background preloader

Henry Jenkins explique sa vision du transmedia et de l’engagement des publics.

Henry Jenkins explique sa vision du transmedia et de l’engagement des publics.
A l’initiative de la Sorbonne Nouvelle – Université Paris 3 et avec le soutien du Transmedia lab d’Orange, le Centre Pompidou recevait vendredi 25 mai dernier Henry Jenkins, pour une conférence sur le Transmedia Storytelling : » Engagement, participation, play : the value and meaning of Transmedia audiences « . Organisée par Eric Maigret (Professeur à Paris 3) et Mélanie Bourdaa (MCF à Bordeaux 3), cette rencontre a permis à Henry Jenkins d’expliquer sa vision des stratégies transmedia et des engagements des publics. Nous vous proposons un retour d’expérience par Mélanie Bourdaa et Aurore Gallarino. Les logiques d’engagement : Pour Henry Jenkins, cinq logiques contribuent à l’émergence du transmedia et au phénomène de participation accrue des fans : Henry Jenkins revient ensuite sur sa définition du Transmedia Storytelling, qu’il avait proposée pour la première fois en 2003 dans Technological Review lorsqu’il avait analysé l’univers augmenté de la franchise des films Matrix.

http://www.transmedialab.org/autre/henry-jenkins-explique-sa-vision-du-transmedia-et-de-lengagement-des-publics/

Related:  ISCOM 5A CCN - Transmedialire-écrire+TICBrand ContentDoc et ressourcesTransmédia

Transmédia (2/2) : le marketing de l’attention La convergence des outils et des technologies conduit-elle à la convergence des contenus ou à leur divergence ? C’est peut-être ainsi qu’on pourrait résumer l’enjeu qui sous-tend la question du transmédia, sujet coeur des Masterclass internationales du Transmédia qui se tenaient à Marseille la semaine dernière. Après avoir observé ce qu’est le transmédia, intéressons-nous à ces enjeux. Médias : complémentarités ou concurrences ? Susana Ruiz est une artiste qui donne des cours à la division des médias interactifs de l’école des arts cinématiques de l’université de Californie du Sud. Elle est également la fondatrice de Take Action, un studio de développement de jeux sérieux. Lire et écrire avec le Web De la lecture… A la lecture profonde, associée aux textes imprimés, s’oppose désormais une lecture en surface, associée à l’hypertexte. « Le lecteur, fouillant dans les résultats d’un moteur de recherche, par exemple, n’est pas seulement guidé par les lignes composant le texte. Il doit faire des choix, rebondir d’une information à une autre, construire son chemin de lecture ». Ce lecteur distrait voit sa vitesse de lecture réduite de 25% environ ! Et lorsqu’on sait que la compréhension et la mémorisation sont proportionnelles à la vitesse de lecture, on comprend qu’un nouveau support qui réduit l’automatisation des processus provoque des questionnements.

Pourquoi le SEO se fusionne-t-il parfaitement au Marketing de contenu ? - Solutions TactikMedia Dans l’univers du Web, il y a une légère confusion entre le SEO (Search Engine Optimization) et le Marketing de contenu. La confusion vient de la façon dont ces deux concepts se complètent. Sont-ils réellement complémentaires ? Ne sont-ils pas en contradiction l’un envers l’autre ? Si c’est le cas, est-il possible de les forcer à se compléter ? Funny Transmedia Début juillet, l’heure de regarder un peu derrière nous… Et au rang des initiatives marquantes de cette année 2013, Le Blog documentaire a notamment choisi de revenir sur Alt-Minds, l’expérience la plus « transmédia » des mois passés.Une bande de jeunes scientifiques disparus. Une enquête qui serpente dans tout un tas de pays exotiques d’Europe de l’Est. Une action qui se décline sous forme de films, de recherches sur Internet, de missions à accomplir dans la vraie vie et de jeux casse-tête sur les réseaux sociaux. Debriefing de l’expérience à tête reposée avec son créateur, Eric Viennot.

