background preloader

Immigration ? (faux problème !)

Facebook Twitter

BjxHItaIIAAgH4v.jpg:large (Image JPEG, 1024 × 964 pixels) - Redimensionnée (98. Global international migration flows. Jeune Citoyen : Comment clouer le bec à un ami raciste ? Comment clouer le bec aux racistes : cette infographie vous apprendra à combattre les préjugés. On a malheureusement tous rencontré un jour dans notre vie une personne peu ouverte d’esprit qui pense que tous les malheurs du monde reposent sur l’immigration.

Comment clouer le bec aux racistes : cette infographie vous apprendra à combattre les préjugés

Que ce soit un proche, un voisin ou une connaissance, cette infographie contredira point par point les arguments que l’on entend le plus souvent quand il s’agit de justifier des idées racistes. Les données de cette infographie reposent sur un échange dans l’émission de Thierry Ardisson « Salut les terriens » entre Florian Philippiot (vice-président du Front National), Edwy Plenel (Mediapart) et François Gemenne, spécialiste des flux migratoires, chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) et à l’université de Liège (FNRS/Cedem), professeur à Sciences-Po Grenoble et Bruxelles. Comment clouer le bec à un ami raciste ? Immigration: trois films d'animation contre les idées reçues.

Les très bons comptes de l’immigration. Les immigrés sont une excellente affaire pour l’Etat français : ils rapportent une grosse douzaine de milliards d’euros par an et paient nos retraites.

Les très bons comptes de l’immigration

Les immigrés sont une très bonne affaire pour l’économie française : ils reçoivent de l’Etat 47,9 milliards d’euros, mais ils reversent 60,3 milliards. Autant dire un solde positif de 12,4 milliards d’euros pour les finances publiques, qui ne représente pourtant que la part monétaire de transferts bien plus importants. Dans ce pays de 64,7 millions d’habitants, 6,5 millions de Français comptent au moins un immigré dans leur famille. CE que les médias ne vous diront jamais sur l’immigration ( à partager autour de vous ) Le débat sur l’immigration est un débat sensible dans ce pays.

CE que les médias ne vous diront jamais sur l’immigration ( à partager autour de vous )

Très sensible. De ce que j’ai pu observer, certains partisans comme les opposants (militants, citoyens comme hommes politiques) font parfois preuve d’ignorance sur le sujet. il est concevable qu’on puisse être opposé à l’immigration pour des raisons idéologiques, mais point n’est besoin de fantasmer ou d’user de contre-vérités sur le sujet. Ayant eu à faire du bénévolat dans deux associations et au gré de mes lectures et rencontres, j’ai quelques connaissances (modestes ) sur le sujet mais pour mieux développer le sujet, j’ai effectué quelques recherches supplémentaires.

Tout d’abord, il serait plus que temps de ne plus croire en ce mythe moderne. Immigration : les fantasmes à l'épreuve des faits. La recrudescence récente de l'immigration clandestine relance le débat sur l'immigration.

Immigration : les fantasmes à l'épreuve des faits

Pour beaucoup, il y aurait de plus en plus d'immigrés et ils seraient de moins en moins bien intégrés. Des idées reçues qui ne correspondent pas à la réalité. Petite mise au point. Les Français sont de plus en plus intolérants. C'est ce qui ressort du dernier rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH), publié le 1er avril. 1. On entend en effet souvent dire que la France subirait une immigration massive. L'Hexagone délivre en effet chaque année environ 200 000 titres de séjour de plus d'un an, un niveau stable depuis le début des années 2000.

Est-ce beaucoup ? Il s'agit là des nouveaux arrivants. Mais qu'en est-il du "stock", c'est-à-dire du nombre d'immigrés présents sur le territoire ? Pauvreté, immigration, assistanat, fraude... : cassons les idées reçues. Les personnes en situation de pauvreté et les personnes étrangères sont devenues un enjeu des derniers débats de notre campagne électorale.

