background preloader

Genre et Nationalismes

Facebook Twitter

Essais inédits d’Agnès Echène, chercheuse en anthropologie culturelle sur l’ère matristique. Agnès Echène est, entre autre, chercheuse en Anthropologie Culturelle à l’Université de Toulouse.

Essais inédits d’Agnès Echène, chercheuse en anthropologie culturelle sur l’ère matristique

Scrutant et analysant les récits anciens, elle met au jour une société différente : une société, une famille de type « matrilinéaire » violemment supplantées par la structure sociale et familiale patriarcale, apparemment universelle et aussi vieille que le monde. Elle décrypte dans les légendes celtiques ou les mythes antiques, comment des peuples guerriers détruisirent à la fois la Nature et les peuples de paysans « alleutiers » (autrement dit « libres »), par le meurtre, l’enlèvement, le chantage et le viol, établissant le mariage forcé, réduisant ainsi les femmes en esclaves contraintes de donner leurs enfants au mari et contraignant les époux forcés à prendre en charge des familles trop nombreuses. ‎ »Il y a moins de différences entre un homme et une femme, qu’en une femme et une mère. » 1. 2. 3. 4.

Turkey rounds up academics who signed petition denouncing attacks on Kurds. Turkey has been accused of violating academic freedom by rounding up university teachers who signed a petition denouncing military operations against Kurds in the south-east of the country.

Turkey rounds up academics who signed petition denouncing attacks on Kurds

Maternité et propagande, le rôle des femmes chez Daech. Un rapport du think tank Institut for Strategic Dialogue analyse la part et le rôle des femmes dans l’organisation de Daech.

Maternité et propagande, le rôle des femmes chez Daech

Selon les auteures, Erin Marie Saltman et Melanie Smith, les femmes qui ont rejoint l’organisation djihadiste ne sont pas que des génitrices, elles contribuent aussi à faire connaître l’action du califat. L’aventure, la recherche d’une certaine romance, poussent les femmes les plus jeunes à quitter leur pays pour ces nouveaux horizons. Les femmes rejoignant Daech sont majoritairement très jeunes (à peine 13 ans pour l’une d’entre elles).

En tout, 21 jeunes filles de cet âge ont été arrêtées dans des aéroports au Royaume-Uni et en France.

Attentats 13nov

Droits des femmes. Femmes combattantes. Culture-Arts-Education. ‘Son Mektup’: patriotism vs. patriotism. Let's be frank: The amount of money poured into writer-director-producer Özhan Eren's new film “Son Mektup” (The Last Letter) -- a hefty TL 1,750,000 -- from the Ministry of Culture and Tourism's cinema fund (the most financial support granted to any film by the ministry to date) did not go to waste in this even-tempered patriotic and cinematic adaptation of the battle of Çanakkale in World War I.

‘Son Mektup’: patriotism vs. patriotism

Of all the Turkish films that have dwelled on the subject, “Son Mektup” is almost on par in terms of production value and ideological moderation with Russell Crowe's Turkish co-produced “The Water Diviner.” Is it a great film about war that brings out an enlightening truth about the human condition that will land a place in world cinema history?

But should we really expect such a notion from a film that was distributed on March 18, the 100th anniversary of Turkey's victory at Çanakkale? I suppose not, but let's give credit where credit is due. CADEAU INSOLITE. Des lentilles de contact patriotiques. Avec ces lentilles pour femmes conçues pour la fête nationale d’Arabie saoudite, les Saoudiennes peuvent clamer haut et fort, et pendant toute l’année, leur amour de la patrie.

CADEAU INSOLITE. Des lentilles de contact patriotiques

L’œil droit et l’œil gauche diffèrent. Une des lentilles arbore l’emblème national - un palmier au-dessus de deux épées croisées, indique le quotidien saoudien Okaz. Sous celui-ci figure la profession de foi musulmane - ”Il n’y a pas d’autre dieux que Dieu et Mohammed est son messager”. La Chahada est également calligraphiée sur l’autre lentille. Retours sur les nationalismes sexuels. 1 La conférence était financée par l’ARC-GS, l’Iris, l’Académie royale des Pays-Bas, la Maison Desca (...) 2 Comprises dans leur acception large, incluant à ce titre également les questions de sexualité et d (...) 3 Le programme de la conférence peut être consulté en ligne : (...) 1Les 27 et 28 janvier 2011, l’Université d’Amsterdam accueillait une conférence internationale intitulée « Sexual Nationalisms.