Le transmédia : entre narration augmentée et logiques immersives Les industries de la télévision et du cinéma se sont emparées des stratégies de production transmédias, en y voyant un moyen de promouvoir leurs contenus narratifs et d’attirer plus de publics vers leur franchise. Dans un environnement de plus en plus concurrentiel et connecté, la stratégie transmédias représente un moyen de lancer une franchise ou de fidéliser un public à un univers. La promotion de franchise grâce aux stratégies transmédias, même si elle place ce phénomène dans une perspective marketing, n’est pas sans intérêt. L’avantage de partir d’une franchise est que la narration et les personnages sont déjà posés ; le but est alors de proposer des éléments narratifs complémentaires sur plusieurs médias, numériques ou non. De plus, elle permet de créer une communauté ainsi qu’une certaine attente et un certain plaisir de la découverte autour d’un univers narratif. Le Mur de Westeros - Game of Thrones

Transmedia : qu'est-ce-que c'est ? La réponse en infographie ! Pardon pour la vanne… La publicité a transformé nos habitudes de consommation, et réciproquement, la consommation a changé la façon dont nous communiquons. Dans la société dans laquelle nous évoluons, l’utilisateur, assailli par les messages informatifs, devient de plus en plus hermétique à la publicité classique. Comment initier les enfants à l'écriture, au dessin et au graphisme? Mercredi 6 novembre 2013 3 06 /11 /Nov /2013 15:11 Depuis quelques temps Mister E., en grande section, est très demandeur d'apprendre à écrire. Il maitrise déjà depuis la petite section son prénom en lettres bâtons, mais je le sens depuis la rentrée très envieux de pouvoir découvrir et écrire d'autres mots par lui-même. Je ne compte plus le nombre de fois où il me demande comment s'écrivent tous les petits mots du quotidien qui l'entourent, si dans le mot compote il y a le P de papa, et I de igloo.... Alors ensemble on travaille un peu : je lui épèle les mots, et lui les recopie conscensieusement dans son carnet.

Pourquoi le marketing de contenu interactif représente-il le futur ? Nous allons ici vous initier à la prochaine tendance du marketing de contenu ("Content Marketing"); le marketing de contenu interactif. Qu’est-ce que le marketing de contenu interactif ? Le marketing de contenu interactif est un nouveau type de marketing de contenu que certaines marques commencent déjà à utiliser. Il s’agit d’une expérience utilisateur basée sur une interaction. Le festival « Belleville en vue(s) » mise sur le webdoc ! Le Blog documentaire s’associe cette année avec le Festival des Nouveaux Cinémas Documentaires organisé par Belleville en vue(s), à Paris, pour une après-midi consacrée au webdocumentaire, le 17 novembre dès 14h aux Ateliers Varan. Un festival qui édite également un journal, dans lequel vous pourrez notamment retrouver Méline Engerbeau, productrice et scénariste chez Once Upon, qui a répondu aux questions de Clara Guillaud, l’une des directrices artistiques de la manifestation. Once Upon, « atelier d’architecture transmedia »…pouvez-vous nous expliquer ce que vous faites ? Méline Engerbeau : Nous nous définissons comme un atelier parce que nous sommes une petite structure de production de deux personnes et demi, qui travaille « sur-mesure » pour chacun de ses projets.

Qu'est-ce que la culture fan Paul Booth veux dépasser la métaphore classique du producteur / consommateur car selon lui elle donne une image négative du fan qui consommerait alors seulement du texte, sans avoir ni recul réflexif ni activité productrice. Il propose d’utiliser le terme produser qui lui semble plus approprié dans un environnement médiatique où les technologies sont de plus en plus présentes. Le produser utilise les nouvelles technologies pour créer et partager des contenus médiatiques de façon quasi-professionnelle. Le produser possède des caractéristiques qui le rapprochent de la définition du fan créateur : il est à la fois un producteur et un lecteur de contenus médiatiques, il appartient à une communauté, il est un pilier de la culture participative et il collabore à travers ce que Paul Booth appelle l’ « inter-créativité ». Pour illustrer ce nouveau fan actif et cette nouvelle métaphore du produser, Paul Booth décrit le phénomène des blogs de fan fictions.

Émotions et narration interactive #2 — Interactivité & Transmedia Compassion et affection Nous parlions ci-dessus d’empathie, une émotion fortement liée à la compassion et à l’affection que l’on peut ressentir pour les personnages d’une histoire. Ces sentiments sont des moteurs extrêmement puissants pour captiver le public et le faire s’attacher à une oeuvre. Le vecteur de la compassion sera nécessairement un personnage, réel ou fictif, humain ou non, monstrueux ou bienfaisant, peu importe. Mais on ne s’attache pas à une thématique, on s’attache à quelqu’un dont on comprend les motivations, sans nécessairement les partager.

Présentation TIC Présentation TIC Accueil | RÉCIT | Vidéos | Courriel Présentation epad Télécharger :OGV ou MP4 ou mp4 (iPod, Android...)

Related: