous-mêmes", immergé dans le transmédia ( des pays respectant la liberté d'expression) ?

Outre l'impact politique et culturel international, "Charlie" est un tournant historique de l'ère numérique. Et le transmédia un concept naissant mais déjà bien exploité . Agence régionale du livre. Mr mécénat sur Twitter : "Un master #transmedia à Bilbao bientôt à @UBMontaigne ? @melaniebourdaa... La narration transmédia au secours de l’éducation? |  Triplex, le blogue techno de Radio-Canada. Pendant cette semaine de relâche, le cinéma Excentris et la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal proposent La semaine dont vous êtes le héros, une série d’activités et de conférences autour des thèmes du cinéma, des jeux vidéo et de la créativité numérique.

Triplex en a profité pour discuter avec Prune Lieutier, doctorante et directrice de conception chez Fonfon numérique, qui présente aujourd’hui une conférence sur la narration transmédia faisant partie de la programmation de l’événement. Qu’est-ce que la narration transmédia? Ne soyez pas gêné si vous ne le savez pas, c’est une notion quand même assez récente. Elle a été définie en 2003 par un professeur du MIT (Massachusetts Institute of Technology), Henry Jenkins.

Son article Why the Matrix Matters analyse la franchise des films Matrix à travers le concept de narration transmédia : « Dans la forme idéale de la narration transmédia, chaque média fait ce qu’il fait de mieux. » Une histoire de collaboration. Robert Pratten impartirá un Máster en Transmedia en la Escuela Centa. En febrero de 2015 CENTA inicia un Máster en Transmedia que contará con otros profesionales de la talla de Paco Rodríguez, Belén Santa Olalla, Nicolás Alcalá o Maya Zuckerman. La Escuela CENTA ha invitado por vez primera al País Vasco al fundador de Transmedia Storyteller, Robert Pratten, para impartir un Máster en Transmedia en Bilbao. La experiencia de Robert lo sitúa de forma única en la intersección de entretenimiento, marketing y tecnología ya que cuenta con más de 20 años de experiencia trabajando con clientes como Ericsson y Telcordia. En 2000, dejó su trabajo como consultor para asistir a la London Film School y desde entonces ha escrito, producido y dirigido dos largometrajes premiadas y aclamadas por la crítica: London Voodoo (2004) y MindFlesh (2008).

También produjo el proyecto prototipo transmedia para Conducttr, Lowlifes. “¿Pero qué es el transmedia?” El Máster está impartido tanto por docentes nacionales como internacionales. Be Sociable, Share! ¿Te gustó este artículo? Narration transmédia - Introduction. Rapport du CSPLA sur les remix et mashups. La translittératie ou la convergence des cultures de l'information : supports, contextes et modalités. Henry Jenkins explique sa vision du transmedia et de l’engagement des publics. Serge Tisseron. Serge Tisseron. Serge Tisseron. Billets web. La narration transmédia pour une mise en récit du territoire. Henry Jenkins explique sa vision du transmedia et de l’engagement des publics. CEFPF - Introduction au webdocumentaire et au transmédia - Benoît Labourdette. La culture de la convergence. Financer un projet transmédia - #SHARE @ T* Lab Mars. Les droits d'auteurs liés au transmedia.

Définition, lexique, focus. H. Jenkins : La narration transmedia. Pistes pour un nouveau paradigme pour le récit transmediatique | Trickster Topia. Narration transmedia : le nouvel horizon des créateurs d'univers ? | Stéphane Bataillon. Transmédia (2/2) : le marketing de l’attention. Transmédia (1/2) : la convergence des contenus. Compte-rendu du colloque Digital Life Lab « La participation des amateurs dans l’univers numérique » POM+F : le storytelling propre au transmédia. La transfiction, art populaire majeur de demain. Narration transmédia - Introduction. La meilleure présentation du Forum TAB-ePaperWorld 2014 | Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys.

La narration transmedia : les enjeux d'une nouvelle expérience créa... InaDLWeb.