Retours sur les nationalismes sexuels

Gender, Sexuality, and the Politics of Belonging in the New Europe », et organisée par le nouveau Amsterdam Research Center for Gender and Sexuality (ARC-GS) et l’Institut de recherches interdisciplinaires sur les enjeux sociaux (Cnrs-Inserm-EHESS-Université Paris 13)1. Cette conférence peut être considérée comme l’un des évènements académiques récents les plus importants du champ des études sur le genre2, à au moins trois titres. Japanese politician in sexism row after call for women to have more babies. The Japanese government’s top spokesman has rebutted charges of sexism after he called on women to contribute to their country’s wellbeing by having more babies.

Japanese politician in sexism row after call for women to have more babies

The remarks by Yoshihide Suga, the chief cabinet secretary and a close ally of the prime minister, Shinzo Abe, drew accusations that he was encouraging a return to the wartime era, when political leaders encouraged women to reproduce to support the country’s militarist ambitions. Commenting on the recent celebrity marriage between the singer Masaharu Fukuyama and the actor Kazue Fukiishi, Suga said: “With their marriage, I am hoping that mothers will contribute to their country by feeling like they want to have more children. Please have many children.” Les Mères de la Patrie.

Les Mères de la Patrie COLLOQUE- 3-4 novembre 2005, Caen, MRSHDirection : Laura FOURNIER-FINOCCHIAROCo-direction : François EMION, Jennifer KILGORE « Aux grands hommes la patrie reconnaissante » : la mémoire des grands hommes est inscrite au fronton du temple de l'identité nationale.

Les Mères de la Patrie

Pour des raisons historiques et sociologiques, les grands hommes sont pour la plupart du genre masculin. Mais l'expression « mère de la patrie » a été employée dans l'antiquité pour les femmes des empereurs romains, puis pour des saintes et pour des reines. 2000 Le genre de la nation. Documenting women’s lives: mothers' names on marriage certificates. In England and Wales in the twenty-first century we continue to perpetuate a system that writes women out of our collective history, and we are all poorer for it.

Documenting women’s lives: mothers' names on marriage certificates

Her name was Thomasine Bonaventure. She grew up in Cornwall, then – like so many, before and since – she went to seek her fortune in London. She married three times, each time to a tailor of the city. Every time one of her husbands died she took over his business for a time, and on her third husband’s death she devoted the rest of her life to training up apprentices, educating a handful of disadvantaged children in her home and founding a school back in Cornwall. She was not only tremendously capable, but also a little showy in her good fortune, travelling the streets of London swathed in rich gowns and riding a horse decked out in blue velvet.

Your fatwa does not apply here. Karima Bennoune won the 2014 Dayton Literary Peace Prize for Nonfiction with her book Your Fatwa Does Not Apply Here: Untold Stories from the Fight Against Muslim Fundamentalism.

Your fatwa does not apply here

She spoke to Deniz Kandiyoti in August 2013 about the path that led her to collect these stories. Deniz Kandiyoti: Your new book Your Fatwa Does Not Apply Here: Untold Stories from the Fight Against Muslim Fundamentalism gives a voice to the victims of fundamentalist violence in Muslim majority countries. What led you to this project? Karima Bennoune: The book was inspired by my father’s experiences in Algeria in the 1990s when, as a progressive intellectual of Muslim heritage, he spoke out against rising Muslim fundamentalism in his own country and faced grave threats as a result.

La profanation d’un cadavre fait monter la tension au Kurdistan turc. Traitement médiatique de la question kurde : le cas Ekin Van. Les révolutionnaires pestent souvent contre les médias de masse, à juste titre. La question kurde est particulièrement sujette à certaines manipulations médiatiques, quand ce n'est pas carrément un black-out médiatique. Alors que deux parties du Kurdistan sur quatre sont balayées par une vague révolutionnaire, ce à quoi il faut ajouter une crise politique du Kurdistan irakien, on ne nous en dit presque rien.

