background preloader

La culture

Facebook Twitter

En Namibie, des scènes de chasse à la mode néocoloniale. Dans « Safari », le documentariste Ulrich Seidl montre comment ses compatriotes autrichiens paient pour faire des cartons sur la faune sauvage.

En Namibie, des scènes de chasse à la mode néocoloniale

Ulrich Seidl n’aime pas les gens, surtout les Autrichiens. A l’instar de Thomas Bernhard, Elfriede Jelinek ou Michael Haneke, c’est sans pitié qu’il crucifie ses compatriotes dans des films à valeur misanthropique augmentée. A travers fictions et documentaires, il éclaire les recoins de la psyché nationale en s’intéressant aux rapports des bêtes et de leurs maîtres (Animal Love), descend dans les caves où s’accomplissent des rituels fangeux (Im Keller) ou, dans la trilogie de Paradis, dévoile l’effrayant visage de la Foi, de l’Espérance et de la Charité… Lire aussi : La mort du lion Cecil n’a pas été vaine Avec Safari, il s’intéresse aux chasseurs.

« Supernormal », naissance du super-héros tragique. Le roman de Robert Mayer, qui paraît aux Etats-Unis en 1977, marque un tournant dans le genre.

« Supernormal », naissance du super-héros tragique

Le voici enfin traduit. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Frédéric Potet « Supernormal » (Superfolks), de Robert Mayer, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Francis Guévremont, Aux forges de Vulcain, 312 pages, 21 €. S’il est difficile d’être après avoir été, imaginez ce que doit vivre un super-héros rattrapé par le poids des ans. Arts : David Hockney secoue la Tate. Le musée londonien consacre une ample rétrospective à l’artiste anglais, dont la célébrité occulte parfois la virtuosité et les audaces.

Arts : David Hockney secoue la Tate

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Dagen (Londres) David Hockney est ­l’artiste britannique le plus connu dans le monde. Francis Bacon et Lucian Freud disparus, il a ­hérité de cette majesté. Que la Tate Britain lui offre une ré­trospective pour son quatre-vingtième anniversaire – il est né en 1937 à Bradford, Yorkshire – est donc dans l’ordre des choses, particulièrement dans un pays qui, à l’inverse de la France, défend énergiquement ses artistes nationaux. Le travail est bien fait : près de deux cents peintures, dessins ou images numériques, répartis dans l’ordre chronolo­gique en treize salles.

Gaston Lagaffe, icône antimilitariste, antiflics et écolo avant l’heure. Soixante ans après la naissance du personnage, une rétrospective au Centre Pompidou rend hommage à l’humour subversif de son père, André Franquin.

Gaston Lagaffe, icône antimilitariste, antiflics et écolo avant l’heure

Le 9 mai 1968, alors qu’enfle à Paris une vague de contestation d’une ampleur historique, une responsable commerciale des éditions Dupuis basée en France écrit à sa direction, à Charleroi (Belgique), pour s’inquiéter des « agissements » d’un des personnages phares de la maison, Gaston Lagaffe. L’album Des gaffes et des dégâts vient tout juste d’être « déposé » à la « Commission de surveillance et de contrôle des publications destinées à l’enfance et à l’adolescence », mise en place par la loi de 1949. Le risque de censure pèserait grandement sur l’ouvrage, selon cette commerciale : « Le principal argument de cette commission est que la jeunesse française a suffisamment l’occasion d’entendre autour d’elle dénigrer et ridiculiser la police sans qu’il soit nécessaire, en plus, de lui fournir des exemples dessinés.

Année faste pour les ventes d’art en France. L’afflux de collections privées a dopé le marché hexagonal.

Année faste pour les ventes d’art en France

Mais les lots les plus chers partent à l’étranger. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Roxana Azimi Cela pourrait être la parabole du lièvre et de la tortue. Le marché de l’art français traîne habituellement la patte derrière les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Mais la chance lui a souri cette année. PNL, Daft Punk, Banksy, Ferrante... : pour créer heureux, créons cachés. Musiciens, écrivains, artistes... ils ont choisi de rester anonymes contre vents et marées comme un défi à la « peopolisation ».

PNL, Daft Punk, Banksy, Ferrante... : pour créer heureux, créons cachés

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laurent Carpentier C’est un article où le conditionnel est de rigueur. Comme les masques, les capes d’invisibilité, les faux noms et les faux nez sont les « tenues correctes exigées » des artistes qui ont choisi l’anonymat pour développer leur créativité. Les écrivains Thomas Pynchon, Emile Ajar ou Elena Ferrante… Les musiciens de PNL, de Daft Punk et leurs illustres ancêtres The Residents… Les street-artistes que l’appétence pour un art mural illégal rend par essence candidats à la clandestinité : Invader, JR, ou l’ombre absolue – celle qui prend toute la lumière – Banksy.

L’impression 3D au service des instruments de musique. Les imprimantes 3D soufflent un vent d’innovation sur la fabrication d’instruments de musique.

L’impression 3D au service des instruments de musique

Tour d’horizon d’un artisanat inventif, où les Français sont en pointe. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nicolas Six Ce sont des sculptures, imprimées en 3D, autant que des instruments : les guitares électriques d’Odd et de Customuse sont imprimées en Nylon. Le bois est relégué au centre de l’instrument. Bernard Arnault agite les musées. L’exposition de la collection Chtchoukine à la Fondation Louis Vuitton marque la montée en puissance des fondations privées.

Bernard Arnault agite les musées

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Michel Guerrin Courez à la Fondation Louis Vuitton.