background preloader

EXPERIMENTATION-DIFFERENCIATION

Facebook Twitter

Workshops "Apprendre aujourd'hui et demain" Les modes d'apprentissage évoluent!

Workshops "Apprendre aujourd'hui et demain"

Un peu, beaucoup, passionnément parfois, ou pas tant que cela? Le Campus virtuel en gestion (CVG), Now.be et l'AWT ont organisé le 16 décembre 2014 à Solvay-ULB une journée interactive pour faire le point sur les tendances qui font le buzz Une (r)évolution permanente S'il est incontestable que les modes d'apprentissage n'ont jamais cessé d'évoluer, de l'invention de l'écriture à celui de l'imprimerie jusqu'à la révolution numérique, soulageant toujours plus notre mémoire pour libérer le potentiel de créativité de notre cerveau comme l'explique Michel Serres, le marketing des technologies éducatives tend à nous faire croire que ce rythme s'est accéléré pour coller à celui des évolutions technologiques.

Retour sur les neuf ateliers participatifs que le Campus virtuel en gestion (CVG), Now.be et l'AWT ont organisé le 16 décembre 2014 à Solvay-ULB pour mieux appréhender les changements annoncés, ce qui fonctionne et ce qui doit encore faire ses preuves. La classe inversée / Ce que c'est et Ce que ce n'est pas. La classe inversée Ce que c’est et Ce que ce n’est pas On trouve sur Internet de plus en plus de sites et de blogs sur la classe inversée ou Flipped classroom en anglais.

La classe inversée / Ce que c'est et Ce que ce n'est pas

On définit traditionnellement la classe inversée ainsi : des vidéos qui remplacent l’enseignement direct, accessibles aux élèves à la maison, davantage de temps individuel en classe pour chaque élève, permettant de travailler et d’interagir avec leur professeur sur des activités clés d’apprentissage. Faire à la maison ce qui était d’habitude fait en classe (« découverte de notion, lecture ») et faire en classe ce qui était fait à la maison (« raisonner sur des problèmes, créer et innover »).

Video Classe inversée - Université de Namur. Faire ses premiers pas vers la classe inversée. Un dossier conjoint Infobourg – Carrefour Éducation Peut-être avez-vous entendu parler dernièrement de la fameuse dynamique de « classe inversée »?

Faire ses premiers pas vers la classe inversée

Elle semble être sur toutes les lèvres! Parmi les enseignants qui l’ont expérimentée, certains ne peuvent plus s’en passer et y voient des avantages énormes, notamment grâce aux nouvelles possibilités de personnalisation de l’enseignement entraînée par l’augmentation du temps disponible pour les élèves. Mais tout d’abord, qu’est-ce que la classe inversée? C’est une façon d’organiser le temps de classe de sorte que la partie magistrale du cours est dispensée de façon électronique (capsules vidéo, lectures personnelles, visites virtuelles, etc.) et le temps de classe est consacré au travail d’équipe, aux discussions et aux activités d’apprentissage actives. 10 questions à se poser avant d'inverser sa classe. Do it yourself et serious game pour une pédagogie innovante à l’université

Comment transformer son enseignement à l’université de manière à le rendre plus interactif ?

Do it yourself et serious game pour une pédagogie innovante à l’université…

Peut-on le faire pour n’importe quelle matière et avec tous types d’étudiants ? Comment mettre en place de nouvelles méthodes pédagogiques plus créatives et innovantes ? Un exemple est donné ici par la description d’une expérience en cours à la Faculté Libre des Sciences et Technologies (FLST) ( de l’Université Catholique de Lille. Elle a été imaginée en transformant de manière radicale un cours de « Génétique Moléculaire », habituellement dispensé de manière académique aux étudiants de Licence 3. Principe : le cours magistral est abandonné au profit d’une méthodologie innovante et 100% collaborative. Le changement de posture est bilatéral. Organisation : le travail en présentiel se fait dans une très grande salle afin de favoriser la coexistence de 6 équipes de 7 à 8 étudiants.

Les équipes fonctionnent de manière autonome pendant la totalité du module. Classe Inversée - Libérons l'éducation. L’évaluation inversée,… une autre façon d’aborder l’innovation pédagogique ! A lire ci-dessous, une interview de Jean-Charles CAILLIEZ par Aurore ABDOUL-MANINROUDINE (AEF) intitulée : « L’évaluation inversée permet d’évaluer les compétences et non les connaissances » À l’Université catholique de Lille, « nous avons décidé de changer certaines de nos approches en essayant de partir de l’évaluation pour aborder l’innovation pédagogique », indique Jean-Charles Cailliez, vice-président Innovation et développement de l’université et directeur du Laboratoire d’Innovation Pédagogique (LIP), dans un entretien à AEF le 12 janvier 2015. « En effet, poursuit-il, innover dans l’évaluation oblige à faire évoluer son enseignement.

L’évaluation inversée,… une autre façon d’aborder l’innovation pédagogique !

L’inverse n’est pas vrai. » Il revient notamment sur les expérimentations d' »évaluation inversée » menées dans le cadre de son cours de génétique moléculaire de L3 depuis l’an dernier : « Les étudiants construisent le cours eux-mêmes et le professeur qui les accompagne peut se transformer en ‘étudiant‘. Le Forum: L'encadrement pédagogique alternatif, 12/05/2015 - La Première podcast. Maternelle expérimentale Montessori à la Réunion. Enseignante depuis 15 ans dans l'Education Nationale, je me suis retrouvée dès le début de ma carrière avec les plus petits, dans une classe de village allant de la PS au CP.

Maternelle expérimentale Montessori à la Réunion

Puis je suis partie à l'île de la Réunion et je suis restée en maternelle. J'ai pu constater que la plupart des élèves quittant la maternelle sans être entrés dans les pré-requis de la lecture, n'apprenaient pas à lire au CP. Mais aussi, malgré les projets variés et motivants mis en place, certains élèves n'étaient jamais intéressés et n'entraient pas dans les apprentissages fondamentaux. J'avais l'impression de ne pas réussir à proposer des activités adaptées aux besoins et aux intérêts des enfants d'âge pré scolaire. C'est pourquoi, j'ai commencé à m'intéresser à d'autres pédagogies, dont celle de Maria Montessori. J'ai lu "Pédagogie scientifique, tome 1" et ce livre a été une véritable révélation : il confirmait mes interrogations et apportait des réponses.