Rena Dimio - Photos de la publication de Rena Dimio. Un documentaire sur les Français de souche... Mais de quelle souche ? Prendre du recul en explorant le passé : telle est la démarche salutaire du réalisateur Mathieu Schwartz pour interroger l'identité nationale. “Français : qui sommes-nous ?” Est le premier des quatre volets de la collection documentaire “France, terre d'accueil”. Le prochain volet, Enfin français, sera diffusé le jeudi 15 octobre. On entend souvent dire que notre société française ne sait plus intégrer les nouveaux arrivants. Avec ce film, j'ai voulu explorer notre passé pour savoir si un sentiment semblable a existé à d'autres périodes. Nous semblons avoir une mémoire collective défaillante et lacunaire. Anahita Ratebzad. By Khaama Press - Thu Feb 25 2010, 6:35 am Anahita Ratebzad Anahita Ratebzad (b. 1930) was a female Afghan Marxist and member of the People’s Democratic Party of Afghanistan and the Revolutionary Council.

Invisibilisées. Les femmes d'exception ne sont pas au Panthéon, rarement dans les livres d'histoire, peu souvent dans les mémoires. Désormais elles ont leur tumblr. Le collectif Georgette Sand souhaite imposer une légitimité qui découle des compétences et non de la perpétuation de l'endogamie. Mnémosyne – Association pour le développement de l'histoire des femmes et du genre. Automne 2014-Printemps 2015 Le genre en guerre. Carol Mann » Premeditated slaughter in Ankara. On October 5, President Erdogan held an election rally, not on home ground in Turkey, but Strasbourg, France. After prayers led by an imam, the president of what theoretically is the only secular state in the Middle East, launched into belligerent diatribe designed to rouse the 12 000 Turks who had come in from neighbouring countries.

Complete with sound and light effects, the crowd, cordoned off with males on one side and bescarfed females on the other, egged him on to cries of “Allah u Akbar”. Had the enemy he was thundering against been ISIS, Turkish presence as a member of NATO in a fellow NATO country could have had some form of legitimacy. But here the target of his wrath was no less that one third of his own population, namely the Kurds and members of the HDP opposition party, in fact those he described in his speech as being All those who wish to separate from us‘. Then he uttered an ominous threat: we will make sure they live regret it.

Recep Erdogan: un président qui tient ses promesses. Le massacre qui a eu lieu aujourd'hui, le 10 octobre à Ankara, était-il prévisible? Le 5 octobre dernier, le président Erdogan a tenu un meeting électoral, non pas en Turquie chez lui, mais à Strasbourg.12 000 Turcs venus des pays limitrophes sont venus écouter son discours, celui d'un chef de guerre. L'ennemi en question n'était nullement Daech contre lequel, en tant que membre de l'OTAN, M. Erdogan était éventuellement habilité à faire une déclaration publique dans un autre pays de l'alliance. Que nenni, il désignait, une fois de plus, près d'un tiers de sa propre population, autrement dit les Kurdes, l'opposition HDP, ainsi qu'il l'a dit, de façon à la fois littérale et métaphorique: Tous ceux qui veulent se détacher de nous, nous (…) le leur ferons regretter .

Le voile intégral autorisé aux cérémonies de citoyenneté. La cour d’appel fédérale du Canada a confirmé mardi l’autorisation du port du niqab (voile intégral) lors des cérémonies de citoyenneté, déboutant le gouvernement qui jugeait que les futurs Canadiens devaient prêter allégeance le visage découvert. Le premier ministre Stephen Harper avait qualifié de «pas acceptable» le jugement rendu en février dernier par un tribunal de première instance autorisant Zunera Ishaq, une résidente de Toronto, à devenir Canadienne en portant le niqab. «L’appel a été rejeté avec dépens», a indiqué à l’AFP une porte-parole de la cour d’appel, notant que les trois juges avaient mentionné l’urgence à mettre en œuvre cette décision pour permettre à Mme Ishaq de devenir Canadienne avant les élections législatives du 19 octobre, afin qu’elle puisse voter.