Pauvreté, immigration, assistanat, fraude... : cassons les idées reçues

Comme elles n’ont guère de droit de réponse, de nombreuses idées fausses sur elles s’installent sans être corrigées. Les idées fausses, ça suffit ! ATD Quart Monde vous offre un an d’abonnement à Feuille de Route, le mensuel d’actualités contre la misère.

Les idées fausses, ça suffit !

Pour bénéficier de cet abonnement d’un an, cliquez ici Commandez le livre "En finir avec les idées reçues sur les pauvres et la pauvreté" Nous vous invitons à déconstruire des préjugés et des stéréotypes répandus sur la pauvreté et les pauvres, afin que ceux-ci cessent d’être les boucs émissaires des maux de nos sociétés et qu’ils deviennent au contraire des partenaires à part entière dans la construction d’un monde plus juste. Voici quelques-unes de ces idées reçues. Diffusez-les autour de vous, réagissez, participez au débat. « Ces gens-là sont morts, ce ne sont plus des migrants », par Jean-Marc Manach. Le 3 octobre 2013, un chalutier transportant cinq cent réfugiés venant pour majorité de l’Erythrée et de la Somalie tombait en panne à deux kilomètres de l’île italienne de Lampedusa.

« Ces gens-là sont morts, ce ne sont plus des migrants », par Jean-Marc Manach

Espérant alerter les secours, un passager mit le feu à une couverture. Le bateau s’embrasa, certains passagers sautèrent dans l’eau, d’autres se ruèrent sur l’un des côtés du navire, qui se retourna. Cette tragédie, qui fit plus de trois cent soixante morts, fut largement relayée dans les médias. Jamais on n’avait autant parlé des risques pris – et des drame vécus – par tous ces réfugiés qui cherchent à gagner l’Europe au péril de leur vie. Une équipe de journalistes européens révèle aujourd’hui que plus de vingt-trois mille hommes, femmes et enfants sont « morts aux frontières » de l’Europe, depuis l’an 2000, soit plus de 50 % de plus que les estimations dont on disposait jusqu’alors. The Migrants Files - Detective.io. Sept idées reçues sur l'immigration et les immigrés. Le gouvernement français doit présenter, mercredi 17 juin, un plan visant à améliorer la prise en charge des demandeurs d'asile et à mieux lutter contre l'immigration irrégulière.

Sept idées reçues sur l'immigration et les immigrés

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Le gouvernement français doit présenter, mercredi 17 juin, un plan visant à améliorer la prise en charge des demandeurs d'asile et à mieux lutter contre l'immigration irrégulière. Un thème que se disputent les partis politiques depuis des années. Aides sociales, afflux de migrants, « laxisme », tout est bon pour dénoncer l'arrivée ou la présence d'immigrés sur le sol français. Cette thématique, souvent épidermique en France, où les enquêtes d'opinion montrent une montée du sentiment xénophobe, est riche en clichés. 1. « Il y a une "explosion" de l'immigration en France » En 1982, on comptait 4 millions d'immigrés (nés étrangers dans un pays étranger), et 3,5 millions d'étrangers (vivant en France sans avoir la nationalité française) pour 55 millions d'habitants.

Immigration en France. Immigration et révolution Européenne. Tiken Jah Fakoly. Infographie : L'immigration en France en 2010. L'immigration en France. Et soudain, chez Ardisson, le discours du FN sur l’immigration s’écroule. On a soumis les idées reçues sur l’immigration à celui qui a mouché le FN. A Menton, près de la frontière italienne, en 2011, sur l’affiche Front national d’un manifestant : « Régularisation des clandestins = immigration sans fin » (Antonio Calanni/AP/SIPA)

On a soumis les idées reçues sur l’immigration à celui qui a mouché le FN

BONUS : conséquence de "raisonnement" ==> Immigration. Immigration. Immigration. L'immigration. Immigration. BONUS : compléments ==> La haine de l'autre.