Originaire du Pakistan, elle était arrivée au Canada en 2008 et avait réussi son examen pour obtenir la citoyenneté en 2013. Ottawa doit réagir dit Duceppe. La révolution de Mona Eltahawy contre le pouvoir, la rue, la maison, triangle infernal de la misogynie. Mona Eltahawy n'a pas toujours arboré cette chevelure flamboyante.

Pendant huit ans, elle a porté le voile, d'elle même, un choix personnel, de 16 à 24 ans. Une décision qu'elle juge aujourd'hui aveuglante. Mais qu'elle ne renie pas. Et qu'elle analyse en pesant ses mots. Tant elle connaît la différence des enjeux ici et là bas. "Le fait de porter le voile est loin d'être univoque. Hommage à Rita Thalmann (1926-2013) : L’aventure du séminaire « Sexe et race » 1 Rita Thalmann, Tout commença à Nuremberg, Paris, Berg International, 2004, p.197 1Les très nombreux hommages rendus à Rita Thalmann lors de sa disparition en 2013 ont amplement fait connaître un itinéraire de vie singulier qu’elle qualifiait elle-même d’« expérience vécue entre histoire et mémoire ».

Dans son autobiographie intitulée Tout commença à Nuremberg, parue en 2004, elle raconte avec la minutie et la prodigieuse mémoire qui furent siennes son enfance à jamais marquée par les violences exercées dès le début des années 1930 par les nazis très tôt implantés à Nuremberg, sa ville natale, et les errances qui la mènent, jusqu’à la fin de la guerre, entre France et Suisse, Bâle et Dijon, d’une école à l’autre, toujours sur le qui-vive et sous la menace d’une dénonciation - dont son père, dénoncé et déporté à Auschwitz, sera la victime. Elle y acquiert une force de résistance et un irrépressible besoin de comprendre qui marqueront tous ses choix ultérieurs. “La mémoire des Ianfu” : Le Women’s Active Museum on War and Peace (Tokyo) 1 Communication faite à l’occasion de la journée d’étude Des Musées et des femmes de l’association Mn (...) 2 La capitulation est signée le 2 septembre mais la victoire date du 15 août 1945, jour du discours r (...) 1Le Women’s Active Museum on War and Peace, dit « WAM » n’est pas un musée connu, aucune chance de le trouver au programme des Tour Operator, pas davantage dans les guides touristiques1.

Ce musée a été fondé en août 2005, date du 60e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Asie avec la victoire alliée sur le Japon2. Il est le résultat d’une triple démarche, militante, historienne et pédagogique, et trouve son origine dans le développement des mouvements féministes au Japon et en Asie orientale dans les années 1970. 3 Le site n’est plus actif depuis 2004, mais les informations sont toujours en ligne : (...) 4 Voici les trois objectifs tels qu’ils sont définis sur le site du WAM : 1. We call for the restorat (...) Vers un deal Merkel-Erdogan mortifere?

Demain la présidente de l'Allemagne,Angela Merkel arrive en Turquie pour négocier avec le président turc Erdogan un deal aussi opportuniste que dangereux. Celui- ci se résume à la transaction suivante: si la Turquie accepte de garder les réfugiés syriens sur son sol actuellement (deux millions environ) Mme Merkel consent à faciliter l'entrée de la Turquie dans l'UE, améliorant les conditions de voyage pour les ressortissants turcs. Avec un don de trois millions d'euros comme preuve de bonne volonté. Si la droite allemande approuve, ce deal est invraisemblable à tous les niveaux.

Premièrement, a-t-on seulement demandé leur opinion aux Syriens? Si les conditions étaient correctes, sûrement ils préféreraient rester plus proches de chez eux en Syrie. Ensuite, il est évident que cette visite au plus haut niveau en période pre-électorale signifie un soutien de poids à la candidature du représentant du AKP, parti islamo-conservateur dont les rapports directs avec Daech ne sont plus à prouver. Vichy, les femmes et le sexe, par Sylvie Tissot. Carol Mann - Photos de la publication de Carol Mann dans... Réfugiées syriennes à Istanbul. CQFD : Selon le gouvernement turc, les deux millions de Syriens exilés en Turquie sont officiellement des « invités » et non pas des « réfugiés ».

Quelle réalité juridique se cache derrière ce terme ? Robert Paxton : "Vichy et les Juifs" Le grand mufti de Jérusalem, inusable outil de propagande, par Gilbert Achcar (Le Monde diplomatique, mai 2010) Ces dernières années ont vu une recrudescence spectaculaire de la guerre des mots opposant Israël aux Palestiniens et aux Arabes, avec le concours actif des partisans des deux camps en Europe et aux Etats-Unis. Nadir Dendoune - Niveau zéro du journalisme... Dans Paris... Photos de Amandine Delépine - Amandine Delépine. Trailer "Dance with the Wodaabes", A film by Sandrine Loncke, 90', 2010. The UK universities offering a lifeline to Syrian academics. Walking though the calm, leafy campus at Warwick university, which is currently showing off its stunning autumn colours, Reem Doukmak says: “I think I’ve maybe even started to take things for granted, just like the people here.

For instance, taking the bus – you never think that it’s not going to come – or that there is food, electricity, heating. At some point, you start to think that life is easy.” None of these things are a given for this 33-year-old Syrian academic who, not so long ago, was teaching English as a foreign language at the al-Baath university in Homs. There, one of the most embattled cities in Syria’s terrible war, the buses to work often didn’t come, because of fighting on the roads, or checkpoints that blocked and lengthened journeys. Classes were routinely curtailed because students could hear shooting and couldn’t concentrate – they could only think of getting back home before things got worse. • This article was amended on 28 October 2015. Women of the Intifadas. Mort suspecte d'une journaliste à Istanbul. Cleaners Fight for Rights in London.

Statues Placed in South Korea Honor ‘Comfort Women’ Enslaved for Japan’s Troops. Peace endures when women can participate meaningfully in peace talks, says new UN report. Women talk about cizîre and silopi - women's initiative for peace. How Palestinian women defy Israel's occupation. Colloque : Etre nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900-1920) : figures, réseaux et transferts. Genre, sexualité & société. Retours sur les nationalismes sexuels. Sylvia Rivera- Y'all better quiet down (1973) Femmes arabes dans le piège des images, par Sahar Khalifa (Le Monde diplomatique, août 2015)

La tarte à la crème, Eugénie Bastié et l'islamophobie galopante - ThePrairie.fr. Attentats. Carol Mann - Photos de la publication de Carol Mann dans... Homo Nationalus // Les homosexuels sont-ils instrumentalisés à des fins (géo)politiques. The Discourse of the Veil. "NATION(S) MONDIALISATION(S) : TOUTE UNE HISTOIRE" GENNEVILLIERS. Quelques articles sur la fluidité des genres: langage et identité.

2013 COLIN MADAN REP derniere version. Femmes lascives et muettes dans le regard des orientalistes. Un réseau féministe colonial et des voyageuses françaises à Dakar, Saïgon et Paris pendant l’entre-deux-guerres. Rosa Parks - Quiet Revolutionary (The Documentary, 23/2/13) "Les féministes blanches et l’empire", ou le récit d’un complot féministe fantasmé. Khadijeh Keshavarz. L'après-génocide : trauma, transmissions et réinventions, la perspective du genre. 6 (très) bonnes raisons pour les femmes de fuir le FN  Sex and the Muslim Feminist.

Un génocide qui ne dirait pas son nom ? Le sort des Kurdes de Turquie. A Strasbourg, l’appel à l’unité turque d’Erdogan devant la diaspora. Homepage - Women In War. Cologne : des centaines de femmes manifestent contre les violences sexuelles. L'enfer des yézidies, esclaves sexuelles de l'Etat islamique. La journaliste syrienne Ruqia Hassan exécutée par l’EI.

International News. "les péripéties de l'égalité femmes/hommes" 50.50.